2. Nong Khiaw

Nong Khiaw – partie 2

image
Jour 2 en kayak
Levé aux premières lueurs du jour pour Denis qui part à la chasse aux photos avec un sentiment imageimagepartagé: soit celui de pouvoir laisser un souvenir à ces gens chaleureux et en même c’est le constat que dans quelques semaines ça n’existera plus!! Bon lors de la promenade, plusieurs enfant se prêtent avec joie aux photos surtout quand on leur montre la photo après, là ils en remettent et rient beaucoup entre eux, même les adultes se prêtent au jeux!!!! De retour à la maison de notre hôte, les filles sont debout, là c’est la joie avec les enfants provoqué par Coral qui a une facilité a les approcher (elle est enseignante) et les adultes alors qu’on apprends a compter et dire en laotien les parties de la tête (dents, oreilles,yeux etc) puis viennent les nomsimage et essayer de les prononcer comme il le faut fait rire tout le monde aux éclats!!!! Petit déjeuner imageet café excellent, là on voit de plus en plus de gens se rassembler (ils semble qu’ils se préparent pour des photos souvenir !!!!). Ça y est, on a finis de déjeuner (noter que nous sommes attablés dehors juste en avant de la maison) et les photos commencent: enfants et adultes devant leurs maison etc.. Et tout cela dans la joie et le respect!!!! Voici le temps de partir; on remet notre linges humides puis on rassemble nos affaires et les enfants nous font l’honneur de les apporter jusqu’à nos kayak!!! Au revoir et bonne chance, ce fut un privilège que de vous côtoyer pendant l’espace d’un très court mais comment intense moment!
image  image  image  image  image  image  image  image
À la flotte!
imageOn continu la descente, et aussitôt à l’eau on passe un 1er rapide qui nous baigne presque complètement! Ensuite la rivière est très calme et on se croit presque sur un lac…les paysages sont splendides. Puis on passe le site du futur barrage en construction, on peut imagefacilement imaginer la hauteur que la rivière aura en amont du barrage (au moins 8m de plus que le niveau actuel) c’est quand même impressionnant de passer au travers d’un chantier comme imageça!!!(notre guide nous a aviser de ne pas prendre de photo!) Puis on arrête un peu plus loin car Coral veut aller parler avec de employés de la construction du barrage et bien comprendre car notre guide semble dire que tout l’électricité produite sera exporté en Chine et rien pour le Laos.! Après clarification il semble que c’est un partenariat conclu entre les deux pays pour l’exploitation des ressources hydro électrique! Coral se sent mieux….image
image
Quelques minutes plus tard, petit stop sur une des nombreuses plages pour notre diner! Très bon mais ça reste du riz collant!!! Après-midi ordinaire, on pagaie 8-10 coups puis on se laisse aller 5 minutes et des fois plus (comme la veille!) et ainsi de suite, on comprends mieux pourquoi il est inscrit « Turtle team » (ha! Ha!, voir plus loin photo) sur le chandail de notre guide!
image2e famille d’hôte
Puis on arrives à notre 2e village, bien différent du premier: électricité presque partout et à proximité de la route principale! Celui-ci est mixé avec des laotiens et la tribu Khamu. Eux ne seront pas touché par le projet de la dame, en tout cas pas pour déménager car leur village imageest plus haut. Les enfants sont toujours aussi joviales mais on sent bien la différence avec les adultes qui semble plus indépendant et même quelques peu déranger par notre présence. On s’installe chez notre famille hôte tant bien que mal car très peu de imagecommunication entre le guide et la famille (feeling bizarre pour nous trois!). La maison est différente: tout est au niveau du sol et pas de 2e étage ils ont un frigo et la télé. On se change dans la pièce centrale où on nous a ouvert la fenêtre pour avoir de la lumière naturelle mais la fenêtre servira plus aux curieux qui nous observent se changer (autant les adultes que les enfants!!) bon on se dit que c’est peut être normale puisque notre guide nous a indiqué que c’était juste la 3e fois qu’il arrêtait dans ce village. (Pas grand photo ici car cela aurait été bizarre de les prendre en nous observant…)
À nous d’être observés
On marche dans le village et encore une fois on sent bien la différence dans le comportement des gens, on fait quand même des enfants contents en leur donnant des crayons et friandises. Coral donne même des chandelles imageà une imagevillageoise dont la maison n’est pas pourvue d’électricité. Retour à la famille et on s’installe pour souper sur les tuiles du plancher avec petite table au centre. A part le Lao Lao (whyski maison et très bon) un souper vraiment moyen et en plus nos hôtes écouterons la  télé pendant que nous finissons le repas!!!! Aussitôt le repas finis, ils installent les matelas par terre et notre guide nous indique que c’est pour nous coucher et comme on ne sait pas trop où aller et qu’il ni a pas d’endroit vraiment à l’extérieur on les utilisera presque aussitôt car il vaut mieux dormir le plus rapidement possible que ça passe …(tout en étant observer dans nos fait et gestes jusqu’à ce que nous soyons sous les couvertures  et même après). Dodo
image3e et dernière journée en kayak
Bien mal dormis, les ronflements, chiens, coq et les deux petits (ils dormaient juste à côté de nous) qui se sont mis a rigoler à je ne sais quel heure du petit matin puis tout le village qui s’est mis à jaser comme s’ils étaient dans notre lit!! Mettons que c’est toute une expérience celle là….Bon déjeuner rapide, on pacte et quitte ce village sans regret.
Et de un….
C’est partis, premier rapide en vue et il y a pas mal de blanc, on essaie de suivre le guide tant bien imageque mal puis on se fait surprendre par une grosse vague de coté et c’est partis on est dans la flotte, on reste agrippés au kayak et on descend le reste du rapide dans l’eau, pas de casse et tout est en place rien de perdu, quelle chance!!! Tout était attachés mêmes nos chapeaux car il fallait mettre nos casque pour cette partie…une maudite chance!
Et de deux…jamais sans trois
Quelques minutes plus tard un autre rapide et devinez quoi? Même scénario mais cette fois le imagerapide est plus long et fort, après avoir redresser le kayak et que Denis se soit installé dessus, Nath a refait chaviré la kayak on y montant croyant que c’était ce que le guide lui avait dit car d’autre rapide s’en venait mais là il faudra se mettre à l’abri entre deux immenses imageroches pour parvenir à redresser le kayak, s’y installer sécuritairement et repartir (Nath a pris quelques bonnes gorgées d’eau cette fois). La suite sera ponctuée d’une séance de laisser aller de frustration de nous deux. Bon là on sécurise notre guide en disant que c’est finit et qu’on va bien se tenir!  (En passant ce n’est pas la bonne photo hein….vous vous doutez bien que nous n’en avons pas!!!)
Et puis …non ça se peut pas!image

