Chili: Pucon (Diaz 2…l’Ascension du volcan Villarica)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

DRrring, 5:30am, ça y est aujourd’hui le grand jour, café, petit déj., faire le lunch, derniers préparatifs (hé oui premier vrai test des combinaisons de nos nouveaux vêtements multicouches et des bottes pour Denis) et puis on est partis, 2 min de marche et on est à l’agence. 6:40 les guides arrivent, c’est confirmé on a le go pour l’ascension. On monte aller chercher nos équipements, sac à dos, casques et mettre dans ceux-ci ce que nous allons apporter (lunch, collation, eau 2l). On s’engouffre dans le petit bus et c’est partis, on est une dizaine.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAÀ moitié chemin dans la montée le bus étouffe, après quelques essais de partir sur la compression de reculons, on repart! Environ 1/2hr plus tard et +/- 1,500m plus haut on y est, à la base du volcan, difficile à croire que dans quelques heures on sera là-haut et dans la neige, tout la haut où on voit la petite colonne de fumée.

Après les consignes des guides, entre autre que l’on doit être au

Nos 3 guides pour notre groupe

Nos 3 guides

sommet à 13:00 au plus tard donc 5h de montée (ceci afin de donner le temps de redescendre et de palier à tout éventualité en cas d’accident car ici pas d’hélicoptère…).On nous offres deux possibilités: débuter la montée immédiatement ou prendre un petit télésiège qui nous amène environ 300m plus OLYMPUS DIGITAL CAMERAhaut. Bon en regardant la pente, la contrainte de temps, sans trop savoir ce que ça va demander en terme d’effort physique + le rhume de Nath, on décide de prendre le télésiège (Denis un peu 😔 mais pas question de prendre de chance de rater le sommet!). C’est avec nos sacs ~5K que nous prenons le télésiège, il nous restera quand même un petit 1,000M à gravir avec à certains endroits des pentes de ~70 degrés!

Début de la montée, plusieurs groupes se suivent car les montées se OLYMPUS DIGITAL CAMERAfont sur le même versant et par à peu près la même piste, il doit y avoir plus de cent personnes. Notre groupe s’est défini naturellement, on va être une dizaine, au début on monte dans les pierres volcaniques, sol aride, poussiéreux, je dirais presque hostile! Bon ça part mal, Denis bougonne un peu,

Mon bougon! 😍

Mon bougon! 😍

rythme lent, 2 arrêts dans la première heure, simple balade pas de défi……. mais tout en montant on admire la vue qui se

découvre derrière nous (c’est aussi ce que Nath, lui dit de focusser sur la vue 😜). Les paysages sont splendides (et la journée parfaite, aucun nuage, OLYMPUS DIGITAL CAMERA
aucune brume ou ciel voilé). Puis c’est le début de la neige, sur moin de 25m en avant de nous c’est le tapis blanc, quel contraste, en plus il doit faire dans les 20c avec le soleil. Là notre guide nous explique comment tenir la pioche lors de la montée et quoi faire (surtout comment le faire) en cas de chute pour s’arrêter, hé oui sur une pente à 70 degrés vaut mieux savoir comment mettre les freins sinon….

En pause, assis sur nos sac pour pas qu'il glisse

En pause, assis sur nos
sac pour pas qu’il glisse

Et c’est reparti, là on se dirige vers une crête et le vent vient nous dire bonjour, ça souffle, le température change brusquement,mais le soleil contrebalance un peu. Petite pose ( ha

encore de dire Denis!) pour manger un peu, boire, admirer la vue et profiter du moment,

Un des nôtres: Santa Clauss

Un des nôtres:
Santa Clauss

tout simplement magnifique! On repars, là ça monte raide, pas question de ligne droite, tout se fait en zig zag, on marche à la queue leu leu (file indienne) dans les pas de celui d’en avant. Denis met sa doudoune pour le capuchon, Nath sont capuchon sous le chapeau car le vent nous glace les oreilles. On sera au

Il y en a qui commence à redescendre...

Il y en a qui commence
à redescendre…

sommet dans environs 1h, on salive déjà car il semble à porté de main! L’horizon s’éloigne, on est maintenant au dessus de tous les autres volcans (sauf un, qu’on voit au loin) et montagnes. Pucon à l’air tout petit d’ici et la vue encore une fois impressionnante. On fixe la colonne de fumée tout la haut et on se demande bien ce qu’on va y voir exactement! Assez fascinant! Les plantes de pieds de Nath sont gelés depuis un bon bout et elle se dit qu’une prochaine fois y faudra juste mettre des semelles d’hiver 🤔!

Encore quelques mètres et nous y serons, mais avant… petit arrêt car

A quelques mètres ...

A quelques mètres …

consignes du guide oblige et on enfile les masques de respiration (au cas où car au dessus de la cheminé du volcan les bouffées de souffre sont

On s'approche...

