Alberta (Fin) – Jasper parc provincial

Coucou he oui c’est nous… ca été long mais attention maintenant ca va déboulé les articles … on va très bien ne vous inquiétez pas. C’est juste qu’on fait trop de chose et comme la route est belle et sinueuse et bien il est impossible d’écrire en chemin!

 

Jour 13:

Aujourd’hui c’est l’épicerie, lavage et quelques commission dans le village de Jasper. Alors on pars tous dans nos VR respectifs. On est juste avant le village a quelques minutes de voiture seulement. Bon une fois tout ça complété on décide de se séparer pour faire quelques affaires chacun de son côté à son propre rythme. Par contre notre visite au village nous apprends 2 choses: la boucane qu’on voit partout est causé par les feux de forêts en Colombie-Britannique(BC), il y en a plus de 400 en activités mais contrôlées! Et c’est à cause de cela que durant le reste de notre voyage presque, on ne verra pas très loin. On a été chanceux lors de la route Parkway Icefield. 😌 Puis les arbres rouges viennent aussi de BC causé par une bibitte (Pines Beatles) qui se logent entre l’arbre et écorce et le tue. Après maintes recherches rien est encore trouvé pour arrêter ce fléau.

Nous on décide d’aller voir la Chute Athabasca qu’on a pas vu la veille en s’en venant. J’aurais bien aimé retourner voir le Glacier Athabaska et faire la randonnée mais cela était un peu trop loin et de toute façon on aura sûrement la chance d’en voir d’autre! C’est comme ca il faut faire des choix !

Couleur de l’eau impossible d’y pêche

La chute est magnifique (ben oui comme toujours) et c’est vraiment fou le débit d’eau qui tombe et les tourbillons. On voit même des canyons qui a l’époque ont du être utilisé par le chemin de l’eau et qui sont maintenant abandonnés et où on peut marcher maintenant. Arrivé tout en bas on se demande s’y on peut pêcher mais on nous indique que cela prendrait des méchants gros appâts car avec cette eau laiteuse, le poisson n’y voit vraiment rien!

Au retour vers notre camping on décide d’aller a la pêche dans une petite rivière pas très loin. Et ben pas un coup! Denis essai à la mouche et moi à la ligne morte. Un monsieur et son fils viennent aussi pêcher et nous souhaites bonne chance 😉 mais je pense que lui aussi en avait besoin! Son fils ira se baigner dans l’eau qui semble glacé (quel courage)! On entendra plusieurs sirènes de police, pompier et ambulance durant ce temps et apprendra par la suite qu’un accident mortel a eu lieu et que la route a été barrée plusieurs heures. 🙁

Au retour au campement Johanne est toute fière de nous montrer les animaux vue sur la route (j’en aurais fait autant) qu’ils ont emprunter lors de leurs balades: chèvres de montagnes et Wapitis. Tandis que nous rien et toujours pas de petit nounours. A part celui que j’ai entrevu sur la route « Icefield parkway » et que je pensais sur le coup avoir vu un sac a vidange noir jusqu’a ce qu’il bouge! 😲 On n’a pas pu arrêter car il y avait une garde du parc qui criait a tous de circuler justement pour ne pas causer d’accident, j’imagine!!!!

Le soir au campement en allant chercher de l’eau chaude au toilette du parc pour faire la vaisselle, en ressortant j’aperçois un cheval laissé dans le chemin en train de brouter! 🤨 Ça m’a pris un moment avant de constater que ce n’était pas un cheval, mais un Wapiti 🤪 puis il n’est pas tout seul, d’autre femelles aussi s’y trouvent dans les environs. Je capote!!!! Ils sont tous près de moi. Et sont juste à côté d’une gang à la table de pique-nique et ne les voient pas. Merde je n’ai pas mon cell ou Kodak!

Petit feu car la température descend très vite et beau dos avec tous ces petits Wapitis en tête. Ça finit très bien notre soirée.

Jour 14:

Bien dormi même si on se les gèlent (6 C dégrée seulement) mais toujours beau. Ce matin on part en gang vers le Lac Maligne…euh non car on a manqué la sortie et on est presque rendu a la source Thermale Miette quand on s’en rend compte….(en passant j’ai abandonné cette idée d’aller aux sources car hier Jo et Claude y sont aller et ont vue que c’était des piscine hors terre qui était remplie de cette eau sulfureuse! On a tous désenchantés).

Donc demi-tour! Mais le chemin est incroyable! Des montagnes partout plus ou moins boucanés mais on les imagine et avec des cours d’eau de couleur bleu azur ou jade. On voit des chèvres de montagnes , on arrête. Ha c’est parce qu’on est avec Jo et Claude qu’on est chanceux.

On reprends la sortie manquée et direction le Canyon Maligne. En fait c’est une belle randonnée de quelques km où on traverse des ponts enjambant le rivière. Paysages sublimes et toujours beaucoup de monde.

C’est qui le poisson?

Mon ours pour l’instant
Un con au passage qui ne connait pas le danger

Au retour on arrête pique-niquer sur le bord d’une rivière et ensuite Claude et Jo continu vers le Lac Maligne tandis que nous on va tenter notre chance dans cette rivière. Ouch les pieds me gèlent en traversant faut pas trop s’attarder mais c’est plein de roches! Et devinez quoi: ben rien! Bon mais c’est quand même fou juste à l’idée de pêcher ici entouré de ce paysage! Et moi( Nath) je m’imagine juste voir un ours pêcher et le regarder tout en le prenant en photo. 😁

Y aurait dû en avoir du poisson ici?

Direction Lac Maligne on voit le Lac Medicine, bleu turquoise avec une très grande partie de la forêt brûlé en 2015. Ce lac alimente le Canyon Maligne sur une distance de 17km en source souterraine!

Non mais c’est tu assez magnifique!
Lac Medicine

Arrivé au Lac Maligne, sur le coup un peu déçue jusqu’à ce qu’on étudie la maquette 3D et qu’on voit que ce lac est entourée de montagne et même de glacier! Mais avec la fumée pressante on ne distingue pas très bien toute cette beauté.

r

Tout ce que j’arrive a voir comme ours…

Au retour on tente notre chance à la pêche à la mouche dans le lac Medicine (vous vous demander pourquoi cette acharnement hein, nous aussi). Y a même pas de ménés on aurait dû allumer!

De retour au camping devinez quoi? Johanne nous montre ces photos de nounours! 😫😭…Chanceuse! Un monsieur lui dit de faire attention à son chien car l’ours pourrait le tuer!! Ça lui laisse un mauvais goût!

Le soir en entend un drôle de bruit, Denis me dit que c’est les enfants, mais le bruit est constant et ben c’est un Wapiti qui appelle la famille et ça y est on voit encore notre troupeau de Wapiti….magique! Ça y est j’établis l’hypothèse suivante🤔: il y a plein de Wapitis ici car il se sente en sécurités, les humains les protègent des ours! Et Claude m’indique également le lien avec le nom de notre campement: Wapiti! Et qu’on est fort! 🙄

Vos aventuriers,

Toujours pas de poisson!
C’est tout ce que j’arrive a voir comme ours!
Catégories : 2018-Van du Bonheur au Canada, 3. Alberta

Navigation des articles

Un avis sur « Alberta (Fin) – Jasper parc provincial »

  1. Manon D

    WOW que de beaux paysage encore ! Nathalie, je te souhaite tellement voir un ours sans avoir a y faire face par contre …

    Manon D

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment ce contenu :