2013-14 Asie

Nong Khiaw – partie 2

image
Jour 2 en kayak
Levé aux premières lueurs du jour pour Denis qui part à la chasse aux photos avec un sentiment imageimagepartagé: soit celui de pouvoir laisser un souvenir à ces gens chaleureux et en même c’est le constat que dans quelques semaines ça n’existera plus!! Bon lors de la promenade, plusieurs enfant se prêtent avec joie aux photos surtout quand on leur montre la photo après, là ils en remettent et rient beaucoup entre eux, même les adultes se prêtent au jeux!!!! De retour à la maison de notre hôte, les filles sont debout, là c’est la joie avec les enfants provoqué par Coral qui a une facilité a les approcher (elle est enseignante) et les adultes alors qu’on apprends a compter et dire en laotien les parties de la tête (dents, oreilles,yeux etc) puis viennent les nomsimage et essayer de les prononcer comme il le faut fait rire tout le monde aux éclats!!!! Petit déjeuner imageet café excellent, là on voit de plus en plus de gens se rassembler (ils semble qu’ils se préparent pour des photos souvenir !!!!). Ça y est, on a finis de déjeuner (noter que nous sommes attablés dehors juste en avant de la maison) et les photos commencent: enfants et adultes devant leurs maison etc.. Et tout cela dans la joie et le respect!!!! Voici le temps de partir; on remet notre linges humides puis on rassemble nos affaires et les enfants nous font l’honneur de les apporter jusqu’à nos kayak!!! Au revoir et bonne chance, ce fut un privilège que de vous côtoyer pendant l’espace d’un très court mais comment intense moment!
image  image  image  image  image  image  image  image
À la flotte!
imageOn continu la descente, et aussitôt à l’eau on passe un 1er rapide qui nous baigne presque complètement! Ensuite la rivière est très calme et on se croit presque sur un lac…les paysages sont splendides. Puis on passe le site du futur barrage en construction, on peut imagefacilement imaginer la hauteur que la rivière aura en amont du barrage (au moins 8m de plus que le niveau actuel) c’est quand même impressionnant de passer au travers d’un chantier comme imageça!!!(notre guide nous a aviser de ne pas prendre de photo!) Puis on arrête un peu plus loin car Coral veut aller parler avec de employés de la construction du barrage et bien comprendre car notre guide semble dire que tout l’électricité produite sera exporté en Chine et rien pour le Laos.! Après clarification il semble que c’est un partenariat conclu entre les deux pays pour l’exploitation des ressources hydro électrique! Coral se sent mieux….image
image
Quelques minutes plus tard, petit stop sur une des nombreuses plages pour notre diner! Très bon mais ça reste du riz collant!!! Après-midi ordinaire, on pagaie 8-10 coups puis on se laisse aller 5 minutes et des fois plus (comme la veille!) et ainsi de suite, on comprends mieux pourquoi il est inscrit « Turtle team » (ha! Ha!, voir plus loin photo) sur le chandail de notre guide!
image2e famille d’hôte
Puis on arrives à notre 2e village, bien différent du premier: électricité presque partout et à proximité de la route principale! Celui-ci est mixé avec des laotiens et la tribu Khamu. Eux ne seront pas touché par le projet de la dame, en tout cas pas pour déménager car leur village imageest plus haut. Les enfants sont toujours aussi joviales mais on sent bien la différence avec les adultes qui semble plus indépendant et même quelques peu déranger par notre présence. On s’installe chez notre famille hôte tant bien que mal car très peu de imagecommunication entre le guide et la famille (feeling bizarre pour nous trois!). La maison est différente: tout est au niveau du sol et pas de 2e étage ils ont un frigo et la télé. On se change dans la pièce centrale où on nous a ouvert la fenêtre pour avoir de la lumière naturelle mais la fenêtre servira plus aux curieux qui nous observent se changer (autant les adultes que les enfants!!) bon on se dit que c’est peut être normale puisque notre guide nous a indiqué que c’était juste la 3e fois qu’il arrêtait dans ce village. (Pas grand photo ici car cela aurait été bizarre de les prendre en nous observant…)
À nous d’être observés
On marche dans le village et encore une fois on sent bien la différence dans le comportement des gens, on fait quand même des enfants contents en leur donnant des crayons et friandises. Coral donne même des chandelles imageà une imagevillageoise dont la maison n’est pas pourvue d’électricité. Retour à la famille et on s’installe pour souper sur les tuiles du plancher avec petite table au centre. A part le Lao Lao (whyski maison et très bon) un souper vraiment moyen et en plus nos hôtes écouterons la  télé pendant que nous finissons le repas!!!! Aussitôt le repas finis, ils installent les matelas par terre et notre guide nous indique que c’est pour nous coucher et comme on ne sait pas trop où aller et qu’il ni a pas d’endroit vraiment à l’extérieur on les utilisera presque aussitôt car il vaut mieux dormir le plus rapidement possible que ça passe …(tout en étant observer dans nos fait et gestes jusqu’à ce que nous soyons sous les couvertures  et même après). Dodo
image3e et dernière journée en kayak
Bien mal dormis, les ronflements, chiens, coq et les deux petits (ils dormaient juste à côté de nous) qui se sont mis a rigoler à je ne sais quel heure du petit matin puis tout le village qui s’est mis à jaser comme s’ils étaient dans notre lit!! Mettons que c’est toute une expérience celle là….Bon déjeuner rapide, on pacte et quitte ce village sans regret.
Et de un….
C’est partis, premier rapide en vue et il y a pas mal de blanc, on essaie de suivre le guide tant bien imageque mal puis on se fait surprendre par une grosse vague de coté et c’est partis on est dans la flotte, on reste agrippés au kayak et on descend le reste du rapide dans l’eau, pas de casse et tout est en place rien de perdu, quelle chance!!! Tout était attachés mêmes nos chapeaux car il fallait mettre nos casque pour cette partie…une maudite chance!
Et de deux…jamais sans trois
Quelques minutes plus tard un autre rapide et devinez quoi? Même scénario mais cette fois le imagerapide est plus long et fort, après avoir redresser le kayak et que Denis se soit installé dessus, Nath a refait chaviré la kayak on y montant croyant que c’était ce que le guide lui avait dit car d’autre rapide s’en venait mais là il faudra se mettre à l’abri entre deux immenses imageroches pour parvenir à redresser le kayak, s’y installer sécuritairement et repartir (Nath a pris quelques bonnes gorgées d’eau cette fois). La suite sera ponctuée d’une séance de laisser aller de frustration de nous deux. Bon là on sécurise notre guide en disant que c’est finit et qu’on va bien se tenir!  (En passant ce n’est pas la bonne photo hein….vous vous doutez bien que nous n’en avons pas!!!)
Et puis …non ça se peut pas!image

imageTroisième gros rapide, bien oui encore dans la flotte mais pas de danger dans celui là tous se passe bien (ce sera notre dernier bain forcé, il était temps!!!). On ne sait plus trop pourquoi, comment, mais je pense que ma Nath a commencer à être effrayé un peu. Puis enfin un arrêt pour le lunch bien mérité pour notre équipe d’aventurier!

Puis la rivièreimage se transforme presque en lac encore une fois au grand bonheur de ma chérie qui essaye de se réchauffer tant bien que mal! imageAu loin un paysage de falaises majestueuses s’étends devant nous, rochers multicolores, grottes sculptées par la puissance de l’eau et du temps, on se sent bien petit quand on passe au pied de ces falaises! Pendant que notre coéquipière Coral fait une petite sieste…(ça doit être nos cascades qui l’a épuisée!)

Le vert se mélangeant au brun image

imageEn vue au loin l’embouchure du Mekong et le changement de couleur de l’eau, sur la Nam Ou l’eau est émeraude dû aux algues au fond seulement en hiver (je sais le mot est fort pour nous pauvres Québécois!), le Mekong lui est brunâtre dû au fond argileux. Là beaucoup plus de bateaux car juste à la jonction des deux cours d’eau se trouve le site touristique des grottes de Ou (Caves Ou)  et les bateaux y viennent par dizaines de Luang Prabang amenant les touristes pour les visiter, nous on va y aller en kayak!!
image« Pak Ou caves »
imageQuelques manoeuvres un peu hasardeuses mais nous y sommes à la base des deux cavernes. Notre guide nous raconte une histoire d’amour associée au falaises des montagnes de la rivière Nam Ou mais ce serait trop long à raconter ici de tout façon à la fin, ils sautent tous les deux en bas!!!! Les 2 cavernes (très petites rien d’impressionnant) sont remplies de statues de Boudha de toutes les grosseurs. Le site est couru par les Boudhistes car il s’agit d’une de plus ancienne grotte découverte au Laos!!! Visite terminée en moins de 30 min.
Kayak sur le Mekong!!!
imageEt on repart, dernier rapide mais là il y a des tourbillons et des bateaux ce qui rend Nath aussi blanche que les bouillons d’eau!!! Cette fois ci on fait ça comme des grands et malgré quelques bonnes vagues on reste a flot sans chavirer (Alleluia… il était temps)! Là le guide nous explique pourquoi nous avons chaviré les fois précédentes (on a fini, y aurait pu nous dire ça il y a 2 jrs!!!). Très bien, j’espère qu’on s’en souviendra lors de notre prochaine excursion au Québec mais il faudra que je convaincre un tout petit peu Nath!!! Puis on accoste quelques minutes plus tard et Nath est très contente!!!!! 🙂 Après avoir installé les kayaks sur le toit du mini-van, on prend la route de Luang Prabang (on a rien de réserver et il est plus de 17h!!!!) et l’aventure continue….
Nath & Denis, les aventuriers!
image  image
Catégories : 2. Nong Khiaw

