Lac Inle

image
Encore en pleine nuit
Arrivé à 3:00am, le bus (assez confortable quand même) nous débarque sur une rue déserte où 3 tuk tuk attendent les passagers. Ici à Nyaungshwe, pas de gare et tous les visiteurs doivent débourser 10$ pour entrer sur le « site » du lac!!!! On a choisit de demeurer dans cette ville plutôtimage que d’aller directement dans un resort sur le lac car un trop cher et deux, on se serait sentis prisonnier sur le resort car il nous faudrait un bateau pour faire tout! Alors petit tour de tuk-tuk pour se rendre en ville (bonne nouvelle au lieu de ~30 min ça n’a pris que 10 min à peine) et après avoir débarquer tous les autres on arrive finalement à notre Guest House. Quelques coups de sonnette et la proprio se pointe. On remplit rapidement les formalités, heureusement pour nous la chambre est disponible, on ira faire un beau dodo jusqu’à 8:00.
Journée relaxe
imagePetit déj. relax (ça fait du bien!) puis tout en discutant avec imagela proprio on réserve un tour du Lac pour demain et on loue des bicyclettes pour aujourd’hui. Tous frais, la panse bien remplie, on part pour le marché car c’est la plus grosse journée aujourd’hui. Balade a pied entre tous ces commerçants qui vendent de tout dans des kiosques des plus colorés les uns des autres: fruits, poissons, viandes fraîches et séchées, vêtements, couteaux et Nath remarque même une dame qui fait de la couture avec une vieille machine à coudre! À l’extérieur on voit aussi des forgerons à l’oeuvre!
image  image  image  image  image  image  image  image  image  image
imageOn reprend nos vélos et direction vers le monastère de Shwe Yan Pyay, petit et tout en bois avec des fenêtres ovales. À l’intérieur quelques petits moinillonsimage étudiant et récitant devant un moine, on leurs donne quelques crayons qui nous restent. Juste à coté un tout petit temple l’air de rien à l’extérieur mais surprise quand nous y entrons. Couvert d’appliqués en verre sur ses murs intérieurs et percé de centaines de petit Bouddhas! Puis longue route dans les rues en terre poussiéreuses de petits villages au imagetravers de plusieurs camions qui lèvent la poussière à chacun de leurs passages car plusieurs sections de routes sont en construction. Nath commence aussi a avoir son voyage car elle imagedoit replacer son nouveau longyi qui cherche à ouvrir toutes les 30sec.(et ce même si on a essayer de le barrer avec des clips!). Nous arrivons finalement au Red Mountain Estate(oui, oui ce n’est pas une autre ethnie mais bien un vignoble!!!). Ahhhhhhh enfin du vin et bon par dessus tout. Le vignoble ici a été créé par un Allemand qui s’est associé avec un Français et qui produisent des vins rouge, blanc et de dessert pas piquer des vers. En plus il semblerait (car nous n’avons pas pu faire la visite des installations) que les installations feraient mourir d’envie plusieurs Français! Après avoir manger au resto du vignoble, déguster 2 verres de Shiraz de leur cru et acheté 2 bouteilles, on reprend nos vélos pour le retour!!!
image  image  image  image  image
On arrête dans une agence (référence routard le Thu Thu travel) pour acheter nos billets de bus et d’avion pour notre prochaine destination…..Souper resto près du guest house et publication d’un article du blog (Nath est bien contente!!!) et hop dodo!!!
Découverte du Lac Inle
imagePetit déj. à 7:00 car on part pour notre visiteimage du lac en pirogue à 8h00. Petite marche jusqu’au quai. La pirogue est propulsée par ces moteurs long tail donc très bruyant, on repassera pour l’appréciation de la quiétude! Assis confortablement dans nos chaises de jardin en bois (y sont tous comme ça pour les touristes) on se faufile entre toutes ces pirogues provenant des villages éloignés de la ville, qui transporteimage de tout du riz, des fruits et légumes, du bois, de la pierre et bien sur des de personnes!!! Ce qui est le plus renversant c’est de voir à quel point certaines de ces pirogues sont chargées, leurs rebords sont tellement à fleur d’eau que l’on pourrait croire que si la pirogue s’arrête elle va couler!!! Le long du chenal on peut observer la vie suivre son cours les pirogues partent et arrivent (beaucoup de touristes), puis on rejoins le lac immense (20km long sur ~10 de large) mais peu profond jamais plus de 6m.
image  image  image  image
Premières observationsimage
On se dirige vers le marché de Tang To complètement à l’autre bout du lac. Première observations: ces pêcheurs debout sur leurs frêle embarcation, une rame enroulée à une jambe et appuyée sur l’épaule pour stabiliser (ils rament aussi de cette façon) l’embarcation pendant qu’ils lancent leurs filet à l’eau!!! Un spectacle de toute beauté à voir.
