Amazonie – Pampas

Pampas - notre logis avec le groupe Indigène

Pampas – notre logis avec le groupe Indigène

Rurrenabaque:
Enfin à l’aéroport de La Paz, tout va bien et notre vol est à l’heure. Embarquement directement sur la piste, c’est toujours un peu spécial, départ pour Rurrenabaque ( et la chaleur youpi!!!). 45min plus tard après avoir survoler la cordillère des Andes (magnifique panorama) on atterrit. Première impression à la sortie de l’avion c’est la chaleur ( partis de ~5 et maintenant ~ 32) et l’humidité qui doit frôlée les 80%. Encore un fois on débarque sur la piste, deux petits bus nous attendent, à leurs coté d’autres touristes qui s’en retournent, certains d’entre eux ont les jambes couvertes de piqûres, c’est ici que l’on va savoir si notre investissement de protection et prévention va être efficace et rentable!!!

Après 3 min. de bus on arrive à l’aérogare, toute simple sans artifice et surtout typique de région éloignée. On nous attends puisqu’on entend « Deniss and Nathalie ». Après les formalités, la représentante de l’agence nous offre le taxi ou la moto pour se rendre en ville (devinez notre choix?). Nous voilà à l’arrière des motos et les chauffeurs ont nos sacs sur les poignées!

Enregistrement pour les 2 tours (Pampas et Madidi Jungle) et hop à l’hôtel pour le check-in et se rafraichir un peu. Petite marche dans ce village de ~10k habitants et quelques vingtaines de rues, souper dans un petit resto sympa et hop dodo!

Tour pour la Pampas – jour 1:
Petit déjeuner, préparation des bagages (on n’apporte que ce dont nous avons besoins pour les 3 jours), on laisse nos sac a dos a l’hôtel et c’est partit!

Arrivés à l’agence on regarde le vieux jeep rouge en face et on rigole un peu en se disant que ça ne serait pas drôle si c’étais le nôtre. He bien, on a gagné le jack pot c’est bien le nôtre, on a peine a croire que nous allons faire 3.5hrs de route dans ÇA! Pas le choix mais après environs 10min quand nous avons vu l’état de la route on a regretter de ne pas avoir protestés mais quoi c’est l’aventure! Alors petit arrêt pour de l’eau et besoins naturels. L’endroit est tellement naturelle ainsi que les odeurs que toutes ces dames décident de se retenir…sauf Nath.

Nous arrivons, 3hrs plus tard et les fesses en compotes sans compter le bas du dos, dans un petit village à Santa Rosa où on prends une pause pour diner, bon mais quantités un peu petites et bien sur énormément de mouches pour partager le tout avec nous. Encore ~20min de brassage et nous sommes à la porte du Pampas, là une petite rivière ( pas plus de 30M de large) sillonne devant nous. Après quelques minutes d’attente notre guide arrive, Domingo, il nous montre la pirogue saur laquelle nous allons faire les 2.5hrs de navigation avant d’arriver au camp.

Il fait un soleil radieux et cette balade semble tout a fait indiquée après l’expérience du jeep. Donc après avoir embarquer toutes les vivres et autres on part car Domingo nous a dis qu’à cette heure il serait sûrement possible d’observer plusieurs espèces d’animaux. A peine partis on voit le premier alligator au bord, puis des dizaines de différent oiseaux de plus petit au plus gros dont les ailes ouvertes font près de 3M. Puis ce sont les petits singes qui se tiennent par groupe qui nous font la surprise de leur présence, séance de photos s’impose!!! Ensuite viennent les Capybaras (espèce de castors nourris aux stéroïdes et sans queue) animal impressionnant!!! Puis d’autres alligators et caïmans qui se prélassent la bouche grande ouverte face au soleil (apparemment lorsque les muscles de la mâchoire se détendent celle-ci s’ouvre et lui permet d’emmagasiner la chaleur du soleil). Enfin aussi des centaines de tortues par petits groupes de 2 à 5 qui se font dorées au soleil. Leurs positions quelques peu suggestives ne nous a pas été expliqué mais nous a bien fait rire…Ah j’allais publier les dauphins rose qui sembles nous escorter par moments et qui soufflent leur respiration en faisant surface!