Nong Khiaw – partie 1

image

Arrivés Nong Khiawimage

Après le ~7h de bus et le ~30min de minivan (et avoir négo. le prix pendant 15min, les imageBretons avec qui nous avons fait connaissance sont très têtus!! Merci!) on arrives enfin! Ce sera la chasse au guest house car pas eu le temps de rien réserver et il est ~17:00. On trouve quelque chose pour une nuit et on verra pour demain si on reste. Puis souper au resto, on rencontre Coral et Cristelle attablées à un resto et on se joint a elles. Puis les Bretons rencontrés plutôt en buimages se joignent à nous et nous apprennent la mauvaise nouvelle: les bateaux de touristes ne descendent plus jusqu’à Luang Prabang à cause des barrages hydro électrique qui se construisent sur la rivière Nam Ou par les Chinois! Il semblerait que le bus ou un bateau de particulier (beaucoup plus cher et plus long) soit les seules options à ce moment…on verra demain. Dodo.
Le destin
image57e jour, nous voici à la moitié du voyage et tant de choses vécues et d’autres encore inconnus!  …Debout, bien dormis dans notre maisonnette (notre camp de fortune!) au bord de la rivière où Nath profiteras du hamac dès le levé du jour. Un peu de lavage (hé oui ça faimageit partie des voyages!) puis direction déjeuner. Resto tenu par un Indoux car Nath est contente de retrouver son thé masala qu’elle aime tant et qui est très chaud!!!! On a internet en plus donc mise à jour du blog. Puis visite de quelques agences pour voir les possibilités de descendre par la rivière vers Luang Prabang et une autre possibilité s’offre à nous! Ce sera finalement encore une fois avec Green Discovery mais en kayak et une personne est déja inscrite! Ha ha, trop drôle que Coral, la Chinoise qui à fait le trek précédent, se retrouve encore avec nous sans le savoir!
imagePoint de vue formidable (on se sent presque au Pinacle mais plus haut…et chaud)
On décide de marcher un peu et d’alller en petite randonnée vers un point d’observation en haut d’une montagne, c’est partie pour une montée ~1:15hr et presque pas de palier, 400m plus haut on arrive au point culminant, ça valait le coup, une vue superbe sur la rivière en S imagequi serpente entre les vallées des montagnes et de village imagede Nong Khiaw! Pause bien méritée et lunch qu’on s’était fait préparer tout en bas: sandwich fait par un Allemand qui a récemment ouvert un bistro dans le village, thé vert et bien sur Lao Beer transporté hardiment jusqu’au sommet (je peux vous dire que nous avons fait des jaloux!!!!). La descente ne nous prend que 30min!!! Retour à notre petite cabane au bord de la rivière, lavage, blog etc… Puis souper et dodo.
imageLe grand départ pour 84 km de rame
Après avoir préparer nos sacs, pris un petit déj. copieux, on traverse le jolie pont qui nous imageunit à l’autre rive d’où nous partirons. Arrivés à Green Discovery tout notre équipement est prêt, il ne nous reste qu’à mettre nos petits sac dans les poches étanches fournies et on est fin prêt pour ~84KM de kayak sur 3 jrs!!! Premier arrêt au petit dépanneur pour acheter des friandises, crayons et chandelles pour les villageois où nous allons être reçus, puis l’embarquement (retardé un peu car confusion car il manque un des deux kayaks), on attache tout solidementimage et c’est partis. Wow!!!! (X3) quelle sensation et nous sommes dans les derniers qui pagaierons cette rivière de Nong Khiaw vers Luang Prabang car une fois le premier (il y en aura 7 en tout) barrage complété le parcours ne sera plus possible étant imagedonné qu’il n’y a pas d’écluse de prévue. Fait à noter est que le niveau de la rivière montera de plus de 7m à certains endroits forçant la relocalisation de plusieurs village sur les berges (dont un que nous y passerons la nuit). Ces dernières nouvelles nous apportent une toute autre dimension à notre aventure en plus de nous rappeler un certain projet chez nous entre autreimage dans les années 1970 qui s’appelait la Baie James!!!! Bon ceci dit, on passe des paysages fantastiques et grandioses et on peut même apercevoir sur les deux rives les traces imagelaissées par la crue des eaux exceptionnelle dû aux pluies diluviennes de Décembre (du jamais vu, le niveau avait monté de 3-5M), certains villages ont perdus près de la moitié de leurs récoltes!!! Bref arrêt pour dîner dans un village, enfin on utilise leur table car aucune interaction ici (même si notre guide nous dit biens les connaître ce qui crées un certain malaise) si ce n’est que les enfants qui nous regardent manger car ici on est des étranges étrangers!! Après ce petit repas de riz collant, bambou et bananes on reprends nos pagaies et continuons notre route.
imageTout un départ!
imagePremier rapide digne de ce nom où on doit franchir un petit couloir en C car il y a une digue de fortune pour faire fonctionner le dynamo servant à alimenter un village en électricité. Notre guide passe sans encombres mais nous on le prend trop long et le kayak heurte la digue, Denis se laisse tomber à l’eau mais sa rame demeure coincée sur la digue. Après être remonté rapidement à bord, on se dirige vers la rive pour trouver un moyen de récupérer la pagaie. Heureusement pas de gros bobos et rien de perdu! Bon après quelques tentativesimage de déloger la pagaie en lançant des pierres (pour la faire basculer) notre guide décide de se lancer à l’eau en aval et remonter (protéger du courant par une bande de pierre et buissons) jusqu’à la digue pour récupérer la pagaie. C’est fait tout les morceaux sont en place et on repart! On va essayer de changer de stratégie aux prochains rapides car c’est pas facile de tout contrôler dans le feu de l’action!!! Quelques autres petits rapides mais très larges donc pas de problèmes et on arrives à destination.
La destinée de nos hôtes
imageLe village nous hébergeant, soit le Ban Kuang Hueng de la tribue des Khamu sera inondé en Avril, il devront partir d’ici là pour aller s’installer dans un nouveau village (beaucoup plus grand) construit par les Chinois qui regroupera plusieurs tribus ce dont ce village refuse et préfère aller s’installer ailleurs où ils pourront cultiver les terres!
Cette fois ci rien à voir avec l’accueil du midi, les gens sont imagetrès accueillants et sympathiques. Après images’être mis au sec, on part faire une petite balade dans le village et on en profite pour distribuer les crayons, chandelles (car très peut de maisons on l’électricité!) et friandises. Le sentiment que nous avons en ce moment est difficilement descriptible car entre le petit moment de bonheur qu’on leur apporte, on ne peut qu’être triste de savoir que dans quelques mois tout ceci sera sous l’eau!!!! Après plusieurs photos et s’être amusés avec les enfants il est temps de passer à table!
imageOn s’installe par terre alentours des plats disposés sur une toute petite table basse et ronde! Puis nous mangeons nos petites boulettes de sticky rice que nous trempons tantôt dans une sauce chili image(lire que nous trempons à peine tellement c’est fort), tantôt avec les morceaux de poisson et/ou légumes. Notre hôte est un vétéran de la guerre qui reçoit une pension du gouvernement (très minimes) car il a été blessé au combat. Il semble très intéressé à nous connaitre et nous aussi, donc via notre guide qui sert d’interprète, on parvient a échanger. Denis propose de prendre des photos du village et des habitants demain pour leur retourner en souvenir. Encore quelques discussions et puis dodo, le kayak ça fatigue! On couche à l’étage dans une grande salle avec la famille!!! Confort rudimentaire mais il y a pire que cela dans la vie, on l’a bien appris aujourd’hui!!!
Autres photos:
image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image
Denis et Nath
image
Catégories : 2. Nong Khiaw, 3-Laos

Luang Namtha – Trek J3

image
Trek J3
Nuit mouvementée entre le cochon ou chien qui a vider les chaudrons laisser tout a coté de la hutte, un des villageois(qui semblait un peu bourré) qui cherchaiimaget Oun, les coqs qui commencent à « cocker » à 1h00 du matin etc… donc sommeil assez court. Debout pour notre dernière journée, on assiste à la traversée de la rivière d’un troupeau de buffalo; majestueux ces bêtes a corne, on sent leur puissance tant ils sont élégants dans leurs démarches dans le courant! Café et petit dej., omelette et…………..riz collant!!!! Cette fois on met à contribution la basse cours: poules, coqs, chiens, porcelets vont goûter au riz!!!!!Départ et distribution de Kit Kat a quelques enfants qui n’en ont pas eu la veille, ils sont très contents!!! Visite de l »ecole primaire puis route vers le prochain village.
  image  image  image
Village de la tribue Khamuimage
 Tribue plus organisée avec électricité, maisons en briques (blocs de ciment), etc… On ne fera que passer et on continu notre route à travers la jungle tout en récitant nos traductions apprisent la veille et ceux en cours de route. On rencontre des femmes qui reviennent de la jungle après avoir été coupées des branches de bambou pour faire la toiture des maisons. Impressionnant le volume et le poids que ces femmes transportent tout en étant très élégantes.
image  image  image  image  image  image
imageimageMatinée éprouvante car on monte, monte, et monte encore (on est encore tout mouillés!!!! Presque aussi efficaces que de prendre un sauna!). Pause pour le lunch, hé oui: riz collant, citrouille frite, fèves avec oeufs et bambou composent notre repas(idéal pour les végétariens!). On a quand même beaucoup de plaisir car Oun a toujours une bonne joke a raconter et Sy lui qui a hâte d’arriver pour retrouver son  amoureuse (et nous qui faisons assemblant d’avoir oubliés des choses pour lui dire que nous devons retourner en arrière!). Puis au loin, on entends des bruits d’arbres qui tombent… c’est King Kong qui nous poursuit!!!!!!
image  image  image
image
Ouf on l’échappe de peu car ce sont en réalité des villageois (plusieurs dizaines) qui sont à construire une route a flanc de montagne pour donner d’accès à leur village en mimageoto et autres petit véhicules car aujourd’hui ils doivent faire plusieurs heures de route a pied pour se rendre à Luang Namtha et vendre ou acheter des biens! Dommage que nous n’ayons pas le temps car Denis aurait bien aimé donner un coup de main! En revanche il leurs distribut les Kit Kat qui reste et les villageois sont très content car ils ne s’attendent vraiment à rien!!! Puis on continuent notre route jusqu’au village de destination, au bord de la grande route et se sera le retour à la civilisation!!!! Dur, dur pour nous car ça veut aussi dire: fin du trek! Mais pour Sy, lui on peut voir son sourire de plus en plus s’allonger!!!!Aimagerriver à Luang Namtha se sont les « au revoir » toujours un peu émotionnels lorsque nous sommes dans un groupe qui a eu une belle complicité! Retour au guest house Zuela mais cette fois avec chambre de luxe (dommage on quitte demain)! Puis on doit se préparer pour notre départ vers Nong Khiaw à 8:30. Souper au guest house (burger et frite sans riz collant!!!! Cela vous surprend?)

Départ pour Nong Khiaw
Première surprise, le bus que nous devions prendre (VIP avec toilette et une heure de moins de route) est supposément cancellé car problème mécanique (fréquent ce genre d’arnaque car lorsque pas assez de personnes dans le bus VIP il l’anule) et on se retrouve dans un bus régulier qui partira avec 1/2h de plus et 1h de trajet additionnelle! Heureusement que Nath a tout prévue pour le trajet mais quand même ~7hrs de route c’est long à regarder dehors!!!!
  À suivre…image
  Denis et Nath
Catégories : 1. Huay Xai et Luang Namtha

Luang Namtha – Trek J1-J2

image
Trek J1image
Ce matin petit déjeuner au guest house et départ pour le trek. Nous seront trois et deux guides (dont un en formation), Coral une Chinoise du Tibet, Oun et Sy nos imagedeux guides. Oun parle très bien Anglais et est très comique. Les présentations sont faites, départ en mini van ~1.5hr de route avant d’atteindre le village où nous débuterons notre randonnée. Après avoir distribué l’eau, donné quelques informations et attendus notre « porteur » (ici ils engagent toujours des membres des tribus pour se joindre au trek une façon de redonner aux locaux) on se dirige vers la rivière, la traversé (250m) se fera en pirogue, on est tout excités (de vrais enfants!!!) et c’est partis pour ~2hrs de marche. On s’enfonce dans le Nam Ha NPA (National Protected Area), là c’est la jungle dense, à peine quelques rayons de soleil ici et là. On monte on descend, pis on sue a en tordre tous nos vêtements. Chemin faisant Oun nous renseigne sur la faune et les plantes tout en nous apprenant quelques mots de Laotien.
imageimagePose pour le lunch, ce sera du riz collant, des fêves avec poulet et ?????, le tout servis sur des feuilles de bananier fraîchement coupées!!! On se régal. On reprends la route ponctuée de petits ruisseaux, montés assez abruptes et descentes tout aussi demandantes. On arrive à notre camp pour la nuit, celui-ci consiste en une hutte en bamboo ouverte aux deux bouts. Nos guides s’affairent à préparer le souper et nous indique que la douche est plus bas au ruisseau. On va jeter un coup d’oeil, très jolie mais pour la douche on repassera (consensus général!) car l’eau est glaciale et la température descend rapidement!
imageDiner (souper), devinez quoi? Bien sûr du riz steamer (quoi de mieux quand on a pas d’ustensiles!), une sauce tomates, du porc et de la citrouille frite!!! imageTout en discutant on apprends que Sy s’ennuit déjà de sa petite amie (il a 19 ans!!!) et là on commence à le taquiner, puis il demande a Coral de lui enseigner  quelques mots en Chinois pour impressionner sa copine qui parle le Chinois. Ça tombe bien car elle est professeure de Chinois pour les ainés dans sa ville. Nous voilà partis pour des cours de Chinois entremêlés de Français, Anglais et Laotien, beaucoup de plaisirs. Ultimement Coral enregistrera quelques phrases romantiques sur le cel de Sy et celui-ci les répétera sans cesse pendant une bonne partie du trek!!!! Ça deviendra même le running gag!!!!!! Puis dodo sur nos matelas en bambou très dur!!!! Nuit froide (2-3 degrés au petit matin!) mais on a bien dormis (lire pas eu froid) dans nos sacs de couchage et liners.