imageTroisième gros rapide, bien oui encore dans la flotte mais pas de danger dans celui là tous se passe bien (ce sera notre dernier bain forcé, il était temps!!!). On ne sait plus trop pourquoi, comment, mais je pense que ma Nath a commencer à être effrayé un peu. Puis enfin un arrêt pour le lunch bien mérité pour notre équipe d’aventurier!

Puis la rivièreimage se transforme presque en lac encore une fois au grand bonheur de ma chérie qui essaye de se réchauffer tant bien que mal! imageAu loin un paysage de falaises majestueuses s’étends devant nous, rochers multicolores, grottes sculptées par la puissance de l’eau et du temps, on se sent bien petit quand on passe au pied de ces falaises! Pendant que notre coéquipière Coral fait une petite sieste…(ça doit être nos cascades qui l’a épuisée!)

Le vert se mélangeant au brun image

imageEn vue au loin l’embouchure du Mekong et le changement de couleur de l’eau, sur la Nam Ou l’eau est émeraude dû aux algues au fond seulement en hiver (je sais le mot est fort pour nous pauvres Québécois!), le Mekong lui est brunâtre dû au fond argileux. Là beaucoup plus de bateaux car juste à la jonction des deux cours d’eau se trouve le site touristique des grottes de Ou (Caves Ou)  et les bateaux y viennent par dizaines de Luang Prabang amenant les touristes pour les visiter, nous on va y aller en kayak!!
image« Pak Ou caves »
imageQuelques manoeuvres un peu hasardeuses mais nous y sommes à la base des deux cavernes. Notre guide nous raconte une histoire d’amour associée au falaises des montagnes de la rivière Nam Ou mais ce serait trop long à raconter ici de tout façon à la fin, ils sautent tous les deux en bas!!!! Les 2 cavernes (très petites rien d’impressionnant) sont remplies de statues de Boudha de toutes les grosseurs. Le site est couru par les Boudhistes car il s’agit d’une de plus ancienne grotte découverte au Laos!!! Visite terminée en moins de 30 min.
Kayak sur le Mekong!!!
imageEt on repart, dernier rapide mais là il y a des tourbillons et des bateaux ce qui rend Nath aussi blanche que les bouillons d’eau!!! Cette fois ci on fait ça comme des grands et malgré quelques bonnes vagues on reste a flot sans chavirer (Alleluia… il était temps)! Là le guide nous explique pourquoi nous avons chaviré les fois précédentes (on a fini, y aurait pu nous dire ça il y a 2 jrs!!!). Très bien, j’espère qu’on s’en souviendra lors de notre prochaine excursion au Québec mais il faudra que je convaincre un tout petit peu Nath!!! Puis on accoste quelques minutes plus tard et Nath est très contente!!!!! 🙂 Après avoir installé les kayaks sur le toit du mini-van, on prend la route de Luang Prabang (on a rien de réserver et il est plus de 17h!!!!) et l’aventure continue….
Nath & Denis, les aventuriers!
image  image
Catégories : 2. Nong Khiaw

