12. Pichilemu

Chili: Pichilemu

Punta de Lobos

Punta de Lobos

 

Retour à Santiago, le temps d’une arnaque…
C’est avec plus de 3h30 de retard que nous arrivons à Santiago! Direction le métro pour rejoindre notre hôtel (3 stations plus loin). On sort du métro au même endroit où nous sommes arrivés là fois de notre retour a Santiago via la navette nous amenant de l’aéroport.  Là encore une fois, on ne sait pas où exactement mais quelqu’un a mis de la mayonnaise sur le dos de nos sacs et l’arrière du pantalon de Denis et on se fait arrêter par un passant pour nous aider (supposément!😏) a essuyer le tout!  Comme on connait la chanson, Denis l’envoie presque se faire foutre car on sait très bien que c’est encore l’arnaque habituelle!!! Frustré de voir que l’on connait l’arnaque, la personne jette son mouchoir par terre et tourne les talons! Bienvenus à Santiago qu’on se dit en riant, c’est 2 en 2 à la station « Los Heros »!!!

Arrivés à l’hôtel, on s’installe dans une maison ancestrale gigantesque transformée

Santiago vue de notre chambre à l'auberge

Santiago vue de notre
chambre à l’auberge

en auberge jeunesse (Happy house hotel), plafonds de 12 pieds, planchers originaux qui craquent, superbe cour intérieure loin du bruit de la rue, vraiment sympa! Mais se sera court car on repart demain vers Pichilemu voir Joanie et Rodrigo et bien sûr le petit Cristobal, âgé d’un an! Ce soir on cherchera un « Peluqueria » (coiffeur) pour Nath mais sans succès car trop tard. Pas de resto non plus, on va s’apporter qqc et manger dans la cour de l’hôtel pour relaxer! 😴😴

Autre journée de voyagement…parmis les feuxOLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERATrès bon petit déj. avec fruits etc. puis en route vers le terminal de bus pour « Pichilemu ». Cette fois pas d’histoire à la station de métro, on a changé d’entrée (qu’on est intelligent 😇….y é temps!). On partira avec 30min de OLYMPUS DIGITAL CAMERAretard et arriverons avec 1h30 de retard! Car en chemin on a vu et passer quelques feux de forêts. Y a même un endroit où plein de camions de pompier était à refaire le plein d’eau et avaient probablement bloqué la rue quelques instants avant, le temps que le feu diminu car ça fume encore… et c’est là qu’on comprend que les terres calcinées qu’on a vu la veille après avoir traversé la douane avaient brulés récemment!
Pichilemu, paradis chilien du surf!OLYMPUS DIGITAL CAMERA
On voit l’océan que quelque mètre avant de descendre de l’autobus. On y est, pas certain si on est descendus au bonne arrêt, une dame assise nous fait  comprendre que Joanie était ici il y a peu de temps et qu’elle demeure à 2 coins de rue…mais on ne comprends pas tout…et on a pas l’adresse. Heureusement qq min. plus tard Joanie apparait au coin de la rue!!!
Alors c’est en compagnie de Joanie qu’on fera la rencontre à nouveau de sa belle maman qui tient une maison pour l’été tel un B&B pour héberger des gens, dont nous. On y passera la fin de semaine en compagnie de la petite famille et on planifie y rester quelques jours de plus avant de retourner à Santiago pour notre vol de retour vers la maison.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
On passe à table mais cette fois on la vit à la chilienne: on prends le gros repas sur OLYMPUS DIGITAL CAMERAl’heure du diner, et vous devriez y voir la table: poisson, salade, riz, petite sauce chilienne (miam) …. c’est le bedon complètement plein que l’on prend congé de table et qu’on se dirigera avec nos nouveaux compagnons à leurs cabanes en construction, à quelque km de là, pour aider Rodrigo un tout petit peu à la soudure des portes du portail d’entrée. Denis est bien content de se rendre utile et de fournir un support moral à Rodrigo. C’est qu’ils n’ont que les fins de semaine pour avancer le projet. Ça rappelle quelque chose à Denis ça…

OLYMPUS DIGITAL CAMERANath en profites pour faire une petite marche avec Cristobal et sa maman jusqu’à la plage. La température est beaucoup plus supportable  (23°c) mais l’eau a pas l’air chaude du tout. C’est comment dire: frette comme sur la plage Saint-Irénée dans Charlevoix ou en Gaspésie où le coeur t’arrête …mais pourtant il y  a des gens dans l’eau!

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAPichilemu est un des endroits balnéaire (oui oui même si
c’est frette…en fait toutes les plages du chili y sont froide) où les chiliens viennent passé le temps des vacances d’été en famille et surtout pour y faire du surf sur des assez bonnes vagues.
Punta de Lobos

Punta de Lobos

Alors retour au bercail où on mangera léger car le soir le souper est plutôt OLYMPUS DIGITAL CAMERAl’équivalent d’un lunch léger. Puis on se poussera en douce du tout petit, laisser à belle maman pendant que nous ferons un tour de ville à pied muni d’une très bonne petite laine car le soir ça descend. La ville est beaucoup plus grande que ce que l’on pensait! Y a du monde partout et bien qu’il soit 23h passé il y a plein d’enfant. On finira dans une petite boutique de dégustation de vin ouverte il y a moins de 2 semaines par un réputé sommelier avec bouteille de vin chilien Carmenère et assiette de charcuterie et fromage.
Et on fera vraiment de beau gros dodo au frais….
Catégories : 12. Pichilemu, 2016 Chili & Argentine

Propulsé par WordPress.com.