Trek J2image
Aller hop debout, facile à dire de sortir de nos couvertures au chaud… Nos guides ont laissé les restes d’un rat qu’ils ont attrapé hier et fait un petit BBQ!!! Ils sont à préparer le petit déjeuner pendant que nous on se réchauffe autour du feu et replions nos bagages. Puis ce sera le bon café, riz collant et omelette (miam), ramassé le camp puis on décolle avec le soleil et ce n’est pas long dans les montées pour qu’on retire nos pelures… La matinée se passe en marchant dans la jungle dense en entendant Sy pratiquer son Chinois!

imageArrêt pour le lunch (on est encore tout mouillés) pas besoins de vous dire le menu!!! Mais reste que c’est excellent. Encore un bon 2 heures de marche dans les montagnes tout en suivant nos cours de Laotien, Anglais, Chinois et donnant des cours de Français, s’il y avait des animaux alentours ils devaient sûrement rien comprendre à notre dialecte!!!!
image  image  image  image    image
image…Le village Nam Koy des tribues Lantan
Puis devant nous le village Nam Koy de la tribue Lantan, on y est! Nous traversons le village pour nous rendre dans notre hutte au bord de la rivière (qui servira de imagebain pour aujourd’hui). Bon l’eau est froide mais on a tellement chaud que Denis se jette a l’eau presque tout de suite (non mais ça rend vraiment gaga les voyages!!!). Les filles elles, doivent rester habillées car ici les coutumes ne sont pas du tout au bikini!!! Quand même pratique car elles lavent tout en même temps! Par la suite nous allons rendre visite au Chaman du village, en route on distribue des bonbons aux enfants. C’est épatant de voir leurs sourires et prendre conscience que de simples petits gestes comme cela sont si appréciés!    Arrivés à l’entrée de la maison du Chaman, on assiste à la mise a mort d’un cochon en hommage au esprits qui ont répondus aux demandes du Chaman pour guérir la dame du village! Vraiment spécial, aucune barbarie (mais je vous sauve les détails), tout est fait de façon cérémonial et le imagesang est récupéré pour je ne sais quoi, pas besoins de vous dire toute l’animation qu’il y a ici (les filles sont restées un peu à l’écart durant ce temps…). Par la suite, on entre dans la hutte du Chaman, imageplusieurs femmes sont à préparer du riz et une autre espèce de sauce…puis au fond plusieurs hommes sont regroupés, 2 sont en communication avec les esprits tout en lisant leur livre sacré (écrit en Chinois car il sont de leur descendance. Un autre lui qui semble confiner des écrits dans un autre manuscrit, le tout sous la supervision du Chaman, les autres hommes sont en apprentissage. On passe quelques minutes à observer puis les dames nous offrent le riz qu’elle viennent de faire avec la sauce!!! Pendant un moment ,Nath a eu très peur que la dite sauce soit le sang du cochon car il fait sombre dans la hutte….mais le guide mentionne que c’est un riz collant avec sirop de canne à sucre (quel joie pour Nath!). Le goût est très similaire au sirop d’érable et ils utilisent le même procéder pour le faire. Quelques photos et on retourne à notre hutte conscient que nous venons de vivre une expérience vraiment rare. Ce sera au tour de Sy de faire la cuisine, après tout il est en formation, donc on va lui faire la blague de recracher la première bouchée et lui dire que c’est pas bon, on verra!!!!
Entre temps, on allume un feu et on se prépare pour le dodo car ici pas d’électricité donc faut prévoir. imagePuis la bouffe est servie, la petite table est mise et tous les plats son bien disposés, on a même des chandelles  (très romantique!). Puis à la première bouchée : ouach, beurk…, on y met le paquet! Vous auriez du voir la tête de Sy qui se demandait quoi faire ou dire, ha,ha,ha, on l’a bien eu! Tout est excellent, un régal!!! Par la suite, on s’installe près du feu et Oun nous raconte toute l’histoire des Lantan et leurs coutumes. Vraiment passionnant et très instructif. Après on continus de discuté au bord du feu avec Coral de tout et de rien mais très intéressant, puis dodo.
Nath & Denis
image
Catégories : 1. Huay Xai et Luang Namtha

Le Laos : Huay Xai et Luang Namtha

imageTraverse de la frontière Thaïlande-Laos par le nv pont à Chiang Khong

imageOn y est après ~6hrs de bus et un passage de douanes quelques peu mêlant (oui, le bus nous débarque à la douane Thai (avec coût supp) devant le nouveau pont frontalier car le passage en bateau ne se fait plus. Là on doit prendre un autre bus (~1km) pour traverser la frontière (le Mekong) vers le poste frontalier du Laos avec attente de ~30 min le temps qu’il soit plein et ensuite demander notre visa de touriste. Quelque peu déroutant mais on finit par se retrouver! Puis c’est le taxi (dans la boite d’une camionnette) jusqu’à Huay Xai.
Huay Xai
imageEn jasant avec d’autres touristes on décide de se loger au Bap Guest house pour une nuit afin de voir si on pourrait faire le Gibbons Experience des 2-3 jrs (trek avec nuit en haut des arbres et zipline). Les deux soeurs qui tiennent le Guest House sont très colorées et gentimageilles, on est très bien logés. Puis le souper se fera au Bar How?, après avoir marcher le 0.5 km que parcours la rue principale du village. Là c’est une jeune fille (Bibi) qui nous sert car ici les enfants sont mis à contribution dans l’entreprise familiale, cela leurs donne aussi l’opportunité d’apprendre d’autres langues avec imageles touristes (principalement l’Anglais). Elle est vraiment comique, elle fait même le tic tac tic tac en attendant le choix de commande de Nath! Discussion concernant le tour Gibbons, finalement on conclut que même si cela semble très intéressant, le coût lui est tout aussi proportionnel  ($620 US pour nous 2 en trek de 3 jrs) et on est pas certain si la réputation n’est pas surfaite. Puis comme celui qui nous aurait intéressé n’était pas disponible avant 1 semaine donc on on passe notre tour. Ce qui veut aussi dire « retour à la planif des prochains jours » (eh oui ça fait partie des voyages…).
Luang Namthaimage
On prends donc la direction de Luang Namtha (on va sauter par dessus Vieng Phukha car un peu trop d’insécurité…). 3h30 de bus en montagne (ouf gravol et poignet tiennent le coup) ça tourne mais le chauffeur est excellent et tout se passe bien. Arrivés on doit prendre un tuk tuk car le terminal n’est plus au centre ville!!! Puis le comble est qu’on doit faire 3 guest houses avant de imagetrouver une chambre (il est 17h…pas de panique car il y a tellement des Guest House ici que ce doit être vraiment rare de ne pas trouver). Souper tôt et magasinage pour un trek, on trouve le Green Discovery Laos (GDL) qui offre des trek de trois jours avec visite et coucher dans les villages des tribus locales, en plus ils imageredistribuent leurs revenus dans ces communautés! Bon le prix est un petit plus élevé mais au moins ça retourne un peu dans les communautés. On s’inscrit pour le lendemain mais nous sommes les seules en ce moment et le départ se fait seulement si 3 et plus. On devra revenir plus tard voir si d’autres se sont ajoutés. Souper petit resto et au froid (~ 10 degrés le soir) après on retourne à l’agence et malheureusement le trek sera remis d’une journée. On décide d’aller voir au premier Guest House de notre choix s’il a de la disponibilité pour le lendemain étant donné que nous restons, coup de chance ça marche on devra donc changer pour le Zuela Guest House (qui est très bien). Dodo bien mérité!
Journée à Luang Mantha
imageAu petit matin il fait un froid de canard car aucun endroit n’est chauffé et le soleil imagesort de la brume que vers 10h30 et plus! Déjeuner au Café gourmet où on trouve une place à l’intérieure à l’abris du vent et c’est excellent! Changement de Guest House puis après s’être installés, on décide de parcourir les alentours à vélo. On enfourche nos montures et direction un resto que Nath veut essayer en dehors de la ville (le Boat Landing). Après avoir cherché un peu on y est! Wow, terrasse ouverte sur la rivière et tranquille avec aussi de jolies maisonnettes en bambou louées (guest house). En entrant, un imagegroupe de Laotiens sont assis à une table et ils ont l’air de bien apprécier la Laos Beer (grosse) ils se font un plaisir de nous saluer!!!! On mangera la spécialité table d’hôte tout eimagen étant accompagné par un petit chaton! Pendant que nous mangeons et entre nos miam miam et les miaou miaou du minou, un des Laotiens vient nous offrir de leur bière whisky que nous ne pouvons refuser (enfin Denis car Nath elle s’en sort!!!), pas si mal pour un mélange local!!!Puis 2 Parisiens, se joignent à nous où on discute de voyages et plein d’autres choses avec eux, ils imagesont très sympathiques! Au retour on emprunte une autre route, en fait on échange nos routes, Murielle et Bernard retournent par où nous sommes venus et nous prendrons leur route au travers plusieurs petits villages. Vraiment cool, tous les enfants nous font Sabadîi lors de notre passage, on est vraiment au coeur de leur cultimageure. Retour un peu plus long que prévu car on doit délivrer une vache qui s’est emmêlée dans sa corde et en plus on à pris un mauvais chemin! Bon on arrive quand même juste avant la tombé du jour! Puis souper au Minority resto, bouffe typiquement des tribus de la région, c’est excellent, en plus nous sommes en compagnie de Murielle et Bernard, on passe une agréable soirée! Dodo.Nath & Denis
Aventuriersdu450

Catégories : 1. Huay Xai et Luang Namtha, 3-Laos

Chiang Rai – Partie 2

image

Tout un changement de culture!!

Aujourd’hui ce sera vélo et direction le temple blanc (Wat Rong Khun)! Les vélos cette fois sont très bien (avec viimagetesse en plus!) et nous coûtent plus cher que la moto de la veille (je pense qu’on images’est fait avoir sur ce coup!)!!! 14 km plus tard on est devant cet ensemble de structure tout en blanc avec des petits morceaux de miroir partout ce qui donne un aspect reluisant et brillant!!! Bon le concepteur est un artiste très flyé (c’est sûr) et qui a fait ceci en cadeau pour le Roi. Presque impossible à décrire et on y passe plus d’une heure sans se lasser car chaque structure de la plus grande à la plus petite est particulière, les photos vont vous parler et remplacer le texte pour ceci…

image  image  image    image  image  image  image  image    image  image

imageimageRetour et on décide d’aller a un resto que Nath a vue la veille près de la rivière. Un peu difficile de s’y rendre mais ça valait le coup, très bien manger, à l’écart et on a 2 serveuses juste pour nous. Reste de l’après-midi sur la terrasse pour planifier notre futur mais là surprise, notre Routard Cambodge/Laos contient seulement 2 villes du Laos??? Donc rien pour planifier vraiment le Laos et la Birmanie on est pas du tout prêt!!! On va rester une journée de plus et essayer de se trouver un livre du Laos…..

Dernière journée en Thailande…pour cette étape

imageimageHop debout dernier petit déjeuner ici. En route pour trouver un livre car on va à l’endroit que Marie-France nous a indiqué. Effectivement, bien dissimulé un Allemand tient dans sa maison une bouquinerie d’achat, échange, de livres neufs et usagers. En moins de deux, il nous repère un Lonely Planet (Anglais) du Laos, bon ce sera mieux que rien, on lui échange contre notre Routard de l’Inde imagedu Sud et ça ne nous coûtera presque rien. Puis stop dans un petit café pour y aller à fond dans notre planif, et blog, où on recroisera Marie-France (c’est tellement petit). On passera le reste de la journée à compléter le tout. Puis le soir on va fêter ça en commençant par le Hippie Bar Tappee de M Tuu, endroit trrrrrès spécial (M Tuu tout aussi spécial). On prend un verre et il nous raconte plein d’histoires (il vit ici dans son bar, tout ne fait qu’une seule pièce), il tient des bars depuis son jeune âge et celui-ci depuis plus de 20 ans!

image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image

Souper et dodo car demain départ pour le Laos!!!! Ce n’est seulement qu’un au revoir pour la Thaïlande car on y reviendra pour transiger vers le Myanmar et ensuite à la toute fin avant de revenir chez nous.
image
Nath & Denis
Aventuriersdu450
Catégories : 4. Chiang Rai

