Argentine: Fitz Roy et l’estancia

dscn1256

Argentine: nous voilà!

Aujourd’hui veille du jour de l’an, départ tôt de Puerto Natales, se sera

Une estancia là où c'est vert....

Une estancia là où
c’est vert….

une longue journée de déplacement, ~ 8hrs de bus , 2 transferts et passer les douanes Argentines! Premier bus de Puerto Natales à El Calafate, là le passage des douanes Argentines n’en finit plus, dans un bled perdus au milieu de nulle part, on attends en ligne durant près de 2 hrs pour que le seul douanier en poste finisse par étamper nos passeports d’entrer!

Enfin on arrives à El Calafate où on doit trouver l’agence qui a nos billets pour continuer vers El Chalten. Les filles partent à la recherche de celle-ci, Alain et OLYMPUS DIGITAL CAMERADenis vont les attendre sur la petite terrasse d’un resto sympa en sirotant une cerveza artisanale! Surprise, on doit payer les billets contrairement à ce que l’on nous avait dis⚡️👿! Les filles font aussi un petit saut à la banque pour avoir de l’argent Argentin car il semble que ce ne soit pas évident à El Chalten. Puis on se retrouve tous pour dîner sur la terrasse, les filles on très bien fait cela! Retour au terminal de bus pour notre dernière connection vers El Chalten. Les paysages sont comment dire : aride, presque pas d’arbre ou de verdure et rarement nous y voyons des animaux. Sauf les derniers km avant l’arrivée on voit des montagnes et de l’eau, ce qui change un peu, on aperçoit même au loin les montagnes du Fitz Roy dans les nuages ce qui lui donne un air féérique…

El Chalten départ des treks pour le Fitz Roy

En arrivant surprise, la navette de l’hôtel nous attends, on est super content! El Chalten est un petit village de montagne assez charmant avec tous ces petits cafés, kiosques et hostel aux couleurs variés. Une fois installés (encore une fois seulement deux chambres matrimoniales dispo!👹😡, on prend le temps OLYMPUS DIGITAL CAMERAd’essayer de trouver une solution avec la préposée….). Par la suite on va au supermercado pour acheter des trucs pour nos lunch de demain. Il commence à être tard, on fait un tour en cherchant deux restos en particulier, on est tous un peu dscn1218fatigués de la journée, rien ne semble fonctionner, les 2 resto ne sont pas vraiment attirant, un autre est complet👎💥, on se risque dans un autre qui semble très bien, hourra ils nous trouvent de la place au bar en plein centre du resto, génial! Donc se sera notre souper de veille de l’an dans la joie et la bonne humeur! Au retour, Francine et Denis vont chercher l’enveloppe de lit double dans une chambre non disponible (fuite d’eau) pour l’installer dans la chambre d’Alain et Carole et ainsi transformer les 2 lits simple en un lit double👌!

1er de l’an:

Bonne fête Elliott Et Maman

Bonne fête Elliott
Et Maman

Ce matin lever tôt car on part en autonomie grimper le Fitz (~18km)! On tente d’envoyer des courriel mais c’est qu’on a de la misère avec le wifi! Petit déj, très bien à l’hôtel Kospi, préparation des sacs de randonnée et des lunch, faut trout prévoir car iOLYMPUS DIGITAL CAMERAci on peut avoir les quatres saison en l’espace de quelques heures! Dernier coup d’œil à la carte de Francine pour les sentiers et ça y est on est partie, belle journée, on est tous excités, notre premier trek autonome! L’entrée du parc et le début du sentier se trouvent à 5min de marche de l’hôtel! Génial car cela permet du réchauffer nos muscles un peu raides de Torres Del Paine!

OLYMPUS DIGITAL CAMERAL’entrée est libre (très surprenant car le parc est immense, beau cadeau pour les amants de la nature), les sentiers sont très bien balisés et bien tracés. Petite img_4435monté dès le départ, on va déjà arrêter pour enlever des couches!!! Le sentier scillonne entre collines, ruisseaux, forêt tantôt denses tantôt éclaircies nous permettant d’admirer l’immensité et la beauté des paysages (on se sent si petits et pourtant on a une si grande influence sur cette nature!). Puis ce sera l’ascencion des 400 derniers mêtres, juste avant de débuter, un panneau OLYMPUS DIGITAL CAMERAfullsizerenderindicateur avise les treckeurs que si vous n’êtes pas en bonne condition physique, si vous souffrez d’insuffisance cardiaque…etc…ne montez pas!!! Aussi une fois en haut, prévoir le temps de redescendre avant la noirceur (qui ne commence qu’à 21h ici). C’est ici que notre joyeux groupe se sépare, les trois gazelle (F,A,D) prendront leur rythme, suivront nos trois ricaneuses et contemplatrices (L,C,N) qui nous rejoindrons 45min plus tard au sommet. Encore 😲! Même si on apperçoit pas le sommet du Fitz, les Pics qui l’entourent sont majeutueux et le lac a nos pieds

