2. Le Pérou

Lima …et le retour au Québec!

Lima- un autre aperçu

 

4 heures plus tard on débarque à Lima, grande métropole avec toutes ses pancartes illuminées, autoroutes et bien sur le trafic qui viens avec. Taxi! Taxi! Ça ça ne change pas, à la sortie du terminal, ils sont tous là! On s’engouffre dans le premier et on utilise le IPod pour lui montrer l’addresse car il
ne semble pas très bien comprendre notre Espagnol, a vrai dire on ne comprends pas très bien le sien non plus…

Arrivés à destination le numéro de porte de l’hôtel n’est pas tellement visible et après quelques minutes de confusion le chauffeur sonne à une porte, ouf c’est la bonne!

Un fois installés on sort pour aller prendre une petite bouchée genre soupe où quelques chose de léger (que nous pourrions peut-être amener à notre chambre) , pas évident de trouver dans une nouvelle ville et sans vraiment de directions. On se promène pendant 1/2 heure sans se décider vraiment, donc un peu fatigués on plonge dans un café resto, on bouffe deux pâtisseries avec des café et puis dodo.

Déjeuner à l’hôtel (pas besoins de vous dire quoi, vous savez sûrement) et en route pour la découverte de Lima (a vrai dire Denis veut voir le bord de mer…). C’est une grande métropole avec ses grands boulevards, les bruits de circulation mais quand même beaucoup de végétation. On s’est installé dans le quartier Miraflores pour ses cafés et la proximité de la mer alors on fait un tour du parc JF Kennedy et flâne autour d’une exposition de peinture. Puis en route vers le bord de mer, WOW on aurait jamais imaginé un tel paysage (car cette ville est décrite comme triste en hiver puisque le temps est grisâtre), la mer sous nos yeux à des centaines de mètres plus bas. La ville finie abruptement au bord de ces falaises et tout en bas (il y a des chemins d’accès très bien aménagés pour les piétons) une route sinueuse qui sépare les falaises du bord de l’eau….quelques photos d’en haut (ah oui, Nath joue à la vedette avec un groupe d’étudiants, ils veulent tous se faire prendre en photo avec elle!!!) et on descends voir les surfeurs de plus près…

Arrivés en bas on se fait offrir des cours de surfing (à voir leurs wet suit et le vent qu’il fait pas vraiment envie!) par plusieurs, ils sont bien organisés et la surveillance est adéquate. Le bord de mer est en pierre de galets et assez abrupte donc avec les vagues il faut quand même être assez prudent pour sortir de l’eau avec sa planche (on a un peu rigolé de voir certains planchistes se faire brasser). Le bord en galet et le bruit du ressac des vagues nous rappelle un certain bord de mer au Cinque Terres en Italie, petite pensée pour ces beaux villages impactés par de terribles pluies l’an dernier je crois! Snif!). Bon la descente, le bord de mer ça creuse l’appétit et devinez ce qui se profile à l’horizon……………………(pour vous permettre de deviner!!!!)……………………bon Ok je vous le donne, un splendide restaurant sur pilotis au bout d’un quai en pierre, Wow et REWOW on aurait voulu prendre notre dernier repas de voyage dans un endroit comme ça et on l’aurait jamais trouvé!!!

On y va et comme on dit par chez nous au diable (prononcer « yable ») les dépenses on se paie une folie!!! Je vous laisse juger du reste par les photos. Fait intéressant c’est que le serveur du vinxxxxxxxxxxxxxxxxxn désire apprendre le Français, donc on échange quelques mots et il revient à quelques reprise pour que nous lui écrivions des traductions sur un petit calepin (cé comme si on devenais des profs de Français pour un Espagnol)…..Le monde à l’envers quoi!

Après ce beau moment on reprends tranquillement la route et c’est le magasinage de dernière minute (là on regrette toutes les fois où on n’a pas acheté en se disant que l’on trouverait mieux plus tard et qu’on ne voulait pas trainer de poids supplémentaire dans nos sacs…) pour des souvenirs, on y passe plusieurs dizaine de boutiques artisanales ainsi que le reste de la journée (Nath est heureuse, Denis est…#%^*!).

Souper dans un resto de coin de rue, on commande à l’extérieur, le comptoir fait face au trottoir. Il y a foule, ça semble être très populaire. On passe notre commande, papafritas, sandwich genre club, bière et liqueur, miam! Ah et qu’est-ce qu’il y a dans notre club? Bien un oeuf frit et des patates….toujours des patates! (Ha ha, ça résume bien notre voyage!)

De retour à l’hôtel pour notre dernier dodo de voyage, notre 1er vol est retardé donc on demande un taxi pour 5:30 au lieu de 4:30, impossible la taxi sera là à 5h! Puis le vol passe originalement de 7h30 à 8h45 et finalement à 10h10…il semblerait qu’ils ont oubliés que les pilotes ont un maximum d’heures de vol à respecter…

Jusque là, tout allait bien avec notre Hôtel Grand Palma mais quand vient le temps de régler la note, la dame applique un taux de conversion de 3 au lien de 2.6 comme partout ailleur( 2.6 Sol pour 1 dollar US) même en lui montrant les taux sur nos convertisseurs Mac, rien à faire elle essaie même de nous faire croire qu’il y a 2 taux de conversion au Pérou, c’est vraiment n’importe quoi!!!!! Donc si jamais vous allez à Lima au Grand Palma Hôtel, soyez certain de finaliser le prix avant de réserver!!

Finalement départ pour l’aéroport, on a beaucoup de temps donc on fait un peu de lèche vitrine et Nathalie trouve les fameux bracelets d’acuponcture contre le mal des transport (quelques 42 jours plus tard)! Ni un, ni deux on achète, très bon investissement car aujourd’hui on sait que ça fonctionne (on viens certainement de réduire la consommation de gravol de 80%).

À notre retour nous sommes attendus à l’aéroport par le joyeux petit couple (qui occupait notre maison durant le voyage, Marjo et Mathieu) qui nous ont réservé une belle surprise….

À suivre!…

Lima - promenade à travers le quartier Miraflores

Lima – promenade à travers le quartier Miraflores

Lima - dans le parc Jf Kennedy et d'autres: le wifi est gratuit!....pas vite mais quand mêmegratuit! Quand chez nous à Montréal ceci sera disponible!

Lima – dans le parc Jf Kennedy et d’autres: le wifi est gratuit!….pas vite mais quand mêmegratuit! Quand chez nous à Montréal ceci sera disponible!

Lima - Direction la mer...et juste en face un immense complexe sportif

Lima – Direction la mer…et juste en face un immense complexe sportif

Lima - le parc au haut de la colline surplombant la mer...c'est là que Nath a jouée à la vedette!

Lima – le parc au haut de la colline surplombant la mer…c’est là que Nath a jouée à la vedette!

Lima - paradis des surfeurs. Le temps en hiver est toujours ainsi grisâtre sans soleil!...mais quand même y a pire que ça!

Lima – paradis des surfeurs. Le temps en hiver est toujours ainsi grisâtre sans soleil!…mais quand même y a pire que ça!

Lima - il se font quand même brassé!

Lima – il se font quand même brassé!

Lima - le resto Rosa Nautica...faut toujours bien qu'on aille voir si on peut se le permettre! C'est pas tous les jours qu'on pourra se permettre de manger au milieu d'une mer agitée entouré de surfeurs...Youpi Denis est finalement d'accord pour aller voir (c'est déjà un pas...)

Lima – le resto Rosa Nautica…faut toujours bien qu’on aille voir si on peut se le permettre! C’est pas tous les jours qu’on pourra se permettre de manger au milieu d’une mer agitée entouré de surfeurs…Youpi Denis est finalement d’accord pour aller voir (c’est déjà un pas…)

Lima - ...ça marché : wow wow et wow....avec le bruit des vagues c'était fascinant!

Lima – …ça marché : wow wow et wow….avec le bruit des vagues c’était fascinant!

Lima- miam....excellent et pas plus que d'autres resto qu'on a fait...exception du coût de service ajouté pour le pain et l'eau!!! M'enfin c'est notre dernière journée! pis le service est impeccable et la bouffe aussi et que dire de la place....surtogut sur la terrasse car j'avoue en dedans l'atmosphère fait un petit peu trop "glamor"...

Lima- miam….excellent et pas plus que d’autres resto qu’on a fait…exception du coût de service ajouté pour le pain et l’eau!!! M’enfin c’est notre dernière journée! pis le service est impeccable et la bouffe aussi et que dire de la place….surtogut sur la terrasse car j’avoue en dedans l’atmosphère fait un petit peu trop « glamor »…

Lima- toujours au resto a observer les surfeurs et les maga vagues qui fouettaient les dessus du resto!

Lima- toujours au resto a observer les surfeurs et les maga vagues qui fouettaient les dessus du resto!

Lima - un aperçu de ville vue d'en bas...belle urbanisme (naturelle) quand tu y pense car les gigantesques condos n'occupent pas le bord de mer et donne ainsi la chance à tous d'en profiter!

Lima – un aperçu de ville vue d’en bas…belle urbanisme (naturelle) quand tu y pense car les gigantesques condos n’occupent pas le bord de mer et donne ainsi la chance à tous d’en profiter!

Lima - mais il se passe plein de chose ici!

Lima – mais il se passe plein de chose ici!

Lima - ...que dire de plus!!!

Lima – …que dire de plus!!!

Lima - Ouais... les derniers jours on va avoir regagné ce qu'on avait perdu...Avez-vous remarquez le "happy face"? ------1Ça me fait aussi pensé que la lune là-bas nous fait plutôt un sourire car il est couché sur le dos! Ha oui le soleil aussi se déplace d'ouest en est et on s'est souvent fait prendre en voulant s'assoir au soleil et quelques minutes après nous étions complètement à l'ombre à geler!

Lima – Ouais… les derniers jours on va avoir regagné ce qu’on avait perdu…Avez-vous remarquez le « happy face »? ——1Ça me fait aussi pensé que la lune là-bas nous fait plutôt un sourire car il est couché sur le dos! Ha oui le soleil aussi se déplace d’ouest en est et on s’est souvent fait prendre en voulant s’assoir au soleil et quelques minutes après nous étions complètement à l’ombre à geler!

Lima- un autre aperçu

Lima- un autre aperçu

Lima - une dernière steppette car on a du magasinage à faire hein!

Lima – une dernière steppette car on a du magasinage à faire hein!

Lima... Hum est-ce qu'on a assez aimez ça pour repartir encore en voyage à l'automne? La question ne se pose même pas...Combien ça nous coûtera celui-ci et les autres, aura t'on assez d'argent pour poursuivre en Asie? On trouvera...quitte à faire du volontariat! Mais est-ce qu'on a atteint notre but? C'est à dire: "prendre le temps de prendre le temps...." hum je pense qu'un autre voayege sera nécessaire (ha, ha...)

Lima… Hum est-ce qu’on a assez aimez ça pour repartir encore en voyage à l’automne? La question ne se pose même pas…Combien ça nous coûtera celui-ci et les autres, aura t’on assez d’argent pour poursuivre en Asie? On trouvera…quitte à faire du volontariat! Mais est-ce qu’on a atteint notre but? C’est à dire: « prendre le temps de prendre le temps…. » hum je pense qu’un autre voayege sera nécessaire (ha, ha…)

Arrivés à l'aéroport à Mtl...mais c'est pour nous! Hello Marjo! Hello Matt! Wow ici on peut se mettre en short? Enfin la chaleur.... Bienvenu à la maison!!!

Arrivés à l’aéroport à Mtl…mais c’est pour nous! Hello Marjo! Hello Matt! Wow ici on peut se mettre en short? Enfin la chaleur….
Bienvenu à la maison!!!