Chiang Rai – Partie 1

image
En route pour Chiang Rai
Première fois que nous partons dimagee notre hôtel sans aucune réservation, ni billet de bus pour notre destination! Arrivés au terminal, on achète nos billets tout se passe bien et on part à 11:00. Mais on a oublié de demander les conditions de route et c’est bien dommage car c’était imageles montagnes russes et trop tard pour les gravols donc pas très bon voyage…On arrive quand même sans trop de casse et prenons notre temps car il est seulement 14:30, donc on casse la croûte dans un resto juste à coté du terminal, un must avant de se rendre à un guest house. Bien mangé et fort d’une carte de la ville on se dirige vers une petite rue où plusieurs guest house tiennent pavillons. Le premier (référé dans le routard) qui était aussi notre destination a de la disponibilité, COOL!!!! On prends 2 nuits pour débuter.
imageAprès s’être installés, Nath va rester allongée, faire du blog, écrire notre journal et dormir un imagepeu pendant que Denis lui va faire du social avec un couple de Français et une Ontarienne, bonne source d’information car ils ont tous beaucoup voyagés!!! Puis ce sera le départ pour nos vrais premiers pas ici! Direction le bazard de soir où se trouve une place centrale où on peut y manger tout en assistant à un spectacle d’artistes locaux. C’est très bien mais disons que pour le spectacle, la qualité des prestations varie significativement d’un numéro à l’autre! Visite éclair du marché et hop dodo!
Exploration de cette petite villeimage
imageNuit un peu difficille entre le karaoke qui s’est terminé tard dans le resto en face, les chiens qui hurlent, les coqs au petit matin et notre matelas un peu beaucoup dur! Bon petit déj. (inclus) à l’hôtel avec nos amis d’hier (ils rencontrent Nath!). Puis départ pour l’exploration de cette ville à pieds; direction le musé des tribues montagnardes et le resto Cabbages and Condoms juste au dessous. Le resto est décoré de imagetoutes les formes possibles de condoms et même le petit plat de bonbons que nous trouvons imagenormalement à coté des caisses en sortant des resto chez nous, contient des condoms au lieu de bonbons. En fait c’est un organisme qui contribue à la lutte  contre le Sida, les MTS et surtout le contrôle des naissances encore problématique en Thailande. Visite du musée, modeste mais très bien présenté et nous donne un bon aperçu des différentes tribues du nord, de leurs origines et coutumes.
image
imageEn sortant on réalise que juste en face se tient une exposition florale, on va y jeter un coup d’oeil! Bien fait, jolis arrangements autant naturels qu’artificiels. Après avoir fait le tour, on retourne vers le centre ville et après quelques indécisions on opte pour un café (genre pâtisserie) pour prendre une pose et continuer nos écris. Après ce sera la soirée Nath; on fait toutes les rues du night bazar sans finalement rien de plus de ce que imagenous avions déjà vue à Chiang Mai. Direction comfort food au centre (un autre centre) du bazard avec aussi scène et spectacle. Cette fois on va chercher notre nourriture dans une des dizaines de petit food shop autour et on bouffe à une table au hazard. On choisi une espèce de fondue chinoise (hot pot) mais à la Thaïlandaise; c’est génial, le plat à fondue est chauffé avec des copeaux de bois! Excellent même si on improvise la façon de faire cuire tout les ingrédients! Puis dodo!
imageLes bikers
Petit déj. et on aura notre 125cc automatique vers 10:00. Oui oui on s’en va en moto à la frontière du Myanmar! Donc c’est presque partis… Denis pensait que Nath conduirait et Nath voulait que Denis conduise car un peu anxieuse d’avoir un imagepassager (ça commence bien!) Après clarification du quiproquos, on enfile nos casques et on y va (par la gauche faut pas oublier!) Première destination, station service 2 km plus loin ça se passe pas trop mal (Nath ne sait pas encore que Denis conduit pour la première fois vraiment une moto (lire scooter ici!)). On entre dans ce qui nous semble une station service mais l’employé nous indique que devonimages aller un peu plus loin, là en tournant Denis frôle le parechoc d’une camionnette stationnée (manoeuvre de tournage serré tout en gardant l’équilibre et s’habituer à la poignée des gaz…) et perd un peu le contrôle, pas la catastrophe car aucun dommage et plus de peur que de mal!!! Hum!  Sommes toute l’apprentissage entre lentement, la moto, conduite à gauche, repérer les directions, piétons, voitures, camions et Nath en arrière! Bon on est sortis de la ville….ouais! La route est belle et presque en ligne droite, arrêt dans un petit café pour pose pp et thé, la jeune demoiselle nous remet a chacun un jolie porte clé qu’elle fabrique! (Et là mon chum se sent comme un vrai biker, ça y est c’est maîtrisé)
imageFrontière Myanmar et Triangle d’or
imageArrivés à Mae Sai on aperçoit le pont frontalier donnant sur la Birmanie et la file de véhicules attendant de passer la douane, vrai ville frontalière avec une rue principale bondée de kiosques et boutiques. On spot un resto juste au bord de la rivière à coté du pont. Bon dîner typique: riz, poulet et Fried Spring rolls! Puis direction le triangle d’or, là ou les trois pays se rejoignent sur le Mekong i-e: le Laos, la Birmanie et la Thaïlande. Intéressant de voir cet emplacement extrêmement touristique (parait que ce n’est même pas le vrai emplacement car avant le triangle d’or était l’endroit où l’Opium se transigeait entre les pays). Ça vaut quand même imagele coup d’oeil de voir les trois pays et la statue géante du Boudha montée sur un bateau artificiel! Bon retour vers Chiang Rai, un peu de confusion car on arrive à une intersectioimagen et dans les 4 directions il est indiqué le même numéro de route!!! (bien content d’avoir une carte!). Arrêt dans le Happy House pour pause postérieur (un scooter c pas une Harley!) et se rafraichir un peu. Reste du trajet sans encombre, ouf mission accomplie (130km) on pourra désormais se déplacer en moto!!
image  image  image
Souper chez Da Vinci (avec un nom comme ça pas besoin de vous dire ce que nous avons mangé!). Excellente la pizza au fromage bleu mais je crois que le chef en a échappé un peu… Ventre plein, petite marche et dodo.

Nath & Denis

Catégories : 2-Thailande, 4. Chiang Rai

Chiang Mai – Partie 2

image
Journée entraînement grosses bibittes
imageEn route pour notre cours de Cornac, oui oui on s’en va apprendre le dressage d’éléphant (nos grosses bibittes) et  vivre avec eux pendant une journée (enfin plutôt 1/2 si on exclus le transport). Première rencontre, Consuello, une Belge qui profite de son voyage pour perfectionner entre autre ses techniques de massage. Par la suite des Français (de Marseille) qui eux sont en voyage de 6 mois autour du monde, des Hispanos et autres en tout on est une douzaine dans un mini bus très confortable.
Le chemin du déjà vu!
imageTout au long de la route nous avons un sentiment de déjà vue, pour finalement se rendre compte que nous passons exactement au même endroit que la veille lorsque nous avions finis la descente en radeau! Dommage car si nous avions su, on aurait passé la nuit dans un guess house ici et sauver 4~6 hrs de transport…pis des gravols!  Enfin arrivés, le site est vraiment rustique et le proprio Eddy est vraiment le genre GEO (club med), après avoir enfiler les vêtements requis par la formation, il nous fait part des informations de base concernant le comportement des éléphantsimage (le tout de façon très burlesque!). Puis viens le temps d’apprendre quelques commandes de base (sung soung, jai loung, whoo whoo, kweit kwiet, howw, mai loung et le préférer de Nath: Soup Soup (baisée sur la joue ou dans le cou avec la trompe) chacune ayant une intonation bien particulière et devant être prononcer sur un ton sans équivoque (voir autoritaire), viens ensuite le dîner (ou tout le monde pratique les commandes avec leurs accent!!!) et après ça commence.Au début on nourrit les pachydermes de bananes et cannes à sucre, fiez vous à nous, ils reconnaissent plus vite le bruit des sacs contenant les bananes que leurs odeurs!!!
Le sérieux commence
imageDeuxième étape: monter sur la bête et faire un petit tour avec le guide (qui lui reste au sol). Étape 1 lui faire lever la patte (sung soung) pour monter (escalader) dessus 3m plus hautimage, une fois installé sur son cou, on démarre (whoo whoo, en tapotant le derrière des oreilles avec les pieds) puis il faut tourner (kwiet, kweit) mais en même temps tapoter le derrière de l’oreille du coté opposer où on veut tourner! Fffaaaaciiiile!!! Et whoo whoo encore, petite pose pour les bananes, (howwhoww). Bref on essaye tous de se faire comprendre mais le résultat est à peu près imagecomme cela, quelques uns se retrouve sous la douche car leur éléphant a décider de s’arrêter à l’abreuvoir et se mouiller un peu, il fait chaud quand même! D’autres comme Denis on dû attendre quelque peu car le mâle sur lequel il était imagemonté trouvait plus intéressant les odeurs et …de la femelle croisée après quelques pas seulement, même le guide ne se risque pas à interférer!!!!!  ……En passant celle-ci revenait de l’hôpital 2 jours avant, oui oui, ils ont un hôpital, ils sont beaucoup aimés et respectés ces petites bêtes par les thaïlandais… il est même dit qu’à 60 ans ils ne travaillent plus et disposent de la sécurité sociale!
La promenade
imagePuis c’est le grand départ, nous sommes 2 par éléphants, pas de selle, (cool)! Seulement une corde pour celui qui se tient derrière sur le dos de l’éléphant! Promenade environ 1 hr …ça passe tellement vite! Poutouff, poutouff et à chaque fois que l’on croit avoir compris et être en contrôleimage de la bête, il décide de n’en faire qu’à sa tête, une chance que nos cornacs son tout près, c’est quand même quelque chose à vivre comme expérience de se retrouver sur le dos de ces énormes bêtes et de constater leur puissance et agilité dans tout leurs mouvements!!!! Les descente sont quelque chose surtout pour celui sur le dos, en plus il faut surveiller nos jambes lorsqu’on croise un arbre car l’envie de se gratter le côté n’est pas rare. Puis on arrive à la rivière et qui imageon aperçoit, notre petit éléphant de 2 mois….ben oui on est à la même place que la veille! là se sera la baignade, « Mai lung » pour faire assoir l’éléphant et glisser sur son dos dans la rivière, bon ça marche pas pour tout le monde, enfin presque personne! Maiimages on se retrouve tous à l’eau à brosser nos gentils Dumbo! Là c’est le summun, pouvoir le regarder dans les yeux (enfin un seul à la fois) et même lui brosser les cils tout en sentant qu’il aime bien cela, génial car être à coté de telle puissance on se sent minuscule mais en même temps ils semblent tellement être heureux! Puis ce sont les jeux avec les Cornac: arrosages, batailles de trompes, etc… Un bon moment et les éléphants semblent aussi biens s’amuser!!! Comme toute chose à une fin on doit reprendre la route et quitter nos amis. Journée formidable!
image
Retour a Chiang Mai

Douche et resto Italien, ce soir on se paye la totale avec du vino rosso!!! Dodo

Aujimageourd’hui planif au bord de la piscine, plouf plouf, drink, blog et lecture seront l’essentiel de la journée! Ah j’allais oublié, sur recommandation de Consuello, nous avons expérimenté un vrai massage Thai (hé les gars j’ai dis un vrai, oubliez vos fantasmes!!!) WOW 2 heures passent en cinq minutes et toutes les articulations sont manipulées, impossible de décrire tout ce que l’on ressent en quelques mots! Dodo

Direction Chiang Rai!!!

Nath & Denis
image
Catégories : 3. Chiang Mai

Chiang Mai – Partie 1 (avec Trek)

image

Route pour Chiang Mai en bus

Départ en retard et chauffeur qui fait du stop & go sur l’accélérateur (hum une gravol est nécessaire là et just to bad pour la lecture malgré le confo)
Où est le nord?image
Fidèles à nos habitudes on décide de se rendre à l’hôtel en marchant mais après plusieurs minutes de marche on demande notre route et il semble que le terminal est plutôt à 4KM de l’hôtel au lieu de 1 comme sur le plan (il y en avait 2!). Donc c’est après ce petit entrainement (chargés de nos 2 fidèles Sacados) que nous arrivons  à l’hôtel.
Ah nous y sommes!image
Dépôt des bagages dans notre chambre (lits jumeaux) pour ce soir et direction souper car il se fait tard et on a faim. Pas de niaisage on arrête au premier resto. Puis petite incursion dimageans la vieille ville et arrêt pour dessert (Nath est en manque de sucre!!), on bouffe deux grosse cochonneries et café comique (la totale quoi), retour et dodo (pas pour Nath ,elle va digérée pendant la nuit!).
Où est l’agence?

imageLe lendemain changement de chambre (très bien le Mandela House!!) et petit déj. terminé, on part vers la vieille ville pour explorer et aussi trouver une agence pour un trek. Longue marche et impossible de trouver l’agence en question (frustration ici!) donc c’est le dos de imageNath en compote et la cheville de Denis qui fait des siennes, que nous rebroussons la route après environ 14km (arrêt pour le lunch sur le chemin). Petite visite du marché de jour et tuk tuk de l’autre coté de la rive pour prendre un repos bien mérité. Visite partielle du night bazard (immense et bondé du monde partout sur les trottoirs) très courus des touristes et direction notre hôtel pour le souper mais aucun resto ouvert sur notre route donc bis ce sera le même que la veille!

