3. Pucon

Chili – Pucon (fin)

Las termes Geométricas

Las termes Geométricas

Grasse matinée après les émotions d’hier. Déjeuner à notre cabane, OLYMPUS DIGITAL CAMERAparfaire notre itinéraire jusqu’à la rencontre de nos amis, blog, enfin tout ce qui demande du OLYMPUS DIGITAL CAMERAtemps en voyage et dont on parle rarement. On va passer une partie de la journée a arpenter les rues de Pucon, Nath s’est finalement trouvée une casquette!!! Elle a même marchandé pour 500 pesos chilien de moin une vraie aubaine! OLYMPUS DIGITAL CAMERADonc chemin faisant on trouve une boutique de cellulaire, Denis décide d’entrer pour voir s’il pourrait nous aider à activer notre ⚡️💥📲

Regarder à côté du moteur...

Regarder à côté
du moteur…

carte. On réussit à se faire comprendre assez rapidement (on est de mieux en mieux, on délaisse le language des signes!!!) et la dame en moins de deux (ouais elle sait lire l’espagnol Entel elle!) active le package! Super on est en business, notre tel. fonctionne!!! On va aussi aller chercher nos billets de bus pour demain et acheter quelques picotines a bouffer durant le trajet de ce soir, ah j’ai oublié de vous dire mais c’est ce soir que nous allons aux thermes geometrica, un must paraît-il!

OLYMPUS DIGITAL CAMERAArrivés à notre cabane, incapable d’ouvrir la OLYMPUS DIGITAL CAMERAporte… la clé tourne mais la porte ne veut pas s’ouvrir….Nath stressera un petit 15 min pendant que Denis essaie avec un señor de la place, d’ouvrir celle-ci à l’aide de son canif! C’est qu’on doit récupérer nos choses et se rendre la l’agence dans moins d’une demi-heure….bon enfin ça y est!

OLYMPUS DIGITAL CAMERALe temps passe très vite, c’est le moment du OLYMPUS DIGITAL CAMERAdépart pour les thermes. Là pas de chance, le véhicule qui va nous conduire pendant 2h vers l’endroit est tout simplement médiocre: pas de suspension, sièges très inconfortable en plus d’un chauffeur qui soit donne du gaz ou mets les freins et rien en douceur, donc imaginez si Nath a aimé! Sans compter que les derniers 20km sont sur un chemin de terre (très cahosseux) sinueux. Disons que l’aller à passer mais pour le retour on est arrivé juste à temps!

 

Début des thermes

Début des thermes

Bon les thermes, en arrivant on peut voir la verdure abondante, entendre les cascades et sentir une douce chaleur venant des bassins. Puis s’ouvre devant nos yeux un grand bassin au fond d’ardoise (tout les bassins sont entièrement fait en ardoise naturelle!) traversé d’une petite passerelle en bois. De l’autre côté le petit resto. très zen avec foyer au bois au centre, juste wow!
On s’engage sur la passerelle qui scionne entre les différents bassins, tous avec de l’eau à différente température et contrôlé par un mixte

...mêlé à la nature!

…mêlé à la nature!

des sources chaude et froides. Nature abondante dans cette crevasse entre deux falaises, le site s’harmonise parfaitement avec la nature, ici ils n’ont pas modifié la nature mais plutôt intégré le concept à l’environnement et tirer le maximum des deux! Bon on monte jusqu’au bout du sentier qui se termine sur une belle cascade, l’eau est très froide OLYMPUS DIGITAL CAMERAbien sûr à cet endroit, on admire puis on redescend au premier bassin. Ici tout est bien pensé, a chaque bassin, un endroit pour laisser nos effets et se changer si besoin. Toilette tout au long du parcours et quelques petit endroits pour faire une pause. Puis on y va, premier bassin on savait pas trop, Nath entre dans l’eau, houla! houla! c’est chaud, quelqu’un lui dit qu’il faut entrer de l’autre côté car même dans le bassin la température de l’eau varie d’un bout à l’autre. Ouf, on est bien, très relaxant, rien à voir avec les SPA, tourbillons, musique, OLYMPUS DIGITAL CAMERAetc…Ici rien, seulement le bruit des cascades du ruisseau, la nature. Lentement la noirceure s’installe et un tout autre décors s’ouvre à nos yeux au fur et à mesure que l’on descend et essais les différents bassins. La fraîcheur de la soirée s’installe, avec elle une brume envahie la surface des bassins chauds, un éclairage doux et mixte entre chandelles et lumière rend l’endroit encore plus féérique. On va passer 2 hrs dans ce petit paradis à se prélasser dans les différents bassins et Denis ne s’est même pas tanné, un record!!!