Catégories : 2. Le Pérou, 5. Lima

Paracas …et l’océan

Paracas - D'autres aussi se la coule douce

Paracas – D’autres aussi se la coule douce

…merde j’ai accroché le bouton et le texte n’est pas là encore…le texte sera là à la fin de la journée

🙂

Bon le voici:
Llegada a Paracas después de 12 horas de autobús, es 9:45 et le chauffeur pour le tour de la réserve de Paracas nous attends déjà ( c’était sensé débuter à 11:00 seulement!!). Check in rapide à l’hôtel qui est juste à coté, apenas tiempo para ir al baño y en el vamos.

Premier arrêt le musé, visite guidée très intéressante, entre autre on y apprend qu’il y a des millions d’années toute cette région désertique du Perou était couverte de végétation et de marécages. Le mouvement des continents a complètement asséché cette région et laisser tous les sédiments marin sur place (encore aujourd’hui les sédiments de la mer contribuent à construire les côtes du litoral). Apparemment qu’il y avait des moustiques de la grosseur d’un Faucon!!!! Beaucoup d’autres choses, en fait un musé très bien organisé mais malheureusement le temps limité et l’ampleur du groupe(~25 pers) nous empêches d’apprécier pleinement le tout.

Hop dans un minivan (beaucoup plus confortable que celui du Canyon de Colca) direction l’autre coté de la péninsule. El punto de vista donde nos lleva nos da una visión única de las dimensiones del Perú, d’immenses falaises sur des kilomètres de long s’étendent devant nous. La mer toute en bas brasse les roches sans relâches et forge constamment le rivage. Il vente très fort et la mer est agitée c’est vraiment impressionnant de voir toute cette immensité du haut du mirador.

Troisième étape, la cathédrale, en fait il s’agit d’un rocher près d’une autre falaise qui ressemble étrangement à notre rocher percé en Gaspésie, à l’exception que maintenant l’arche de celui-ci est complètement détachée du rocher.

Quatrième étape, la playa rojo, tous les sédiments apportés par la mer sur cette plage sont rougeâtre, ce qui fait que tout le rivage est aussi de cette couleur. On se promène un peu puis hop dans le bus pour aller luncher!

Trois resto dans un coin complètement désertique au bord de la mer (c’est évident qu’ils ne vivent que du tourisme), notre chauffeur nous dirige vers celui qui lui redonne probablement la meilleure cote, en nous disant que c’est le meilleur des trois… Bon pas envie de perdre du temps car nous avons seulement 45min pour luncher. El pescado es excelente, es bueno y estamos en la terraza, muy bien! Lors du départ on est un peu à la hâte et on ne s’appercoit pas que notre livre de traduction est tombé du sac au resto (désolé Carole on va vous le remplacer!), espérant qu’il va permettre à un Perouvien d’apprendre le Français!!

Retour à l’hôtel (on comprends pas pourquoi le chauffeur nous a limiter à 45 min pour le lunch s’il n’y avait rien d’autres après…il voulait certainement finir tôt!) là on prends le temps de défaire nos bagages, un bonne douche, relaxer un peu et c’est repartis. On va marcher sur le « boardwalk » prendre un verre et aller se renseigner pour la visite des îles Ballestas (réserve aquatique naturelle, et devinez quoi, sur les photos ça ressemble à Percé en Gaspésie!!!) une réserve accessible par bateau seulement où on peu observer les loups de mer et différents oiseaux vivant sur les rives des îles. On s’inscrit pour le lendemain le départ se fera du port à 8:00. On se renseigne aussi sur les cédules des bus pour Lima…trois départ en après midi et en soirée.

En cherchant un endroit pour souper (après s’être assis dans un resto, puis être partis car on aimait pas l’ambiance) on découvre une toute petite pizzeria, le Miski, au décor de bord de mer avec une ambiance tout simplement parfaite pour cette soirée. Donc comfort food arrosé d’un soupçon de vin (vous connaissez Denis…) et on est prêt pour un beau dodo!!!!

Drrrrrring il est 7h, on se dépêche pour ne pas être en retard. El mar está en calma en el puerto, pero el clima estaba nublado y ventoso. Arrivés au kiosque on nous informe que la mer est trop agitée au large (on a appris par la suite qu’il s’agi des séquelles d’un tremblement de terre…) le port est fermé et aucun bateau ne va sortir aujourd’hui…dommage!

On décide d’aller réserver nos billets de bus tout de suite pour être certain d’avoir de la place sur celui de 15:30.

Quelle expérience cette fois, problèmes avec leur système (pas surprenant considérant la vitesse de leur Internet), problèmes d’imprimante, la commis ne sait plus vraiment quoi faire, finalement une autre commis prends les choses en main et finalise la réservation à la main!!!Una hora más tarde tenemos nuestros boletos en la mano Hourra!!!!!! Retour à l’hôtel pour faire nos sacs et se préparer à reprendre la route. Petite marche sur le boardwalk, c’est l’heure de dîner, on s’offre un resto face à la plage même si le vent est un peu frisquet le site nous le fait oublier un peu. Au menu vous avez deviné ce sera du poisson, miam miam on bouffe en masse car le souper sera tard ce soir.

Bus pour Lima à 15:30, petite nostalgie car c’est notre dernier bus vers la dernière destination de ce splendide voyage!!!

….

Paracas - La réserve nationale de Paracas. Un grand désert de ~100 km de long et localisé en bordure de l'Océan Pacifique du sud. Incluant également les Îles Ballestas communément appelées les Îles Galapagos des pauvres...

Paracas – La réserve nationale de Paracas. Un grand désert de ~100 km de long et localisé en bordure de l’Océan Pacifique du sud. Incluant également les Îles Ballestas communément appelées les Îles Galapagos des pauvres…

Paracas - Petit port de pêche à même la réserve où on mange du très bon Ceviché

Paracas – Petit port de pêche à même la réserve où on mange du très bon Ceviché

Paracas - Dans la réserve avec en arrière plan une partie de ses dunes de sables...c'est même là que débute le fameux rallye du Dakar

Paracas – Dans la réserve avec en arrière plan une partie de ses dunes de sables…c’est même là que débute le fameux rallye du Dakar

Paracas - toujours dans la réserve

Paracas – toujours dans la réserve

Paracas - Réserve...il demande aux gens de se tenir à 6m du bord car à tout moment ce bord mangé par la mer pourrait s'écroulée!...du dessus on ne s'imagine pas du danger...

Paracas – Réserve…il demande aux gens de se tenir à 6m du bord car à tout moment ce bord mangé par la mer pourrait s’écroulée!…du dessus on ne s’imagine pas du danger…

Paracas - Dans la réserve les oiseaux de la place accrochés au récif du bord de mer

Paracas – Dans la réserve les oiseaux de la place accrochés au récif du bord de mer

Paracas - 2 des nombreux vautours locaux guettant leur prochain snack de ce que la mer leur enverra...

Paracas – 2 des nombreux vautours locaux guettant leur prochain snack de ce que la mer leur enverra…

Paracas - ..que voici: un bébé lion de mer rejeté par la mer... la nature est quand même bien faite!

Paracas – ..que voici: un bébé lion de mer rejeté par la mer… la nature est quand même bien faite!

Paracas - Réserve: une photo du rocher similaire au rocher percé avant le tremblement de terre....les plaques techtonique de cette endroit se sépare de 2.5 mm par année!

Paracas – Réserve: une photo du rocher similaire au rocher percé avant le tremblement de terre….les plaques techtonique de cette endroit se sépare de 2.5 mm par année!

Paracas - Une bonne "ceviche" aux fruits de mer et poissons...miam miam. Notre 1ère enfin!

Paracas – Une bonne « ceviche » aux fruits de mer et poissons…miam miam. Notre 1ère enfin!

Paracas - Notre hotel Le Gran Palma avec vue sur la mer et balcon...bon malheureusement on ne restera qu'une nuit.

Paracas – Notre hotel Le Gran Palma avec vue sur la mer et balcon…bon malheureusement on ne restera qu’une nuit.

Paracas - Le boardwalk du village petit mais sympa

Paracas – Le boardwalk du village petit mais sympa

Paracas - On en profites pour s'arrêter un peu et se prendre un bon Piña Colada sur le bord de l'océan et pourquoi pas écrire un peu le journal de voyage, en attendant le coucher de soleil

Paracas – On en profites pour s’arrêter un peu et se prendre un bon Piña Colada sur le bord de l’océan et pourquoi pas écrire un peu le journal de voyage, en attendant le coucher de soleil

Paracas - D'autres aussi se la coule douce

Paracas – D’autres aussi se la coule douce

Paracas - et le voici qui s'en va faire dodo...bon on sort les couches de vêtement supplémentaires car la température descend d'au moins 10-15 celcius...

Paracas – et le voici qui s’en va faire dodo…bon on sort les couches de vêtement supplémentaires car la température descend d’au moins 10-15 celcius…

Paracas - Le lendemain encore un matin très grisâtre, on attend tous de voir si on va pouvoir faire la sortie en bateau pour les Iles Ballestas car hier le port était fermé car la mer était trop houleuse...

Paracas – Le lendemain encore un matin très grisâtre, on attend tous de voir si on va pouvoir faire la sortie en bateau pour les Iles Ballestas car hier le port était fermé car la mer était trop houleuse…

Paracas - Finalement aucune sortie..trop de vent encore même si notre côté cela ne semble pas si pire!

Paracas – Finalement aucune sortie..trop de vent encore même si notre côté cela ne semble pas si pire!

Paracas - Alors je m'amuse à prendre ces pélicans en photos

Paracas – Alors je m’amuse à prendre ces pélicans en photos

Paracas - Bel atterrissage!

Paracas – Bel atterrissage!

Paracas - et un autre qui s'en va rejoindre la gang...car la pêche se fait en gang!

Paracas – et un autre qui s’en va rejoindre la gang…car la pêche se fait en gang!

Paracas - Un diner de roi encore....ah monsieur (très de bonne humeur) est encore servi le 1er et cette fois ces crevettes ne sont habillé qu'à moitié

Paracas – Un diner de roi encore….ah monsieur (très de bonne humeur) est encore servi le 1er et cette fois ces crevettes ne sont habillé qu’à moitié

Paracas- ...c'est quand même toute une assiette et on avait aucune idée de ce que l'on commandait...Un causa aux crevettes pour Denis (le causa est un plat de patate écrasé agrémenté de citron...miam miam)

Paracas- …c’est quand même toute une assiette et on avait aucune idée de ce que l’on commandait…Un causa aux crevettes pour Denis (le causa est un plat de patate écrasé agrémenté de citron…miam miam)

aracas - ...et voici une des assiettes de madame...un causa aux langoustines...quelques minutes plus tard :-)

aracas – …et voici une des assiettes de madame…un causa aux langoustines…quelques minutes plus tard 🙂

Paracas - et ma 2e assiette une salade de calamar...la madame ne se plaint pas: on est sur le bord de l'océan, il fait beau et quand même chaud, pis la bouffe et le vin est xcellent et en plus les assiettes sont belles et colorés! J'ai tu dit aussi qu'elle est avec son aventurier adoré! Que vouloir de plus:...une très belle avant dernière journée de vacances!

Paracas – et ma 2e assiette une salade de calamar…la madame ne se plaint pas: on est sur le bord de l’océan, il fait beau et quand même chaud, pis la bouffe et le vin est xcellent et en plus les assiettes sont belles et colorés! J’ai tu dit aussi qu’elle est avec son aventurier adoré! Que vouloir de plus:…une très belle avant dernière journée de vacances!