OLYMPUS DIGITAL CAMERA est d’un bleu magnifique! A proximité un autre sommet qui donne une autre perspective de vue a laquelle Francine et Alain ne peuvent pas résister…ils vont conquérir l’autre sommet et nous ramener des images génial du lac qui est un

Les contemplatrices

Les contemplatrices

grand bassin comparable à une piscine olympique et qui est plus bas que l’autre! On s’installe pour diner sur le cap de roches, il vente, fait soleil, nuages, pluie et la cerise 🍒 sur le sunday 🍰il grèle!!! Bon assez on va OLYMPUS DIGITAL CAMERAredescendre, ouf il vente beaucoup plus et c’est froid mais la vue est simplement superbe ! Les premiers 400M de descente franchis, petite pose pour enlever quelques couches car on entre dans les bois et il fait beaucoup plus chaud (de la l’importance de se vêtir multi-couche). On complète la descente à travers les sentiers et ruisseaux en passant par le Laguna Tres, jolie petite lac avec un camping amménagé gratuit!!!

dscn1284

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAdscn1298dscn1225dscn1227dscn1299OLYMPUS DIGITAL CAMERAdscn1261OLYMPUS DIGITAL CAMERA

img_0495Arrivés à l’hôtel (plutôt auberge de jeunesse avec accès à la cuisine, ça c’est cool!) on est tous d’accord pour se faire un souper communautaire dans la sallle à manger, ce sera pasta, salade,🍷, et une tonne de bonne humeur au damne (ou rires) des autres clients (faut dire qu’on prends de la place!)!!!!

 

Petite pause récupération obligé

Aujourd’hui 2 Janvier, température mossade on change les plans de trek pour journée piano/piano. Un peu de magasinage, banques (retraits), puis café et soupe au resto le midi. Le soleil est de retour en après midi, Alain, Carole et dscn1333Denis décident d’aller faire une balade vers une cascade à environ 3 km, les autres restent au resto pour se détendre et juste profiter du temps!!!La balade vers la chute s’est avérée un peu décevante, sentier sur la route principale par endroit, autant de monde que de roches au bas de la chute 😒 , site très touristique et aussi prisés des locaux dû à sa facilité d’accès pis ça doit également être congé de fête.

On se rejoint à l’hôtel pour le souper, genre de soirée de la marmotte (répétition de la veille) rires, bonne bouffe avec les restant et encore salade (on est en manque de légumes), vino et excellente compagnie!!!! On fait tout un team!

Bonne fêteimg_0258
Petit déj, on se prépare pour se rendre à l’estancia Nibepo Aike, un must selon l’agence qui nous a fait les réservations. Oups juste avant de partir Bonne Fête 🎉 Denis🎂! Alors
microbus 🚌 jusqu’à El Calafate….où nous voyions des paysages arides et oups une traverse de mouton et …une mouffette! Puis ~1h30 d’attente pour le petit bus de l’Estancia qui vient nous chercher! Mais horreur lorsqu’on vient charge nos bagages dans la van, un hurlement a plus finir…un chien vient de se faire frapper….😢 ! Il y a tellement de chien errant ici en Amérique du Sud(Bolivie, Pérou, Chili, Argentine) que cela doit arriver très souvent et que les gens sont comme immunisés…mais peut être pas non plus…Encore 1h30 de route de terre avant d’arriver. Durant le trajet on longe l’immense Lago Argentina et on pourra voir les paysages passer de très arrides à verdoyant, quelques Caracas, moutons et vaches vont agrémenter la route. Le chauffeur est très sympa, nous met des musiques typiques, explique la faune et prends tout le temps de s’arrêter pour des photos. On a même  pu voir le Glacier Perito Moreno au loin, wooow!

L’estancia…où nos attentes sont ↗️img_4629

Arrivés à l’Estancia, endroit charmant entre les montagnes et bordé par le Lago

Bien couché Celui-là!

Bien couché
Celui-là!

