Bago, Kyaiktiyo et Moulmain

image

 

Destination Bagoimage

Bago est aussi une ancienne capitale du Myanmar (avant Yangon, qui ne l’est plus non plus! Car ben oui, le gouvernement craignant l’augmentation des manifestations du peuple, à décider en 2005 de créer une nouvelle ville «Naypyidaw », ville fantôme et d’en faire la capitale en y transférant tous les ministères gouvernementaux afin de pouvoir gérer en catimini ce pays!).

imageimageCela dit on est dans le bus local (climatisation naturelle) qui fait la liaison Yangon/Moulmein, tout va bien et le « contrôleur » (ici il y a quelqu’un qui collecte et indique au chauffeur où arrêter) est juste à nos côtés. Tout au long, on observe les gens aller et venir. Puis c’est à notre tour, il nous débarque juste en avant de la rue de notre hôtel. Il fait plus de 35 et on ne sait pas vraiment si c’est à 50m ou 500m, alors nous prenons le tuk-tuk, c’était à 100m tout au plus mais ça fait rouler l’économie locale!!!!

 

Notre hôtel est bieimagen, chambres dans des bungalows individuels avec seulement des lits jumeaux et pas de chance pour Denis car la seule fenêtre donne sur le passage extérieur mais on fait car tout le reste est imagebien. Petit repos et on pars à vélo pour aller « luncher » et visiter un peu, on loupe le premier resto! Il fait excessivement chaud presque pas de vent (ça fait près d’une heure que nous pédalons!) et la température de Nath monte de plus en plus (même ces gougounes sont en train de fondre) jusqu’à ce que ça pète, là faut arrêter quelque part pis ça presse!!! On trouve le resto tant convoité, vite on s’assit et les ventilateurs au max… on est sauvé, la pression redescend!!!!

Prendre le temps de regarder le temps…image

Très bon lunch, on va étirer jusqu’au milieu de l’après midi et bien qu’on soit presque juste en face imagede la pagode Shwedmawdaw, on décide de ne pas aller faire de visite pas plus que toutes les autres nombreuses pagodes car il fait trop chaud et de toute façon avec le nombre de pagode déjà visitées ces derniers mois, une de plus ou de moins ne changera pas grand chose et mettons qu’on n’en peut plus…voilà c’est dit! On voit un ATM et impossible d’y retirer de l’argent…bon on trouverimagea sûrement à notre autre destination. On rentre donc à l’hôtel et chemin faisant on s’arrête dans un café Birman pour se refroidir un peu et regarder les gens passer et surtout les camions car encore une fois on semble être sur la route assez convoité par les trucker, rien d’excitant mais ça fait du bien et nous on aime bien ça!

image  image  image

Pimageimageuis en arrivant à notre hôtel on décide d’aller quelques centaines de mètres plus loin pour faire le tour de la pagode au bout de la rue (c’est plus fort que nous on est accroc maintenant… J ). Pagode avec quatre grands Bouddhas orientés chacun vers un point cardinaux (et très bien entretenus!) mais on n’entrera pas à l’intérieur. Beaucoup de travaux en cours tout autour et de nouveaux bâtiments en construction!!! Allez chambre et dodo car on continu demain tôt pour le rocher d’or (où nous avons préalablement réservé notre hôtel au sommet…bien oui rien de trop beau pour nous pauvres paumés!).

Une autre « belle » aventure pour nos aventuriers d’expérience!

Petit déj et nous prendrons un tuk tuk même si l’arrêt n’est pas très loin selon la proprio de l’hôtel car on ne sait pas du tout à quoi ça peut ressembler et comment reconnaitre le bon bus… Donc environ ~7h00 et on décolle avec notre tuk-tuk, mais il nous amène au terminal de bus chez un revendeur plutôt qu’à l’arrêt de bus public, là on comprends que on est en train de se faire organiser lorsqu’il nous dit que le prix des billets est de 7,000 kiet/pers car on est certain qu’il nous arnaque puisque la veille notre petit voyage nous a coûté que 1000kiets/pers!!! Donc on lui dit de laisser tomber et que l’on va prendre le bus public, là il appelle un de ses comparses et lui dit de nous amener à l’arrêt de bus public. Une fois rendu on se rends compte que l’arnaque continue car ils sont 3 à l’arrêt, un qui nous distrait pendant que les deux autres font signe au bus de s’arrêter et négocient une commission avec le chauffeur, on se dit que c’est incroyable qu’ils nous prennent à ce point comme des idiots!!!! Là Nath en a ras le bol et pète les plombs avec le beau parleur et lui dit carrément qu’il est malhonnête et menteur (« asshole »). … À chaque fois qu’une arnaque se présente à nous on croit les avoir toutes vues …et bien non, il y a toujours une nouvelle façon de faire qui nous décontenance à chaque fois!!!!

