Sittwe & Mrauk-U (Partie 1)

image
Bus de nuit
Arrivé à Yangoon 2h plus tard que prévu mais cette fois cela nous dérange pas trop puisque il est 6:00am! On débarque du bus et nous sautons dans un taxi pour l’aéroport (pensant y trouver restauration et internet). L’aéroport semble plus petit qu’à Mandalay: pas de resto, pas d’internet et trop tôt pour check in de nos bagages donc on se rabat sur un hôtel pas très loin car on a enviro n ~5h à tuer. On va y déjeuner, faire un peu de courriel, blog et planification.
Aéroport de Yangon
11h30, check in et attente de notre vol… Ils ont un drôle de système là bas, aucune gestion du panneau indicateur des vols, on attendimages tout simplement qu’un garçon se promène avec le panneau de notre numéro de vol comme à la boxe pour annoncer les round! Bon finalement c’est notre tour, départ avec ~1hr de retard, vol sans problèmes avec un stop assez spectaculaire a « Tandwe » près des plages de Ngapali sur le bord de la mer (mais nous on arrêtera en revenant)!!!  Notre arrivés à Sittwe est un peu brutal: atterrissage « méthode pilote de brousse » un peu. 
Sittwe
On prend un tuk tuk et on le dirige vers un des guest house de notre guidede voyage. Pas de chance, c’est plein! Puis un deuxième, pas de chance encore, lui n’a plus de licence pour les touristesimage.  Donc un troisième, houra!  Il lui reste des chambres mais aucun internet… bah c’est OK, c’est juimageste pour une nuit et bien situé. À la douche enfin et on redescend demander la carte de la ville pour s’orienter un peu et on copie le couple Hollandais juste devant nous pour demander d’appeler le même guest house à Mrauk-U et nous réserver une chambre (on se fera pas poigner 2 fois) et nous partagerons le même tuk tuk demain matin pour l’embarcadère…pourquoi pas!) !!!! Puis recherche d’Internet, d’un ATM et d’un resto. En chemin on a fait la découverte d’arbres hébergeant des centaines de grosses chauve-souris en plein jour!! Bon faut continuer (que Denis dit à Nath)…le premier reste impossible à trouver, le deuxième facile et pas loin (même si à notre guest house il nous avait dit qu’il n’y en avait pas), le troisième prendra quelques temps mais finalement sera bien, pas loin de la rive du Golfe du Bengale (sans vue toutefois) et avec une bonne brise (yes se dit Nath). Dodo on part pour MRauk-U à 7:00hrs demain.
 