Roca. Ses bâtiments de l’époque et la maison principale, très bien entretenue, font un décor de rêve, ça promet! Nath à un drôle de sentiment en apercevant les visiteurs dans le petits salon attendant leur départ mais ne peut s’expliquer quoi. La responsable nous reçoit très cordialement, et nous montrent nos chambres respectives, l’endroit craque de partout, on sent le vécue! Puis on a droit à une visite privée en attendant le dîner avec la même dame qui a toute une personnalité.dscn1532 Visite du bâtiment de tonte avec archives où elle nous raconte l’histoire de la famille (deux russes!) et leurs trois filles qui ne l’ont pas eu facile. Passage du commerce des peaux de moutons a celui du limg_4746ait de vaches étant donné la dévaluation de la laine… tout une histoire. On a le temps de voir les deux gauchos, la meute de chiens🐶 qui rassemble les moutons (il y a encore un troupeau pour les démonstrations de tonte et les BBQ), ils sont très sympathiques les gauchos! Puis ce sera le temps du dîner,

Ma soeur et sa soeur!

Ma soeur et sa soeur!

très bonne soupe avec espèce de paté chinois a saveur locale 😘delicieux et un petit dessert, seule pilule dure à avaler c’est que le vin n’est pas inclus ( pourtant au prix du séjour 💰💰💰). On nous indique qu’entre 12h et 17h pas de wifi car on est sur la génératrice à moins que ce soit qu’on a plus de génératrice! Puis on ne dscn1452sait pas trop si ce sera possible d’aller à cheval avec les gauchos vers 18h, entre temps on va faire une balade dans les champs et sur le bord du lac histoire de faire descendre le diner, il fait froid et c’est pluvieux un peu… mais encore une fois les paysages sont magiques! De retour à l’Estancia belle surprise, un feu de foyer nous attends ça ça fait du OLYMPUS DIGITAL CAMERAbien! Puis vers 16h c’est l’heure du thé et là c’est vraiment fou ce qui est sur la table: biscuits, gâteaux à grignotter, on passera le reste de l’après midi à rire 😂 avec un couple Belge. Puis la responsable vient nous dire qu’il est temps de img_4646nous préparer pour la balade a cheval avec les Gauchos. A notre sortie c’est le choc, un bus plein de touristes arrive, 7-8 d’entre eux prendrons part à l’activité. On enfile casques et nos fringuantes montures et c’est partis…nous aurons droit à toutes les températures (pluis, neige, vent, soleil…) durant notre périple a travers les champs et collines. Ça vous semble sûrement très palpitant quand vous lisez ces lignes mais voici la réalité:  après avoir enfilés nos montures, le Gaucho de tête nous place en file indiennes et nouOLYMPUS DIGITAL CAMERAs avises que trot et gallop sont interdis et on doit rester derrière lui. On pars à la queu leu leu, poutouf poutouf au rythme de vieux pachydermes se tenant par la queue (ici chaque cheval a le museau dans le c…de l’autre) on traverse péniblement les plaines et collines. On pouf de rire 😂 car ce sont les chevaux qui décident du chemin, il commence à pleuvoir et on se les gèles! Comble, le Gaucho de tête arrête au sommet d’un button et là c’est prise de photos, il placent chacun des chevaux et son cavalier(pantin) pour la pose!!! C’est vraiment kitch!!! (Peut être que le fait d’avoir fait les treks avant nous ont montré de superbe endroit sans fla fla et que là ça clash!) On finit finalement par rentrer à l’écurie et encore une fois un autre bus de touristes vient d’arriver, pas possible, cette fois c’est nous les objets de convoitise pour leurs photos, c’est à se demander si tout n’est pas calculer!!!! Puis démonstration de courses autour de baril pour les 2 gauchos!

img_4633Bon après toutes ces « émotions » ça ouvre l’appétit, direction salle à manger.  On nous a tellement vanter la cuisine avec l’élevage du mouton de la Patagonie qui est pour certain le meilleur puis comme le diner était quand même bien😊  disons que nos attentes sont très élevés et cela depuis les 6 mois avant de partir où on a décidé d’ajouter cette escapade… très luxueuse. Alors:

Premier service, genre de petite quiche aux champignons: excellente, ça promet.

Deuxième service, succulent potage aux lentilles (ça ressemblait a nos assiettes des fèves au lard), quand même généreuse portion et on se demande si on doit tout avaler car on ne sait pas encore en quoi consiste le plat principale.

Intermède, fermeture des Lumière et la dame arrive avec une chandelle en fredonnant Bonne fête à Denis, très belle attention!

Puis troisième service, petit morceau de gâteau fondant tout nu dans sa petite assiette!😳 Là on se retient pour ne pas pouffer trop de rire car on comprend rapidement que c’est tout pour notre souper gastronomique (💰💰💰) Et le gros souper de fête de Denis! Heureusement que l’on peut acheter du bon vin pour faire paser le tout! Ha on a aussi appris que l’excursion en bateaux qui nous amenait au glacier Perito Moreno était impossible car le seul bateau 🚣 de l’agence était en panne, on devra donc demain se taper ~2hrs de bus 🚌 au lieu de 20min de bateau!!! On profitera du feu de cheminée à se bidonner sur nos attentes et des beaux espaces que nous visitons. Assez pour aujourd’hui, 😴 dodo!

