Paracas …et l’océan

Paracas - D'autres aussi se la coule douce

Paracas – D’autres aussi se la coule douce

…merde j’ai accroché le bouton et le texte n’est pas là encore…le texte sera là à la fin de la journée

🙂

Bon le voici:
Llegada a Paracas después de 12 horas de autobús, es 9:45 et le chauffeur pour le tour de la réserve de Paracas nous attends déjà ( c’était sensé débuter à 11:00 seulement!!). Check in rapide à l’hôtel qui est juste à coté, apenas tiempo para ir al baño y en el vamos.

Premier arrêt le musé, visite guidée très intéressante, entre autre on y apprend qu’il y a des millions d’années toute cette région désertique du Perou était couverte de végétation et de marécages. Le mouvement des continents a complètement asséché cette région et laisser tous les sédiments marin sur place (encore aujourd’hui les sédiments de la mer contribuent à construire les côtes du litoral). Apparemment qu’il y avait des moustiques de la grosseur d’un Faucon!!!! Beaucoup d’autres choses, en fait un musé très bien organisé mais malheureusement le temps limité et l’ampleur du groupe(~25 pers) nous empêches d’apprécier pleinement le tout.

Hop dans un minivan (beaucoup plus confortable que celui du Canyon de Colca) direction l’autre coté de la péninsule. El punto de vista donde nos lleva nos da una visión única de las dimensiones del Perú, d’immenses falaises sur des kilomètres de long s’étendent devant nous. La mer toute en bas brasse les roches sans relâches et forge constamment le rivage. Il vente très fort et la mer est agitée c’est vraiment impressionnant de voir toute cette immensité du haut du mirador.

Troisième étape, la cathédrale, en fait il s’agit d’un rocher près d’une autre falaise qui ressemble étrangement à notre rocher percé en Gaspésie, à l’exception que maintenant l’arche de celui-ci est complètement détachée du rocher.

Quatrième étape, la playa rojo, tous les sédiments apportés par la mer sur cette plage sont rougeâtre, ce qui fait que tout le rivage est aussi de cette couleur. On se promène un peu puis hop dans le bus pour aller luncher!

Trois resto dans un coin complètement désertique au bord de la mer (c’est évident qu’ils ne vivent que du tourisme), notre chauffeur nous dirige vers celui qui lui redonne probablement la meilleure cote, en nous disant que c’est le meilleur des trois… Bon pas envie de perdre du temps car nous avons seulement 45min pour luncher. El pescado es excelente, es bueno y estamos en la terraza, muy bien! Lors du départ on est un peu à la hâte et on ne s’appercoit pas que notre livre de traduction est tombé du sac au resto (désolé Carole on va vous le remplacer!), espérant qu’il va permettre à un Perouvien d’apprendre le Français!!

Retour à l’hôtel (on comprends pas pourquoi le chauffeur nous a limiter à 45 min pour le lunch s’il n’y avait rien d’autres après…il voulait certainement finir tôt!) là on prends le temps de défaire nos bagages, un bonne douche, relaxer un peu et c’est repartis. On va marcher sur le « boardwalk » prendre un verre et aller se renseigner pour la visite des îles Ballestas (réserve aquatique naturelle, et devinez quoi, sur les photos ça ressemble à Percé en Gaspésie!!!) une réserve accessible par bateau seulement où on peu observer les loups de mer et différents oiseaux vivant sur les rives des îles. On s’inscrit pour le lendemain le départ se fera du port à 8:00. On se renseigne aussi sur les cédules des bus pour Lima…trois départ en après midi et en soirée.

En cherchant un endroit pour souper (après s’être assis dans un resto, puis être partis car on aimait pas l’ambiance) on découvre une toute petite pizzeria, le Miski, au décor de bord de mer avec une ambiance tout simplement parfaite pour cette soirée. Donc comfort food arrosé d’un soupçon de vin (vous connaissez Denis…) et on est prêt pour un beau dodo!!!!