 

Ça fait maintenant plus de 45 min que nous perdons depuis notre départ, on décide de s’éloigner de ces requins d’eau douce et de « flager » le bus nous même, le problème c’est qu’on ne comprends pas ce qui est écrit au devant du bus!!! Bon ils sont tous de mèches et finalement c’est un autre taxi à moto qui supposément pour nous aider fait arrêter un bus qui nous demandera 5,000kiets/pers, on a quand même sauvé 4,000!!!! Ceci dit ce arnaqueurs voir emmerdeurs pourrissent la vie des touristes et donnent un très mauvais goût des gens du pays, faut croire qu’où il y a de l’argent facile à faire les @#$$%&! fraudeurs sans scrupules et trop paresseux pour avoir un emploi digne de ce nom tournent toujours autour des touristes comme de vrais charognards!!! Bon on a aucun problème à ce que certain se fasse une commission sur nos trucs quand ces convenus entre les 2 parties …mais pas de cette façon! …Bon on va essayer d’oublier celle-ci et le fait que nous avons perdus près de 1h30 à ce jeu!!!

 

image

Autre destination: Ascension du Rocher d’Or (Kyaiktiyo)image

Arriver à Kyaiktiyo, on nous fait débarquer du bus pour monter dans un petit pick up (boite du camion) avec environ 20 autres personnes pour nous amener au camp de base, la bonne nouvelle c’est qu’il ne nous demande rien car ça fait partie du prix du billet!!! Donc là on est vraiment avec les locaux entassés dans la boite presque les uns par dessus les autres, le petit voyage durera ~30min jusqu’au camp de base d’où partent les seuls camions faisant la navette entre le camp et le site au sommet!!!!

.

Tour de manège garanti

Arriver au camp de base on se dirige vers le seul ATM pour se renflimageouer un peu mais il ne fonimagectionne pas et aucune banque dans la place, donc on va se débrouiller autrement mais pas de folie à faire car on en a juste assez pour payer notre chambre, nos repas et le bus en espérant très fort que la prochaine ville on puisse en trouver un! On se rends au terminal pour prendre le camion (les seuls autorisés à monter au sommet) et là c’est tout un spectacle dont nous ferons parti bientôt…Les camions sont en fait des 10 roues dont la boîte est aménagée avec plusieurs rangés de baimagencs. Les gens montent sur une plate-forme d’embarquement pour ensuite s’entassimageer sur ces bancs, c’est vraiment surprenant de constater le nombre de personnes qui peuvent y prendre place!!!! Puis c’est notre tour, on est sur le dernier banc, les genoux accotés sur le banc d’en avant et le dos sur….ce qui sert de porte bagages!!! C’est partis, on nous avais dis que la route serpentait entre les montagnes, les virages en épingles, les montées et descentes abruptes et pour finir que les chauffeurs étaient kamikaze, hé bien tout ça est vrai!!!! Après cette ascension d’environ 1h, les montagnes russes de la Ronde (parc d’amusement à Montréal) n’ont qu’à aller se coucher!

imageHotel Top Mountain

Arriver au sommet à plus de 1000m d’altitude, on descends des camions où des porteurs nous imageattendent pour transporter nos bagages jusqu’à l’hôtel, il y a même des porteurs de chaise pour les gens à mobilité réduite!!! Nous avions déjà décidé de porter nous même nos bagages en guise de pèlerinage par respect pour les Birmans croyants. Il reste environ 1km de marche pour atteindre le fameux rocimageher, on part donc à la découverte du site. Après quelques minutes de marche seulement, on croise notre hôtel où on en profite pour faire notre check-in et y déposer nos sacs à dos dans notre chambre. On a une vue à couper le imagesouffle sur les montagnes et vallées environnantes, en plus on est du coté Est, donc on va pouvoir observer le lever du soleil de notre lit (avouer qu’il y a des choses plus pénible que ça dans la vie!!!). Puis on se rend dans un petit resto local pour luncher, génial car non seulement la nourriture est excellente mais on nous cède une table sur le coté de la terrasse avec devinez quoi? Hé ben oui encore une vue superbe et cette fois de l’autre coté!