Arrivés au camp, on s’installe, nous avons droit a la suite VIP comme il l’appelle, petite cabane un peu isolée des autres avec salle de bain privée Wow! Petit snack, c’est du pop corn!!! (et il est aussi bon que chez nous!!!). On repart en bateau pour observer le coucher de soleil. Enfin même si le coucher de soleil est très beau ici c’est le rassemblement des touristes de tous les camps pour jouer au soccer ou volley ball et prendre une bière et faire des provisions pour le reste de la soirée car c’est le seul endroit ou il se vent de la boisson ici. Donc ce sera une bouteille de vin Bolivien qui reviendra avec nous pour le souper! Retour au camp, souper que je qualifierai de gastronomique considérant les facilités, et le fait que tout est préparer à partir d’ingrédients frais par nos 2 cuisinières, MIAMXXX. Puis dodo.

La soirée est chaude et humide mais pendant la nuit on a besoin de couverture car ça deviens assez frais même sous le moustiquaire qui enveloppe le lit. Il y a 4 image de Barbies au plafond de ce moustiquaire et Nath n’est même pas jalouse d’un ménage a SIX!!! (Ce que la chaleur peut faire!)

Tour pour la Pampas – jour 2:
Le lendemain on s’éveille au son des singes hurleurs et croyez moi ils portent très bien leurs noms( pas besoins de réveil matin) et a cela un peu plus tard s’ajoute les cris d’oiseaux, on est vraiment dans la jungle!

Desayuno (excellent et très varié) tôt car nous partons à la recherche d’Anacondas (oui, oui, des ANACONDAS)! On enfile des bottes d’ eau presque toutes percées mais Domingo nous dis que ce n’est pas grave car elles servent surtout a nous protéger des morsures rares de serpents, il en profite aussi pour nous dire qu’il se peut que l’on rencontre des Cobras mais que leurs venins n’est pas mortel, il cause seulement une fièvre qui dure de 24 à 48hrs!!! Merde ce que ces voyages nous font tenter comme expérience!

Petit 15min de bateau et nous débarquons sur le site d’un campement, là on se dirige vers une vaste plaine qui est bordée pas des herbes très denses et hautes jusqu’à ~2M par endroit. Ces herbes sont aussi rampantes et on s’accroche souvent les pieds ce qui rend la marche pénible même si on suit les sentiers plus ou moins tracés par les vaches.

Puis lentement on sent que le sol est plus humide et même mouillé, ça y est on arrive où les herbes sont courtes mais flottent dans environs 1à 2 pieds d’eau et de boue (aussi les bouses des vaches!) c’est la « swompe » des Anacondas! Notre guide nous dis qu’à partir de maintenant (ça fait quand même 30 min que nous marchons!) nous devons être vigilants et surveiller tout mouvement dans les herbes. Après un autre 30 minutes sans rien apercevoir tout notre groupe est fatigué et un peu perplexe. Pas très loin de nous un autre groupe viens à notre rencontre, eux aussi bredouille! Mais soudain l’un d’eux rester à l’arrière s’écrit « snake », voila nos deux guides qui s’élancent dans la « swompe » et plongent littéralement à l’endroit indiquée essayant de capturer la bête. Après quelques plongeons et pirouettes le serpent a pris la fuite! Triste pour nous qui n’avons vue que le plongeons des guides! Revitaliser par cette dose d’adrénaline on repart de plus belle. Encore une fois « snake » même scénario, mais cette fois lorsque un des guide s’approche de l’endroit pour essayer de capturer le Snake celui-ci bondit littéralement et complètement hors de l’eau la bouche grande ouverte (il fait au moins 2M de long) pour mordre le guide. Chance qu’il a de bon réflexes et il évite de justesse la morsure. Là on a compris que c’était vrai et sauvage ici. On est pas dans un film!!!! Quelques minutes plus tard encore une fois snake, cette fois c’est un petit Anaconda (1.5m) qui semble blessé a un oeil et ne semble pas du tout impressionner par nos caméras. Domingo le déplace en eau plus profonde où ses chances de survie seront meilleures. Retour au camp pénible car marcher dans la swompe, puis les herbes hautes sous ce soleil de plomb nous rentre dedans.

