Chiloe – fin (dias 4 y 5)

Le Curanto

Le Curanto

Maria Luiza et les colombiennes

Debout pour notre dernier déjeuner au El Molo, nostalgie dans l’âme on quitte notre sympathique hôte. Retour vers Ancud pour se

Maria du El Molo

Maria du El Molo

rapprocher de Puerto Montt (d’où nous prendrons l’avion pour Punta Arenas) mais surtout pour aller voir les Pingouins, dans le haut de l’île. Petit stop pour prendre quelques dernier clichés des Palafitos. Chemin faisant Nath consulte les gîtes pour ce soir. Elle OLYMPUS DIGITAL CAMERAdéniche une adresse dont la description dans le routard a piquer notre curiosité. On tourne en rond un peu mais on fini par trouver, Maria Luiza Agroturisma. Pas le temps de se rendre à la porte, Maria est là, Nath lui demande en espagnol (ouais c’est pas du jolie espagnol) pour une chambre, c’est OK puis 3 autres dames se joignent à Maria. C’est parti, un tourbillon nous entraine dans la maison, les quatres nous parlent en même temps, nous on dit « mas lento ». Là ils nous demandent comment on a trouvé l’endroit, on montre le guide du Routard et elle sont toutes emballées de voir l’article, Maria la 1ère!

C’est une famille de Colombiens qui séjournent ici. Là, notre timing est

Préparation est du Curanto

Préparation est du
Curanto

plus que parfait 👌 , ils sont juste de retour de l’épicerie et se prépare un festin, devinez quoi? Bien on est invités « on the spot » a partager leur repas. Le papa colombien prépare des bananes plantain frites dans l’huile et salés (persque comme des chips) format en rondelles ou

Maria Luiza

Maria Luiza

galettes (apparamment typiquement colombien) miam. Puis ce sera le

Papa colombien

Papa colombien

fameu Curanto (Maria est une sommité dans sa préparation) typiquement Chilien et on va assister à la préparation! D’abord des pierres sont chauffées sous un feu de bois, ils retirent le bois lorsque les pierres
sont assez (lire très) chaudes. Puis arrivent les moules, des blanches (peut-être des palourdes) et des noires, déposées directement sur les roches, puis vient les patates et la viande (porc et poulet) et saucisses!!!! Tout est pèle mèle sur les pierres. Puis c’est recouvert

Denis n'aimait pas les moules avant...hi! Hi!

Denis n’aimait pas les
moules avant…hi! Hi!

d’une épaisse couche de branches (genre palmier), ensuite un gros plastique et pour OLYMPUS DIGITAL CAMERAterminé des morceaux de tourbe séchés. Là on laisse tout cela bien tranquille pour ~1.5heures. Pendant ce temps s’ensuivera la préparation des salades tout en jasant avec tout le monde (on a une interprète super, c’est Angela et elle parle courramment l’anglais et sa mère aussi se OLYMPUS DIGITAL CAMERAdébrouille bien (elle est prof!)). C’est fou on se croirait vraiment dans une fête familliale, simplement superbe moment. Le temps passe, pas sûr que nous allons pouvoir se rendre a temps pour voir les pingouins de Nath (ça c’est ce que Denis se dit…pas moi)!!!! Après avoir dénudé le Curanto de ses habits, on ramasse tout les morceaux pour les mettre sur la table, bien sur il y a l’ensalada pour accompagner le tout!!! Tout est très gouteux et très bon (mis a part une sorte de galette de lait/pain et porc..en fait on ne sais pas trop). Maria est une vrai clown, elle rit autant qu’elle fait rire 😂. Bon on fait un peu de vaiselle et Nath se renseigne pour les Pingouins, wow branle bas de combat, tout le monde s’affèrent a nous donner l’info. Il est près de 15:45, Maria est déjà au téléphone et nous dirige vers un de ses contacts là bas qu’elle a déjà avisé de notre arrivés!!! 3-2-1 go, accolades (dommage la petite famille de Colombiens quittent aujourd’hui) et go pour les pingouins!!!

Enfin….

On passe par Ancud pour suivre une jolie route côtière (et très

Pinuhuïl: les îles où sont les manchots

Piñuhuil: les îles où
sont les manchots

sinueuse, Nath a ses bracelets et une demi gravol d’avalé) où les paysages sont plus spectaculaires les uns des autres. Arrivés a Piñuhuil on roule sur la plage jusqu’a l’endroit que Maria nous a indiqué. Hop aussitot payé

Pas sûr que j'aime!!