Hé bien, on doit maintenant retourner, le retour sera pénible et on arrive finalement, il était temps. 1hr du matin, Nath file pas, heureusement on est juste à côté de notre cabane, 2 min. de marche et on y est, dodo car on prends le bus a 8:40 et on a rien de paqueté.

6:30, aller hop faut s’activer, Nath a bien dormie, petit déjeuner, ce

Il est disparu!

Il est disparu!

sera sandwich aux tomates et café, puis on rassemble nos choses, il pleut ce matin donc chanceux car journée idéal pour se déplacer( faut bien voir le beau côté!) et en plus il fera beau à Valdivia. Le volcan est disparu….sous les nuages, lui aussi est triste 😢. Petite marche vers le terminus, le temps de dire au revoir Pucon et Hasta Luego!

En route vers Valdivia, pis encore une fois on n’a pas d’hôtel de réservé….

Catégories : 2016 Chili & Argentine, 3. Pucon

Chili: Pucon (Diaz 2…l’Ascension du volcan Villarica)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

DRrring, 5:30am, ça y est aujourd’hui le grand jour, café, petit déj., faire le lunch, derniers préparatifs (hé oui premier vrai test des combinaisons de nos nouveaux vêtements multicouches et des bottes pour Denis) et puis on est partis, 2 min de marche et on est à l’agence. 6:40 les guides arrivent, c’est confirmé on a le go pour l’ascension. On monte aller chercher nos équipements, sac à dos, casques et mettre dans ceux-ci ce que nous allons apporter (lunch, collation, eau 2l). On s’engouffre dans le petit bus et c’est partis, on est une dizaine.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAÀ moitié chemin dans la montée le bus étouffe, après quelques essais de partir sur la compression de reculons, on repart! Environ 1/2hr plus tard et +/- 1,500m plus haut on y est, à la base du volcan, difficile à croire que dans quelques heures on sera là-haut et dans la neige, tout la haut où on voit la petite colonne de fumée.

Après les consignes des guides, entre autre que l’on doit être au

Nos 3 guides pour notre groupe

Nos 3 guides

sommet à 13:00 au plus tard donc 5h de montée (ceci afin de donner le temps de redescendre et de palier à tout éventualité en cas d’accident car ici pas d’hélicoptère…).On nous offres deux possibilités: débuter la montée immédiatement ou prendre un petit télésiège qui nous amène environ 300m plus OLYMPUS DIGITAL CAMERAhaut. Bon en regardant la pente, la contrainte de temps, sans trop savoir ce que ça va demander en terme d’effort physique + le rhume de Nath, on décide de prendre le télésiège (Denis un peu 😔 mais pas question de prendre de chance de rater le sommet!). C’est avec nos sacs ~5K que nous prenons le télésiège, il nous restera quand même un petit 1,000M à gravir avec à certains endroits des pentes de ~70 degrés!

Début de la montée, plusieurs groupes se suivent car les montées se OLYMPUS DIGITAL CAMERAfont sur le même versant et par à peu près la même piste, il doit y avoir plus de cent personnes. Notre groupe s’est défini naturellement, on va être une dizaine, au début on monte dans les pierres volcaniques, sol aride, poussiéreux, je dirais presque hostile! Bon ça part mal, Denis bougonne un peu,

Mon bougon! 😍

Mon bougon! 😍

rythme lent, 2 arrêts dans la première heure, simple balade pas de défi……. mais tout en montant on admire la vue qui se

découvre derrière nous (c’est aussi ce que Nath, lui dit de focusser sur la vue 😜). Les paysages sont splendides (et la journée parfaite, aucun nuage, OLYMPUS DIGITAL CAMERA
aucune brume ou ciel voilé). Puis c’est le début de la neige, sur moin de 25m en avant de nous c’est le tapis blanc, quel contraste, en plus il doit faire dans les 20c avec le soleil. Là notre guide nous explique comment tenir la pioche lors de la montée et quoi faire (surtout comment le faire) en cas de chute pour s’arrêter, hé oui sur une pente à 70 degrés vaut mieux savoir comment mettre les freins sinon….