Drrrrrring il est 7h, on se dépêche pour ne pas être en retard. El mar está en calma en el puerto, pero el clima estaba nublado y ventoso. Arrivés au kiosque on nous informe que la mer est trop agitée au large (on a appris par la suite qu’il s’agi des séquelles d’un tremblement de terre…) le port est fermé et aucun bateau ne va sortir aujourd’hui…dommage!

On décide d’aller réserver nos billets de bus tout de suite pour être certain d’avoir de la place sur celui de 15:30.

Quelle expérience cette fois, problèmes avec leur système (pas surprenant considérant la vitesse de leur Internet), problèmes d’imprimante, la commis ne sait plus vraiment quoi faire, finalement une autre commis prends les choses en main et finalise la réservation à la main!!!Una hora más tarde tenemos nuestros boletos en la mano Hourra!!!!!! Retour à l’hôtel pour faire nos sacs et se préparer à reprendre la route. Petite marche sur le boardwalk, c’est l’heure de dîner, on s’offre un resto face à la plage même si le vent est un peu frisquet le site nous le fait oublier un peu. Au menu vous avez deviné ce sera du poisson, miam miam on bouffe en masse car le souper sera tard ce soir.

Bus pour Lima à 15:30, petite nostalgie car c’est notre dernier bus vers la dernière destination de ce splendide voyage!!!

….

Paracas - La réserve nationale de Paracas. Un grand désert de ~100 km de long et localisé en bordure de l'Océan Pacifique du sud. Incluant également les Îles Ballestas communément appelées les Îles Galapagos des pauvres...

Paracas – La réserve nationale de Paracas. Un grand désert de ~100 km de long et localisé en bordure de l’Océan Pacifique du sud. Incluant également les Îles Ballestas communément appelées les Îles Galapagos des pauvres…

Paracas - Petit port de pêche à même la réserve où on mange du très bon Ceviché

Paracas – Petit port de pêche à même la réserve où on mange du très bon Ceviché

Paracas - Dans la réserve avec en arrière plan une partie de ses dunes de sables...c'est même là que débute le fameux rallye du Dakar

Paracas – Dans la réserve avec en arrière plan une partie de ses dunes de sables…c’est même là que débute le fameux rallye du Dakar

Paracas - toujours dans la réserve

Paracas – toujours dans la réserve

Paracas - Réserve...il demande aux gens de se tenir à 6m du bord car à tout moment ce bord mangé par la mer pourrait s'écroulée!...du dessus on ne s'imagine pas du danger...

Paracas – Réserve…il demande aux gens de se tenir à 6m du bord car à tout moment ce bord mangé par la mer pourrait s’écroulée!…du dessus on ne s’imagine pas du danger…

Paracas - Dans la réserve les oiseaux de la place accrochés au récif du bord de mer

Paracas – Dans la réserve les oiseaux de la place accrochés au récif du bord de mer

Paracas - 2 des nombreux vautours locaux guettant leur prochain snack de ce que la mer leur enverra...

Paracas – 2 des nombreux vautours locaux guettant leur prochain snack de ce que la mer leur enverra…

Paracas - ..que voici: un bébé lion de mer rejeté par la mer... la nature est quand même bien faite!

Paracas – ..que voici: un bébé lion de mer rejeté par la mer… la nature est quand même bien faite!

Paracas - Réserve: une photo du rocher similaire au rocher percé avant le tremblement de terre....les plaques techtonique de cette endroit se sépare de 2.5 mm par année!

Paracas – Réserve: une photo du rocher similaire au rocher percé avant le tremblement de terre….les plaques techtonique de cette endroit se sépare de 2.5 mm par année!

Paracas - Une bonne "ceviche" aux fruits de mer et poissons...miam miam. Notre 1ère enfin!

Paracas – Une bonne « ceviche » aux fruits de mer et poissons…miam miam. Notre 1ère enfin!

Paracas - Notre hotel Le Gran Palma avec vue sur la mer et balcon...bon malheureusement on ne restera qu'une nuit.