Paracas - Salut la gang...on s'en va prendre notre dernier autobus pour Lima!

Paracas – Salut la gang…on s’en va prendre notre dernier autobus pour Lima!

Catégories : 2. Le Pérou, 4. Paracas

Arequipa et le Cañon del Rio de Colca

Arequipa - Tour vers le Cañon del Rio Colca: départ du trek. Jour 1 on fera 18 km en descente et en montée.

Arequipa – Tour vers le Cañon del Rio Colca: départ du trek. Jour 1 on fera 18 km en descente et en montée.

Jour 1:

Arrivés à Arequipa (10 horas de bus, escuchamos nuestra primera película en español, con subtítulos en Inglés!) à 6:30 am. On a aucune idée de la distance pour se rendre à l’hôtel, donc on prends un taxi vers le Centro pour déjeuner (notre hôtel  n’est jamais située très loin), nous choisissons une terrasse au soleil face à la Plaza de Armas. Le cuisinier ne semble pas être au poste et la serveuse nous  indique une autre terrasse (à quelques pas seulement) pour le déjeuner. On s’installe et profitons des chauds rayons du soleil (se siente tan bien el calor del sol!!) avant de s’orienter vers notre hôtel. Environs 10 min de marche et nous y sommes, selon les photos on devait être dans un genre de réserve écologique mais en réalité la réserve est à 45min de taxi de l’hôtel. Quand même, l’hôtel est très bien et possède une belle terrasse sur le toit ensoleillée! Hum on consulte la météo: on devrait enfin avoir chaud ici et les nuits être moins froide (10-15 Celcius au lieu de 0).
Duchas y estamos dispuestos a explorar esta nueva ciudad!!! Après avoir profité un peu du soleil sur la terrasse de l’notre lodge (histoire de continuer ces textes), on se rend en ville pour se promener et on s’accroche les pieds sur une petite terrasse d’un resto (le proprio parle un peu Français) où nous faisons connaissance avec un groupe d’étudiants en pharmaceutique de France (ils sont en stage pour 2-3 mois!!!!). Puis on revoit nos plans et on décide d’aller se renseigner sur les treks du Colca Canyon et l’horaire des bus pour Paracas.Jour 2:
Le lendemain on continue nos recherche et on organise le tout:  ce sera le trek 2 jrs, bus pour Paracas et hôtel… On se prends une soupa wantan dans un reso chifa (soupe wonton dans un resto chinois, ben oui…) et hop dodo car on se lève très tôt (2h30).Jour 3: 

Es 3am, nos encontramos en la puerta del hotel y esperamos el autobús a recogernos por el Cañón del Colca. C’est le calme plat a part quelques taxi qui nous klaxone croyant pouvoir obtenir une course, ça fait toujours drôle de voir des villes tant animés le jour sous cet angle plutôt désertique. Quelques minutes plus tard nous sommes dans le bus avec neuf autres personnes toutes aussi folles que nous pour aller faire ce trek car se sera presque 6h de bus à faire…Environ 2 hrs plus tard le chauffeur s’arrête et prend 3 passagers clandestins (c’est pratique courante ici les bus et les chauffeurs sont payés par les touristes mais lorsqu’il y a des places de libre, ils embarquent des locaux et empoches l’argent!!!) ce qui ne fait pas du tout le bonheur de personnes car maintenant on est tassé comme des sardines. Le guide et le chauffeur font même fis de toutes les protestations. Arrêt pour déjeuner, petite maison dans un village quelconque. Même genre de déjeuner que dans les hôtels:  pain, fromage, confitures de fraises, jambon et thé ou café en poudre, ça fait passable. En suite direction observation des Condors, on est chanceux car on en voit plusieurs en vol (certains touristes nous avaient dit ne pas en avoir vus du tout) mais ils sont très loin et on ne peut vraiment apprécier leur taille imposante… 45min plus tard, on reprend la route pour atteindre le point de départ du trek, il est environ 10:30. On emprunte un petit sentier le long des flancs de montagnes, parfois très étroit. Une descente continue de près de 1,000M sur ~6Km de sentier (très poussiéreux, ça doit faire des lunes qu’il n’a pas plue), les paysages sont splendide. Par la suite on remonte lentement sur  ~2km pour atteindre le village où nous allons dîner et prendre une pose bien méritée. Excellent diner: soupe, riz, steak de Lama et légumes…. On reprends la route, on a encore une dizaine de Km à faire avant d’arriver à notre destination. Le sentier, monte et descend et il y a beaucoup plus de végétation. Notre guide nous montre (pas vraiment avec enthousiasme ni intéressement) quelques plantes médicinales et certain cactus avec des propriétés assez spéciales (la fibre de l’un d’eux est utilisée pour faire de la corde un autre est infecté de parasite qui une fois écrasé donne un rouge sang et est utilisé entre autres pour la fabrication de cosmétique) puis il nous a fait gouter a un fruit qui de l’extérieur ressemble à une petite banane pas mûre mais dont l’intérieur a le gout du fruit du dragon…Il est maintenant près de 16:00  et on voit au loin (très loin en bas dans la vallée) le lodge où l’eau des piscines est alimenté par une source d’eau chaude naturelle! On a un regain de vie, les 4 jeunes dans notre groupe décident d’augmenter la cadence pour profiter de la piscine ASAP. On les suivait de loin mais à un moment donné on les a perdus de vue, heureusement ma Fée des Bois (ça c’est Nath, une autre histoire…) a remarquée les empreintes des chaussures d’un des quatres, on a ainsi pu trouver le lodge!!  On ne perd pas de temps avant qu’il ne fasse trop froid et plouf dans l’eau un peu froide (22 Celcius) !!!! Génial comme ça fait du bien d’enlever une couche de poussière! Nath toussait comme si c’était des allergies tellement il y avait de la poussière.

Poco tiempo de socializando con dos israelíes muy amable antes de la cena, il nous disent que l’Israel est un très beau pays a visiter et que les dangers ne sont pas pire qu’ici au Pérou, paraît  même que la température est superbe!
Excelente cena preparada por el cocinero de la casa de campo (on est seulement notre groupe), l’ambiance est très bonne, on est un bon groupe! Bon après c’est dodo car on doit se lever à 4h30 (exigeant quand même les vacances)!
Jour 4:
Drriinnng, drrrriiiinnng (bruit du cadran!!!) es el momento de salir para el ascenso final, le point culminant du trek, une montée continue de 1,000m sans aucun palier. (2280m à 3240m) ! Le départ se fait de noirceur donc lampe frontale oblige. C’est spéciale de faire de la randonnée de nuit, on voit plein de petites lumière qui nous suivent pas très loin derrière et il faut quand même faire attention car la pente de la montagne est très abrupte…Le début est assez rassurant car la pente est quand même acceptable et il n’y a pas de marches, tout le monde est OK. Plus on monte plus la pente s’accentue et il y a de plus en plus de marches et ça c’est plus dure car elles sont inégales! Après environ 1h30 de montée, on atteint la moitié du parcours, la fatigue se fait sentir et on découvre certain muscles oubliés depuis un certain temps. Pis comme on a pas déjeuner bien chocolat et biscuits sont de mises! Les 4 jeunes gars sont partis 45min après nous et il nous on rattrapés au 2/3 du chemin, pas drôle de vieillir!!! Bon quand même pour Denis ça va très bien et il prends soin de ne pas laisser sa douce moitié trop loin derrière.  La douce moitié s’en tire très bien, malgré la fatigue elle tien la cadence et ne lâche pas àa sa grande surprise. Le jour est levé depuis un moment et le paysage est splendide, on a de la peine a distinguer le lodge où nous étions tellement on est haut maintenant! A unos pasos más y estamos ahí, la parte superior, tous les touristes sont exténués, on voit bien que pour certains la journée de demain sera très douloureuse!!!!! Youpi c’est réussit et en moins de 3h, quel fierté!  Certains ont dû prendre en route des mules (elles opèrent en titi), c’est très rassurant en cas de pépin…
Après une petite pause, on reprends la marche (terrain plat!!!!) pour un vingtaine de minutes afin de se rendre au resto pour le dessayuno et deviner quoi:  des oeufs, du pain et de la confiture de fraise et du café en poudre sans lait!!! Quand même ça bouche un coin! On reprends le bus (cette fois avec un guide et 2 touristes de plus dans notre bus, pas moyen d’être notre groupe seulement!!! Donc on est encore tous tassé car toutes les places sont occupés. L’autre guide a même poussé l’audace jusqu’à réserver les 2 meilleures places pour ses clients et notre guide lui a rien dit!!!!
Bon premier arrêt dans un petit village mais rien de vraiment intéressant (en tout cas pour notre part puisque notre guide nous raconte rien) et surtout touristique pour vendre toutes sortes de choses même pas fait à la main. Par la suite on arrête quelques minutes à un mirador pour prendre quelques photos de La Vallée, point de vue assez spectaculaire, puis enfin direction les thermes avec cette fois une eau à 35 Celcius! On approche, on voit 3 sites avec des piscines en pierre sur le bord de la rivière, Wow ça va être super cool! Mais surprise lorsque nous descendons du bus notre guide nous dirige vers un autre site dans le fond d’un trou et sans aucune vue autre que les murs qui l’entoure (oui, oui, petite frustration ici) mais l’eau est chaude et on relaxe, ça fait beaucoup de bien! Mais c’est drôle nous 2 autres touriste et le guide n’y sont pas!!!
Diner avec buffet, les jeunes en ont profiter pour manger à leur faim, pauvre proprio il a pas fait d’argent avec eux ( un d’entre eux a du prendre 5-6 assiettes à lui seule et rien n’a été laisser de coté!!! Nous on a bien rit et bien mangé. Notre guide a mangé avec un autre groupe…. Dernier tour en bus direction Aréquipa, on a juste hâte que ce soit terminé car ce sont les autres guides qui donnes des information durant le reste du voyage, notre guide lui se contente de parler avec le chauffeur où au tétéphone! En tout cas aucun tip ne leur sera donné, on se demande pourquoi…
Enfin rendus, on dis bonjours au groupe et en route pour l’hôtel afin de reprendre nos bagages et le taxi pour le terminal de bus, on part sur le bus de 9h pour Paracas (12.5hrs de trajet!). Petit rush pour le taxi car on avait demandé quelques minutes pour refaire nos sacs mais voilà le taxi est déjà là…..
Direction Paracas en bus CAMA bien sur (le lazy boy)……petit souper à bord en visionnant un film en espagnol (sous-titré en anglais quand même)…
Arequipa - notre arrivé à la la ville blanche...cette vole est entourée de montagnes et/ou volcan enneigées (la ville est à 2335m d'altitude et près d'un million d'habitant).

Arequipa – notre arrivé à la la ville blanche…cette vole est entourée de montagnes et/ou volcan enneigées (la ville est à 2335m d’altitude et près d’un million d’habitant).

Arequipa - montée du drapeau à la Plaza d'Armas

Arequipa – montée du drapeau à la Plaza d’Armas

Arequipa - la plaza vue du resto...(ça ressemble au parc de la ville de Sucre en Bolivie)

Arequipa – la plaza vue du resto…(ça ressemble au parc de la ville de Sucre en Bolivie)

Arequipa - tout en haut sont les fameux restaurants des Los Balcones

Arequipa – tout en haut sont les fameux restaurants des Los Balcones

Arequipa - direction vers notre hôtel en passant le pont de la rivière

Arequipa – direction vers notre hôtel en passant le pont de la rivière

Arequipa - la rivière avec vue sur le volcan ??? (ce n'est pas le Misti)

Arequipa – la rivière avec vue sur le volcan ??? (ce n’est pas le Misti)

Arequipa - voici le Misti (5825m)

Arequipa – voici le Misti (5825m)

Arequipa - Petite pose au soleil sur la terrasse de notre lodge et écriture

Arequipa – Petite pose au soleil sur la terrasse de notre lodge et écriture

Arequipa - Le resto où Denis c'est tapper des crevettes entières (nos 1ers fruit de mer....miam miam)

Arequipa – Le resto où Denis c’est tapper des crevettes entières (nos 1ers fruit de mer….miam miam)

Arequipa - Tour vers le Cañon del Rio Colca: Arrêt au mirador pour voir les Condors

Arequipa – Tour vers le Cañon del Rio Colca: Arrêt au mirador pour voir les Condors

Arequipa - Tour vers le Cañon del Rio Colca: se sera le plus près qu'on verra...le voyez-vous c'est un condor?