En pause, assis sur nos sac pour pas qu'il glisse

En pause, assis sur nos
sac pour pas qu’il glisse

Et c’est reparti, là on se dirige vers une crête et le vent vient nous dire bonjour, ça souffle, le température change brusquement,mais le soleil contrebalance un peu. Petite pose ( ha

encore de dire Denis!) pour manger un peu, boire, admirer la vue et profiter du moment,

Un des nôtres: Santa Clauss

Un des nôtres:
Santa Clauss

tout simplement magnifique! On repars, là ça monte raide, pas question de ligne droite, tout se fait en zig zag, on marche à la queue leu leu (file indienne) dans les pas de celui d’en avant. Denis met sa doudoune pour le capuchon, Nath sont capuchon sous le chapeau car le vent nous glace les oreilles. On sera au

Il y en a qui commence à redescendre...

Il y en a qui commence
à redescendre…

sommet dans environs 1h, on salive déjà car il semble à porté de main! L’horizon s’éloigne, on est maintenant au dessus de tous les autres volcans (sauf un, qu’on voit au loin) et montagnes. Pucon à l’air tout petit d’ici et la vue encore une fois impressionnante. On fixe la colonne de fumée tout la haut et on se demande bien ce qu’on va y voir exactement! Assez fascinant! Les plantes de pieds de Nath sont gelés depuis un bon bout et elle se dit qu’une prochaine fois y faudra juste mettre des semelles d’hiver 🤔!

Encore quelques mètres et nous y serons, mais avant… petit arrêt car

A quelques mètres ...

A quelques mètres …

consignes du guide oblige et on enfile les masques de respiration (au cas où car au dessus de la cheminé du volcan les bouffées de souffre sont

On s'approche...

On s’approche…

asphyxiantes). Ici plus de neige, le sol est couvert de pierres volcaniques, paysage lunaire. Première impression, le trou au centre est vraiment une immense cheminé

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

dans laquelle on peu voir le haut des fontaines de magma rouges, wow c’est comme si on nous laissait voir le centre de la terre!!! On ne peut trop approché

Ça y est on y voit la larve explosée

Ça y est on y voit la
larve explosée

mais on peut sentir la chaleur et entendre le grondement du bouillionnement de lave, quelle expérience!!!  Toute cette puissance endormie, l’air si tranquille et presque Zen, mais faut pas le réveiller car là ce serait une toute autre histoire!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

D'où on peint voir le trou en arrière

D’où on peint voir le
trou en arrière

Vents très fort au sommet, la vue à 360* est simplement magique, le temps est toujours idéal. On peut appercevoir plusieurs des autres volcans de la région ainsi que les vestiges du cratère de l’un d’eux après qu’il eut fait OLYMPUS DIGITAL CAMERAirruption (qui avant fessait plus de 5000m et maintenant moins de 2000m, ouais ça du être assez épeurant. On

La cheminée

La cheminée

pourrait sûrement passer beaucoup de temps à contempler tout ce qui nous entoure mais le temps est déjà venu de redescendre. C’est bizarre Nath a soudain plus les pieds gelés! Merci « Rucapillán » de nous avoir permis d’admirer ta grandeur et la beauté qui t’entoure, on te souhaite encore des milliers d’années de sommeil paisible et Zen, Buenos Noches y adios!!!