On s’approche…

asphyxiantes). Ici plus de neige, le sol est couvert de pierres volcaniques, paysage lunaire. Première impression, le trou au centre est vraiment une immense cheminé

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

dans laquelle on peu voir le haut des fontaines de magma rouges, wow c’est comme si on nous laissait voir le centre de la terre!!! On ne peut trop approché

Ça y est on y voit la larve explosée

Ça y est on y voit la
larve explosée

mais on peut sentir la chaleur et entendre le grondement du bouillionnement de lave, quelle expérience!!!  Toute cette puissance endormie, l’air si tranquille et presque Zen, mais faut pas le réveiller car là ce serait une toute autre histoire!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

D'où on peint voir le trou en arrière

D’où on peint voir le
trou en arrière

Vents très fort au sommet, la vue à 360* est simplement magique, le temps est toujours idéal. On peut appercevoir plusieurs des autres volcans de la région ainsi que les vestiges du cratère de l’un d’eux après qu’il eut fait OLYMPUS DIGITAL CAMERAirruption (qui avant fessait plus de 5000m et maintenant moins de 2000m, ouais ça du être assez épeurant. On

La cheminée

La cheminée

pourrait sûrement passer beaucoup de temps à contempler tout ce qui nous entoure mais le temps est déjà venu de redescendre. C’est bizarre Nath a soudain plus les pieds gelés! Merci « Rucapillán » de nous avoir permis d’admirer ta grandeur et la beauté qui t’entoure, on te souhaite encore des milliers d’années de sommeil paisible et Zen, Buenos Noches y adios!!!

Party time: 🏂

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Là c’est le temps de sortir les habits (genre d’imperméables) de nos sacs pour les enfilés équipé d’une grosse couche (c’est vrai), on a aussi un genre de grosse cuillière en plastic avec une poignée à enfiler (celle-ci nous servira de crazy carpet).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Consignes du guide pour la glisse sécuritaire, comment utiliser le pic pour ralentir ou stopper et la position à adopter pour éviter de se briser une jambe ou quelque chose comme ça dans la descente (c’est durant celle-ci que la majorité des accidents se produisent). Un peu nerveux à la première tentative car la pente est très abrupte et on ne voit pas OLYMPUS DIGITAL CAMERAvraiment la fin. Yahoo!!! C’est partis pour ~1,000m de dénivellé zig zag. Heureusement plusieurs arrêts et changement de piste pour cette descente. C’est super cool, on se croirait dans les glissades d’eau tant c’est étroit. C’est spécial de voir la neige qui s’accumule devant nous lors de la glisse, on dirait surfer sur une mini avalanche!!! Et ce qui deva arriver …arriva: Denis entre dans le guide, Nath dans Denis et 2 autres derrières nous….tout un carambolage mais personnes de blessée. On s’y remet. Plus on descend plus on sent la chaleur, du vrai « crazy carpet de printemps »!!! Mais comme toute bonne chose à une fin, on arrive à la lisière de la neige et des roches, on va serrer nos grosses cuillières, nos habits tout mouillés (la neige était fondante….) et continuer la descente à pied. Celle-ci s’avère aussi plaisante car c’est comme si le sol était recouvert d’un couche de sable noir (~3") granuleux au travers lequel nos pas s’enfoncent et glisse doucement, comme un tapis de sable!!! Tant mieux car moins dure pour les genoux.

Arrivés au bus, il doit faire 28/30* et le soleil plombe 🌞. On est tous super content et aussi un peu fatigué, mais chaque minutes en valait le coup!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Retour à l’agence, on se dégreille, récupère nos effets perso., enfile un jus et un beigne Chilien (ça ressemble à nos beignes maison frits dans l’huile…avec du sucre à glacé) en forme de huit, très bon! Au revoir à toute l’équipe on retourne à notre cabane! Une bonne douche, petite bouffe (restant de nos pâtes et salade, miam miam. On passera le reste de l’après midi à bouquiner sur notre prochaine destination et écrire. Petite sortie pour souper, on choisis un resto au coin d’une rue pour son aspect, erreur!!! Bouffe juste passable, aucune présentation, presque aucun accompagnement avec le plat principale (heureusement Nath avait commandée des légumes en accompagnement). A peu près 12 serveurs pour nous deux seulement, durant tout le temps que nous avons été là seulement un autre couple s’est assis pour manger, le resto est vide!! Je n’ose même pas vous dire la facture qui était tout à fait exhubérante, presque du vol! Bon on ne gagne pas tout le temps! Retour a notre logis pour un dodo bien mérité et rêver de notre superbe journée!!!

 

NB: Ce volcan est à 2847 m, il y en aurait plus de 2800 dans cette

C'est moi Nath

C’est moi Nath

région dont 60 en activités!! Eh bien nous on est monté sur un de ceux là 😆et ça valait vraiment la peine…..(Nath qui jubile). 👏👍 On a choisi celui la pour 2 raions: 1) on avait pas la contrainte de l’altitude 2) il est actif et j’étais très curieuse de voir et vivre cela!

Catégories : 2016 Chili & Argentine, 3. Pucon

Navigation des articles

2 avis sur « Chili: Pucon (Diaz 2…l’Ascension du volcan Villarica) »

  1. Edese

    Bravo les amis, je suis contente pour vous. Merci de nous partager vos expériences

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment ce contenu :