Départ vers Mrauk-Uimage
Lever à 5:30 après un méchant concert de chien cette nuit! Petit déj. et en route en tuk-tuk vers l’embarcadère. Un peu plus loin, le tuk tuk embarque un guide touristique de Mrauk-U, il va nous amener au bateau rapide au lieu de ferry (Nath un peu déçue car on s’était image« minder » à voir la vie à bord du ferry tout au long du trajet). Après quelques minutes de doute et confusion (achat des billets? sur lequel des bateaux on embarque? ou on met nos sacs à dos? etc) onimage est finalement installés dans la cabine avant (avec sûrement encore un film roman savon) mais on ne voit absolument rien dehors et on se sent enfermé un peu! On laisse donc nos sièges de luxe et on va s’installer à l’avant du bateau presque directement sur la proue!!!! On profite ainsi de la brise (même Nath la froide un peu!!) et de la vue du Golfe du Bengale. Plus le trajet avance plus les rives se rapprochent et nous permettent d’observer la vie qui se déroule de chaque coté du bateau.
image  image  image  image  image  image  image  image
Puis ~3hrs plus tard on arrive au débarcadère de Mrauk-U, hola!!!! Je me rappelle des imageimages semblables dans des films de Tarzan des années 60 (Johnny Weissmulleimager), approche du quai en bois et attache des amarres aux arbres sur la rive par les villageois, on peu presque palper la frénésie entourant l’arrivé du bateau (un peu genre Fantasy Island quand Tattoo criait au maitre « the plane!!!! the plane!!!!).Puis c’est le débarquement des passagers et des marchandises, tout un spectacle, tout est à bras!!!! Cool on vient nous chercher car nos noms sont inscrit et hop dans la jeep avec notre couple Hollandais pour notre guesthouse, le chemin est assez accidenté car le seul pont est en construction et un détour au travers d’un village est obligatoire, donc environnement très pitoresque!!!Arrivés à destination au Prince Guest House, on nous reçoit avec soin (fruit et jus). Notreimage chambre est très bien (pour le bout du monde presque!!!) et en bonus leur cuisine est recommandée dans le Routard! On se cédule une journée d’exploration en bateau (ben oui encore!) vers les villages Chin pour le lendemain avec toujours le couple d’Hollandais (ça baisse les coûts plus on est) ! Petite douche et on part à la découverte de notre nouvel environnement à pied. On devrait être ici pour 3 jours incluant celui-ci car le 4e on reprendrait le bateau très tôt de retour pour Sittwe et ensuite les plages de Ngapali selon ce qu’on est fixé mais rien de booker encore!
1ère constatation
imagePremier constat, les gens ne semblent pas voir des touristes très souvent par ici, ils sont très curieuximage dans leurs regards et en même temps très réceptifs aux sourires et « Mingalaba » que nous leurs faisons (même souvent on a l’impression (confirmée) dans leurs regards qu’ils espèrent un sourire, un tata, un hello ou encore un Mingalaba de notre part pour avoir la joie de nous répondre!!). Après quelques minutes de marche, on est plus trop certain d’où on est ni et où on doit se diriger (on sait quand même d’où on vient!)!!! Après avoir demandé (gestuel et noms d’endroits) nimageotre direction on finit par retrouver le fameux pont en construction (traverse piétonnière seulement) qui nous amène directement sur la route du débarcadère et à un resto (probablement le seul de la ville digne de ce nom!) ou on s’arrête pour enfin presque finir de suer et manger un brin.Pas d’internet ici non plus, pas plus qu’à notre guest house et pourtant des affichent indiquent « free wifi »! On prends des renseignements auprès de l’hôtel du resto pour les options de retour et les prix.
imageL’architecture Arakin
On se dirige vers un autre gros resort (cher) recommandé par le routard car il doit forcément imagey avoir l’internet ou avoir des information sur les vols etc…. L’architecture du complexe est magnifique et typique de cet état, tout en tek avec des fenêtres ovales cela semble très bien mais pour nous cela ressemble plus à une belle prison dorée car pas du tout avec les locaux. Bon on y prendra un café et un dessert (Nath est en manque de sucre….à part les fruits pas grand chose au Myanmar)….et puis rien pas d’internet et aucune information! …Cela change un peu la portion du voyage car on ne peut ni chercher nous mêmes nos infos sur les forums mais encore plus: aucune publication de blog pendant au moins une semaine et pas de nouvelles de nous non plus… (Nath est 😦  )
Retour au bercailimage
Puis tranquillement on se dirige vers notre guest house par la même route que lors de notre arrivés. Traverse de villages et bref rencontre avec les villageois ici et là, tous sans exception sont imaged’une gentillesse exemplaire!!! De retour au guest house on jase un peu avec nos nouvelles connaissance (les Hollandais) et on échange nos impressions et l’info qu’on a récolté. On soupe à notre guest house pour voir si le Routard dit vrai et toujours en compagnie de nos nouveau amis, wow nourriture et service excellent, on discute de plein de chose avec le couple pour s’apercevoir qu’ils voyagent un peu partout dans le monde depuis les années hippies, et ils en ont long à raconter!!!! Belle soirée, puis dodo!!!