Recherche désespérément: agence et sac à dos!

imageTêtus et décidés à ne pas se laisser vaincre par les rues de la ville, on repart à la recherche de l’agence (vous allez sûrement vous dire que nous sommes un peu gaga!!!) mais cette fois en taxi et nous ayant assurés que le chauffeur savait où nous voulions aller. 15 min plus tard nous y sommes (on l’aurait jamais trouvé seul!!!) et en moin de deux on réserve le trek de trois jrs (départ demain!) et une autre journée spéciale d’entraînement avec de grosses imagebibittes puis retour vers la vieille ville. On cherche un sac a dos sans succès (vous vous souvenez, celui qu’on a, il perd nos livre 🙂 ) car on dirait toutes des copies donc direction grand Mall à l’extérieur de la vieille ville en tuk-tuk… pas fou quand même! imageAprès plusieurs hésitation et visites, c’est fait (je vous sauve tous les détails car on pourrait en mettre pour plusieurs pages ici!!!!!). On se dirige cette fois au Night Bazar (la vrai visite) et on découvre l’endroit (par hasard) où les artistes peintres exécutent et exposent leurs oeuvres (excellent baume pour Nath!), on rencontrent les « ladysboy » puis se sera souper avec chansonnier (pas aussi bon qu’a Bangkok mais bon). Retour pour se préparer et dodo.
Trek jour 1
imageDépart pour le trek, on sera un groupe génial (2 Australiennes, 2 Françaises et 2 Québécois) et très enjoués. Bon seul bémol personne ne savait que la route serait un vrai cynique et pas bon pour imageceux qui ont la mal de transport…on arrive finalement et après quelques minutes de marche on arrête se baigner dans une cascade (eau très froide) ce qui aidera beaucoup a soigner le mal des transport! On va aussi dîner là, ce sera boule de riz au légumes enveloppés dans des feuilles de bananier, génial et très écologique. Notre guide (de la tribus des Karen) est formidable, comique et très connaissant de la nature et de ce qu’elle offre. Un peu plus tard durant la randonnée et voyant que nous étions un bon groupe, il nous montre comment trouver des vers pour se nourrir, ceux-ci se cachent dans le renflement des tiges des plantes (ça ressemble à des vers blanc dans les gazonsimage mais en plus gros) on coupe juste en dessous et on les extrait. Mais voilà vous vous en doutez imagesûrement, il nous propose d’en manger!!! Voyant que plusieurs d’entres nous sont « game » il allume un minuscule feu (un chance qu’il n’a pas demander à Denis de le faire!!), coupe une petite branche pour mettre les vers en brochette et directement sur le feu. Moins de cinq minutes plus tard c’est prêt, là on a plus le choix et on goûte (enfin pas tous le monde). Miam (faut pas exagérer un seul miam pas deux!) ça ressemble à du maïs cuit sur feu de bois!!! Arriver au village Karen ( on va apprendre plus tard que c’est chez lui que nous logerons) on s’installe dans nos huttes et petite marche dans le village de moins de 100 habitants! Très sympathique et rustique et tous les gens sont accueillants (certains du groupe en ont profiter pour assister à uneimage session de tissage de foulard (qu’ils pourront acheter le lendemain matin!) et fumer un gros imagecigare avec les mamies du village! Retour au camp et on prépare la bouffe avec notre guide, c’est à ce moment qu’il nous présente son épouse et sa fille « Tchacha »(trisomique) très attachante. Souper à la chandelle, veillée au bord du feu (Cindy une des frenchies nous fait bien rire: elle est extravertie et un vraie bout en train!) puis dodo dans notre hutte (la perfection quoi!).
image  image  image  image  image  image  image
Trek jour 2

imageBonne nuit de sommeil, petit déjeuner extra et en route pour quelques heures de trek. En chemin imageon croise notre chasseur d’écureuil volant parti pour la nuit dont Denis a bien faillit l’accompagné! Pour le dîner on s’arrête près d’une cascade, baignade oblige, saut dans le trou sans fond (voir photo de Nath la brave à moitié avalée! ….bon nath a plutôt décider de mettre la photo de Denis à la place…je ne sais pas trop pourquoi?), dîner feuille de bambou avec nouille. Ensuite on reprends la marche en longeant une canalisation d’eau puis Manu et le guide aperçoivent un serpent d’eau dans celle-ci, il n’en fallait pas plus pour stimuler l’instinct de chasseur  de notre guide qui l’assomme avec un bout de bois et le sort de l’eau tout fier de nous dire que ce sera partie intégrante de notre repas ce soir!!! Youppi, enfin pas pour tous…car Cindy en a la phobie! La route imagecontinueimage, on goûte feuillage, fruits, racines etc., vraiment intéressant. Deuxième baignade en après midi, cascade et petit étang au pied de celle-ci, un petit oasis paradisiaque dommage que ce ne soit pas ensoleillé car ce n’est pas du tout des sources thermales….on reprends la route dans la forêt dans un sentier assez escarpé pour arriver à destination un peu à l’écart du village des Karen Blanc cette fois, mais bien installés. On dormira dans une grande hutte commune ce soir!Même scénario que la veille, certains vont faire un petit tour dans le village et Denis s’installe avec notre guide pour préparer le souper. Mais ce sera un peu spécial car on doit apprêter le serpent, toute une technique et plusieurs étapes pour finir avec une délicieuse soupe!! imageTout en préparant le souper la bière se prends bien et notre guide en guise de remerciementimage nous fait gouter à leur alcool de riz, il n’en faut pas plus pour que les « et glou et glou… » entre dans le jeux, donc un souper très animé. La soirée se poursuit autour du feu et bien arrosée, très belle soirée!!!

Autres photos:

image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image

Trek jour 3

imageLever un peu difficile pour certains (pas nous car on connaissait l’alcool de riz!) mais sans effets secondaires trop perturbants,! En route pour une courte marche avant de prendre la camionnette imagepour se rendre…à notre promenade à dos d’éléphant (malheureusement ce sera assit sur une selle avec un guide qui conduit l’éléphant). Agréable mais déjà fait au Vietnam pour nous. Mais voilà que vers la fin du tour le guide demande a Nath si elle veut s’asseoir devant et prendre sa place, Nath a fait sa Jane sans hésiter et la voilà assise sur le cou de notre éléphant, toute une sensation que de sentir son déhanchement nous dit Jane euh Nath! Oimagen a aussi droit à la visite de maman avec son petit de ~2 mois qui viens le baigner dans la rivière!
imagePuis autre tour de pick up pour se rendre à la descente de rivière en radeaux de bambou. La heureusement que notre capitaine ainsi était un bouffon et que nous avons jouer au pirates avec les autres sur leur radeaux car la rivière en soit n’a rien qui fait vraiment monter l’adrénaline!!! Juste avant d’arriver à la fin on passe au travers d’une tribus et beaucoup d’entre eux sont réunis sur les bords pour nous voir passer et on s’arrose un peu tout le monde comme ça!  imagePuis c’est la fin, malheureusement un peu désorganisée car tout se passe très vite: achat d’une paire de short de rechange pour Nath en 3 sec le temps d’hériter du surnom « sexy lady » par la vendeuse (car Nath s’est déshabiller sur la rue…mais elle avait son bas de costume 🙂 ), pas le temps pour Nath de dire au revoir à notre très sympatique guide « Shevall », ni non plus de prendre sa gravol, mais au moins elle sera assise à l’avant!
Autres photos:
image  image  image  image  image  image  image
Retour à Chiang Mai
imageArrivés à Chiang Mai, c’est le fabuleux marché de nuit du Dimanche, les rues sont fermées et imagec’est plein de monde et de boutiques!!! Petite douche et hop direction les boutiques, on va aussi en profiter pour goûter aux spécialités du terroir car la bouffe fait aussi partie du Marché, et bon sang… nous mangeons bien pour presque rien!!! Dodo dans notre nouvelle chambre, grande comme un appart mais qui pcq pas d’air conditionner nous coûte moins cher que la précédente!!!!
Nath et Denis
Catégories : 3. Chiang Mai | Mots-clés :

Sukhothai

image

8hres de bus les genoux dans le front

imageAprès ~8hrs de bus dans la glacière et les genoux dans le front (nous n’en pouvons plus….) on arrive vers 18:30 à Sukhothai. Il y a toujours les nombreux tuk-tuk présents imagepour nous conduirent mais fidèle à notre habitude, on part à pied pour prendre le pouls de cette ville d’autant plus qu’un peu de marche ne fera pas de tort, même si c’est toujours un peu insécurisant d’avoir à s’orienter dans une nouvelle ville le soir. Bon on trouve le Sila Resort sans trop de problème et on nous dirige vers notre petite cabane, assez originale et mignon. Personnel très sympa et environnement super! Petite douche froide …car on ne c’est pas aperçu que le « reset » du chauffe eau était ouvert!!!  On bouffe à l’hôtel, c’est excellent et pas dispendieux!

À la découverte de la 1ere capitale du Siam
Petit déj. crêpe au banane et chocolat et fruit pour Nath (elle est aux oiseaux!!!) et direction vers limagea vielle ville de Sukhothai (temple Siam imageaujourd’hui classé par l’UNESCO). On fait 14km dans la boîte d’un camion (se sont leur bus, des « songthaews ») pour se rendre. Celui-ci s’arrête ici et là comme un facteur pour déposer et prendre des colis et faire monter des personnes…Sur la route, on croise un groupe de cyclistes Français du 3e âge, ils sont 14 et voyagent à vélo avec une camionnette pour les au cas où en plus de faire transporter tous leurs bagages! Ils ont fait plusieurs pays comme ça les dernières années dont la Birmanie. C’est génial pour visiter des pays sans ruiner sont portefeuille (alors préparez vous les amis pour partir en vélo avec nous au bout du monde lors d’un prochain voyage où losrque nous seront retraités!!!!)
imageArrivés au site, on loue des vélos (lire bécanes) car le site fait plus de 3Km carrée et avec cette chaleur écrasante cela nous fait une petite brise.image Nous voilà partis au travers du site archéologique des ruines Siam (un peu comme celles du Forum Romain à Rome), statues de Boudha, temples, palais, etc. Le tout dans un environnement semblable au Jardin Botanique de Montréal. Vraiment spécial de se retrouver dans cet environnement où il devait y régner un atmosphère de partage et de créativité (à voir toutes ces sculptures!) pas surprenant que Sukhothai signifie « la naissance du bonheur ».
On imagepart également à la imagedécouverte d’un autre site un peu plus loin où nous faisons un peu plus de km que requis (lire plutot:on a pris la mauvaise rue car nous ne lisons pas encore aisément le Thaï!). Tout ça pour aller voir un très grand Boudha assis et restauré il y a une cinquantaine d’année.  Puis le lunch, à l’ombre SVP (Nath ne s’endure plus) et retour dans notre maisonnette pour une petite pause.
Autres photos:

image  image  image  image  image

image  image  image  image  image

Notre 1er massage Thai

On repart à vélo (fournis par le Sila) et direction massage des pieds et massage Thai (notre 1er recommandé par notre hôtel). Intéressante méthode de stretching et relaxation en même temps (on est tellement chanceux car 15 min après le début de notre massage, une séance d’aérobie en plein air avec musique avait lieu, je vous dit que ça relaxe ça!). Puis souper chez Poo (réf. Guide routard) mais pas vraiment à la hauteur de ce que le routard mentionne! Allez hop quelques coups de pédale et dodo!

Puis on repart à l’aventure vers le nordimage
Petit déj et en route vers Chiang Mai en bus pendant 3h et pas mal plus confo cette fois ci!