Tout un pèlerinageimage

On continu notre marche jusqu’à l’entrée du site de la Pagode de Kyaiktiyo (dont le Rocher d’Or fait imagepartie) et comme dans tous les endroits religieux on doit se mettre pieds nus, mais ici le petit bémol est que les dalles de marbre au sol sont tellement chaudes que c’est une vrai course à l’ombre ou sur les dalles pâles (captant moins la chaleur) afin de ne pas se brûler les pieds!!! Après tout ce périple, le voilà enfin ce rocher qui se profile devant nous. Notre primageemière impression : on l’imaginait plus gros!!! Mais c’est surtout l’ensemble du site qui est majestueux et surtout de voir tout ces gens. Pas surprenant que ce soit l’un des principaux lieux de culte du bouddhisme birman. Selon la tradition, le rocher aurait été placé à cet endroit par deux nats (esprits) il y a 2 500 ans ; il ne tiendrait que par un fil, un des cheveux de Bouddha. Les pèlerins le recouvrent de feuilles d’or évoquant la tête du célèbre ermite. Autre fait, les femmes n’ont le droit ni de le toucher, ni de s’en approcher. Tout en s’approchant on observe les fidèles (des familles coimagemplètes parfois) qui prient ou attendent simplement le coucher de soleil pour faire une demande ou encore y passer la nuit en pèlerinage. Difficile de décrire le sentiment de paix et de sérénité qui émaimagene de partout. On poursuit notre route de l’autre coté du site et on s’engage dans les ruelles remplies de kiosques de tout genres, même des kiosques de sorcellerie avec plein de trucs pour concocter des potions magiques; têtes de singes et autres trucs pas toujours beau à voir!!! On n’a pas essayer et si vous regarder bien la photo (pas très jolie car prise à la sauvette) vous comprendrez pourquoi, pas invitant du tout!!! On se promènera tout le reste de l’après-midi puis on observera le soleil se coucher lentement derrière le rocher.

image  image  image  image    image  image  image  image  image  image  image  image  image image

Puis ce sera le retour à l’hôtel, soimageuper excellent avec en toile de fond le Rocher tout illuminé!!! On rimageetourne faire un petit tour sur le site en soirée et on constate que l’atmosphère est bien différente car tous les pèlerins sont installés sur le sol (des familles complètes installées en cuillère! ) et se préparent pour passer la nuit, on dirait une grande cérémonie!! C’est ahurissant de voir tout ces gens effectuer leurs périples avec une telle croyance et de voir ces centaines de boîte partout avec autant d’argent soutirées alors qu’ils ne sont pas riches du tout…et cela sans compter les nombreux stop des camions où des gens tout autours les demandes encore à donner autant dans la montée que dans la descente! Ils sont constamment incités…Cela me fait penser quelques fois au temps de nos parents et grands parents dans notre pays où l’église catholique devait exercer le même pouvoir… bon assez philosophé, nous aussi on va faire dodo mais dans notre chambre!

image  image

Levé du soleil facileimage

Éveil très tôt pour Nath, pas question de manquer le lever de Galarneau et aussi prendre plusieurs photos (pour une fois qu’on la facile) !!! Petit déj et on fait nos sacs et chemin inverse vers le camp dimagee base, …hé oui les mêmes camions! Arrivés en bas les petits arnaqueurs sont là et nous attendent pour nous vendre des billets de bus, pas le choix ils contrôlent tout, on se fait vendre des billet pour un bus qui devait paimagertir à 10h alors que la réalité est qu’il partira seulement à 11h (c’est ça qui est dommage car on nous dit souvent n’importe quoi)!!! Là Denis s’est permit de se défouler un peu sur le vendeur…En route pour 3hrs de bus et destination Mawlamyine. Possiblement notre dernière destination à moins que l’on trouve de quoi d’intéressant pour filer vers le sud du Myanmar mais jusqu’à maintenant cela ne semble pas très ouvert au public et on pourrait avoir beaucoup de misère a passer la douane terrestre vers la Thaïlande…(c’est ce qu’ont nous dit en tout cas)!

image  image  image  image  image  image

 