Party time: 🏂

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Là c’est le temps de sortir les habits (genre d’imperméables) de nos sacs pour les enfilés équipé d’une grosse couche (c’est vrai), on a aussi un genre de grosse cuillière en plastic avec une poignée à enfiler (celle-ci nous servira de crazy carpet).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Consignes du guide pour la glisse sécuritaire, comment utiliser le pic pour ralentir ou stopper et la position à adopter pour éviter de se briser une jambe ou quelque chose comme ça dans la descente (c’est durant celle-ci que la majorité des accidents se produisent). Un peu nerveux à la première tentative car la pente est très abrupte et on ne voit pas OLYMPUS DIGITAL CAMERAvraiment la fin. Yahoo!!! C’est partis pour ~1,000m de dénivellé zig zag. Heureusement plusieurs arrêts et changement de piste pour cette descente. C’est super cool, on se croirait dans les glissades d’eau tant c’est étroit. C’est spécial de voir la neige qui s’accumule devant nous lors de la glisse, on dirait surfer sur une mini avalanche!!! Et ce qui deva arriver …arriva: Denis entre dans le guide, Nath dans Denis et 2 autres derrières nous….tout un carambolage mais personnes de blessée. On s’y remet. Plus on descend plus on sent la chaleur, du vrai « crazy carpet de printemps »!!! Mais comme toute bonne chose à une fin, on arrive à la lisière de la neige et des roches, on va serrer nos grosses cuillières, nos habits tout mouillés (la neige était fondante….) et continuer la descente à pied. Celle-ci s’avère aussi plaisante car c’est comme si le sol était recouvert d’un couche de sable noir (~3") granuleux au travers lequel nos pas s’enfoncent et glisse doucement, comme un tapis de sable!!! Tant mieux car moins dure pour les genoux.

Arrivés au bus, il doit faire 28/30* et le soleil plombe 🌞. On est tous super content et aussi un peu fatigué, mais chaque minutes en valait le coup!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Retour à l’agence, on se dégreille, récupère nos effets perso., enfile un jus et un beigne Chilien (ça ressemble à nos beignes maison frits dans l’huile…avec du sucre à glacé) en forme de huit, très bon! Au revoir à toute l’équipe on retourne à notre cabane! Une bonne douche, petite bouffe (restant de nos pâtes et salade, miam miam. On passera le reste de l’après midi à bouquiner sur notre prochaine destination et écrire. Petite sortie pour souper, on choisis un resto au coin d’une rue pour son aspect, erreur!!! Bouffe juste passable, aucune présentation, presque aucun accompagnement avec le plat principale (heureusement Nath avait commandée des légumes en accompagnement). A peu près 12 serveurs pour nous deux seulement, durant tout le temps que nous avons été là seulement un autre couple s’est assis pour manger, le resto est vide!! Je n’ose même pas vous dire la facture qui était tout à fait exhubérante, presque du vol! Bon on ne gagne pas tout le temps! Retour a notre logis pour un dodo bien mérité et rêver de notre superbe journée!!!

 

NB: Ce volcan est à 2847 m, il y en aurait plus de 2800 dans cette

C'est moi Nath

C’est moi Nath

région dont 60 en activités!! Eh bien nous on est monté sur un de ceux là 😆et ça valait vraiment la peine…..(Nath qui jubile). 👏👍 On a choisi celui la pour 2 raions: 1) on avait pas la contrainte de l’altitude 2) il est actif et j’étais très curieuse de voir et vivre cela!

Catégories : 2016 Chili & Argentine, 3. Pucon

Chili – Pucon (Diaz 1)

...

…Rucapillán. 2847m. Volcan actif!

Après une bonne nuit de sommeil dans nos fauteuils grand luxe (autobus), on s’approche de Pucon.

Wow,  de la fenêtre un changement drastique de paysage, enfin la nature. Petite chose étrange dans notre champ de vision ce sont les palmiers parmis les pins et autres feuillus…sans ces palmiers on aurait pu se croire dans les Laurentides!!! Puis première vision du volcan Villarica (prononcer: « biyarica ») fumant entouré de ses neiges éternelles (pas vraiment car sûrement un jour y va se réveiller pis tout ça va fondre!👹). Le lac Villarica est immense, c’est grandiose! Pucon est là, maisons en bois rond, parement en déclin de bois, vraiment la campagne!

