Chili- Valdivia (Diaz 1 y 2)

Féria fluvial et ses "tits"-loups....

Féria fluvial et ses « tits »-loups….

Valdivia, après ~2:45 hrs de bus (bien, bon chauffeur et route img_0184agréable) dodo, écrire, et lire on arrive à Valdivia, beau terminal de bus, il fait beau mais le fond de l’air est un peu plus frisquet. On a décider de se diriger vers une petite img_0185auberge jeunesse (voyez on est tous jeunes encore!!,) qui figure dans le Routard. Après quelques minutes d’orientation on est en direction, ~10 minutes et on y est, rrring, rrring, une dame ouvre mais parle seulement espagnol, par sûr qu’on est au bon endroit, mais du haut de l’escalier une autre dame nous invite à monter elle avait compris notre « tienne una habitacion doble ». En moins de deux on fait notre réservation pour deux nuits, l’endroit est charmant et le personnel l’est tout autant.

Incroyable!!!OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après s’être installés, avoir pris un bonne douche, on est prêt pour partir à la découverte OLYMPUS DIGITAL CAMERAde cette nouvelle ville. Direction le port avec son marché de poissonniers! On se balade et en arrivant dans un parc nous avons droit à une démonstration de danse Chilienne, la Cueca, OLYMPUS DIGITAL CAMERAgenre de danse de séduction à la façon gentleman….très classe!!! On arrives au petit port, là le marché se trouve juste à nos côtés. En regardant au bord de l’eau Nath aperçoit

Les tits-loups....

Les tits-loups….

plusieurs gros loup de mer se faisant dorés la couenne sur un quai qui penche dangereusement….. En regardant plus attentivement on en voit plein, certain d’entre eux sont presque attablés derrière les pêcheurs qui apprêtent les poissons. Ils se gavent des

Encore SVP m'man!

Encore SVP m’man!

restes et les pêcheurs se font un plaisir de leurs lancer les abats. Scène assez spéciale où chacun joue son rôle, les pêcheurs nourrissent les loup de mer, OLYMPUS DIGITAL CAMERAune première catégorie d’oiseaux mangent les plus gros restants, puis les plus petit les miettes et enfin quelques chiens errants qui viennent voir s’il y traîne quelques choses.

Chacun son tour!

Pu capable…trop mangé!

Doublement incroyable…un gringos! 

En face des comptoirs de poissons (et il y en a de tous les genres…),

Non....mais ....et oui

Non….mais ….et oui

des maréchés avec des comptoirs de fruit plus colorés les uns que les autres. Ici pas beaucoup de touristes, soudain quelqu’un s’approche et appelle Denis… Non, c’est Alesandro!!!😲 (ex d’une des amies de Nath chez qui nous sommes allés quelques fois et de qui nous avons achetée une peinture rappelant Valparaiso, peinture jaune dans le salon), puis il reconnaît Nath, là c’est un moment euphorique🤗 car les chances de se croiser dans ces conditions sont nulles, ha le hazard. .. On échange quelque minutes, il prend notre numéro et si c’est possible pour lui, il nous appellera pour que l’on sorte ensemble! Wow quel beau moment!

Les émotions…

Pulmay

Pulmay

Bon après tant d’émotions ça creuse l’appétit, on voit plusieurs locaux dans un restaurant surplombé d’un petite terrasse, une dame nous fait signe, on se OLYMPUS DIGITAL CAMERArisque, nous sommes les seuls gringos dans la place! Ambiance relaxe, pas sûr de ce que l’on va commander, notre choix s’arrête sur un « pulmay », typiquement Chilien, les gens à nos côtés le reçoive justement, c’est sûre on va se régaler!! Effectivement très pour Nath; huîtres, moules etc…même Denis va en manger, faut le faire! Puis « la cerise sur le sundae »: un violoniste s’installe près de nous et entamme ( après 2-3 chansons) la chanson fétiche de Denis (celle du célèbre tango de Al Pacino dans Parfum de Femme!!) il n’en fallait pas plus pour que « ti-loup » ai une petite montée émotive 😅 et Nath qui 😻…enfin un très beau moment.  Quelle journée!

Pour le reste de la journée on va scillonné les rues de Valdivia et OLYMPUS DIGITAL CAMERAadmirer le paysage. En soirée ce sera souper dans un petit endroit prisé des Chiliens de tous âges, La OLYMPUS DIGITAL CAMERAUltima Frontera, on prends des tacos, 2 chaque, les assiettes sont très grosses, on a peine à tout manger mais c’est tellement bon (ok Denis a tout finis et même picossé dans l’assiette de Nath qui en a laissé un peu!). Ambiance heavy rock et un peu fort mais bon rien n’est parfait! Retour à l’auberge et dodo!

Diaz 2

Dans le jardin avec Saturnin

Dans le jardin
avec Saturnin

Aujourd’hui ce sera piano-piano, petit déj. simple mais succulent, on s’installe au jardin pour bouquiner un peu. Denis joue au médecin et prodigue quelques conseils à un dame Chilienne qui

A côté de Fuerte de Niebla

A côté de
Fuerte de Niebla

semble s’être brisée le poignet un mois plutôt mais toujours très enflée….en route pour Niebla et l’océan Pacifique, on prends le bus 20 qui devrait nous mener directement (enfin on espère car on n’a aucune carte ou plan). Puis le chauffeur nous fais signe Niebla fuorte aqui. On descend, oups on est sur le site d’un ancien fort ( genre

Je pense que c'est la plage de Niebla! Toi?

