BC – Wells Grey

Jour 15

Départ de Jasper et au revoir les Wapitis (un troupeau vient même nous dire au revoir encore de plus près.

Petit déj. et direction BC(Colombie-Britannique/British Colombia) où on reprends la route en direction du parc National de Wells Gray pour se trouver un endroit pour coucher car nous avons oublié de réserver une nuit. En arrivant au BC on recule encore l’heure, on a maintenant 3h de moins de Montréal.

On passe par le Mont Robson (3954m), il est un des plus haut sommet du Canada mais le 2e du BC. Dommage on voit de très belles photos de randonnées dans les guides qui passe tout à côté du glacier mais celle ci ne se font pas en une journée et il aurait fallu réserver plusieurs mois auparavant.

Encore beaucoup de fumée qui nous empêche d’apprécier les paysages à leurs juste valeur. La route est quand même magnifique sillonnant entre les montagnes et les vallées. Petit arrêt à Valemount pour faire des provisions (Claude en profite pour chouchouter son VR…) pendant que nous allons acheter des brioches et pains dans une boulangerie/pâtisserie locale….il fait très chaud et les spot à l’ombre sont de mise.

On trouve un camping juste avant Clearwater, le Birch Island Campground, lieu qui semble à l’abandon, aucun accueil, personne pour nous recevoir mais les terrains sont pourtant bien là. Un certain monsieur nous dis de se choisir un terrain et qu’il viendra nous collecter plus tard🤔🤔🤔.

On s’installe en moins de deux, il fait très chaud, on va aller voir si on pourrait pas se baigner dans la rivière qui est à proximité…pas de chance, le courant est trop fort et la rive trop abrupte pour y descendre en sécurité….on repassera pour la rivière. Étant donné que tous les services sont branchés la douche de nos amis sera le plan B très apprécié. L’eau presque froide est de mise!

Souper marche et dodo dans ce camping d’allure village fantôme du far west….

Jour 16

Départ pour le Parc Provincial West Gray où on va camper nos VR pour 3 jrs histoire de leur donner un répis….à l’entrée du parc on en profite pour acheter nos permis de pêche (oui Denis y crois encore que le poisson ça existe….), pas donné $$$ mais pas le choix car les permis pan canadien ça n’existe pas…..(nos amis ont été très patients de nous attendre…) Puis on est prêt à partir pour notre camping à 65km de là (dont environ 25 en terre!!!).

Chemin faisant on arrêtera voir deux chutes et marcher un peu. La première, « Spahats Falls » est très haute et pas large car elle se perd dans un canyon profond. Mais ça valait l’arrêt quand même! La 2e « Moul Falls », c’est un sentier de quelques km qui débouche sur une merveilleuse chute où nous pouvons même aller marcher derrière le rideau d’eau de celle-ci. Vraiment spécial et génial!! Beaucoup plus éclatante que la première. Il y en a plein d’autres mais on préfère aller s’installer à notre campement.

On dînera dans une halte routière à mi-chemin dans le parc. Arriver au camping, c’est un peu la cohue, jamais vu la formule d’accueil sans gardiens. On s’installe sur notre site (déjà réservé) puis plus tard dans la journée un gardien passera pour officialiser notre présence. Denis ne se sens pas très bien aujourd’hui donc petite sieste pour lui pendant que les trois autres lurons partirons en randonné. Wow c’est magnifique nous sommes encore adossé à une superbe rivière dans lequel le courant est trop fort et non accessible! Mais plus loin, de petite cascade et des pêcheurs dans l’eau! Yahoo, ça promet pour demain. Pis chemin faisant ils réservent canot et kayak pour le surlendemain. Retour au campement, souper.

Jour 17

Aujourd’hui on est le 11 août et on a une pensée pour notre ami Stéphane et sa conjointe Danielle qui se marie. Tous nos vœux de bonheur vous accompagnent les amis!!!

Petit déj. très relaxe aujourd’hui et puis nous (Nath et Denis) irons tenter notre chance à la pêche. Courte marche jusqu’à la cascade et hop les lignes prennent leurs envols. Beaucoup de courant et wow Nath après 2 lancés a déjà un poisson, mais ça promet, elle le remet à l’eau se disant qu’on prendra beaucoup plus gros. Mais comme d’habitude seulement 2 petits poissons morderons à nos lignes après près d’une heure d’essaie. Bon on change de spot pour aller en amont de la cascade. Pas plus de veine, Denis se plaît à dire que s’il avait pris autant de poissons qu’il a laissé de mouches dans les branches on aurait eu un somptueux souper….on rentre bredouille!!!!! Pendant ce temps nos amis sont allés marcher avec Scotch sur le sentier qui nous mènera au départ des canots et kayak.

Regarder comme il faut!

Tous le monde est de retour, petite partie de Molku pour nos amis puis on se prépare un autre bon festin….et puis oups orage mais pas de soucis on est là l’intérieur de la tente cuisine à nos amis bien au sec. Ventre plein, finale de la partie de Scrabble des filles commencé plus tôt et dodo!

Jour 18

Aujourd’hui c’est frais et humide, on ne sait pas trop s’il va pleuvoir ou non mais on part tous pour notre expédition sur le lac. Ho et Claude prendront finalement le kayak double et nous le canot pour pêcher. On part un petit peu après Claude et Johanne car on a plein de truc à apporter un petite km ou plus à se rendre au resto où on a réserver pis ho surprise on doit aller chercher notre canot par un sentier à 45 minutes de la 😲☹️ on est déjà chargé comme des mulets et on en ajoute avec la ceinture de sécurité, les rames et un seau! Bon pas le choix. Finalement on arrive et met le tout à l’eau, pas chaud et un moment le vent se lève et de veinez encore….pas un seul coup🤬! On se dit: y a pas de poisson ici et après un moment on retourne au point de départ et la Nath les voient: ils sont tous là, pas petit du tout hein, plantés tous côté à côté à ne pas bouger. Vite on se dépêche on leur lance mouche, et autre bidule, etc. Hé bien non… il n’ont pas faim!!! 😕😔

On aperçoit les amis qui reviennent de leur belle balade en kayak et nous allègent un petit peu sur le retour!

La soirée sera très relaxe encore….

Jour 19

Lever un peu frais et brumeux. Youpi on remballe le tout et on repars a la découverte! Ouais mais avant 25km de chemin de terre. … puis on arrête a merveille du part a ce qu’il parait: la chute Helmcken. 463 pi de ht (141m). La 4e plus haute au Canada!

Nous elle est tout enveloppée de brume ce qui lui donne un air mythique!

Aller on se revoit plus tard sur la route!

Catégories : 2018-Van du Bonheur au Canada, 4. Colombie-Britannique | Mots-clés :

Navigation des articles

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment ce contenu :