Denis et Nath

Catégories : 2. Sukhothai | Mots-clés :

Itinéraire du voyage en Asie

Voici notre itinéraire de notre superbe voyage et où une portion pour 115 jours:

Départ le 2 décembre pour l’Inde, la Thaïlande, le Laos, le Cambodge et le Myanmar (peut ne pas être dans cet ordre et peut-être pas tout ces pays non plus)

Inde du Nord:  26 jrs

  • Delhi ( 6 jours)
  • Amritsar ( 2 jours
  • le Rajasthan (14 jours)
  • Varanasi ( 4 jours)

Thaïlande: (1ere partie complétée nous y reviendront plus tard)

  • Bangkok ( 7 jours)
  • Sukhothai. ( 2 jours)
  • Chiang Mai ( 8 jours)
  • Chiang Rai ( 5 jours)
  • ??? ( x jours)

Laos:

  • Huay Xai.         (1 jour)
  • Luang Namtha ( 5 jours)
  • Nong Khiaw. (X jours)
  • Luang Prabang ( 3 jours)
  • Ventiane.             ( x jours)

Cambodge:

  • A déterminer (x jours)

Myanmar (Birmanie):

  • A déterminer, si en février ou mars (mais on a notre Visa) (x jours)

———-

Vietnam (on y est déjà aller en 2012…27jrs)

Catégories : 0- L'itinéraire (suite), 2013-14 Asie

Bangkok – Partie 2

image  image  image image

Mission les Klongs, Arun Wat et le China town

imageCes petits canaux qui ressemblent un peu a Venise nous dit on. Après plusieurs détours et imagedemandes d’information on trouve où embarquer et c’est partis pour 2 heures dans un bateau longue queue! Ces bateaux sont propulsés par un gros V8 de voiture monté sur le bateau et l’élice au bout d’un shaft d’environ 3 m, pas besoin de vous dire que ça fait du bruit(on dirait des gros 10 roues sur l’eau) et que l’eau monte très haute lorsque le conducteur ouvre la machine un peu! Visite somme toute intéressante pour la variété des bâtiments et de l’environnement mais sans grand WOW pour nous…

image  image  image  image  image  image  image  image

imagePuis visite du Temple Arun, certainement emblématique de Bangkok de pars sa prestance sur le imagebord du fleuve. On tourne en rond un peu avant de trouver l’entrée (ya dé jours kom sa ou ryen ne fonksionn kom on voudrè…) mais finalement on y est, WOW impressionnant les détails tout autour de la structure et son escalier centrale (qui doit être à près de 60 degrés) que l’on doit gravir pour atteindre le deuxième niveau. De là une vue splendide de Bangkok qui nous permet d’apprécier la grandeur de cette ville! Le soleil commence à descendre et nous avons traversé de l’autre coté du fleuve prendre un verre sur le toit d’un hôtel pour contempler le Wat Arun ressusciter du coucher de soleil  et briller de toutes ses lumières, sûblime!!!

image  image  image  image  image

imageDirection China town pour souper, là une chance que nous rencontrons Kat une petite chinoise (très en forme presque difficile à suivre, elle fait de l’aérobie et ça parrait!) qui nous accompagne jusqu’à l’entrée du China town, elle nous laisse par la suite sans rien demander en retour! C’est bimageondé de monde et de toutes sortes d’odeurs qui proviennent de toutes les cantines extérieures. Soudain une des odeurs nous monte au nez comme de l’acide impossible de respirer et les yeux nous brûlent, on apprendra plus tard que c’est de l’ail cuit trop fort! Difficile de s’y retrouver parmi tous ces kiosques de bouffe où on ne reconnait presque rien. On se lance (impossible de vois dire le nom de l’endroit) c’est excellent malgré le fait que c’est expéditif, ça roule comme seule les Chinois peuvent le faire!!!! Petit stop à la porte de Chine, monument symbolique du quartier. Taxi et dodo.

Excursion nowhere
imagePetit déj. hors de l’hôtel pour faire changement, crêpes au chocolat pour Nath, omelette pour Denis le tout accompagné d’excellent café latte, mioum mioum (en plus on complète l’Inde sur le blog!)…

Direction monument de la liberté où les protestations contre le système et le gouvernement images’organisent tous les soirs. On se fait accoster et presque arnaquer par un supposé Thailandais (on avait baisser nos gardes depuis un certain temps) qui nous dit que l’on devrait considérer quitter Bangkok au pc a cause de grandes manifestations à venir….on perd une heure mais on s’en sort quand même bien par la suite sans s’engager dans quoi que ce soit (Nath était très vigilante!!!)!

imageimageDécouverte d’un jolie parc (après plusieurs minutes de marche sous un soleil de plomb) où nous faisons une pause et regardons les gens faire de l’exercice (il y a une salle de musculation extérieure!). On prends notre courage a deux (voir quatres) mains et quittons ce bel endroit paisible et surtout ombragé pour revenir vers un endroit pour souper.

imageRetour sur Kao San rd: À nos cotés lors de notre souper un couple de Hollandais avec qui on  échange pas mal et que l’on constate que lui jouait aussi au water polo dans les années 70 au moment où nous sommes allés y jouer (Alain, Claude, il connaissait même Gabor!). On achète nos billets de bus pour Sukhothai puis petite marche vers l’hôtel é bo dodo!!

Autre aventure à venir vers Sukhothaïimage

Dernier déj. à Bangkok (pour cette fois car on va revenir c’est certain!) on va voir à l’extérieur de l’hôtel mais tout est fermé, donc retour à la case de départ pour déj.. On finit nos bagages et en route pour le terminal en bus vers Sukhothai, plaine centrale de la Thaïlande!!!!

 

Nath & Denis
Aventuriersdu450

image  image

Catégories : 1. Bangkok, 2-Thailande, 2013-14 Asie | Mots-clés : , ,

Bangkok – Partie 1

image
Arrivés à Bangkokimage
Enfin arrivés à Bangkok (29 déc), wow vol superbe avec Thai Airlines (après que nous aillons faillit passer les mauvaises douanes en Indes où à la dernière minute la policière qui fouillait Nathalie s’est aperçue que nous passions la sécurité des vols locaux aux lieu des vols internationaux (Denis lui était déjà passé!!!!) s’en suit tout un processus de retour en arrière et au début nous on ne comprends pas du tout ce qui se passe….) et en avance de ~30 min en bonus!
 
imagePremières impressions: la température douce (nous sommes le soir et il fait 23), la propreté wow quel changement et pour finir la liberté des tenues vestimentaires (Nath est contente)!!!  Taxi pour l’hôtel (pas questions de marcher car beaucoup trop loin). Première expérience du langage avec le chauffeur, il finit par écrire sur un bout de papier et on comprends finalement que ce sera la montant de la course!
 
imageimageLevés un peu tard (décalage de +1h30) on part faire nos premiers pas dans cette grande ville. Petite visite d’un marché de poissons (ce qui est génial c’est que tous les poissons sont vivants dans des bacs bien irrigués (le marché est sur le bord du canal) et lorsque viens la fermeture ils remettent les poissons à l’eau, très écologique. C’est pas la grande forme et on décide de se caser à un resto terrasse au bord du fleuve. Là c’est simplement irréelle de voir tous les poissons dans l’eau (petite pensée pour nos grands pêcheurs de Rawdon!) puis on se rends compte que les gens achètent du pain et des graines et viennent les nourrir au quai, tout un spectacle! Retour à l’hôtel pour petit « power  Nath » (ha! Ha!)! Ce sera aussi souper dans la chambre car petits bobos à soigner et blog à mettre à jour!
image  image  image  image
 
imageBien dormis et aujourd’hui se sera administration car on doit aller chercher nos visas à l’embassade du Myanmar et composer avec les congés du nouvel an. Beaucoup de monde mais quand même bien organisé. Après avoir remplis les doc et être allé faire prendre nos photos (génial ici tout le monde s’entraide) on remet les doc. Et on demande pour avoir le visa la même journée pour éviter de revenir une deuxième fois (bonne idée de Nath!). imageTout va comme sur des roulettes, on va avoir nos visa dans l’après midi! Petite marche dans le secteur et diner dans un petit resto au coin d’une rue achalandée, génial pour observer les allés et venus des gens.  Autres constat, ici pas de klaxons, les gens roulent dans leur voies sur les routes, imagepersonnes pour nous proposer de l’aide à chacun de nos pas ou regard, en plus d’avoir des infrastructures en très bonnes états!! Récupération de nos visa et retour à l’hôtel pour petit « power Nath » pendant que Denis va explorer les environs. (C’est quand même drôle d’avoir attrapé de quoi seulement arrivée à Bangkok après l’Inde!) En soirée, imageon se dirige vers Kao San Rd un des quartiers les plus animé, là plein de resto, boutiques de tout genre et un monde fou qui déambule dans les rues (bière à la main pour certain!) entre autos, motos, kiosques le tout dans un chaos presque harmonieux! Notre choix s’arrête là où un chanteur Thaïlandais fredonne des airs de Cat Steven et Eric Clapton en surplomb de la jolie terrasse! Miam, on mange très bien pour moin de 15$!
 
imageRéveillon du jour de l’an
Dodo assez dur (on va devoir utiliser nos matelas de sol pour les prochaines nuits!) et éveil imagepas très en forme pour Nath, ce sera journée de repos et mise à jour de nos notes et planif. Denis part explorer où se déroulerons les festivités Thai pour le nouvel an. On a le choix entre les célébrations générales et gros party au World Centre ou les célébrations traditionnelles Thai au parc du Grand Palais. On y va pour le deuxième. Donc souper à Kao San rd coté plus tranquille que la veille et direction le parc, déjà des milliers de personnes sont alignées et se préparent à la prière pendant que des dizaines de moines sur la scène géante récitent les textes sacrés. imageUn ambiance spéciale de sérénité et de calme reigne ici, on sent que ce sera spécial. Puis les moines se retirent il est environs 22h30 et on assiste à une pièce de théâtre chanté (genre Notre Dame de Paris chez nous), bien sûr on ne comprends rien mais il s’agit d’une histoire d’amour entre un Dieux, une princesse et un méchant garnement avec plein de figurants et de décors. Puis les moines reviennent et on sent la fébrilité dans l’air il est 23h55, les moines reprennent leurs lectures chantés puis minuit sonne; les feux d’artifices retentissent d’un peu imagepartout et on est prêt à sauter et crier imageBonne Année mais une chance que l’on se retient car rien ne se passe excepté que tous les Thaïlandais sont agenouillés les mains jointes et prient en chantant avec les moines!!!! Quel spectacle! Il y a également des centaines de lanternes (minies mongolfières) qui sont allumées et lâchées dans les air!!! Le spectacle durera toute la nuit mais nous on s’en retourne faire dodo tout en souhaitant la Bonne Année à plein de gens sur notre route! 
 

imageJour de l’an
On est le Jour de l’An, gros soleil, 28 degrés le matin, rien de blanc, pas de feu de foyer, ni de frisson, ça fait vraiment spécial on dirais qu’il nous manque quelque chose mais on s’y fait vite! Après un peu de lavage et quelques autres babioles go!

imageOn va faire l’expérience des bateaux taxi sur le canal et s’orienter un peu avec ce nouveau moyen de transport très efficace et agréable. Plusieurs minutes pour imagecomprendre comment ça fonctionne (plusieurs lignes: un peu comme le métro chez nous mais sur l’eau)! On débarque au terminus nord pour aller voir le grand marché qui s’y trouve, énorme marché aux puces en plus des kiosques de  bouffes de toutes sortes desquelles émanent de succulentes odeurs…on succombe à quelques trucs dont des petites boules pâteuses mais pas très géniales. 
 
image
On reprend le bateau, direction le temple de Wat Phro où se trouve une imagebonne école de massage Thai et le plus grand Boudha couché (45M de long sur 15M de haut) complètement recouvert de feuilles d’or. À la descente du bateau il y a foule et on s’aperçoit trop tard que notre livre du routard est tombé de la poche extérieure du sac à dos (deuxième fois que nous perdons un livre de cette façon, en Bolivie se fut celui de traduction Espagnole!) donc c’est assez, on ira magasiner un autre sac bientôt! 
imageVisite du temple et de ces multiples cours extérieures (presque un labyrinthe) pour finalement arriver au bâtiment principale du Boudha couché. En entrant on peut voir la statut impressionnante qui remplie complètement l’enceinte du temple laissant seulement un petit couloir pour en faire le tour! Aussi la coutume veut que l’on jette des pièces de monnaie dans des petites chaudières de métal et faire retentir celle-ci comme des cloches (Denis aimerait bien lui aussi que Nath lui remplisse une petite chaudière de pièces de monnaie lorsqu’il est couché mais bon on repassera!). 
 
imageRetour vers Kao San rd pour le souper, sur la route on goûtera des genres de Dumpling (multicolores) pas très certain du goût mais finalement ça s’avère une très bonne entrée. Le clou de la journée: on croise un petit kiosque de livres sur la rue, et devinez quoi (non quand même pas notre livre!!) le Routard version 2012 Thaîlande et en plus celui du Myanmar (que nous imagedevions acheter éventuellement) le tout pour le prix d’un seul chez nous! Nos critères pour souper sont élevés; wi-fi (besoins de planif et coucou), pas bruyant, chaises confortables (bobos au dos) …pas facile à trouver! En désespoir de cause on se risque dans une ruelle et wow, au bout un resto terrasse avec wi-fi, pas bruyant et quand même avec chaises assez confortables (faut quand même pas demander la perfection!). On mange très bien et on réussit à faire tout sur le wi-fi (même coucou de bonne fête à maman Nathalie!!!). Dodo.
Denis et Nath

image. image

Catégories : 1. Bangkok, 2-Thailande, 2013-14 Asie | Mots-clés :