Visite des villages Chin
Debout 6:30 pour petit déj et départ à 8:00hrs, la imagejeep (en fait on est assis comme dans une boite de pick up avec des bancs des chaque cotés mais on est dans une jeep) nous attends et on prends la route. Moins de 5 minutes plus tard on prend un embranchement et là le fun commence, pratiquement plus de route proprement dite, seulement un chemin de poussière imageextrêmement cahoteux nous amènera au bord du fleuve. Le long de la route on pourra observer quelques un des temples et pagodes à visiter le lendemain. Arrivés au bord de l’eau (la route se termine ici) une pirogue à moteur nous attends pour traverser et se rendre au marché d’un premier village (le marché principale ou toutes les tribus/villages en amont viennent pour vendre/troquer leurs produits) mais aujourd’hui c’est tranquille et se sont plutôt les produits locaux que l’on y retrouve. On achète quelques babioles pour donner aux enfants dans les villages que nous allons visiter plus tard. Les habitants sont très sympathiques, on arrête dans une fabrique d’huile de peanut, puis au tour de celle d’alcool de riz (un peu dur à 11hrs le matin!!!) qui ressemble plutôt à un alambic!!!!
image  image  image  image  image  image  image  image  image
Hop en imagebateau pour ~1hrs de navigation vers le premier village, très bien organisé et dirigé par un moine!!! On va même prendre le thé avec celui-ci et échanger un peu, quand Denis lui dit qu’il ressemble étrangement au Dalaï-lamas version jeune il éclate de rire et est flatté de la comparaison, c’est quand même impressionnant de prendre le thé avec un moine d’une certaine notoriété!!!! On retourne à notre barque et on lunchera dessus en mangeant notre Padthai!
image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image
Qui aura le ballon?image
Prochaine étape, 3 villages Chin essentiellement des pêcheurs et cultivateurs de peanut (on ne imagesavait pas que ça pousse comme des pommes de terre!!). Au premier, lors de notre arrivé un des villageois se dirigeant vers la rive pour aller pêcher voit le ballon que nous avions acheter pour donner et dit a notre guide qu’il veut l’avoir pour son village, en même temps il oublie la pêche et retourne nous accueillir!!!!! On est reçus avec un comité d’accueil de toutes les générations!!!! Finalement on lance le ballon et tous se mettent a jouer au soccer, à notre grande surprise ils sont très habilesimage!!! On peut voir le joie sur leurs visages transparent d’honnêteté!!! Un peu le même scénario dans les autre villages où on distribuera des biscuits aux enfants. C’est très émouvant de voir a quel point de petite chose si banale et simple pour nous revête une grande importance pour eux, en revanche on envie un peu la simplicité de leurs vies (tu fais rien tu n’as rien mais ils ne s’exploitent pas entre eux, ils s’entraide, dommage que l’humanité n’aient jamais compris ce principe si simple car il y aurait beaucoup plus d’entraide que de criminalité dans le monde!!!).
image  image    image  image  image  image
imageAki et femmes tatouées
Ici les ados jouent au Aki mais version volley ball, les règles du Aki(pas de mains) mais en imageéquipe et avec un filet!!!!! Dernier village celui le plus touristique mais on doit y aller car c’est aussi le village des femmes au visage tatoué (les origines se perdent un peu dans leur histoire, on vous racontera celle qui nous a été dite à notre retour mais ce serait relié à l’invasion des Japonais!!!). Direction retour à la Jeep + de 1.5hrs pour le retour, c’est trrrès long mais on y arrive puis ce sera la Jeep pour un bout encore!!!!
image  image  image  image
Discussions avec nos 2 jeunes serveurs
Arrivé au guest house un peu brulé on prend une pose puis on va encore souper ici car la bouffe y est excellente et comme on est loin de tout et qu’ici il ni y a aucun moyen de transport touristique (tuk-tuk ou autres) bien c’est aussi la façon la plus facile en plus!! Pendant le souper on discutera avec les 2 jeunes serveurs qui sont en fait partie de la famille qui tient le guest house! Notre serveur nous explique qu’il espère rencontré une étrangère pour se marier nous donnant même le look qu’elle devrait avoir, il sait ce qu’il veut, en fait on s’est bien bidonner avec les deux!!!! Puis un autre couple d’Italiens (vraisemblablement exaspéré par les difficultés de leur passage ici à Mrauk-U) se joint à nous au moment ou nous allions quitter, on va être polis et leur jaser un peu…et hop dodo!
Nath et Denis
image
Catégories : 5. Sittwe & Mrauk-U

Navigation des articles

Un avis sur « Sittwe & Mrauk-U (Partie 1) »

  1. Chantale collerette

    Wow , Les enfants sont beau, ça l’air très accueuillant et tellement simple comme vous dites.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment ce contenu :