Arequipa – Tour vers le Cañon del Rio Colca: se sera le plus près qu’on verra…le voyez-vous c’est un condor?

Arequipa - Tour vers le Cañon del Rio Colca: départ du trek. Jour 1 on fera 18 km en descente et en montée.

Arequipa – Tour vers le Cañon del Rio Colca: départ du trek. Jour 1 on fera 18 km en descente et en montée.

Arequipa - Tour vers le Cañon del Rio Colca: j,espère que t'es prête ma grande?

Arequipa – Tour vers le Cañon del Rio Colca: j,espère que t’es prête ma grande?

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: c'est quand même quelque chose...on descendera 1000m, on en remontera au moins la moitié puis en redescendra encore...

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: c’est quand même quelque chose…on descendera 1000m, on en remontera au moins la moitié puis en redescendra encore…

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: Denis ça ne se pose pas, lui il est toujours prêt!

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: Denis ça ne se pose pas, lui il est toujours prêt!

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: on se sent très petit là-bas

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: on se sent très petit là-bas

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: Notre charmant couple des Aventuriers du 450

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: Notre charmant couple des Aventuriers du 450

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: bon ok cette fois il y a pas mal de photos de nous...c'est pour être sûr qu'on s'en souvienne

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: bon ok cette fois il y a pas mal de photos de nous…c’est pour être sûr qu’on s’en souvienne

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: bon c'est mieux quand on est sur la photo que juste le paysage, non? Notez que c'est quand même remarquable comme endroit avec ces montagnes majestueuses...en arièere on voit le petit village où je crois qu'on a été diner

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: bon c’est mieux quand on est sur la photo que juste le paysage, non? Notez que c’est quand même remarquable comme endroit avec ces montagnes majestueuses…en arièere on voit le petit village où je crois qu’on a été diner

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: un déboulement qu'on a éviter de justesse et cela dû aux travaux effectués plus haut sur le chemin

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: un déboulement qu’on a éviter de justesse et cela dû aux travaux effectués plus haut sur le chemin

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: Maintenant nous sommes sur l'autre versant du Cañon là où il y a plus de végétation

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: Maintenant nous sommes sur l’autre versant du Cañon là où il y a plus de végétation

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: une petite pose pendant le lunch

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: une petite pose pendant le lunch

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: Un palmier majestueux

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: Un palmier majestueux

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: âne au travail

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: âne au travail

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: bon enfin on est rendu à notre thermes naturelle là où on va prendre le bain

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: bon enfin on est rendu à notre thermes naturelle là où on va prendre le bain

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: L'espèce de fruit tropical (dont je ne me souviens plus du nom...)

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: L’espèce de fruit tropical (dont je ne me souviens plus du nom…)

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: ...qui pousse dans cette arbre...

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: …qui pousse dans cette arbre…

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: ...et qui a de l'air d'une banane...super bon et désaltérant

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: …et qui a de l’air d’une banane…super bon et désaltérant

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: mon tarzan

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: mon tarzan

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: Les cactus en forme de queue de castor et ses parasites qu'on écrase pour faire des cosmétiques...avant que le dernier président du Pérou exporte ses cactus en europe...les gens étaient payé le double du kilo ramassé..maintenant ça se vend je crois 30-35 Sol du kilo

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: Les cactus en forme de queue de castor et ses parasites qu’on écrase pour faire des cosmétiques…avant que le dernier président du Pérou exporte ses cactus en europe…les gens étaient payé le double du kilo ramassé..maintenant ça se vend je crois 30-35 Sol du kilo

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: Traditionnellement une croix est montée à tous les ans par un des habitants qui s'est porté volontaire lors de la fête précédente (...boisson aidant) et s'occupe de toute l'organisation: boissons et bouffes et se fête à tous les solstices d'hiver

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: Traditionnellement une croix est montée à tous les ans par un des habitants qui s’est porté volontaire lors de la fête précédente (…boisson aidant) et s’occupe de toute l’organisation: boissons et bouffes et se fête à tous les solstices d’hiver

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: et maintenant on redescend tout en bas vers notre petit oasis ...le chemin en zigzag sera une partie de la remontée du lendemain

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: et maintenant on redescend tout en bas vers notre petit oasis …le chemin en zigzag sera une partie de la remontée du lendemain

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: La fée des bois à la recherche de piste

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: La fée des bois à la recherche de piste

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: notre oasis, notre lodge est une des dernière petite cabane tout au fond

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: notre oasis, notre lodge est une des dernière petite cabane tout au fond

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: "plouff" enfin dans l'eau chauffé naturellement par les volcans...(22 celcius...c'est quand même mieux qu'ailleurs).... En passant c'est celle-là la thermes et pas l'autre photo d'avant

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: « plouff » enfin dans l’eau chauffé naturellement par les volcans…(22 celcius…c’est quand même mieux qu’ailleurs)…. En passant c’est celle-là la thermes et pas l’autre photo d’avant

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: l'intérieur de notre lodge

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: l’intérieur de notre lodge

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: la salle à manger au chandelle car ici pas d'électricité, comme bien d'autre trek

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: la salle à manger au chandelle car ici pas d’électricité, comme bien d’autre trek

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: Le lendemain matin environ à moitié chemin (~6h-6h30am)

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: Le lendemain matin environ à moitié chemin (~6h-6h30am)

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: la remontée par les mules, c'est quand même rassurant...et que ça l'air facile

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: la remontée par les mules, c’est quand même rassurant…et que ça l’air facile

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: Mission accomplie: 1000m de remontée en 2h45 pour Nath et Denis peut-être 2h s'il n'avait pas attendu sa douce...

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: Mission accomplie: 1000m de remontée en 2h45 pour Nath et Denis peut-être 2h s’il n’avait pas attendu sa douce…

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: et voici Dana (bravo!) une des filles de notre groupe qui était aux prises de vertige et déséquilibre ...elle a réussit à montée à son rythme et sans prendre de mules

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: et voici Dana (bravo!) une des filles de notre groupe qui était aux prises de vertige et déséquilibre …elle a réussit à montée à son rythme et sans prendre de mules

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: Le copain à Denis
Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: Le copain à Denis

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: une photo de groupe s'impose

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: une photo de groupe s’impose

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: que dire de plus, je crois que c'est le début du Cañon suite à un glissement des plaques techtonique! (on est reparti vers un autre mirador après le lunch)

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: que dire de plus, je crois que c’est le début du Cañon suite à un glissement des plaques techtonique! (on est reparti vers un autre mirador après le lunch)

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: hum...je pense que la madame commençait a en avoir un petit marre des visites attrapent touriste et des privilèges de d'autre groupe de touriste embarqué avec nous le matin

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: hum…je pense que la madame commençait a en avoir un petit marre des visites attrapent touriste et des privilèges de d’autre groupe de touriste embarqué avec nous le matin

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: On ne sait pas trop pourquoi on a arrêté ici

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: On ne sait pas trop pourquoi on a arrêté ici

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: Les vigognes dont l'espèce est protégé...leur fourrures veut une petite fortune

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: Les vigognes dont l’espèce est protégé…leur fourrures veut une petite fortune

Arequipa - Tour au Cañon del Rio Colca: l'arrêt au retour à 4900m où on voit tous les volcans entourant la régions...

Arequipa – Tour au Cañon del Rio Colca: l’arrêt au retour à 4900m où on voit tous les volcans entourant la régions…

Catégories : 2. Le Pérou, 3. Arequipa

Cusco et Machu Picchu

Cusco - Machu Picchu: pis le voyez-vous mantenant le visage Inca?

Cusco – Machu Picchu: pis le voyez-vous mantenant le visage Inca?

Jour1: Hé ben on arrive à Cusco à 3:30 AM(notre chauffeur de bus a du conduire de façon spéciale… car nous étions supposés arriver vers 6:00 hrs seulement!!!) Résultat on poirotte au terminal jusqu’à 6:00hrs avant de prendre la route de notre hôtel. Chemin faisant on arrête dans une boulangerie et on déguste 2 de leurs pâtisseries (difficile de choisir tellement il y avait de variétés) faites maison avec un bon cafe con leche, après la petite marche ça fait vraiment du bien. Puis on se rend à l’hôtel, là on rencontre la charmante Carmina qui s’occupe du B&B La Casa de Mama 1, on dépose nos bagages et complète les formalités, notre chambre sera prête vers 13h et il est 8:30 approx. Elle a même la gentillesse de nous offrir le petit déjeuner! C’est au 3e étage, un endroit tout vitré qui à notre grand bonheur laisse passer les chauds rayons de soleil (mucho frio la magnana a Cuzco)! C’est le 24 Juin et jour de grande fête Incas (en fait les festivités durent toute la semaine!) parades, danses et défilés sont à l’honneur. Le début des activités est sur la Plaze d’Armes où des milliers de personnes se sont réunis pour y assister. La fête (Inti Raymi, fête du soleil lors du solstice d’hiver est maintenant célébrée le 24 Juin) commence avec la présentation de quelques personnalités puis c’est l’entrée des différentes communautés Incas dans leurs costumes traditionnels WOW! Après quelques minutes c’est le grand prêtre qui monte sur le grand Hotel surplombé de la statut en or d’un Incas (peut-être Manco Pacac)! Depuis le haut de l’hotel le prêtre semble diriger les diverses étapes de la cérémonie… Le tout se termine par un défilé haut en couleur, en musique et en danse autour de la Plaza, suivi d’une parade dans les rues qui amènera tous les participants vers un autre site de ruines Incas à Sacsayhuamán (environ 2KM de Cuzco).