Je pense que c’est
la plage de Niebla! Toi?

fortification de Québec mais en plus petit) visite gratuite alors on se dit: pourquoi pas! Wow tout est bien organiser, panneaux d’instruction, passerelle d’acier pour les touristes afin de ne pas endommager le site, vues à couper le souffle sur l’estuaire et l’océan, on apperçoit même la ville de Corall juste en face. On en profite aussi pour évaluer où se trouve Niebla (bon selon nous).

Aventure sur la plage….ouf!

Trek sur la plage....

Trek sur la plage….

Après la visite on marche le long du chemin côtier à la recherche d’une entrée pour la plage que nous avons apperçu d’en haut. Quelques OLYMPUS DIGITAL CAMERAminutes plus tard on y est, mais ce n’est pas la bonne plage, celle que nous cherchons semble se trouver de l’autre côté de la baie, 2 choix: on coupe par la pointe en marchant sur les rochers ou on rebrousse chemin! Alors devinez, l’aventure débute…on se hisse sur les rochers, le bruits de vagues nous rappelle de faire attention car certaines roches pourraient être très glissantes, enfin

Amigos....

Amigos….

sans trop d’efforts on y est. Oups, une autre baie, zut la plage et les restaurants se trouvent

Aie, doucement chicos!

Aie, doucement chicos!

encore plus loins. Bon il ne semble pas y avoir de voies pour remonter à la route, on va demander à la seule personne assise au bord. Il nous dit qu’il faut franchir l’autre cap de rochers et que la plage est là ou rebrousser chemin (ne pas retarder car la marée est montante), nous voilà repartis pour franchir l’autre cap, mais cette fois ci avec un amigos. Hé oui un chien errant semble nous avoir adopté et il nous montre le chemin. Un peu plus long cette fois et avec la mer qui monte l’eau se rapproche ( rien de paniquant ne vous en faite pas). Quelques minutes

1,2,3...ok je saute

1,2,3…ok je saute

et on y est, les derniers pas on doit se synchroniser avec les vagues pour sauter sur la plage, une, deux, trois Denis saute sur le sable et cours pour éviter la prochaine vague, cool. Au tour de Nath, wow bonne synchro, mais malheureusement la caméra se détache de son sac et tombe à l’eau, puis une vague s’en empare, pas le choix, Denis saute dans l’eau
pour la récupérer, une chance qu’elle est rouge et à l’épreuve de l’eau (ouais on a appris après le voyage au Vietnam), on a juste le temps de la saisir avant l’autre vague, ouf on l’a échappé belle. (elle est aussi à l’épreuve de l’eau, des shock…ouais on a appris après le voyage au Vietnam). C’est Denis maintenant qui a les running shoes tout mouillés maintenant mais on a sauvé la caméra et on est sur la bonne plage!!!

Mais où on est?OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On marche les pieds dans l’eau pour se rendre jusqu’à ce que l’on croyait être Niebla, là on
OLYMPUS DIGITAL CAMERAtrouve un resto populaire qui est mentionné dans le routard et qui semble être une bonne adresse (c’est plein de Chiliens donc ça doit être OK ) en regardant de plus près dans notre livre ce resto se trouve à Los OLYMPUS DIGITAL CAMERAMolinos pas à Niebla, ben câline de bin, on est à Los Molinos, mais où donc est passé Niebla??? Mystère,

Coucou!

Coucou!

on a faim alors on va dîner là. Belle ambiance et très belle vue sur la baie de la terrasse, un tantinet frisquet à cause du vent….encore une fois on se risque dans les spécialités locales de fruits de mer, on ne sera pas déçu (voyez les photos!!!) un délice autant pour les yeux que pour le palais!

OLYMPUS DIGITAL CAMERAPetite pause pour se réchauffer au soleil sur la OLYMPUS DIGITAL CAMERAplage s’impose sur le chemin du retour, c’était vraiment frisquet sur la terrasse. Remonté vers
la route, on est chanceux, le bus est juste là, hop on est partis.

De retour à Valdivia on va aller chercher nos billets de bus pour Puerto Montt (on a décidé de partir demain matin). Retour à notre auberge, douche, pause, publication blog, étant donné notre gros repas du midi on a pas très faim, petite promenade en ville, arrêt pour café pour Nath, épicerie et on va manger dans la véranda de notre hôtel. On va échanger avec une Allemande et une Anglaise (Angleterre) jusqu’à minuit!!! Pis la dodo.

Catégories : 2016 Chili & Argentine, 4. Valdivia

Navigation des articles

Un avis sur « Chili- Valdivia (Diaz 1 y 2) »

  1. Collerette

    Vous êtes tellement intéressants et très bons narrateurs,je suis sûre que vous pourriez envisager une nouvelle carrière.Je vous aime xoxo.Hâte au prochain.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment ce contenu :