Varanasi

image
Le train de nuit
Aujourd’hui 24 Décembre nous sommes dans le train de nuit pour Varanasi et on y passe le réveillon (très tranquille, à vrai dire une nuit comme les autres ici). Denis à quand même pu dormir même si la personne dans la couchette à coté ronflait comme un dix roues en compression! Quand à Nath, sa couchette lui à rappeler quelques os  (qu’elle n’avait pas sentie depuis un certain temps) et en plus elle a gelée toute la nuit, donc pas bon dodo! Au matin nos voisins débarquent et on hérite d’une famille complète (5 personnes) qui s’entassent sur la banquette en face, certainement après avoir soudoyé le contrôleur car ils n’ont pas de billets et la banquette est pour 1 personne seulement, bon on est en Inde après tout!
L’arrivé à Varanasi pour 4 joursimage
C’est avec 3 hrs de retard que nous atteignons Varanasi, pas besoin de  vous dire que notre comité d’accueil est présent, tuk-tuk, taxi, rickshaw, et tous les autres qui veulent nous conduire au meilleur hôtel en ville, un vrai cirque que nous avons de plus en plus imageapprivoisé…On se dirigeun resto ou internet est identifié dans notre guide. Ben sur que l’on se trompe a quelques reprises et notre patience envers tous les aidants naturels semble atteindre son paroxysme! Finalement on y arrive mais devinez…il a déménagé depuis 3 mois, la bonne nouvelle c’est juste à coté, la mauvaise est qu’internet ne fonctionne pas (merde et re-merde!). On mange quand même bien et on reprend la route à pied pour les Ghâts du Gange. Ouf ici c’est pas facile on se croirait presque dans un village (condition des rues, atroce) mais avec la circulation d’une grande ville. Enfin on voit une affiche avec le nom du ghât principal que nous cherchons, on est sur la bonne voie! Voilà devant nous le « Ganga », ce fleuve mystique Hindoux! imagePetite pause dans les marches pour admirer et voir toute la vie ici (en réalité une infime petite partie seulement) bon comme vous pouvez vous en douter ce moment zen ne dure vraiment pas longtemps(ha, ha!), un jeune Hindou a flairé la viande fraîche en nous et nous fais la conversation habituelle…imageCette fois on joue le jeu et lui faisons aussi la conversation tout en se dirigeant vers notre guess house, bien sûr juste avant d’arriver, il demande de l’aider à payer ses études et pour nous avoir montré le chemin (mais il marchait derrière!!!). imageDonc il va rester presque en blanc et frustré de voir que son stratagème ne lui rapportera que 7 roupis! En entrant dans le guess house on est reçu par le frère du proprio qui était aller nous chercher à la gare (mais on ne s’est jamais croisé) et croyais que nous avions décidé de prendre un autre endroit, bref il est très heureux de nous voir! imageIl nous offre une chambre temporaire pour le premier soir (pas celle que nous avions demandé) et va nous donner une avec vue sur le Gange pour les 2 autre soirs. Il nous invite aussi au souper de Noël qu’ils organisent en soirée pour tous ses clients, cool! On va aller vagabonder le reste de la journée sur le bord du Gange marchant d’un ghât à l’autre tout en observant la vie très spéciale qui se déroule sous nos yeux; des gens qui se purifient en prenant leur bain (bon façon de parler car l’eau ici n’a rien de propre mais est moins pire qu’on pensait), d’autres lavent leurs linges, les gurus et les sadus qui se promènent tout en faisant leurs prières, une certaine harmonie dans le désordre (typique de l’image de l’Inde).
image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image
Souper de Noëlimage
Retour au guess house, on se rend au resto sur le toit, plusieurs personnes sont déjà rendus. Musique et décoration sont de mise, on discute une peu avec des Allemands, Australiens et ça débute. imagePremier service (le seul car c’est un buffet) un verre de bouillon de soupe (genre sauce BBQ St-Hubert dans un verre!) assez onctueux et salé un peu mais ça réchauffe. Puis, ici il semble que c’est la coutume, ils coupent le gâteau genre de Forêt Noire et distribuent des morceaux à tous qu’on mange avec nos mains! Et hop là le feu d’artifice et les jeunes indiennes qui dansent un 10 minutes puis c’est le buffet! La bouffe végé est excellente et en quantité plus que suffisante! J’allais oublié, toute la famille et les amis de nos hôtes semble être présents! Pour le reste, nous on va faire dodo mais le party a continué jusqu’aux petites heures du matin!
Les jours suivants
imageDebout tôt, i-e: réveil au son de casseroles renversées par des singes qui cherchent des restes de la veille puis on va déjeuner au resto car celui de l’hôtel est fermé ce matin, lendemain de veille oblige!!! imageOn se risque dans le labyrinthe des petite ruelles pour trouver un endroit. Ça y est, se sera un petit café tranquille ouvert sur la ruelle. On commande et 5 min après une génératrice se fait entendre, on se regarde tous les deux pis on se dit ça se peut pas, c’était si tranquille….mais en fait ça ne dire qu’un court moment, c’est simplement que le proprio à besoin de sa génératrice pour faire fonctionner sa machine à café espresso!!!!! (Ben oui car ici sur le bord des ghâts: plus de tuk-tuk et autos, seulement des motos ici et là pour les locaux de la place, ça fait beaucoup de bien de ne presque plus entendre de klaxon). imageFort de notre petit déj. on part à la découverte des ghâts et du crématorium principale, celui-ci est très impressionnant; énorme quantité de bois pour les bûchers (les familles des défunts l’achètent pour brûler le corps, personne ne peut apporter son bois!), sanctuaire pour les mourants en attente de la fin et haut lieu touristique (aussi paradoxale que cela puisse paraître). imagePuis notre dîner se fera au Dolphin resto terrasse offrant une vue superbe du gange et ayant Internet. On mange bien mais le wi-fi est trop lent pour le blog donc on part marcher dans les ruelles, on trouve de tout pour tout les goûts et on croise même à plusieurs reprises un racoleur qui nous avait déjà abordé pour aller dans sa fabrique de soie!image Ici aussi les vaches déambulent librement (leurs bouses aussi!!) dans les ruelles étroites causant certains embouteillages! Pas évident de se retrouver les première fois, aucun point de repère dans ce labyrinthe au multiples croisements. Après quelques temps on finit quand même par se retrouver. On se dirige ensuite sur les ghâts pour assister à la cérémonie du soir où 5-7 prêtres fond des messes et font ???????? , imagetous les bateaux des touristes viennent se poster devant eux pour regarder le cérémonial, vraiment beau. Après on à un petit creux donc direction la bouffe (hé oui encore une chance que nous mangeons végé!) mais non sans se faire intercepter par des lecteurs des lignes de la main (qui pour certains veulent presque nous l’enlever!), des massages ou encore se faire marquer le milieux du front d’un pointimage rouge (il y en a un qui a réussi à prendre Denis pour 20 roupies!!!!!!) Bon finit par arriver, sympathique terrasse avec encore une fois une vue a couper le souffle sur le gange (mais de nuit cette fois) nous l’avions choisie pour internet mais encore une fois trop lent pour faire quoi que ce soit (donc impossible de planifier/réserver quoi que ce soit pour les prochains jours, zut et re-zut!!!!!
image Levé très pénible, les chiens ont hurlés une partie de la nuit, quelques moustiques imagedans la chambre (bizzzz z dans les oreilles!) et le prêtre qui commence à réciter ses prières au micro à 6:00!!!!! Aujourd’hui sera une journée cyber café car il est impossible de dénicher Internet potable ailleurs car on apprend que le wifi à grandeur de Varanasi ne fonctionne pas bien et notre planification du futur l’oblige si on ne veux pas se faire organiser! Donc après plusieurs recherches et analyses ont va quitter l’Inde demain pour Bangkok. Descendre dans le sud de l’Inde sera jumelé à un autre voyage peut-être….maintenant dodo car assez de recherches, planif et décisions pour aujourd’hui!
Dernier jour à Varanasi et en Inde
imageCe matin, promenade en bateau sur les rives du gange, ça nous fait voir une tout autre imageperspective, les contremarches des ghâts étant peintes de différentes couleurs, c’est vraiment spécial a regarder vue du fleuve! Bon après ce beau moment, il est venu le temps de dire au revoir à Varanasi et à l’Inde, direction l’aéroport en tuk-tuk (tout un pilote) pis on a gelés car la température à vite changée aussitôt que nous sommes sortis de la ville. Bon rendus à l’aéroport, quelques anecdotes de plus en main (on vous en réserve pour un bon souper en tête à tête!), on s’installe confortablement pour la route vers la Thaïlande et sa capitale Bangkok!!
d’autres photos:
image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image image image image  image
Catégories : 1-Inde, 2013-14 Asie, 4. Varanasi | Mots-clés :

Conclusion de notre voyage en Inde

image
Ps: avis à nos lecteurs, ajout de plusieurs photos tout en bas dans les 2 arcticles précédents (Rajasthan partie 3 et finale)
Conclusion de l’Inde du Nord: 
imageDonc au revoir à l’Inde un pays de contrastes et de contradictions de pars ses religions qui prônent le partage, le respect et l’égalité entre tous, et celui de la richesse extrême des brahmane et sa dure réalité du quotidien face à l’écart grandissant entre les classes dans la société, la criminalité et la corruption bien présente partout. L’Inde ne imagelaisse pas indifférent et fait face à des défis titanesques, ne serait-ce que dans le maintien de l’unité du pays où le rapprochement entre les classes pour adresser l’écart entre la pauvreté extrême (400m d’Hindous gagnent -1$/jour et le salaire imagemoyen du pays est de -2$/jrs) et la richesse sans fin des classes supérieures demeurent les plus grands défis de ce pays unis dans le chaos! Où la femme a encore beaucoup de chemin à faire avant de connaître une égalité tel que nous la connaissons à moins que ça ne soit leur fatalité! Et que dire d’une vie dictée par la religion et un niveau de vie imposés par les castres?
image
imageimageQuel est notre sentiment général de ce voyage? Je vous dirait que l’Inde est très spéciale, elle nous fait beaucoup réfléchir et nous met en extase que sur de très courte période….nous avons des bons moments et d’autres, beaucoup plus, demandant de la patience et de l’adaptation donc encore une fois des contrastes éloquent! Voyons voir si le recul nous permettra une meilleure compréhension de ce bout de pays…
Denis et Nath

image

Catégories : 1-Inde, 2013-14 Asie

Directement de Bangkok, Bonne année 2014!

Le nouvel an tout en prière avec les moines boudhistes!

Le nouvel an tout en prière avec les moines boudhistes!

A vous tous on vous souhaites, bonheur et santé et que vos désirs les plus chers se réalisent en 2014!