Retour au camp pour diner(encore une fois excellent) et petite sieste histoire de récupérer un peu. Puis, embarquement on s’en va nager avec les dauphins!!!! Quelques minutes de bateau et on arrive a un endroit ou Domingo nous dis que les Dauphin sont présent et que nous pouvons sauter à l’eau(mais nous sommes toujours dans la même rivière que les alligators, caïmans et piranhas!). Allez ça prends un brave et Denis se jette a l’eau (car Nath doit rester sur le bateau pour prendre les photos…!) On aperçoit quelques dauphins tout prêt sans toutefois pouvoir leur toucher, après quelques minutes Domingo décide de nous amener dans un autre endroit. Bon toute la gang se risque. Cette fois plusieurs dauphins sont autour de nous mais sans vraiment nous toucher. Puis Nathalie entends un bruit venant du rivage derrière les buissons. On fait des blagues que c’est un alligator!!! Aussitôt les dauphins se dirigent dans cette direction, on penses qu’il pêchent des petits poissons dans les branches…plus tard on nous a informer que les dauphins avaient attaquer l’alligator qui tentait de s’approcher de nous!!!

Retour pour le pop corn puis au coucher de soleil/bar. Souper excellent(je crois que je me répète non, mais c’est la vérité. Par la suite on se prépare pour une promenade nocturne (toujours en bateau c’est la seule façon de se déplacer ici par chance!). Lampes frontales en main on part pour observer les alligators. Impressionnant car dès que nous éclairons les buissons sur la rive on voit très clairement les deux yeux rouge vif éclatant qui semble nous regarder sans bouger et il y en a vraiment beaucoup. Quelques minutes plus tard, 2 yeux bleu apparaissent sous nos éclairages, c’est un buffle d’Afrique immense avec ses cornes retournés sur elle même (paraît qu’il ont été importés ici). Il nous regarde d’un air aussi curieux que nous. Sur notre retour, il est encore là mais décide de sortir de l’eau et entre dans la brousse. Tout simplement renversant de voir cet animal gigantesque gravir une pente à 60 degré sur environ 15M avec une aisance déconcertante. C’est le clou de la soirée.

Au retour tous se plaignent de la quantité de moustiques et des piqûres, nous on est pas du tout importunés, notre investissement est rentable et très efficaces, youpi!!!!

Tour pour la Pampas – jour 3:
Le lendemain c’est la pêche aux piranhas, une hameçon, un bout de fil et un bout de bois, vraiment rudimentaire et l’appât est un petit morceau de viande crue. Notre cuisinière est la première a attraper un petit piranhas, Denis quand à lui attrape une petite sardine (ça lui rappelle la grosseur des poissons du Quebec près d’un certain barrage rires!!!) puis au autre sort un petit poisson chat…

Après un moment on fait une dernière promenade d’observation avant de rentrer au camp pour notre dernier diner. Après diner Domingo nous offre a chacun de nous un collier qu’il a lui même fabriqué!!,

Puis c’est la tête remplie d’images exceptionnelles et d’expériences inoubliables que nous devons prendre la route du retour!!!