Puis on aperçoit des gens sur des petits bateaux qui semble désherber la rive en plein milieu du lac??? Ce sont en fait des cultures flottantes de toutes imagesortes: tomates, concombres, ail etc (certaines sont récoltées plusieurs fois par année) qui ont été plantés sur de minces bandes de terre supportés par des amas de jonquesimage qui flottent, 1m d’épaisseur! Les petits bateaux circulent dans l’eau entre les rangées  pour désherber et ramasser les légumes!!! Tout au long de la balade on observe les pêcheurs, les maisons sur pilotis, les grands hôtels (en superficie, pas en hauteur) et on réalise en regardant tout autour que le lac est vraiment dans une vallée et complètement entouré de montagnes (de plus en plus déforestré).
image  image  image  image image
Arrivés au marché du matin (2hrs plus tard), on y fait une courte visite car rien de très différent de ce que nous avons déjà vu et comme il se fait tard donc les marchands s’affairent à imagepaqueter et retourner dans leurimages villages respectifs. Puis on monte jusqu’à la pagode de Shwe Inn Tain (???, on n’est pas sûr). En montant Nath se fait photographier par son chum avec une Birmane d’une tribue qui s’en retourne a son village. Visite de la pagode mystère et les quelques dizaines de stupas qui l’entoure, vraiment spécial! On se croirait dans un autre monde avec pleins de gros stalactites dorés pointant vers le ciel!! Après quelques photos, on redescend à travers les kiosques et Nath va magasiner quelques Longyï et Denis lui va faire baisser le prix de moitié (non mais on fait une bonne équipe!).
image  image  image  image  image
Puis se seimagera les visites des différentes manufactures autour du lac dans les maisons sur pilotis.  Premièrementimage celle des textiles où ils tissent la fibre de lotus pour en faire des vêtement ($$$$$$$$$), aussi de la soie et  du coton. Deuxième arrêt: la forge où les forgerons utilisent tous le métal recyclé des voitures et autre pour faire des machettes, couteaux de tous genres etc…tous un spectacle de les voir travailler le métal rouge et lui donner la forme désirée. Puis se sera la pause lunch au troisième étage d’un resto sur pilotis (quand il vente on sent tout bouger!) bonne bouffe et belles photos de la vie sur le chenal tout en face de nous!
image  image  image  image  image  image
imageOn repart le ventre plein pour une fabrique de pirogue où Denis prend plaisirs a essayer la sciotte (avec un autre Birmand tout en haut) pour scier les troncs et en faire des planches de même épaisseur (tout est manuel: scier du Tek avec une sciotte!!!)! La fabrication de ces pirogues est vraiment exceptionnel à voir: 4 jours pour une petite et 1 mois à 4 hommes pour les très grandes! On assiste aussi à la fabrication de cigare (ça roule en titi ici les Birmands).
image  image  image  image  image  image
Le 5e élémentimage
Prochaine étape la pagode de Phaung-Daw U (là ou nous avons aidés a maintenir les abris enimage place lors d’un coup de vent violent et inattendus). Ici la rumeur veut que lors d’une cérémonie annuelle d’octobre, le bateau transportant les cinq Bouddhas en or de cette pagode a chaviré! Malgré toutes les recherches, seulement 4 ont été retrouvés sur les lieux du naufrage car le cinquième a été retrouvé au temple avec des algues et personne ne comprend comment il est revenu (à la nage???)! Depuis ce temps, seul 4 Bouddhas font parti de la cérémonie et le 5e demeure sur place (en passant on a chercher quelques peu ces bouddhas qui ont plus de l’air des champignons (voir la photo) Car en plus 1 fois par année ils subissent  une diète drastique car ils sont coupés en deux pour une partie être fondu et vendu pour restauration du site et aussi payer les frai de la grande fête!
Puis avant dernière étape, la fabrique de bijoux en argent (orfèvrerie) plus une salle de montre qu’un fabrique…Dernière visite le monastère de Nga Phe Chang, (anciennement surnommé le monastère des chats sauteurs…) tout en tek lui aussi et plusieurs statues de Bouddhas à l’intérieur.