L’activité trépidanteOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Lever et petit déj assez tôt et là aussi le dej est assez généreux avec en plus 3 sortes de gâteaux min…  et là on essaie de tuer le temps d’ici à ce qu’on voit la OLYMPUS DIGITAL CAMERAtonte des moutons. (Nath comprends soudain le feeling de la veille qu’elle a eu a son arrivée) Devinez quoi 😶 ? bien sur un autre gros autobus de touristes se présente pour cette même activité. Le spectacle est assez simple, on place tout le monde en demi cercle, explication du mode de tonte avec les ciseaux et non rasoir pour ne pas stresser l’animal. L’entrée du gaucho avec le mouton, après l’immobilisation en douceur(le mouton n’est OLYMPUS DIGITAL CAMERAjamais maltraité, ni immobilisé complètement) la coupe débute, ça prends environ 15min pour exécuter le tout! Beaucoup d’explication sont donné en espagnol alors au lieu d’indiquer des niaiseries car pas sûr d’avoir compris, on va s’abstenir! Quel savoir faire et dextérité démontrée par le gaucho! Puis c’est les photos touristiques avec le mouton et gaucho…juste avant la remise en liberté du mouton complètement dénudé…lui il aura pas chaud pour les prochain jours! Ensuite il y aura la mini course à obstacles des deux Gaucho (même prestation que la veille et le même gagnant!).

L’agneau

Pas tout à fait comme ça...dommages

Pas tout à fait
comme ça…dommages

Puis cette fois on passe au resto attenant à l’estancia où là on aura droit à de l’agneau sur grillade avec saucisse…on nous les apporte des plaques fumantes posé au centre des tables. On se régale dans la salade(on manque de légumes!) et on mange la viande mais qu’on doit dégraissé avant surtout la saucisse! Ça nous étonne tous! Puis on aura droit à une belle crêpe avec dulce lèche…

Ordinaire le Perito Morino!

C’est notre départ de l’estancia direction microbus où on OLYMPUS DIGITAL CAMERAse joint à un autre groupe d’environ 10 personnes, le guide est très sympa et on le monopolise un peu durant le trajet. On le pique un peu en lui disant que le Glacier Grey (Chili) est le plus beau de ce que nous avons vu à date!!! La route est longue et simg_5089inueuse mais on finit par arriver. Wow c’est aussi impressionnant….une chance on se trouve à la fin de la journée et la plupart des touristes sont OLYMPUS DIGITAL CAMERArepartis…faut dire que c’est le Glacier le plus visiter au monde car le plus accessible. Donc notre tour comprend un tour de bateau à la base du Perito, pas trop près quand même, très semblable à ce que nous avons fais au Glacier Grey mais en plus petit car on ne verra qu’une des 2 façes car le passage est présentement obturé par les glaces, tous attendent une rupture des glaces figées sur vidéo pour montrer à quel point cela peut être impressionnant.

img_5028

Pas vrai ….c’est malade ce Glacier

Retour sur la terre ferme, on va marcher sur un superbe système de passerelles amménagées sur un d
es fronts du Glacier, nous on se placera sur la pointe de sorte à voir les deux côtés. La vue y est img_5021simplement extra, et on peux entendre le craquement du Glacier craquer dans sont mouvement continue! On aura même droit à l’éboulement d’un partie de la parroie, quel spectacle!!! Au final c’est vrai que ce Glacier est assez extraordinaire, et le guide n’en doutait aucunement. C’est un des seul Glacier au monde qui à ce jour ne perd pas de sa masse…ce qu’il perd en un été se régénère l’hiver suivante, etc. C’est quand même assez extraordinaire qu’un Glacier subsiste à seulement ~185m de dénivelé de la mer!

img_5023img_4998

Retour à El Calafate début de soirée, on va souper tard car rien de disponible avant 10h. Souper au

Non. Non.

Non. Non.

charmant restaurant El Chucaron, on se couchera avec le ventre très plein.

Aujourd’hui départ tôt on prends notre vol pour Ushuaia pas plus au sud pour l’Argentine, afin d’ouvrir un autre tableau de ce superbe voyage!

Catégories : 2016 Chili & Argentine, 8. El Calafate/ El Chalten

Navigation des articles

Un avis sur « Argentine: Fitz Roy et l’estancia »

  1. Edese

    Bonne fête petit frère De la part de Richard et moi-même

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment ce contenu :