Nong Khiaw – partie 1

image

Arrivés Nong Khiawimage

Après le ~7h de bus et le ~30min de minivan (et avoir négo. le prix pendant 15min, les imageBretons avec qui nous avons fait connaissance sont très têtus!! Merci!) on arrives enfin! Ce sera la chasse au guest house car pas eu le temps de rien réserver et il est ~17:00. On trouve quelque chose pour une nuit et on verra pour demain si on reste. Puis souper au resto, on rencontre Coral et Cristelle attablées à un resto et on se joint a elles. Puis les Bretons rencontrés plutôt en buimages se joignent à nous et nous apprennent la mauvaise nouvelle: les bateaux de touristes ne descendent plus jusqu’à Luang Prabang à cause des barrages hydro électrique qui se construisent sur la rivière Nam Ou par les Chinois! Il semblerait que le bus ou un bateau de particulier (beaucoup plus cher et plus long) soit les seules options à ce moment…on verra demain. Dodo.
Le destin
image57e jour, nous voici à la moitié du voyage et tant de choses vécues et d’autres encore inconnus!  …Debout, bien dormis dans notre maisonnette (notre camp de fortune!) au bord de la rivière où Nath profiteras du hamac dès le levé du jour. Un peu de lavage (hé oui ça faimageit partie des voyages!) puis direction déjeuner. Resto tenu par un Indoux car Nath est contente de retrouver son thé masala qu’elle aime tant et qui est très chaud!!!! On a internet en plus donc mise à jour du blog. Puis visite de quelques agences pour voir les possibilités de descendre par la rivière vers Luang Prabang et une autre possibilité s’offre à nous! Ce sera finalement encore une fois avec Green Discovery mais en kayak et une personne est déja inscrite! Ha ha, trop drôle que Coral, la Chinoise qui à fait le trek précédent, se retrouve encore avec nous sans le savoir!
imagePoint de vue formidable (on se sent presque au Pinacle mais plus haut…et chaud)
On décide de marcher un peu et d’alller en petite randonnée vers un point d’observation en haut d’une montagne, c’est partie pour une montée ~1:15hr et presque pas de palier, 400m plus haut on arrive au point culminant, ça valait le coup, une vue superbe sur la rivière en S imagequi serpente entre les vallées des montagnes et de village imagede Nong Khiaw! Pause bien méritée et lunch qu’on s’était fait préparer tout en bas: sandwich fait par un Allemand qui a récemment ouvert un bistro dans le village, thé vert et bien sur Lao Beer transporté hardiment jusqu’au sommet (je peux vous dire que nous avons fait des jaloux!!!!). La descente ne nous prend que 30min!!! Retour à notre petite cabane au bord de la rivière, lavage, blog etc… Puis souper et dodo.
imageLe grand départ pour 84 km de rame
Après avoir préparer nos sacs, pris un petit déj. copieux, on traverse le jolie pont qui nous imageunit à l’autre rive d’où nous partirons. Arrivés à Green Discovery tout notre équipement est prêt, il ne nous reste qu’à mettre nos petits sac dans les poches étanches fournies et on est fin prêt pour ~84KM de kayak sur 3 jrs!!! Premier arrêt au petit dépanneur pour acheter des friandises, crayons et chandelles pour les villageois où nous allons être reçus, puis l’embarquement (retardé un peu car confusion car il manque un des deux kayaks), on attache tout solidementimage et c’est partis. Wow!!!! (X3) quelle sensation et nous sommes dans les derniers qui pagaierons cette rivière de Nong Khiaw vers Luang Prabang car une fois le premier (il y en aura 7 en tout) barrage complété le parcours ne sera plus possible étant imagedonné qu’il n’y a pas d’écluse de prévue. Fait à noter est que le niveau de la rivière montera de plus de 7m à certains endroits forçant la relocalisation de plusieurs village sur les berges (dont un que nous y passerons la nuit). Ces dernières nouvelles nous apportent une toute autre dimension à notre aventure en plus de nous rappeler un certain projet chez nous entre