Pas sûr que j’aime!!

aussitôt on embarque (drôle les petites plate-formes sur lesquels on embarque et que 2-3 Chiliens font rouler jusqu’au bateau!). La mer est calme, la guide nous informe que l’on va essayer d’aller plus au large pour voir des baleines!!! Dès que nous passons les îles la mer change et là, la houle se fait bien sentir (Nath est Ok🤗). Zut pas de

Ça brasse....mais que vois-je?

Ça brasse….mais
que vois-je?

baleines, on rentre vers les îles observer les petits pingouins (2 colonies), Cormorans, Pelicans etc. Pleins de photos pas bonnes car difficile avec les vagues de se timer, mais quand même plusieurs bonnes qui vont nous

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

rappler ce beau moment. Sur la fin du tour la guide demande au groupe s’il en a qui seraient intéressés de retourner voir pour les baleines en déboursant un 5,000 pesos chilien OLYMPUS DIGITAL CAMERA additionnes! Nous seront seulement 4 a accepter l’offre. Même Nath dis oui, pas question de manquer ça! Retour sur la rive pour faire descendre ceux qui ne veulent pas retourner et aussi pour attendre d’autre personnes, le temps de prendre un café sur la terrasse du resto!

Tour numéro 2, cette fois on se rends plus loin, la houle est de ~ 2 mètres! Mais le bateau est étonnamment stable, tant pour Nath, on a quand même droit à quelques haut et bas dignes d’un cinique!!!

Soudain à environ 200M ça y est c’est le jet et le dos d’une baleine, OLYMPUS DIGITAL CAMERAwow! Le capitaine se dirige vers l’endroit, puis encore elle surgit à moins de 2 mètres du

Wow!

Wow! Agrandisser…

bateau en nous montrant son dos et sa queue, formidable on dirais presqu’elle joue avec nous. Elle apparaîtra et disparaîtra à plusieurs reprises, on ne s’en lasse pas mais faut rentrer voir le Pingouins! Super, mission accomplie et une baleine en prime!!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Elle est juste à côté...

Elle est juste à côté…

Silence

Retour vers Ancud et souper dans un restaurant, terrasse avec vue surOLYMPUS DIGITAL CAMERA la baie, cool, bouffe ordinaire, Paela Marina! Puis direction chez Maria Luisa! On est invité à passer à la cuisine, là café, thé, biscuits maisons, gâteau Pasquale (espèce de gâteau Chilien au fruits)! Puis s’en suis des brides de conversation (câline de bines que çe serait cool d’être plus fluents en Espagnol!), quelques silences et mini cours d’Espagnol, …quelques silence…😬Si nous avions quelques jours à passer ici c’est certain que parlerions très bien Espagnol à notre départ et en prime on aurait les fortes intonations avec Maria Luisa!! Près de minuit déjà, allez dodo!

Très bien dormis, debout 7:30 car le mari de Maria Luiza veut nous

Paysage de l'intérieur de l'île de Chiloé

Paysage de l’intérieur
de l’île de Chiloé

amener voir un Pudú (espèce de chacal/puma qui existe juste sur l’île de Chiloe) qui rode sur sa colline. (Ben ça c’est une fois qu’elle m’a écrit le mot et que j’ai chercher la description beaucoup plus tard….car on ne savais vraiment pas ce qu’il voulait nous montrer)! Petit déjeuner correcte, puis on pars voir le Pudú, pas de chance il n’est pas là ce matin…..puis le temps de se dire un au revoir et nous voilà en route pour Puerto Montt pour retourner l’auto à l’aéroport et prendre l’avion vers le sud. La route est belle, il fait beau, c’est génial!!

Catégories : 2016 Chili & Argentine, 5. Isla Chiloe

Navigation des articles

3 avis sur « Chiloe – fin (dias 4 y 5) »

  1. Minh To

    C’est vraiment super de vous suivre…bonne continuité

  2. Chantale collerette

    Bonne fête Denis, passe une belle journée remplie d’amour et des petits bonheurs et gros bonheurs chaque jour. je suis certaine que lorsque vous partez d’un endroit, les gens se rappelleront de vous les aventuriers du 450 ! xox

  3. Serge

    Mmmm ça dû être un vrai festin votre petit bbq, ça l’air délicieux. Très beau récit, continuez, ont vous lis avec intérêt !

    Aujourd’hui c’est le 3 janvier et j’aimerais souhaiter bonne fête à Denis et de passer une très belle journée!

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment ce contenu :