Kazakhstan fin (avec un petit bout d’Amsterdam)

IMG_4013

Dernier jour à Astana
Notre retour en avion d’Almaty à Astana s’est bien passé. Une chance car se sera une grosse journée de transport aujourd’hui puisque cette nuit nous revenons également à la maison par le biais de 2 vols avec une très longue escale a Amsterdam.

Alors direction appartement a Marjo pour dépôt des bagages et dernier souper ce soir dans cette ville avec Marjo et quelques amis. Ils nous promettent une belle expérience dans un restaurant proposant la bouffe kazakh avec quelques Shachlik dans des petites cabanes.

Alors recharge des appareils (Ipad, cellulaire et batterie de secours) puis on ne sait pas trop comment utiliser notre temps d’ici la fin du spectacle du Cirque avant de rejoindre Marge. Il y a bien le méga centre commercial tout en bas (Mega Silkway) mais non merci au magasinage. Alors il nous reste qu’une seule option celle de se promener aux alentours du site de l’expo car si nous restons a l’intérieur de l’appartement nous allons nous endormir et il ne faut absolument pas si nous voulons être capable de se sortir du « jetlag » le plus rapidement possible une fois arriver à la maison car n’oublions pas nous avons 10 h de décalage à rattraper.

Pas grand chose a dire sur notre promenade sinon celle d’observer que dans le nouvel hotel Hilton tout récemment construit plusieurs lumières dans les chambres sont allumée pour faire croire a un hôtel habité! Puis on trainera juste derrière le chapiteau du cirque en écoutant la musique et s’imaginant lequel des spectacles est en temps réel.

Puis direction le restaurant « les crottes » joliment rebaptisé ainsi à cause des shachilk de saucisse ressemblant tantôt a des petite ou moyenne crottes….(Le vrai nom je ne suis pas capable de l’écrire) Mais une chance le goût n’en a sûrement aucune ressemblance (Ha ha!) Le restaurant ressemble à un genre de terrain de camping, puisque localisé dans le bois (c’est pas peu dire ça a Astana) avec toutes ces petites cabanes avec voiles ou on s’assoit
en indien tout alentour de la table… C’est vraiment charmant et reposant. On sera une dizaines environ a partager des plats et des histoires que je ne peux pas répéter puisque « ce qui se dit au Kazakhstan doit demeurer au Kazakhstan » (Ha ha! ) Alors c’est ici comme ça, qu’on quittera Marjo et la gang et prendront le taxi directement vers l’aéroport question d’être 2h-3h d’avance avant notre vol de 4 h du matin…

 

Conclusion de notre voyage au Kazakhstan
Au final on est content de rentrer à la maison : non pas que le Kazakhstan ne soit pas un pays intéressant bien au contraire. Mais 2 semaines au pays est bien trop court! Il nous aurait fallu un minimum de 4 semaines et plus pour se promener dans les campagnes et voir beaucoup plus que ces 2 grandes villes. Idéalement ne passer que quelques jours a Astana et un peu plus a Almaty pour pouvoir profiter des treks avoisinant. En plus nous aurions pu apprendre un minimum du vocabulaire ou du moins l’alphabet cyrillique (russe) tellement différent du notre (alphabet latin) et ainsi être capable de lire le russe et/ou le Kazakhstan et reconnaître quelques mot a leur sonorité.

Qu’est-ce que nous retenons de ce pays : Qu’il est très grand, en voie de changement et/ou de recherche d’identité puisque nouvellement indépendant (20 ans mais quand même c’est très jeune pour un pays immergent), des gens curieux et désireux de faire connaitre leur pays. Avec une très forte croissance, jamais vu autant de poussettes et de jeunes enfants. Possédant un climat avec des températures extrêmes (été très chaud et hiver très froid). Mais que nous ne pouvons absolument pas en dire plus puisque notre temps a été de trop courte durée et limité qu’à 2 grandes villes soit: Astana et Almaty. En plus d’être concentré pour visiter Marjorie travaillant à l’Exposition Universelle dans la ville d’Astana, capitale du pays, qui amène beaucoup de touriste d’ici et d’ailleurs du pays et qui sera sûrement très différente une fois l’exposition terminée.

 

 

Un petite vite à Amsterdam, le temps d’une escale
Disposant d’un peu plus de 9 hres d’escale à Amsterdam, on profitera de ce temps pour aller faire un tour dans cette grande ville, très différente et tellement libre puisque cette ville légalise le pot et la prostitution. Pour Denis se sera même un retour dans ses souvenirs de jeunesse en visite de cette ville pour des compétitions de Water polo. Ça devait être beau ça une gang de jeunes athlètes!

Le centre-ville est seulement à 15 minutes de train directement de l’aéroport. Donc nous voilà à 7h00 du matin déambulant dans les rues entrecroisée par ici et par là de canaux. Le ciel est gris et la température un peu fraiche. Il y a quelque personnes déambulant également…on voit que la ville se réveille tranquillement et n’est probablement pas encore remise d’une nuit agitée puisqu’on retrouve encore pas mal de déchets. C’est le paradis des vélos, des trains électriques et des piétons. Il faut regarder a deux fois avant de traverser la rue.  L’architecture contraste avec Astana (très futuriste) que l’on vient à peine de quitter. Ici les demeures sont vieilles et croches, et très souvent les pieds baignés dans l’eau. On se promène tantôt sur des grandes avenus, des fois sur de minuscule rue à la recherche d’un restaurant question de déjeuner.

On passe plusieurs « coffee shop » mais je m’aperçoit que ce ne sont pas des endroit où on prend des cafés mais bien où on fait ses achats de « pot » et on fume un bon coup! La question que tout le monde se pose : est-ce qu’on a essayé? Non, ça ne m’est pas venu à l’esprit et Denis, faudra que je lui demande? Mais par contre j’ai eu l’idée d’acheter des biscuits au pot pour ma mère (eh oui c’est vrai maman) question de te faire relaxer et pour le côté médicinale…mais je ne pense pas que ça aurait passer à la douane car bien que le Canada légalisera sous peu cette substance cela ne se fera pas avant 2018.

Cette ville est bourré aussi de musé même celui de Van Gogh! Mais nous nous contenterons que de marcher et même de se perdre car on sera désorienté par moment et repasseront plus d’une fois sur la même rue. On y verra aussi plusieurs bateaux maisons accostés sur le côté des grands canaux. Puis arrêterons pour acheter un chandail avec une affiche en plus de prendre une petite pause pour le lunch à regarder les tours de bateau pour les touristes.

Puis c’est le retour vers l’aéroport en train juste à temps car 5 minutes plus tard la pluie s’est mise a tombée. (mardeux qu’on est)

 

Voilà notre voyage est complété et à bien finit malgré les débuts difficiles. C’est sûr que les aventures du début de notre voyage ont transformé un peu celui-ci mais ne nous empêchera pas de repartir à l’aventure dans le futur. (désolée maman!)

Alors à un de ces jours pour une prochaine aventure!

Denis et Natasha (ex-espionne russe)

Catégories : 2017 Kazakhstan, Conlusion

Navigation des articles

Un avis sur « Kazakhstan fin (avec un petit bout d’Amsterdam) »

  1. Manon D

    Tout est bien qui fini bien ! Bon retour, on ne te dénoncera pas au Canada ex-espionne russe, maintenant sous l’anonima de raton labeur hihihihi. Belles photos, montagnes … j’adore celle à Amsterdam, des bâtiments tous différents, on dirait une carte postale.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment ce contenu :