Retour vers le port (90 min de bateau) tout en passant par les canaux entre plusieurs jardins d’eau. Arriver au port on se rend au guest house pour petit rafraichissement avant de se rendre à l’agence pour récupérer nos billets d’avion car notre prochaine destination MRauk U n’est pas facile d’accès puisqu’elle demande plusieurs moyen de transport: avion et bateau en plus d’être obligé de se rendre à Yangon! La surprise, une bonne et une mauvaise, le seul vol pour Sittwe qui reste des places et à 12h50 et c’est avec escale, la bonne c’est que ce sera 35$ de moins le billet ce qui paiera la nuit à Sittwe que nous devrons ajouter étant donné l’heure d’arrivée (impossible de se rendre à MRauk U la même journée). Les transports étant réglés on passe à la table dans un resto bien ordinaire et puis au dodo.
Constatation écologique sur le lac
Le seul bémol de cette journée est de constater à quel point ce lac est en danger car aucun système de filtration n’existeimage et tous les déchets de la ville (des milliers des touriste et de la population grandissante) s’y retrouvent, en plus de la prolifération des jacinthes d’eau et l’élargissement des jardins d’eau qui empiète sur l’éco système. Il est bien malade le lac des quatre villages (Inlé), les Intha (fils du lac) ne se rendent pas compte de ce qui s’en vient et on ne sait pas si le gouvernement a des plans en ce sens avant qu’il ne soit trop tard! Le Lac aurait perdu plus du tier de sa surface entre 1952 et 2012!
Dernière journée
Aujourd’hui ce sera relaxe car notre tuk tuk vient nous prendre seulement à 17h30 pour nous amener au terminal de bus. Petit déj, on fait nos sacs (on les laisseras en consigne jusqu’à notre départ car il faut libérer la chambre) et on part marcher dans la ville et dans un village aux alentours. Là tous sont très curieux de nous voir et nous sourient gentillement, seulement les chiens ne semble pas nous apprécier ici mais ils ne sont pasimage dangereux!!!! On verra des gens en train de construire une maison et installer les murs en bambou, imaged’autres travailler dans leurs petits jardins, la vie quotidienne mais sans aucun moyen moderne pourtant ils sont tous très souriant et aimables entre eux c’est à se demander si ce n’est pas nous qui somme pris dans nos prisons dorés de modernisme!!! Puis on passera par la rue qui donne sur le chenal, là où toutes les pirogues viennent charger et décharger leur marchandises, c’est le port! Ici pas de treuils, grues, containers etc… tout est manipulé à la main!!! En plus le chenal ne fait que ~5m de largeur et de voir tous ces bateaux s’y engouffrés est tout un spectacle!!!!! Retour vers la rivière à la recherche d’un endroit pour prendre un verre et se cacher à l’ombre, après quelques minutes on opte pour un enimagedroit local sur pilotis au bord de l’eau. On pourra ainsi observer le va et vient des bateaux et aussi d’un pêcheur avec son filet de l’autre coté de la rive qui semble faire parti d’une autre époque! Puis Brandon (Australien) fait son entré quelques minutes plus tard et nous salut, en moin de deux il est assis avec nous et on discute de toutes nos expériences de voyage (il a rencontré le Dalailama mais ne savait pas que c’était lui et ils ont rit ensemble, puis Eric Clapton et Carlos Santana dans des circonstances plus drôles les une des autres) enfin tout un personnage et très coloré, un très beau moment tout ça dans le bruit infernal des long tail, assez typique! Et puis il faut qu’on rentre au guest house, blog, note, courriel, lecture pour les prochaines destinations etc…
C’est un départ pour une autre destination celle de Mrauk-U, chemin faisant vers le terminal on rencontre un groupe de jeunes étudiants, ils sont 500 en tout qui font un tour du monde (croisière) en 4 mois tout en étudiant pendant les déplacements de leur bateau!!!! Et pour finir on aura droit à un vrai bus VIP de nuit avec fauteuils confortables, doudounes et des films/soap en Burman!
…Suivez nous car c’est pas finit même si nous annonçons déjà notre retour…c’est que nous avons au moins 3 semaines de retard sur les intrigues publiés…
image
Nath & Denis
Aventuriersdu450
Catégories : 4. Lac Inle, 5-Myanmar

Navigation des articles

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment ce contenu :