autreimage dans les années 1970 qui s’appelait la Baie James!!!! Bon ceci dit, on passe des paysages fantastiques et grandioses et on peut même apercevoir sur les deux rives les traces imagelaissées par la crue des eaux exceptionnelle dû aux pluies diluviennes de Décembre (du jamais vu, le niveau avait monté de 3-5M), certains villages ont perdus près de la moitié de leurs récoltes!!! Bref arrêt pour dîner dans un village, enfin on utilise leur table car aucune interaction ici (même si notre guide nous dit biens les connaître ce qui crées un certain malaise) si ce n’est que les enfants qui nous regardent manger car ici on est des étranges étrangers!! Après ce petit repas de riz collant, bambou et bananes on reprends nos pagaies et continuons notre route.
imageTout un départ!
imagePremier rapide digne de ce nom où on doit franchir un petit couloir en C car il y a une digue de fortune pour faire fonctionner le dynamo servant à alimenter un village en électricité. Notre guide passe sans encombres mais nous on le prend trop long et le kayak heurte la digue, Denis se laisse tomber à l’eau mais sa rame demeure coincée sur la digue. Après être remonté rapidement à bord, on se dirige vers la rive pour trouver un moyen de récupérer la pagaie. Heureusement pas de gros bobos et rien de perdu! Bon après quelques tentativesimage de déloger la pagaie en lançant des pierres (pour la faire basculer) notre guide décide de se lancer à l’eau en aval et remonter (protéger du courant par une bande de pierre et buissons) jusqu’à la digue pour récupérer la pagaie. C’est fait tout les morceaux sont en place et on repart! On va essayer de changer de stratégie aux prochains rapides car c’est pas facile de tout contrôler dans le feu de l’action!!! Quelques autres petits rapides mais très larges donc pas de problèmes et on arrives à destination.
La destinée de nos hôtes
imageLe village nous hébergeant, soit le Ban Kuang Hueng de la tribue des Khamu sera inondé en Avril, il devront partir d’ici là pour aller s’installer dans un nouveau village (beaucoup plus grand) construit par les Chinois qui regroupera plusieurs tribus ce dont ce village refuse et préfère aller s’installer ailleurs où ils pourront cultiver les terres!
Cette fois ci rien à voir avec l’accueil du midi, les gens sont imagetrès accueillants et sympathiques. Après images’être mis au sec, on part faire une petite balade dans le village et on en profite pour distribuer les crayons, chandelles (car très peut de maisons on l’électricité!) et friandises. Le sentiment que nous avons en ce moment est difficilement descriptible car entre le petit moment de bonheur qu’on leur apporte, on ne peut qu’être triste de savoir que dans quelques mois tout ceci sera sous l’eau!!!! Après plusieurs photos et s’être amusés avec les enfants il est temps de passer à table!
imageOn s’installe par terre alentours des plats disposés sur une toute petite table basse et ronde! Puis nous mangeons nos petites boulettes de sticky rice que nous trempons tantôt dans une sauce chili image(lire que nous trempons à peine tellement c’est fort), tantôt avec les morceaux de poisson et/ou légumes. Notre hôte est un vétéran de la guerre qui reçoit une pension du gouvernement (très minimes) car il a été blessé au combat. Il semble très intéressé à nous connaitre et nous aussi, donc via notre guide qui sert d’interprète, on parvient a échanger. Denis propose de prendre des photos du village et des habitants demain pour leur retourner en souvenir. Encore quelques discussions et puis dodo, le kayak ça fatigue! On couche à l’étage dans une grande salle avec la famille!!! Confort rudimentaire mais il y a pire que cela dans la vie, on l’a bien appris aujourd’hui!!!
Autres photos:
image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image
Denis et Nath
image
Catégories : 2. Nong Khiaw, 3-Laos

Propulsé par WordPress.com.