Débarquement, il est en ~8:45, tout est paisible (ben oui un seul brave chauffeur de taxi!). On se dirige vers le centre ville qui n’est pas très loin car on n’a pas encore de réservation pour notre dodo de ce soir…(vive l’aventure). Surtout qu’hier Denis avait vu qu’il restait plus de 40% a louer mais que ce matin, Nath ne voyait rien de dispo sur internet, donc un soupçon de stress ici…

Chemin faisant, une première personne nous aborde pour son hotel mais Denis lui dit non car trop loin du centre, Nath 😞!

Notre petite cabane!

Notre petite cabane!

Une deuxième dame nous aborde disant qu’elle a des cabanes a louer (pis vraiment pas cher), là Denis à même pas eu le temps d’ouvrir la bouche qu’on la suivait vers chez elle. La surprise, petit « chalet » indépendant (ok au fond d’une cours…) tout meublé, 4cc, 2sdb, cuisinette et sam, pour 3 nuits ça va nous coûter moitié moins cher que tout ce qu’on a loué jusqu’à maintenant! Et en prime internet est excellent! Wow on dirait qu’on a rencontré un petit ange ce matin😇!

On s’installe puis on repart à la recherche d’une agence pour « l’ascenso del volcán Villarica et pequeño descanso para el Termas Géométricas (experiencia mas increible) »!

En moins de deux on est à l’agence que la dame nous a référé, le prix et les conditions nous semble OK et en plus ils ont de la place pour OLYMPUS DIGITAL CAMERAdemain et la température semble être de notre coté aussi, bref toutes les conditions gagnantes sont réunies aller on saute (bon on aurait pu magasiner car ici les agences sont nombreuses…). Les deux excursion sont réservées, demain matin 6:30 départ pour le volcan et vendredi pm pour les termas!!!!! Nath saute de joie et n’arrête pas de dire à chaque qu’elle voit le volcan: « chéri on va être là demain! » et comme on le voit tout le temps…ben deviner la face à Denis?

Bon maintenant on peut aller déjeuner quelques coins de rues puis OLYMPUS DIGITAL CAMERApetit café, crêpes aux fruits (ok avec du caramel fondant, devinez pour qui à cet heure?) et oeufs brouillées, toast, un régal!! Puis on va faire une petite épicerie dans un petit super marché, on a une cuisine pourquoi pas en profiter. Ah oui on doit aussi recharger notre carte de tél. Entel car nous avons expiré nos données! Mais on sait comment, juste passer à la pharmacie pour acheter du temps puis aller sur internet pour activer le tout, facile! La première partie se passe bien mais Entel (qui est le fournisseur ici) a seulement un site en Espagnol (ils devraient au moin avoir une version Anglaise!!) et c’est vraiment pas évident de passer a travers toutes les étapes, après une heure de tentative Nath en a plein le 😡surtout qu’ils ont le culot de facturer les essais manqués, quel bande d’arnaqueurs! !

Petite balade dans le sympatique village balnéaire (genre Tremblant OLYMPUS DIGITAL CAMERAou St-Sauveur) de Pucon, oui oui c’est vraiment ce à quoi ça nous fait penser, avec la température en prime!! On pousse jusqu’à la plage. Étrange vision car le « sable » est en fait des petites pierres volcanique de couleur noires et grises. L’eau semble plus chaude ici qu’à Vina Del Mar, on va peut-être s’y risquer un autre jour. Ah oui j’oublais, on a chercher des barres tendres, fruits séchés ou barres genre granola, hé bien nada, rien bizare pour un village où les activités de plein air ont la cote!!

Retour à l’agence pour faire l’essaie des bottes (au final on portera nos bottes car on sera certain d’être confortable). C’est fébrile que nous rentrons pour se concocter un petit souper avant d’aller faire dodo (ah, toujours des problèmes pour mettre les photos sur le site 😥mais pas le choix on doit aller faire💤. …Nath en profites pour prier pour que la nature soit de notre bord et qu’on puisse faire l’ascension demain matin ☀️😇

Catégories : 2016 Chili & Argentine, 3. Pucon

Propulsé par WordPress.com.