Arriver au jeep celui-ci semble dans un meilleur état c’est de bonne augure mais on se retrouve à 12 dedans ce qui enlève un certain confort. Notre chauffeur est totalement à l’opposé du précédent on croirait qu’il est en compétition et il vole carrément sur les bosse au dessus des trou, mais je peux vous dire qu’il est impossible de tous les éviter!!!

Donc 3.5hrs de brassage plus tard on est a Rurre, hourra! Retour à l’hôtel, douche, souper, achat d’un petit sac a dos et dodo car le lendemain on repart pour le parc Madidi dans la jungle!

Voici nos belles photos:

Rurre - Arrivé à l'aéroport de Rurrenabaque...oui monsieur rien de moins !

Rurre – Arrivé à l’aéroport de Rurrenabaque…oui monsieur rien de moins !

Rurre - L'autobus qui fait la navette entre l'atterrissage au bout du chemin vers l'aeropuerto

Rurre – L’autobus qui fait la navette entre l’atterrissage au bout du chemin vers l’aeropuerto

Rurre - Un aperçu de le ville

Rurre – Un aperçu de le ville

Pampas - Départ d'une autre aventure vers la Pampas (3h de route)

Pampas – Départ d’une autre aventure vers la Pampas (3h de route)

Pampas - aucun épreuve ne lui fait peur! (On est 7 à l'allée et rien que 12 au retour!)

Pampas – aucun épreuve ne lui fait peur! (On est 7 à l’allée et rien que 12 au retour!)

Pampas - 3h à faire maintenant sur cette rivière avec Domingo notre guide

Pampas – 3h à faire maintenant sur cette rivière avec Domingo notre guide

Pampas - Ça commence fort déjà un alligator et c'est pas Willy!

Pampas – Ça commence fort déjà un alligator et c’est pas Willy!

Pampas - Voici les Hoatzins... que j'appelle des poules d'eau (ils sont vraiment spéciaux)

Pampas – Voici les Hoatzins… que j’appelle des poules d’eau (ils sont vraiment spéciaux)

Pampas - je vais me passer de commentaires...comique non?

Pampas – je vais me passer de commentaires…comique non?

Pampas - celui ci prends du soleil par la bouche et ça détend sa mâchoire...

Pampas – celui ci prends du soleil par la bouche et ça détend sa mâchoire…

Pampas - Le Capybara est immense

Pampas – Le Capybara est immense

Pampas - un autre héron dont j'oublie le nom...il fait sécher ces ailes avant de replonger

Pampas – un autre héron dont j’oublie le nom…il fait sécher ces ailes avant de replonger

Pampas - et la familia!

Pampas – et la familia!

Pampas - cet oiseau est immense (son nom est le Jabirú)

Pampas – cet oiseau est immense (son nom est le Jabirú)

Pampas - chercher comme il faut...

Pampas – chercher comme il faut…

Pampas - un des singes de la place se sont les petits du singe hurleur qui lui est tout noir

Pampas – un des singes de la place se sont les petits du singe hurleur qui lui est tout noir

Pampas - beaucoup d'héron

Pampas – beaucoup d’héron

Pampas - notre logis avec le groupe Indigène

Pampas – notre logis avec le groupe Indigène

Pampas - La vue sur la rivière de notre campement avec alligators de chaque côté des rives!

Pampas – La vue sur la rivière de notre campement avec alligators de chaque côté des rives!

Pampas - notre "room VIP"

Pampas – notre « room VIP »

Pampas - Une photo de nous avant d'aller à la chasse à l'anaconda (on sait jamais)

Pampas – Une photo de nous avant d’aller à la chasse à l’anaconda (on sait jamais)

Pampas - L'anaconda...Non mais c'est sérieux ...

Pampas – L’anaconda…Non mais c’est sérieux …

Pampas - Denis cherchant fort l'anaconda au soleil plombant (les manches longues ce n'est pas parce qu'il fait froid hein!)

Pampas – Denis cherchant fort l’anaconda au soleil plombant (les manches longues ce n’est pas parce qu’il fait froid hein!)