Diner sur une autre Plaza avec bouffe de la rue, excellente (5 Soles pour 2 assiettes de riz, poulet, légumes et frites!) on s’assois dans les marches de l’église et on déguste tout en regardant la foule déambuler devant nous.
Retour au B&B ou Carmina nous montre notre chambre, quelle belle surprise, 2 cotés entièrement vitrés qui nous permettent d’avoir une vue superbe sur Cuzco et ses montagnes qui l’entourent, simplement génial!
On s’installe puis petites course au super mercado (jamais évident de faire son marché dans un pays et une langue étrangère…) la seule chose dont nous étions vraiment certain était le Kraft Dinner!!! Nous avons four au gaz et frigo dans la chambre!
Malgré tout on se fait un petit souper avec en entrée une soupe en enveloppe, des avocats, sauce tomate, fromage et genre nachos en dip! Par la suite mise à jour de nos journaux et hop dodo.
Jour 2:
Le lendemain après déjeuner (pas certain si c’est le jus mais toujours vous assurez que l’eau ajouter a été bouillie!) Nath commence à avoir des crampes et un genre de tourista. Elle file pas bien du tout et après notre première visite d’agence pour organiser notre excursion au Machu Pichu elle rentre à notre chambre, elle restera knout out le reste de la journée!
Pendant ce temps, Denis fait le tour des agences (3 de celles mentionnées dans le Routard n’existent simplement plus…) après revue des possibilités on décide d’écrire à Mercedes qui est la propriétaire des B&B Casa de Mama (elle en a trois!) et qui organise des tours.
Jour3:
Le lendemain elle vient nous rencontrer pour nous proposer un tour de la Vallée Sacré et du Machu Pichu, en comparant ce que les autres agences offraient et sa proposition on opte pour Mercedes (surtout que nous avions mis de coté la possibilité de faire un trek….) et voilà demain on partira pour la vallée Sacré et le Machu Pichu le jour suivant (c’est quand même assez dispendieux juste le Machu Pichu, ça reste très touristique, même que notre guide lors du tour nous a mentionné que certaines parties du site ont été crées pour les touristes). Par le suite à 13:00 on quitte pour un tour guidé de Cusco, mais vraiment un tour de touristes, environs 20 pers. dans le groupe, mais force d’admettre que notre guide connait très bien son histoire et plus car toutes ses explications (ou force d’admettre ses non explication car plusieurs mystères persistes encore sur les cités Incas) sont très appropriées et pleines d’anecdotes!
Le tour débute par la visite de la Cathédral de Cuzco, imposante de part ses trois bâtiments qui communique ensemble et part son architecture qui semble t-il est le plus imposant du Perou. Par la suite le templo del Sol Coricancha , Q’Enqo et Sacsauhuamán le plus imposant des sites de la visite. Ici la forteresse (enfin ce qui en reste car lors des 2 tremblements de terre qui on détruit Cuzco, plusieurs des pierres ont été utilisées pour rebâtir la ville) est colosale, certaines des pierres font des dizaines de tonnes et sont ajustées entre elle comme un ouvrage d’ébénisterie!
De plus notre guido nous explique pourquoi la plupart des ces construction ici ne se terminent jamais: en fait ça vient d’un croyance Incas où lorsque nous avons tout compléter ce que nous avons à faire en ce monde nous sommes prêt à le quitter, donc pour éviter de quitter ce monde trop tôt les Incas s’assurent de ne jamais terminer leurs maisons….  Ça nous rappelle que peut-être certains Québécois sont de descendance Incas! Le tour se termine dans un magasin où on nous explique comment différencier les vrai des faux tissus de Lama et bien sûr ils ont tout un étalage à vendre…retour à Cuzco vers 19:30. Puis petite marche jusqu’à l’hôtel où on se fait un souper de Touski à notre chambre car on doit être en forme pour le lendemain…Nath doit faire un beau et bon dodo!!!
Jour4 : (tour vallée sacrée)
Petit déjeuner et en route vers la vallée sacrée, premier arrêt Pisac, boutique d’argenterie (loin de ce que nous nous attendions comme premier arrêt de la vallée sacrée!!) on nous
explique comment différentier les vrais des faux bijoux en argent et pierres. Bien entendus ils ont des dizaines de présentoirs, Nath se fait un plaisir de tous les regarder et même de se procurer quelques spécimens artistique…
Route vers les ruines à ~3250 m d’altitude, dès notre entrée sur le site on ne peut que constater l’ampleur des constructions Incas (même si ce ne sont que les vestiges) et le paysage majestueux qui s’offre à nous. En face sur l’autre montagne des centaines de cavitées (comme des nids de gros oiseaux a flan de montagne) où les Incas enterraient leurs morts mommifiers. Impossible de décrire toute l’histoire entourant ce site mais on pourrait y passer plusieurs heures, malheureusement on doit reprendre la route pour Urubamba où nous ferons un court arrêt pour le lunch. Buffet dans un resto que nous qualifierions de 4 étoiles tellement il y a des plats variés et en plus tout est excellent!!!! 50 min plus tard on reprends la route vers Ollantaytambo pour la visite des ruines de la forteresse Incas et où nous passerons la nuit.
L’ampleur du site est simplement titanesque (il s’étend sur 2 montagnes en plus d’une troisième qui servait de carrière  pour la fabrication des blocs de granite) vraiment difficile de croire que des personnes ne possédant aucune machinerie on pu construire un tel site, même aujourd’hui ceci reste inexpliqué (surtout en considérant que l’empire Incas ne s’étend que sur une période de ~92 ans!).  En montant en haut Nath commence à avoir des crampes et a ne pas se sentir bien et Denis lui boîte à cause de sa cheville qui décide de lui faire la vie dure (beau petit couple…) On redescends espérant que tous va se régler après un bãnos mais sans succès donc on prends la direction (dont nous ne sommes absolument pas certain!!!) de l’hôtel, après quelques minutes et demandes de direction on est arrivés.  Petite douche et court repos on va voir si on peut toujours aller voir une autre partie du site. Malheureusement il est trop tard pour s’aventurer dans les sentier car le retour sera trop risqué à la noirceur. Alors après une courte marche dans les rues du village on s’installe dans un petit resto. et bouffe simple, Denis pizza et Nath soupe ( pour soigner bobo au ventre). Dodo, la nuit sera courte car on doit être à la gare à 4:30 pour prendre le train de 5hrs qui nous amènera au Machu Pichu!
Jour 5: (le Machu Pichu)
À 4hrs debout et petite marche jusqu’au train, Nath se sent bien et après un peu de confusion on y est dans ce train, on est un peu fébriles, en bonus nous sommes dans un train panoramique et on nous sert un minuscule goûter (10 morceaux de bananes séchés et 2 mini bouchés de biscuit au chocolat) avec café ou thé! Aux premières lueurs du jour on est éblouis par les paysages montagneux qui nous entoures! 1:30hrs plus tard nous sommes à Agua Calientes, petit village niché au creux de la vallée, traversé par le chemin de fer et vivant probablement à ~100% du tourisme que le fameux site Incas apporte. Après avoir trouvé notre groupe (non sans un peu de confusion comme toujours) le guide nous explique que la visite ne commencera qu’a 9hrs et le point de rencontre est à l’entrée du site (quelques 2,000 marches plus haut!). Bien sûr il y a aussi les bus qui en ~25min nous amènent à l’entrée. On choisi le bus pour profiter de la journée sans se brûler en partant.
Arrivés à l’entrée, pas beaucoup de monde, on y va sans guide. Après avoir passé la guérite ( 3 guichets seulement où ils vérifient billets et identités…) on suit un petit sentier le long de la montagne et WOW, c’est là devant nous dans toute sa splendeur le fameux Machu!!! Encore plus impressionnant que sur les photos car on peut maintenant apprécier d’un regard tout le site, Génial! Après une brève visite et exploration des lieux, on doit retourner à l’entrée pour rejoindre notre guide. Là c’est la cohue totale, bondé de monde, tous les guides partent à la même heure (9hrs), donc on doit attendre que tout le groupe soit réunis à l’extérieur puis on repasse la guérite (après faire la file ~15min) et on attend encore l’autre coté…enfin tout le monde est réunis. Le guide nous montre l’endroit de rassemblement pour le début de la visite et des explications qui est en hauteur sur une des terrasses Incas. Plusieurs minutes plus tard on commence notre tour guidé avec finalement le guide anglais qui devait nous accompagner. Beaucoup de choses, trop pour écrire sur ce blog et rien de ne pas écrit sur internet, mais simplement dire que beaucoup de mystères entourent encore les Cités Incas (ou ceux qui les ont bâties peut-être des siècles avant…) et qu’il est génial de pouvoir constater le tout de nos propres yeux.  Après le tour guidé  nous avons encore quelques heures libre dans le site, donc petit diner (pas de choix, un seul resto!) et ensuite direction pour le pont des Incas, je vois laisse juger sur la photo… On décide de redescendre a pied, juste avant le sentier deux vendeurs veulent nous vendre des cartes postales, devant notre refus ils nous demandent si nous avons des billets pour le retour en bus, oui! Ils nous offrent alors des cartes postales gratuites en échange des billets, c’est un deal!!!! Nous voila partis pour le marathon de ~2000 marches a descendre ( xxx m) tout en admirant la verdure qui nous entoure. Rendu au village petite pause, heureusement que Nath a eu du flair car on ne reprenais pas le train au même endroit que nous étions descendus!!!15minutes de plus et on passait notre tour!
Retour sans encombres ni histoires, puis c’est le bus jusqu’a Cuzco (pas reposant les voyages!).
Une fois arrivé vers 20h, on va souper dans un resto surplombant la Plaza d’Amas, premier vrai souper de Nath depuis quelques soirs, miam, miam, miam!!! Puis retour à notre hôtel pour une dernière nuit (triste car c’était vraiment un petit bijoux de B&B) car toute bonne chose a une fin!
Jour 6:

Recherche des billets d’autobus pour partir en soirée (12h30 en tout de route) et au retour arrêt  dans le Red market » à la recherche du fameux « Del sol de cusco » (médaillon en argent) pour Denis….je crois bien qu’on a fait 20 boutiques juste là. on en a trouvé un mais il lui manquait des pierres alors on est sorti bredouille… Arrêt dans un resto typique avec danse où Denis s’est fait faire la sérénade par une jolie infirmière et il a joué le jeu pas rien qu’un petit peu… Puis s’ensuit la course folle à la recherche à travers Cusco du Del sol de Cusco qu’on a finalement trouvé!

Et hop direction le terminal pour une autre aventure vers Aréquipa…
————————–
PS:  aujourd’hui heure de parution (9 juillet on est revenu au Québec! )
————————–
Cusco - Notre arrivée après être resté 3h de temps au terminal a tuer le temps à attendre l'ouverture des commerces pour aller déjeuner

Cusco – Notre arrivée après être resté 3h de temps au terminal a tuer le temps à attendre l’ouverture des commerces pour aller déjeuner

Cusco - un petit projet futur de bricolage pour Denis

Cusco – un petit projet futur de bricolage pour Denis

Cusco - un aperçu de ville quartier historique

Cusco – un aperçu de ville quartier historique

Cusco - aperçu encore

Cusco – aperçu encore

Cusco - un des christs à l'intérieur de la Cathédrale....il est foncé car les péruviens sont foncés... D'autres légendes disent que c'est à cause des cierges!

Cusco – un des christs à l’intérieur de la Cathédrale….il est foncé car les péruviens sont foncés… D’autres légendes disent que c’est à cause des cierges!

Custco - la Patchamama à l'intérieur de la Cathédrale...les Incas ne croiyait pas à la vierge (aucune utilitité) par contre il croyait en les montagnes et c'est pour ça que pour eux la mère à la forme des montagnes (le triangle de par sa cape)

Custco – la Patchamama à l’intérieur de la Cathédrale…les Incas ne croiyait pas à la vierge (aucune utilitité) par contre il croyait en les montagnes et c’est pour ça que pour eux la mère à la forme des montagnes (le triangle de par sa cape)

Cusco - à la fin de la messe et direction Plaza d'Armes car c'est la célébration de la fête du soleil ( Inti Raymi)

Cusco – à la fin de la messe et direction Plaza d’Armes car c’est la célébration de la fête du soleil ( Inti Raymi)

Cusco - Cette fête Inca est maintenant fêtée le 24 juin plutôt qu'au 21 juin (solstice d'hiver) depuis l'indépendance du Pérou après la conquête des Espagnols car eux leur avaient interdit de le fêter leur imposant la Fête de la St-Jean....

Cusco – Cette fête Inca est maintenant fêtée le 24 juin plutôt qu’au 21 juin (solstice d’hiver) depuis l’indépendance du Pérou après la conquête des Espagnols car eux leur avaient interdit de le fêter leur imposant la Fête de la St-Jean….

Cusco - une très petite partie des figurants , danseurs et musiciens

Cusco – une très petite partie des figurants , danseurs et musiciens

Cusco - L'empereur Inca qui ne marchait pas bien sûr!