« Dernière » destination: Mawlamyine (Moulmein)…ville fantôme!image

imageArrivé à notre hôtel, belle surprise, un ATM nous attend juste à la porte et il fonctionne en plus (quel cadeau du ciel qu’on se dit)! L’hôtel en soi (Le Cinderella) est excellent et le personnel très attentionné, l’intérieur est quasiment un petit musé !!!! Bon ici il fait très chaud, donc pas question pour Nath d’aller souffrir (c’est que sa tolérance diminue de plus en plus…ça fait 1 mois et demi qu’elle est au dessus de sa résistanimagece ma petite nordique) à la découverte de la petite ville, se sera lunch au resto de l’hôtel climatisé, qui imageen soit est aussi excellent en plus d’avoir un internet potable, le reste de l’après-midi sera consacré au blog et planification de la prochaine destination. A la tombée du jour on se dirige vers le fleuve qui ceinture la ville qui nous semble fantôme et marchons aux alentours à la recherche d’un endroit pour souper. Comme plusieurs autres fois certains restos indiqués dans le routard n’existent plus et ce qui devait être une petite promenade se transforme en marche de santé de quelques kilomètres, mais on finit par le premier endroit que nous avions vu (très moyen) !!! Puis hop dodo!!

Sortit 2 jours avant la fin de notre visa au Myanmarimage

Petit déj tôt et orgie de bouffe (wow incroyable, vraiment !), on doit même leur dire de rapporter des imageplats!!! Puis longue discussion avec un sympathique couple de Français, Anita et Pascal qui font aussi un blog (http://www.demainsurleglobe.com), avec qui ont se trouvent plusieurs similitudes, un très bon moment !!! Nath va rester se reposer (et se « taper » une mini-tourista), tout en publiant Bagan et avancer le blog pendant que Denis va aller faire un tour pour voir ce qu’il y aurait à ne pas manquer aux alentours et trouver notre moyen de transport pour quitter le Myanmar… ben oui car on a décidé de partir demain. Pourquoi si vite? Premièrement: demain car sinon faudrait attendre 2 jours car une partie de la route pour se rendre à la frontière est à sens unique) Deuxièmement: on a bien peser le pour et le contre: va t’on vers Hpa-An? plus au sud eimagencore? Mais Nath ne s’amuse plus car elle n’en peut plus de cette chaleur (et ses chaleurs) et nos déplacements et commoditésimage (resto et tout) commence à être de plus en plus difficile donc on a conclut qu’il était tant pour nous de sortir (2 jours avant la fin de notre visa de 28 jrs) et rentrer en Thaïlande pour prendre la direction des îles du sud au bord de la mer afin de souffrir un peu moins de la chaleur (sur le bord de l’océan il y a de l’air !!!). A la tombé du jour on va aller visiter la Pagode de Kyaikthanian, que je qualifierai de petit format de celle de Yangon mais toute aussi spectaculaire. C’est la fête de la pleine lune et il y a beaucoup de monde qui se rendent sur le site, ça bourdonne d’action (on se demande de où tous ces gens sortent !). Courte visite car on en a vue tellement que l’éblouissement y est moindre, mais en revanche le panorama de la ville est splendide le soir. On rentre diner à l’hôtel, nos amis Anita et Pascal se joindront à nous et on passera un autre bon moment à échanger ensemble.

image  image  image  image  image  image  image  image

 

image

 

 

Direction: Poste frontalier Myawadi et Mae Sot (Thaïlande)image

Debout tôt (encore!), on quitte à 8h avec un chauffeur (plutôt qu’en bus comme on pensait…bah uimagene belle surprise finalement) qui va nous conduire à Myawadi, ville frontière du Myanmar donnant sur Mae Sot en Thaïlande. Total de 5hrs (ha ha c’était supposé être 2h30) de route dans toutes les conditions, particulièrement la partie en montagne à sens unique, un autre vrai manège de montagne russes !!! Pis en chemin imageon fera un tune-up sur l’auto au « garage » et on passera également au « car wash » manuel! Le passage de la frontière se fera somme toute assez facilement et sans trop de délais (mais pas pour le Birmans qui eux doivent attendre dans une file qui semble interminable). Youpi (qu’on pense !!) on est en Thaïlande où tout devrait être beaucoup plus facile à organiser pour filer tout droit vers nos derniers jours !!!

image  image  image  image  image  image  image  image  image

Denis et Nath

Aventuriers du 450

image  image

Catégories : 7. Bago, 8. Kyaiktiyo & Moulmein

Navigation des articles

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment ce contenu :