Paracas – Notre hotel Le Gran Palma avec vue sur la mer et balcon…bon malheureusement on ne restera qu’une nuit.

Paracas - Le boardwalk du village petit mais sympa

Paracas – Le boardwalk du village petit mais sympa

Paracas - On en profites pour s'arrêter un peu et se prendre un bon Piña Colada sur le bord de l'océan et pourquoi pas écrire un peu le journal de voyage, en attendant le coucher de soleil

Paracas – On en profites pour s’arrêter un peu et se prendre un bon Piña Colada sur le bord de l’océan et pourquoi pas écrire un peu le journal de voyage, en attendant le coucher de soleil

Paracas - D'autres aussi se la coule douce

Paracas – D’autres aussi se la coule douce

Paracas - et le voici qui s'en va faire dodo...bon on sort les couches de vêtement supplémentaires car la température descend d'au moins 10-15 celcius...

Paracas – et le voici qui s’en va faire dodo…bon on sort les couches de vêtement supplémentaires car la température descend d’au moins 10-15 celcius…

Paracas - Le lendemain encore un matin très grisâtre, on attend tous de voir si on va pouvoir faire la sortie en bateau pour les Iles Ballestas car hier le port était fermé car la mer était trop houleuse...

Paracas – Le lendemain encore un matin très grisâtre, on attend tous de voir si on va pouvoir faire la sortie en bateau pour les Iles Ballestas car hier le port était fermé car la mer était trop houleuse…

Paracas - Finalement aucune sortie..trop de vent encore même si notre côté cela ne semble pas si pire!

Paracas – Finalement aucune sortie..trop de vent encore même si notre côté cela ne semble pas si pire!

Paracas - Alors je m'amuse à prendre ces pélicans en photos

Paracas – Alors je m’amuse à prendre ces pélicans en photos

Paracas - Bel atterrissage!

Paracas – Bel atterrissage!

Paracas - et un autre qui s'en va rejoindre la gang...car la pêche se fait en gang!

Paracas – et un autre qui s’en va rejoindre la gang…car la pêche se fait en gang!

Paracas - Un diner de roi encore....ah monsieur (très de bonne humeur) est encore servi le 1er et cette fois ces crevettes ne sont habillé qu'à moitié

Paracas – Un diner de roi encore….ah monsieur (très de bonne humeur) est encore servi le 1er et cette fois ces crevettes ne sont habillé qu’à moitié

Paracas- ...c'est quand même toute une assiette et on avait aucune idée de ce que l'on commandait...Un causa aux crevettes pour Denis (le causa est un plat de patate écrasé agrémenté de citron...miam miam)

Paracas- …c’est quand même toute une assiette et on avait aucune idée de ce que l’on commandait…Un causa aux crevettes pour Denis (le causa est un plat de patate écrasé agrémenté de citron…miam miam)

aracas - ...et voici une des assiettes de madame...un causa aux langoustines...quelques minutes plus tard :-)

aracas – …et voici une des assiettes de madame…un causa aux langoustines…quelques minutes plus tard 🙂

Paracas - et ma 2e assiette une salade de calamar...la madame ne se plaint pas: on est sur le bord de l'océan, il fait beau et quand même chaud, pis la bouffe et le vin est xcellent et en plus les assiettes sont belles et colorés! J'ai tu dit aussi qu'elle est avec son aventurier adoré! Que vouloir de plus:...une très belle avant dernière journée de vacances!

Paracas – et ma 2e assiette une salade de calamar…la madame ne se plaint pas: on est sur le bord de l’océan, il fait beau et quand même chaud, pis la bouffe et le vin est xcellent et en plus les assiettes sont belles et colorés! J’ai tu dit aussi qu’elle est avec son aventurier adoré! Que vouloir de plus:…une très belle avant dernière journée de vacances!

Paracas - Salut la gang...on s'en va prendre notre dernier autobus pour Lima!

Paracas – Salut la gang…on s’en va prendre notre dernier autobus pour Lima!

Catégories : 2. Le Pérou, 4. Paracas

Navigation des articles

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment ce contenu :