Cusco – L’empereur Inca qui ne marchait pas bien sûr!

Cusco - la fêue du Soleil

Cusco – la fêue du Soleil

Cusco - la fête du soleil

Cusco – la fête du soleil

Cusco - tout juste après la fin de la cérémonie sur la Plaza (elle se dirige ensuite vers les ruines de Sacsayhuman). À gauche la cathédrale de Cusco et à droite l'église

Cusco – tout juste après la fin de la cérémonie sur la Plaza (elle se dirige ensuite vers les ruines de Sacsayhuman). À gauche la cathédrale de Cusco et à droite l’église

Cusco - un aperçu de l'église et aussi des montagnes haut loin

Cusco – un aperçu de l’église et aussi des montagnes haut loin

Cusco - Plaza d'ARMAS

Cusco – Plaza d’ARMAS

CUSTCO - La foule se déplace après la fête

CUSTCO – La foule se déplace après la fête

Cusco - Le grand méchand loup et mon Ti-loup

Cusco – Le grand méchand loup et mon Ti-loup

Cusco - Un des des plus beaux petit passage piétonnier du vieux secteur

Cusco – Un des des plus beaux petit passage piétonnier du vieux secteur

Cusco - Wow, wow , wow...notre chambre dans le B&B de "Mama Cusco 1"

Cusco – Wow, wow , wow…notre chambre dans le B&B de « Mama Cusco 1 »

Cusco - oups...et sa vue ...c'est quand même important

Cusco – oups…et sa vue …c’est quand même important

Cusco - et l'intérieur du B&B..pas mal hein?

Cusco – et l’intérieur du B&B..pas mal hein?

Cusco - B&B...on a même une vrai tige de l'arbre dans la salle de bain qui pousse tout au bas! Ils ont bâti à même l'arbre!

Cusco – B&B…on a même une vrai tige de l’arbre dans la salle de bain qui pousse tout au bas! Ils ont bâti à même l’arbre!

Cusco - La fille est vraiment malade....c'est que le stuff dans la tasse est vraiment imbuvable!

Cusco – La fille est vraiment malade….c’est que le stuff dans la tasse est vraiment imbuvable!

Cusco - Tour de ville: visite du Monastario de Sant Domingo y Templo Del Sol

Cusco – Tour de ville: visite du Monastario de Sant Domingo y Templo Del Sol

Cusco - Tour de ville: Templo Del Sol... Toutes les pierres étaient taillées parfaitement avec des clés de voûte pour qu'elles s'emboîtent comme des "légos"... incroyable le travail!

Cusco – Tour de ville: Templo Del Sol… Toutes les pierres étaient taillées parfaitement avec des clés de voûte pour qu’elles s’emboîtent comme des « légos »… incroyable le travail!

Cusco - Tour de ville: Le monastario et ...Le fameux "Del Sol de Cusco" (qui figure comme souvenir de voyage autour du cou de mon chum...et qu'on la chercher celui-là!

Cusco – Tour de ville: Le monastario et …Le fameux « Del Sol de Cusco » (qui figure comme souvenir de voyage autour du cou de mon chum…et qu’on la chercher celui-là!

Cusco - Tour de ville: Ruina de SacsayHuamãn...je vous ai parlé du travail majestueux sur le taillage de pierre pour qu'elle s'emboîtent parfaitement...en voici un aperçu!

Cusco – Tour de ville: Ruina de SacsayHuamãn…je vous ai parlé du travail majestueux sur le taillage de pierre pour qu’elle s’emboîtent parfaitement…en voici un aperçu!

Cusco - Tour de ville: Ruina de SacsayHuamãn...et on voit une partie de la ville de Cusco en arrière

Cusco – Tour de ville: Ruina de SacsayHuamãn…et on voit une partie de la ville de Cusco en arrière

Cusco - Tour de vile Sacsayhuamãn

Cusco – Tour de vile Sacsayhuamãn

Cusco - Au retour du tour de ville...Vue de Cusco

Cusco – Au retour du tour de ville…Vue de Cusco

Cusco - En roulant ...un aperçu des cordes à linge...pas fou!

Cusco – En roulant …un aperçu des cordes à linge…pas fou!

Cusco - Tour vers la Vallée Sacrée: Ruina de Pisac et ses paliers de culture

Cusco – Tour vers la Vallée Sacrée: Ruina de Pisac et ses paliers de culture

Cusco - Tour Vallée Sacrée - Pisac

Cusco – Tour Vallée Sacrée – Pisac

Cusco - Tour vers la Vallée Sacrée: Ruina de Pisac : les niches dans lesquelles auraient été mis les xx momies sacrifiées

Cusco – Tour vers la Vallée Sacrée: Ruina de Pisac : les niches dans lesquelles auraient été mis les xx momies sacrifiées

Cusco - Tour vers la Vallée Sacrée: Ruina de Pisac : un autre point de vue

Cusco – Tour vers la Vallée Sacrée: Ruina de Pisac : un autre point de vue

Cusco - Tour vers la Vallée Sacrée: Ruina de Pisac : un autre point de vue

Cusco – Tour vers la Vallée Sacrée: Ruina de Pisac : un autre point de vue

Cusco : Tient si c'est pas nos plantes de Noël : le poinsettia!

Cusco : Tient si c’est pas nos plantes de Noël : le poinsettia!

Cusco - a Urabamba : Ce petit minou péruvien nous a amusé tout l'heure du lunch

Cusco – a Urabamba : Ce petit minou péruvien nous a amusé tout l’heure du lunch

Cusco - A Urabamba...on voit la chaine de montagne de la Cordillère Blanche! Pourquoi blanche???
Cusco – A Urabamba…on voit la chaine de montagne de la Cordillère Blanche! Pourquoi blanche???

Cusco - Tour vers la Vallée Sacrée: La forteresse à Ollantaytambo

Cusco – Tour vers la Vallée Sacrée: La forteresse à Ollantaytambo

Cusco - Tour vers la Vallée Sacrée: la forteresse à Ollantaytambo: les pierres en montées sont les vrais escaliers du temps des Incas

Cusco – Tour vers la Vallée Sacrée: la forteresse à Ollantaytambo: les pierres en montées sont les vrais escaliers du temps des Incas

Cusco - Tour vers la Vallée Sacrée: la forteresse à Ollantaytambo: un autre mur de pierres parfaitement taillées

Cusco – Tour vers la Vallée Sacrée: la forteresse à Ollantaytambo: un autre mur de pierres parfaitement taillées

Cusco - Tour vers la Vallée Sacrée: la forteresse à Ollantaytambo:

Cusco – Tour vers la Vallée Sacrée: la forteresse à Ollantaytambo:

Cusco - Tour vers la Vallée Sacrée, la forteresse à Ollantaytambo: notre guide Danny, un vrai passionné! Ha c'est sur lui qu'n a vue le fameux médaillon Del Sol de Cusco qu'on a chercher dans au moins 40-50 boutiques...

Cusco – Tour vers la Vallée Sacrée, la forteresse à Ollantaytambo: notre guide Danny, un vrai passionné! Ha c’est sur lui qu’n a vue le fameux médaillon Del Sol de Cusco qu’on a chercher dans au moins 40-50 boutiques…

Cusco - Tour vers la Vallée Sacrée: la forteresse à Ollantaytambo: c'est une pierre taillée de plus de 100 tonnes...remqué la clé de voûte tout au long et croyez le ou non cette pierre devait être relevé pour être ajouté à 6 autres déjàa en place.....ceci veux dire qu'il la couchait la relevait, la recouchait et la relevait, etc, pour s'assurer qu'elle soit parfaitement ajustée aux autres!!!! Comment il s'y prenait ??? Pis la carrièrre n'est même pas sur place...ces roches ont été amené d'une autre montagne situé à côté !

Cusco – Tour vers la Vallée Sacrée: la forteresse à Ollantaytambo: c’est une pierre taillée de plus de 100 tonnes…remqué la clé de voûte tout au long et croyez le ou non cette pierre devait être relevé pour être ajouté à 6 autres déjàa en place…..ceci veux dire qu’il la couchait la relevait, la recouchait et la relevait, etc, pour s’assurer qu’elle soit parfaitement ajustée aux autres!!!! Comment il s’y prenait ??? Pis la carrièrre n’est même pas sur place…ces roches ont été amené d’une autre montagne situé à côté !

Cusco - Tour vers la Vallée Sacrée: la forteresse à Ollantaytambo...petite pause

Cusco – Tour vers la Vallée Sacrée: la forteresse à Ollantaytambo…petite pause

Cusco - Tour vers la Vallée Sacrée: Le système de canalisation de la ville d'Ollantaytambo

Cusco – Tour vers la Vallée Sacrée: Le système de canalisation de la ville d’Ollantaytambo

Cusco - Hola le Machu Picchu finalement par train

Cusco – Hola le Machu Picchu finalement par train

Cusco - La ville d'Agua Callientes traversée par le chemin de fer

Cusco – La ville d’Agua Callientes traversée par le chemin de fer

Cusco - Matchu Picchu: «la cité perdue des Incas» datant du XVe siècle. La place a été redécouverte mondialement qu'en 1911...elle était ensevelie sous les arbres et ses racines

Cusco – Matchu Picchu: «la cité perdue des Incas» datant du XVe siècle. La place a été redécouverte mondialement qu’en 1911…elle était ensevelie sous les arbres et ses racines

Cusco - Machu Picchu : Wow et wow! il est 7h30 donc encore assez tranquille, ça paraîs-tu?

Cusco – Machu Picchu : Wow et wow! il est 7h30 donc encore assez tranquille, ça paraîs-tu?

Cusco - Matchu Picchu...çca m'en prenait une photo de moi aussi...mais où il est le Machu?

Cusco – Matchu Picchu…çca m’en prenait une photo de moi aussi…mais où il est le Machu?

Cusco - Macgu Picchu : ha le voici ... :-)

Cusco – Macgu Picchu : ha le voici … 🙂

Cusco - Machu Picchu: C'est l'horloge du temps des Incas...

Cusco – Machu Picchu: C’est l’horloge du temps des Incas…

Cusco - Machu Picchu: encre une de ces petites bêtes...saviez-vous qu'il mettent des Lama et non des Alpacas sur le site ? Ben c'est que le Lama lui ne coupe que le gazon et ne l'arrache pas! Pratique, j'en veux un pour la maison, on pourrait se le partager entre voisin de notre rue!

Cusco – Machu Picchu: encre une de ces petites bêtes…saviez-vous qu’il mettent des Lama et non des Alpacas sur le site ? Ben c’est que le Lama lui ne coupe que le gazon et ne l’arrache pas! Pratique, j’en veux un pour la maison, on pourrait se le partager entre voisin de notre rue!

Cusco - Machu Picchu: observez bien la photo!

Cusco – Machu Picchu: observez bien la photo!

Cusco - Machu Picchu: pis le voyez-vous mantenant le visage Inca?

Cusco – Machu Picchu: pis le voyez-vous mantenant le visage Inca?

uet de bois qu'il ntre a différent trou fait àa la main et ensuite en imbibant le bois d'eau le rocher fend...c'est tout simple non! ...mais combien long!

Cusco – Machu Picchu: une des roches durant le processus de taille! Ce serait fait avec l’aide de pi’est fait

Cusco - Machu Picchu: a cet endroit exacte au centre du terrain avait un énorme rocher qui n'existe plus puisqu'une reine avait voulu visiter le site mais ne voulait pas le marcher et a fait déplacer ce rocher par hélicoptère pour que l'hélicoptère puisse se poser et en le manipulant le rocher s'est briser depuis ce temps seul les accès à pieds aux sites seront tolérés peu importe qui veut l'accéder...il faut parier qu'avec le temps ce site sera de plus en plus protégé et ne pourra être visiter qu'avec des guides!