Pampas - on cherche le cobra (plus dangereux encore...)

Pampas – on cherche le cobra (plus dangereux encore…)

Pampas - et le voici cette anaconda

Pampas – et le voici cette anaconda

Pampas - L'acanonda sera déplacé dans un endroit plus profond car il est blessée à un oeil

Pampas – L’acanonda sera déplacé dans un endroit plus profond car il est blessée à un oeil

Pampas - C'est l'heure du bain avec les dauphins, les piranhas et les alligators (un dauphin passe juste à côté de Denis!)

Pampas – C’est l’heure du bain avec les dauphins, les piranhas et les alligators (un dauphin passe juste à côté de Denis!)

Pampas - un dauphin rose ( malheureusement pas de photos sortant son nez de l'eau...sniff)

Pampas – un dauphin rose ( malheureusement pas de photos sortant son nez de l’eau…sniff)

Pampas - 2 dauphins alentours de notre canot...bon faut le savoir!

Pampas – 2 dauphins alentours de notre canot…bon faut le savoir!

Pampas - un autre héron avec cette fois un alligator

Pampas – un autre héron avec cette fois un alligator

Pampas - Les fameux poulets (ou cailles) là où on allait au bar pour admirer le coucher de soleil

Pampas – Les fameux poulets (ou cailles) là où on allait au bar pour admirer le coucher de soleil

Pampas - hum...mon pêcheur avec sa...sardine! (Agrandir l'image si vous ne la voyez pas)

Pampas – hum…mon pêcheur avec sa…sardine! (Agrandir l’image si vous ne la voyez pas)

Pampas - et voilà le tout jolie petit poisson, le piranha!

Pampas – et voilà le tout jolie petit poisson, le piranha!

Pampas - et ses jolies petites dents au piranha

Pampas – et ses jolies petites dents au piranha

Pampas - pas évident ils sont toujours en train de bouger...

Pampas – pas évident ils sont toujours en train de bouger…

Pampas - me voilà...bon la photo est floue (on peut pas tout avoir!)

Pampas – me voilà…bon la photo est floue (on peut pas tout avoir!)

Pampas - celui est un Caïman sa tête était énorme (bon difficile à dire sur une photo mais j'y étais) notre nous a dit qu'il devait faire 4 mètres...

Pampas – celui est un Caïman sa tête était énorme (bon difficile à dire sur une photo mais j’y étais) notre nous a dit qu’il devait faire 4 mètres…

Pampas - pas malheureuse la fille, je vous le dit!

Pampas – pas malheureuse la fille, je vous le dit!

Pampas - un des lunch servit

Pampas – un des lunch servit

Pampas - l'équipe qui prenait soin de nous: notre guide, notre cook et carmen de nos habitations et que nous manquons de rien (c'est elle qui a péché les 2 piranhas)

Pampas – l’équipe qui prenait soin de nous: notre guide, notre cook et carmen de nos habitations et que nous manquons de rien (c’est elle qui a péché les 2 piranhas)

Pampas - sur le chemin du retour

Pampas – sur le chemin du retour

Pampas - Adios amigos!

Pampas – Adios amigos!

Catégories : 1. La Bolivie, 4. L'Amazonie

Navigation des articles

2 avis sur « Amazonie – Pampas »

  1. Wow la jungle, j’adore, très beau voyage que vous faites, je vous envie…

  2. Chantale collerette

    Wow, quel beau voyage, une chance que Serge ne vas pas là, car je crois qu il sauterait tete premiere avec le guide pour pogner un annaconda. Vous etes tres courageux de faire un voyage reposant comme ça. Felicitation pour votre blogue ça donne le gout de voyager, vous pourriez publier votre voyage dans le petit Rosemere ou autres… Les aventuriers du 450…. Une nouvelle carriere qui sais au lieu des arpents verts, ca serait drole…. Xxxx

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment ce contenu :