Cusco – Machu Picchu: a cet endroit exacte au centre du terrain avait un énorme rocher qui n’existe plus puisqu’une reine avait voulu visiter le site mais ne voulait pas le marcher et a fait déplacer ce rocher par hélicoptère pour que l’hélicoptère puisse se poser et en le manipulant le rocher s’est briser depuis ce temps seul les accès à pieds aux sites seront tolérés peu importe qui veut l’accéder…il faut parier qu’avec le temps ce site sera de plus en plus protégé et ne pourra être visiter qu’avec des guides!

Cusco - Machu Picchu: une petite pose bien méritée et qui attire beaucoup de curieux/ses

Cusco – Machu Picchu: une petite pose bien méritée et qui attire beaucoup de curieux/ses

Cusco - Matchu Picchu: Allo! :-)

Cusco – Matchu Picchu: Allo! 🙂

Cusco - Matchu Picchu: Une des 2 seules entrées existantes: le pont des Incas (maintenant fermé) et l'autre est la porte du soleil accessible par le trek des Incas. C'est fabuleux ce qu'il pouvait faire avec des pierres! L'entrée actuelle n'a été faite que pour les touristes...(la monté à pieds ou par bus)

Cusco – Matchu Picchu: Une des 2 seules entrées existantes: le pont des Incas (maintenant fermé) et l’autre est la porte du soleil accessible par le trek des Incas. C’est fabuleux ce qu’il pouvait faire avec des pierres! L’entrée actuelle n’a été faite que pour les touristes…(la monté à pieds ou par bus)

Une des plus belle photo prise du chemin venant du pond...Le nez du bonhomme Inca est la montagne "huayna picchu" limitée à seulement 400 visiteurs par jour alors que le site principal est limité à 2500 visiteurs. On n'a pu y aller car c'était complet sur plusieurs jours...

Une des plus belle photo prise du chemin venant du pond…Le nez du bonhomme Inca est la montagne « huayna picchu » limitée à seulement 400 visiteurs par jour alors que le site principal est limité à 2500 visiteurs. On n’a pu y aller car c’était complet sur plusieurs jours…

Cusco - le plan du site qui est immense.

Cusco – le plan du site qui est immense.

Cusco Matchu Picchu: Bon on décide de redescendre à pieds...beaucoup de marche on passe de 2450 à 2060m.

Cusco Matchu Picchu: Bon on décide de redescendre à pieds…beaucoup de marche on passe de 2450 à 2060m.

Cusco - Machu Picchu: la vile Agua Calientes longé par la rivière. C'est au retour qu'on a faillit manqué notre train passant qu'il n'était pas arrivé alors qu'il partait d'un point différent...

Cusco – Machu Picchu: la vile Agua Calientes longé par la rivière. C’est au retour qu’on a faillit manqué notre train passant qu’il n’était pas arrivé alors qu’il partait d’un point différent…

Cusco - Une photo avec notre charmante hôtesse Carmina du B&B "Casa Mama 1"...c'est l'endroit où les déjeuners sont servis...vitré sur les 4 murs et ensoleillé! Une chance car ce n'est pas chaud à Cusco la nuit... (Il fait 0 celcius environ)

Cusco – Une photo avec notre charmante hôtesse Carmina du B&B « Casa Mama 1"…c’est l’endroit où les déjeuners sont servis…vitré sur les 4 murs et ensoleillé! Une chance car ce n’est pas chaud à Cusco la nuit… (Il fait 0 celcius environ)

Cusco - Paqcha de Pumaqchupan...Le Puma est trèes important dans la croyance Inca

Cusco – Paqcha de Pumaqchupan…Le Puma est trèes important dans la croyance Inca

Cusco - L'envers de la médaille du monument...ha ha c'est le médaillon a Denis qu'on cherche....Del sol de Cusco

Cusco – L’envers de la médaille du monument…ha ha c’est le médaillon a Denis qu’on cherche….Del sol de Cusco

Cusco - Un restaurant traditionnel trouvé par mon chum...et les portions étaient tout simplement gargantuesque! Une chance les gens repartaient avec des doggy bags

Cusco – Un restaurant traditionnel trouvé par mon chum…et les portions étaient tout simplement gargantuesque! Une chance les gens repartaient avec des doggy bags

Cusco - A ce restaurant traditionnel on avait droit a des superbes spectacles dansants...

Cusco – A ce restaurant traditionnel on avait droit a des superbes spectacles dansants…

Cusco - ..et Denis s'est fait réanimer par une très jolie infirmière....quoi....ha les gars te trouvent chanceux Denis!

Cusco – ..et Denis s’est fait réanimer par une très jolie infirmière….quoi….ha les gars te trouvent chanceux Denis!

Catégories : 2. Cusco & Machu Picchu, 2. Le Pérou | Mots-clés :

Puno – Lac Titicaca

Lac Titicaca - Îles flottante Uros ( 3 m d'épaisseur de roseaux)

Lac Titicaca – Îles flottante Uros ( 3 m d’épaisseur de roseaux)

Pérou:

À 15 minutes de Copacabana, passage de la frontière Bolivie/Perou. En fait c’est assez simple: on débarque du bus (aucune vérification des bagages) et au poste Bolivien, ils vérifient notre petite carte verte de séjour (max 30 jrs et on est pile au 30e jrs), estampille la carte et notre passeport puis on est partis. Trois cent mètres plus loin on entre au Pérou. On voit déjà que c’est plus organisé: un comptoir avec plusieurs douaniers et des guides de règlements du pays disponibles dans plusieurs langues (français inclus) et gratuits. On repart dans notre bus.

Puno:

3h30 plus tard on est à Puno, on débarque au terminal de bus qui comme tous les autres ou presque n’est pas sur les cartes du routard (on dirait que dans ce livre ils ont complètement oubliés que c’est surtout quand on arrive que l’on à besoin de pouvoir se repérer afin de se rendre à l’hôtel!!!! Enfin le prochain voyage on va voir avec le Lonely Planet si les cartes sont mieux!!!). Heureusement nous sommes de jours et il y a un kiosque d’information au terminus. On se renseigne et il nous remettent urne carte de la ville, on sait maintenant que notre hôtel est à environ 40 min. de marche et hop on est repartis pour une autre aventure! « Lo que es interesante acerca de caminar antes de tomar un taxi es que entonces podemos tomar el pulso de la ciudad y comenzar inmediatamente a sentir el ritmo » (ce que nous faisons dans presque toutes nos destination). Premier constat ici ce sont les taxis, des genres de motos 3 roues mais complètement couverts, conducteur à l’avant, 2-3 passagers à l’arrière et petit espace pour les bagages. Tous sont personnalisés aux dessins de leurs proprio!!!!
« Al llegar al hotel, el personal es muy amable », on en profite aussi pour demander de l’information sur les tours sur le Lac Titica: les Uros (îles flottantes), Amantani et Taquille. Étant donné que nous voyons le temps filer on décide de réserver le tout avec eux, donc 2 jrs et 1 nuit,  c’est fait!
Une fois installé on part luncher sur une petite terrasse d’un café au 2e (un peu froid mais au soleil!) et hamburgers!!! Puis visite du quartier historique. Iimmédiatement lors de notre sortie du resto, Nath aperçoit une boutique de peinture, le proprio nous invite a entrer et admirer ses oeuvres, Nath tombe en amour avec une d’elle qui lui parle (imaginer ce sont des  figures de momies!!!), hey bien on l’a achetée, ceux qui veulent la voir devront venir à la maison! L’artiste nous explique aussi que lorsque nous serons à l’île Amantani, d’en profiter pour renouveler notre énergie positive, cest à dire: au lever du soleil prendre une position qui fait entrer l’énergie positive du soleil par la paume d’une main et laisse échapper les mauvaises par l’autre main dans l’ombre car c’est en cette période que les propriétés de cette île sont a leurs appogées! Bon on verra un fois dans l’île. Ce soir on va mettre nos récits à jour: journal de voyage et blog donc petit souper à la chambre (on a acheter des Empaladas, café et vin au préalable). Puis c’est la fiesta qui commence …dans le club juste en face de notre hôtel! On espère que ça va se terminer genre à minuit ou quelque chose comme ça…mais non ça dure toute la nuit leur fiesta avec genre 4,000 Watts de son! Pas besoin de dire que nous n’avons pas beaucoup dormis!

Tour sur les Iles: Uros, Amantanie et Taquile:

Uros (île flottante):
8h, départ pour les îles sur le Lac, le soleil est au rendez-vous et première destination les Uros (Îles flottantes). Environ 3hrs plus tard on arrive. Un petite Île faite de roseaux superposés,(il y en a des dizaines sur le coté Péruvien ou vivent des petites communautés de 10 à 30 personnes). On s’attendait à voir quelque chose de beaucoup plus grand et assister un peu à leurs coutumes. Mais pas du tout, c’est vraiment touristique, à part l’île elle même, rien de trop authentique…..Même le petit tour sur un bateau en roseau (10 soles/pers) fait cliché. Enfin notre guide nous donne plein d’information sur les origines ainsi que la construction de ces îles, il est vraiment très bon. Plus tard on entendra dire que certaines îles ne seraient pas réellement habités mais que la communauté se déplacerait que pour recevoir les touristes ! ( hum ….à vérifier)

Amantani:

« El crucero continúa la pequeña embarcación »…put put put…., « se mueve como una tortuga a la Isla d’Amantani. 2 horas tardes nos arrivas por fin »… « put put put » et presque 14h! Là les familles qui vont nous accueillir pour la nuit nous reçoivent (notre guide nous a au préalable jumelé avec une famille de la communauté « Lampahuini »). C’est un peu la surprise car on nous dis de suivre notre famille et moi et Nath seront tout seul avec une famille dont le seul langage commun est l’Espagnol!!! (Hum ça risque d’être du sport…)
Alors Gloria la fille de notre hôte, nous prend en charge. Premièrement la bise et le bonjours puis on monte à pied, c’est à dire: on grimpe jusqu’à leur habitation. Elle nous dit que dans environ 15 minute le diner sera servi et nous montre notre chambre. Très modeste à l’image de la vie de tous les jours des gens d’ici et c’est très bien car nous n’avions aucune attente en ce sens.
Le diner consiste en: une soupe quinoa, riz, patates avec fromage frit et thé, bon mais manque un peu d’assaisonnement, Denis a donc mis des feuilles de muña dans son riz pour donner un peu de goût et ça marche (on a appris par la suite que le muña est en fait utiliser pour faire des infusions!). Par la suite le papa se joint à nous et nous essayons de tenir une conversation, c’est pas évident et c’est là que l’on s’aperçoit de tous les mots qu’il nous manque, dommage!!!! En plus c’est juste à ce moment que Nath se fais mordre (mais vraiment mordre!!!) par une grosse mouche noire genre B52! La panique et avec raison quand on voit la grosseur de cette bête! Bon notre hôte lui ne semble pas du tout inquiet et écrase l’insecte que Nath à expédiée au sol d’une bonne gauche!!! Puis petite séance de démonstration de leur article fait maison pour vendre, on comprend vite et on décide d’acheter des tuques afin de supporter la communauté.
Petit repos avant le rassemblement de tous sur la place centrale du village afin de monter au sommet d’une des montagnes de l’île pour voir le coucher du soleil et un temple Incas. La montée est assez ardue après notre journée presqu’inerte et la nuit dernière à Puno! Enfin on y est quelque centaines de mètre plus haut avec une superbe vue à 360 degrés! Pour ce qui est du temple, ce ne sont que le ruines dont nous ne pouvons imaginer la forme originale tellement il ne reste presque rien… Redescente vers la place centrale ou Saturnino (le nom du papa) nous attends pour nous ramener chez lui (dieu merci car ça n’aurait pas été évident du tout de retrouver notre chemin à la noirceur). Et là on nous dit que le souper sera servi dans 15 minutes… (Il me semble qu’on vient de sortir du lunch)!
Soupe (très nourrissante, tellement que nous n’avons presque plus faim après), plat principale en quantité abondante; riz, patates, carrottes etc, c’est pas épicé et c’est sec, pas d’appétit, on prends quelques bouchées seulement. On essait d’expliquer à Gloria que c’est les quantités qui sont simplement trop pour nous…hum!

Siesta et vers 8hrs on vient nous chercher pour se costumer tel que les leurs et participer a une fiesta tradicional, wow ça devrait être génial!!! On arrive dans un genre de centre communautaire où plusieurs des autre touristes sont déjà a danser sur la musique de trois ou quatre musiciens locale. Leur danse ressemble à nos 7 carrés du jour de l’an sur leur musique, ça fait vraiment bizzare! Après quelques danses ( Denis a rendu la mamma heureuse en dansant avec elle!!) et les sympathiques photos, on rentre à la maison pour le dodo. Nath quand a elle n’a pas vraiment embarqué dans cette mascarade, elle s’attendait vraiment à quelque chose de plus authentique…déception et grand questionnement! Dodo muy cómode, desayuno à 6:30 car « put put put » à 7:30. Café, crêpes (wow belle surprise), confiture, bref excellent mais encore une fois trop copieux (je crois que nous avions environ 12 crêpes pour les deux)!

C’est un départ, photos d’adieux et on est au bateau…
Taquile:

Put put put direction Taquille. Mixte sentiments: soulagement que se soit finit et beaucoup de questionnement. Durant ces heures innombrables de croisière on a fait connaissance avec un Torontois et un Américain qui voyagent ensemble ainsi que 2 Brésiliennes, tous très sympathiques.

Put put put….enfin arrivés à l’île Taquille! On marche en faisant le tour de l’île et en montant pendant environ 1h. Le long de la route plusieurs vendeurs (oui surprise car c’est normalement des femmes) sont postés pour vendre bijoux, colliers, et autres. Nath tombe sous le charme d’un bracelet et l’achète immédiatement (une chance car nous n’en reverrons aucun comme ça sur le reste de l’île). Rassemblement sur la plaza principale pour un peu d’informations de la part de notre guide. Taquille compte près de 2,500 habitants comparé à Amantani qui en compte près de 4,000 pourtant Taquille semble beaucoup plus peuplée. Autre fait est que Taquille est ouvert aux touriste depuis près de 25 ans alors que Amantani depuis 10 ans seulement alors la gestion du tourisme cest quelque peu améliorés et des règlement se sont imposé tel que de ne prendre des photos des habitants qu’en leurs demandant et remettant un sol (40 cents) en échange …ça du bon et du moins bon! (….pas de monde parfait! Mais imaginons le contraire si partout ces gens nous prendrait (Denis et Nath) en photos….on finirait par se sentir comme des bêtes de cirque!)

Photos de groupe puis on se dirige vers notre lieux pour le diner. Arriver sur place notre guide nous montre certains vêtements locaux tout en nous expliquant leurs origines et fonctions (exemple une ceinture pour homme remise par la future épouse lors du mariage et confectionnée avec les cheveux de la mariée en guise de leurs liens éternels!!!). Diner dans une famille locale, excellent poisson grillé avec papa fritas, légumes et bien sur avant il y avait une soupe qu’on apprécit puisque c’est « mucho frio »!!!

Retour au bateau après une descente ~800 marches…put put put et direction Puno. Au départ ça brasse un peu car beaucoup plus venteux que lors de l’aller. A un certain moment donné les vagues faisaient plus de un mètre de haut, ça brassait pas mal dans le petit bateau… put put put…et Nath restera assise à l’extérieure et à l’arrière du bateau à fixer l’horizon tout ce temps.  (Denis avait en tête l’air des Joyeux naufragés, vous vous rappelez Guilligan et le Capitaine….).

Puno (fin):
Enfin arrivé à Puno, on dit salut à tout le monde et nous marchons vers notre hôtel afin de récupérer nos sacs à dos pour partir vers une autre aventure. On a 4hrs avant de prendre le bus pour Cuzco, donc on se trouve un bon petit resto avec internet et on en profite pour faire des mise à jours du blog. On se commande une bouteille de vin locale mais ça ressemble plutôt à un porto faible en alcool tellement il est sucré, on a essayer de le faire changer mais Nada, dire que nous avions vraiment le gout d’un bon verre de vin!!! Par la suite petite marche vers le terminal, en chemin on voit plusieurs petit feu allumés sur le bord des routes ou de la voie ferrée, les gens brûlent ce qu’ils peuvent pour se réchauffer avant la nuit!!!
En montant dans le bus Nath se fait indiquer des sièges première classe, cool car on croyait avoir payé pour la classe régulière, le bus est aussi très confortable et chauffé!!! (Hum changement radical entre les bus de la Bolivie!)

Adiós Lac Titicaca y tomamos la carretera a Cusco !!!

PS: au moment de la publication nous sommes a Arequipa et on s’apprête à céduler un trek au Canyon de Colca! …il nous reste que 6 jours…

Frontière du Pérou vers Puno

Frontière du Pérou vers Puno

On en a même vue un qui en remorquait un autre!

On en a même vue un qui en remorquait un autre!

Puno - La rue piétonnière du centro

Puno – La rue piétonnière du centro

Puno - photo souvenirs avec l'artiste Ronaldo...très gentil

Puno – photo souvenirs avec l’artiste Ronaldo…très gentil

Puno - devant la place principale...contente la fille ...après l'achat des momies!

Puno – devant la place principale…contente la fille …après l’achat des momies!

Lac Titicaca - Îles flottante Uros ( 3 m d'épaisseur de roseaux)

Lac Titicaca – Îles flottante Uros ( 3 m d’épaisseur de roseaux)

Uros - terminus sur la 1ère île après ~3hrs de put put put

Uros – terminus sur la 1ère île après ~3hrs de put put put

Uros - démonstration de la fabrication...ces îles sont bonnes pour 50 ans après il recommence!

Uros – démonstration de la fabrication…ces îles sont bonnes pour 50 ans après il recommence!

Uros - il y a 65 îles flottantes réparties sur le Lac (Bolivie et Pérou)

Uros – il y a 65 îles flottantes réparties sur le Lac (Bolivie et Pérou)

Uros - un autre petit tour de bateau

Uros – un autre petit tour de bateau

Uros - pendant ce temps là Nath magasine...

Uros – pendant ce temps là Nath magasine…

Uros - et il y en a qui travaille

Uros – et il y en a qui travaille

Uros - un aperçu du centre de l'île...que des kiosques

Uros – un aperçu du centre de l’île…que des kiosques

Uros - les enfants qui jouent

Uros – les enfants qui jouent

Uros - ...et qui se désaltèrent

Uros – …et qui se désaltèrent

Amantani - Nous voici arrivé à notre 2e île

Amantani – Nous voici arrivé à notre 2e île

Amantani - diner chez notre famille adoptive dans la communauté Lampahuini soit celle du président touristique ...juste quelque seconde avant que je me fasse mordre!

Amantani – diner chez notre famille adoptive dans la communauté Lampahuini soit celle du président touristique …juste quelque seconde avant que je me fasse mordre!

Uros - vue de notre perron

Uros – vue de notre perron

Amantani - Une portion de la maison de nos hôtes

Amantani – Une portion de la maison de nos hôtes

Amantani - la place du rassemblement

Amantani – la place du rassemblement

Amantani - le costume traditionnel de notre communauté ...que de travail de broderie sur leur "châle"

Amantani – le costume traditionnel de notre communauté …que de travail de broderie sur leur « châle »

Amantani - entournant la laine

Amantani – entournant la laine

Amantani - montée vers le sommet ... Le lac est à ~3800m

Amantani – montée vers le sommet … Le lac est à ~3800m

Amantani - on peut aussi loué ce cavalero pour quelques sol si on n'a pas le courage de monter en haut à pied

Amantani – on peut aussi loué ce cavalero pour quelques sol si on n’a pas le courage de monter en haut à pied

Amantani - que des touristes et des vendeurs

Amantani – que des touristes et des vendeurs

Amantani - et c'est pas finit ...vamos direction Pachatata!

Amantani – et c’est pas finit …vamos direction Pachatata!

Amantani - enfin au sommet...oups le soleil est déjà caché

Amantani – enfin au sommet…oups le soleil est déjà caché

Amantani - oui t'a réussit! 4080m

Amantani – oui t’a réussit! 4080m

Amantani - ben oui...c'est nous les aventuriers!

Amantani – ben oui…c’est nous les aventuriers!

Amantani - bien on est pas tout seul...nos copains de Toronto et des Us aussi

Amantani – bien on est pas tout seul…nos copains de Toronto et des Us aussi

Amantani - et les musiciens

Amantani – et les musiciens

Amantani - Denis à l'oeuvre avec la mama Julia

Amantani – Denis à l’oeuvre avec la mama Julia

Amantani - photos de filles: Julia et Gloria... Ah oui c'est moi Nath au début!

Amantani – photos de filles: Julia et Gloria… Ah oui c’est moi Nath au début!

Amantani - un Amantanien...

Amantani – un Amantanien…

Amantani - cute....

Amantani – cute….

Amantani - Faire le vide et plein

Amantani – Faire le vide et plein

Amantani - photo de famille: Denis, Julia et Saturnino

Amantani – photo de famille: Denis, Julia et Saturnino

Direction 3e et dernière île vers Taquile.....put put put

Direction 3e et dernière île vers Taquile…..put put put

Taquile - quel surprise on monte encore!

Taquile – quel surprise on monte encore!

Taquile - ...cheese!

Taquile – …cheese!

Taquile - il semble avoir un problème entre Rome et/ou Montréal?

Taquile – il semble avoir un problème entre Rome et/ou Montréal?

Taquile - une photo du groupe s'impose

Taquile – une photo du groupe s’impose

Taquile - un souvenir des marchands en chemin

Taquile – un souvenir des marchands en chemin

Taquile - bon finit de descendre les ~500 marches maintenant on est en forme pour un bon 3hres et + de bateau dans la houle! Put put put....on se croise les doigts pour que la gravol fasse son effet...

Taquile – bon finit de descendre les ~500 marches maintenant on est en forme pour un bon 3hres et + de bateau dans la houle! Put put put….on se croise les doigts pour que la gravol fasse son effet…

Retour à Puno - Ha un bon souper (...pas de patates!) avec une bouteille de Vino Tinto....ha merde c'est un vin de dessert!!!

Retour à Puno – Ha un bon souper (…pas de patates!) avec une bouteille de Vino Tinto….ha merde c’est un vin de dessert!!!

Puno - Wow on vient de changer de classe...différent les bus au Pérou: chauffée, une toilette fonctionnelle....et nous qui avons tout pour le pire....tant mieux ! Direction Cusco (7h30 de bus) arrivée prévue pour 5h du matin....

Puno – Wow on vient de changer de classe…différent les bus au Pérou: chauffée, une toilette fonctionnelle….et nous qui avons tout pour le pire….tant mieux ! Direction Cusco (7h30 de bus) arrivée prévue pour 5h du matin….

Catégories : 1. Lac Titicaca - Puno, 2. Le Pérou

Propulsé par WordPress.com.