Gros calins à tous!
Denis & Nath, vos aventuriersdu450

Catégories : 1. Bangkok, 2-Thailande, 2013-14 Asie

Rajasthan tour (Finale) – Jaipur et Rathambhore

image
Jaipur
imagePetit déj. et direction Jaipur (~180km=~4hrs de route!!!) on y arrive en milieu d’après midi, ouf! Check in (devinez notre chambre?) et puis on dégage « opc » (ah ok, opc=au plus criss) pour aller marcher dans la ville. Ici beaucoup de construction, la ville semble en pleine croissance (à moins que ce ne soit après la guerre….bon non Nath déconne là): métro, voies ferrés et nouvelles route, tous en chantiers en même temps ( hum ça me rappelle une ville pas loin de chez nous….). imageAprès s’avoir un peu enervé à retrouver notre chemin par rapport à la carte et de repousser tous les « gentils hindoux » qui veulent tous nous embarqués, on trouve finalement le Peacock Restaurant (jolie terrasse sur le toit du Pearl Hôtel) et très bonne bouffe, prix et personnel sympa! Dommage que nous soyons pas à cet hôtel, c’est exactement le choix qu’on aurait fait par nous-même avec Booking.comet/ou Trip Advisor! Ben non, nous « les québécois » avons choisit le RTDC!!! Bon continuions…
imageLe lendemain c’est le tour de ville avec un guide, « Jitendras » (son nom) très sympathique et parle un très bon Anglais. Visite de la ville rose qui a perdue sa couleur originale depuis que la fleur des champs qui était utilisée pour produire le rose ne pousse plus dû à l’expansion de la ville et aux changements climatique. imageAujourd’hui c’est un extrait de glaise rouge qui est utilisé (la fleur permettait de faire une couleur qui durait des dizaines d’années, avec la glaise ils doivent tout repeindre les principaux axes au 2 ans!). Bon voici les endroits que nous visiterons: le Palais des vents, le Jantar Mantar, le Albert Hall Museum,  et à Amber le Amber Palace…rien que ça et sur la route nous aurons vu: le Jaigarth Fort et le Jal Mahal (le palais flottant). Sans tout vous décrire en détails chacun d’eux, voici nos 3 coups de coeur sans ordre précis (car on s’accorde sur les 3 mais pas dans le même ordre!).
image  image  image
imageLe Amber Palace, bien sur c’est le palais du Maharaja de Jaipur et des ses épouses (le chanceux!!!). Le palais est constitué de plusieurs cours intérieures ayant chacune une fonction spécifique, Jaleb Chowk pour les parades, Diwan-i-Am pour les audiences publiques imageetc… la plus impressionnante étant le Jasha Mandir (salle de repos et distraction du Maharaja) dont le plafond  est recouvert de marqueterie de miroir et de feuilles d’or. Toutes ces salles sont inter reliées par une dédale de couloirs eux aussi inter reliés afin que personne ne puisse savoir où se trouvait le Maharaja lors de ses déplacements.  Le palais à même un tunnel le reliant au fort Jaigarth (4km) que le Maharaja parcourait à cheval (rien de moins). C’est vraiment un des plus beau palais à cause de sa localisation sur le dessus d’une montagne et entourés de muret sur les autres colline avec son lac tout au bas!
image  image  image  image  image  image  image  image  image
imageLe Jantar Mantar: centre d’astronomie en plein air construit au XVIII siècle par une vingtaine d’astronomes. Les instruments d’une précision presque parfaite et pour la plupart encore fonctionnels aujourd’hui (le Vrihat Samrat Yantra, entre autre, haut de 27M donne l’heure à 2 secondes près) démontre le génie et la connaissance des savants de ce temps!!!!
image  image  image
imageLe dernier mais non le moindre est le palais des vents (Hawa Mahal), plutôt une façade qu’un palais nommé ainsi pour ses nombreuses fenêtres donnant sur le rue principale afin de permettre aux princesses d’y observer les activités et processions de tous les jours. Construit sur 5 étages et légèrement incliné vers l’arrière (pas de fondation seulement une base en imageciment 1M d’épais). Il assurait le confort de ces dames pendant toute l’année, les étages plus bas étant plus chaud l’hiver car très peu de vent et plus on monte, plus la fraicheur du vent se fait sentir pour les mois d’été très chaud. Ah oui ces dames y accédait en chaise roulante poussé par leurs serviteurs quand même!image On a jamais spécifié mais les femmes devaient (et c’est sûrement encore un peu le cas) utilisés des endroits très spécifique munis de fenêtres grillagées comme celles là, de cette façon elles pouvaient observées les activités de la rue sans être vues! Dans tous les palais et beaucoup de maison existent toujours une section munies de ces fenêtres (je crois qu’ils les appellent les « mousharabia »… pas sûr pentoute) utilisées juste par les femmes!!!
imageDernière visite le musée des turbans, assez rudimentaire (je crois que c’est plutôt pour attirer de la clientèle au restaurant) mais enfin passons, on passe un bon moment avec les employés qui sont sympathiques et drôle! Puis longue marche avant d’aller souper et faire dodo.

Sawai Mdhopur (parc Ranthambhore)
imageDépart pour le parc national de Ranthambhore mais avant surprise au check-out de l’hotel! Elle nous demande de payer les taxes…hum cette fois Denis pète les plombs, là c’est trop! (Encore une imagearnaque de RTDC, ils n’ont pas payé les taxes lors de la réservation!!!) ce n’est pas un gros montant c’est surtout sur la forme que nous montrons notre insatisfaction. Bon ça commence mal la journée mais on est entrain de se bâtir un lexique complet de toutes les questions et preuves à demander avant de faire quoi que ce soit au Rajasthan car RTDC pour une agence Gouvernementale ne donne vraiment pas le goût aux touristes de revenir ici en réservant avec eux, en fait je le déconseille vivement à quiconque!!! (on en reparlera dans nos adresses à éviter).

imageArrivés à Ranthambhore. On passe réserver nos places en Jeep en Gipsy pour aller voir les tigres en liberté. Manque de planification de notre part et on doit payer un peu plus cher nos places (seulement des revendeurs on des places car le nombre de véhicule ayant accès au imageparc est contrôlé par le parc et bien sûr ce sont les revendeurs qui achètent celles-ci dès qu’elles sont disponibles, comme chez nous!!!). On ne verra malheureusement pas de tigres mais des Antilopes, de gros chevreuils (là le papa de Nath serait au paradis ici!) des cochons sauvages, etc… La balade en Jeep est bien le fun et on est avec un couple Hindoue et leurs deux enfants qui sont très gentils. imageRetour à l’hôtel (on est gelé, la jeep est à ciel ouvert et dès que le soleil tombe ici la température suit), une bonne douche chaude (enfin petit filet d’eau, hi!hi!hi! Mieux vaut en rire) et hop feu de camp, buffet très bien, puis comme à chaque fin de journée DODO!

image

Retour vers Jaipur pour une dernière nuit au Rajasthan (on ne vous la pas dit mais on a changé d’hôtel pour un autre RTDC, un petit peu moins piteu et on revient souper au resto Le Peacock, miam) avant de se rendre à Delhi (5-6hres d’auto à la vitesse Sushil) pour prendre le train de nuit vers Varanasi qui sera de 13-14hrs…

Denis & Nath

Ajout de nouvelles photos prises lors de nos déplacement en auto de 6hres….
image image image image image image image image image image image  image image

Catégories : 1-Inde, 2013-14 Asie, 3. Rajasthan

Rajasthan tour (Partie 3) – Pushkar

image

Pushkar
imageDirection Pushkar, c’est infernale plein de gros camion transportant imaged’immense blocs de marbre sur la route montagneuse et notre Sushil qui ne dépasse pas, on irait certainement plus vite en rickshaw!!! Denis n’en peu plus, il a mangé tous ses bas et porte maintenant ses sandales, hi, hi, hi!!! Ici c’est le royaume de marbre, des fournisseurs alignés sur des kilomètres. On peut apercevoir au loin la carrière d’un blanc éclatant et la poussière blanche en suspend dans l’air.

Quelques photos rafales des modes de transport….a defaut d’avoir celle avec le marbre!

image  image  image  image  image  image

Nous allons apprendre plus tard que nous avons manqué de visiter le fort Chittorgarh car Sushil s’est trompé de route… Puis il nous dit d’éviter la visite du temple musulman à Ajmer (la ville musulmane de l’Inde) car supposément trop dangereux pour les touristes (si c’est le cas pourquoi l’agence le met sur le parcours!!!) heum… Avec son anglais très difficile à comprendre, on laisse faire!

imageBon enfin arrivés à Pushkar, la température a drôlement descendu et on a perdu le soleil après 18 jours quand même! On check in, on est chanceux, on a une chambre avec vue sur le lac sacré entouré des 52 ghâts et ~ 500 sanctuaires tous blanc. C’est vraiment beau et on a la chance de pouvoir assister à ce spectacle de jour et de soir! imageDépart pour une courte visite du temple de Brahmâ, le créateur et premier dieux de la trinité hindoue. Avec un tel titre nos attentes étaient grandes mais imagec’est un tout petit temple qui s’ouvre devant nous (on est pas certain d’être à la bonne place car Sushil ne nous a pas très bien indiqué la direction). Puis on se fait demander de laisser nos souliers à la porte pour entrer dans le temple, c’est bien ici! Vraiment modeste le créateur, rien de spectaculaire si ce n’est que tous ces Hindoux qui vont est viennent pour déposer des offrandes sur l’hotel tout en récitant des prières pendant qu’un prêtre fais retentir une cloche infernale…pendant au moins 10 min!!!! imageVisite terminée, en fait celle-là on ne la pas trop bien comprise! On déambule dans les rues et ici c’est très facile de s’orienter car toutes les rues suivent le contour du lac. Bien sûr on se fait interpeller partout car il nous est difficile de se fondre dans la foule avec notre imagepeau blanche mais ça fait partie de la vie ici!!!! Des boutiques de tous genres et des personnes aussi (ça oui!), on peut très bien sentir les vestiges de l’esprit hippie qui régnait ici dans les années 1970. On arrête notre choix au « Hard Rock roof top » pour souper, que l’on accède par un escalier très étroit et sombre, sans la pancarte on ne l’aurait jamais trouvé! Sympathique terrasse à l’atmosphère mi-hindoue et mi-hippie, bon service, bonne bouffe avec vue sur le quartier en bonus!!!! Petite marche vers l’hôtel et hop dodo!

Le lendemain matin pas grand monde dans l’eau, qui voudrait aller dans cette eau à cette température?

Catégories : 1-Inde, 2013-14 Asie, 3. Rajasthan

Rajasthan tour (Partie 2)

image
imageJodhpur (la ville bleu)
Alavidā Jaisalmer, en route pour Jodhpur, la śahara Nīlē. Encore plusieurs heures de route dans le désert (on a une petite pensée pour vous autre dans la neige et à -20, sniff, sniff) pas beaucoup de chose à voir, on écrit le blog, fait de la lecture sur les prochaines villes et un peu de dodo.
Arrivé à Jodhpur, on se dirige directement vers le Fort Mehrangarh. Ouvrage titanesque, la seule forteresse au monde qui n’a jamais été conquise de toute son histoire. Pour vous donner une idée de la grandeur il y a un parcours de 4 tyroliennes (et pas des petites) à l’intérieur des murs! Visite avec audio guide (la première en Inde) très bien faite et facile à suivre .  Du haut des murs on voit bien le bleu des maisons de la ville, vraiment exceptionnel en plus on assiste à un magnifique coucher de soleil!!
image  image  image   image   image   image image

L'habit pouvait peser 15-20 kilo et l'épée un autre 7 kilo...fallait que le cheval soit fort hein?

L’habit pouvait peser 15-20 kilo et l’épée un autre 7 kilo…fallait que le cheval soit fort hein?

imageEnsuite enregistrement à notre hôtel miteux….bon on n’espère plus maintenant (typique des hôtels de l’agence gouvernementale RTDC, cher pour la qualité comparativement à ce que l’on peut trouver sur booking.com…). En soirée on va marcher dans les rues de la vieille ville vers Ghara. On arrête souper dans un petit resto (Priya) local recommandé dans le Routard (leur Mc Do quoi). Vraiment d’excellent Thali et pas dispendieux. Vers la fin du repas deux Hindoux viennent s’assoir à notre table pour discuter un brin, on échange et ils nous donnent quelques bons conseils, vraiment sympathique (un beau petit moment). Puis on va faire le tour de Ghaṇṭā – ghara, toutes les boutiques sont fermées mais on peu voir que ça doit grouiller fort d’activité durant la journée. Petite marche et dodo.

Puis le lendemain nous sommes aller visiter la demeure du Maharaja de Jodhpur : Umaid Brawan Palace Museum, que l’on voit du fort, avant de quitter pour Udaipur

image   image  image  image

Ranakpur
imageOn prends la route pour Udaipur, à Ranakpur visite d’un magnifique temple Jaïn celui d’Adinath (coup de coeur de Nath). Constitué entre autre de 1,444 piliers, tout est en marbre finement sculpté à la perfection (enfin presque pcq pour les Jaïns seul Dieux est parfait, donc un seul pilier n’est pas droit…). Une sérénité se dégage de cet endroit mythique, on se croirait presque dans un film d’Indiana Jones!! Ajouter à cela le formidable travail architecturale et les plans que cela doit avoir nécessité ne fait que tendre cet endroit plus exceptionnel. Un MUST si vous visitez  le Rajasthan. (il est meme ecrit sur un des panneaux a l’entree que les femmes menstruees ne peuvent entrer a l’interieur du temple…)
image  image  image  image  image  image
image
Sur la route, Sushil nous propose un thé au lait de Buffalo, on arrête près d’un petit kiosque juste à la sortie du village, toute la petite famille est là et nous regarde curieusement. Ils se prêtent généreusement à quelques photos, en revanche on leur remet des crayons et dessins à colorier que nous avions apporté pour ces occasions, les petites sont contentes!!
Arrivé à Udaipur on prend ça relaxe et on soupe à l’hôtel, assez de route pour aujourd’hui car l’hôtel est situé loin de tout.
Udaipur
imageLe lendemain petit tour du Lac en auto (car on a rejeté le tour en bateau proposé par Sushil) et visite du monument de Maharana Pratap Smarak Samiti, légende vivante et fondateur de Udaipur. imageJolie jardin a flanc de montagne courronné par la statut du Maharana sur sa monture tout aussi légendaire Chitak. Puis on se dirige vers Monson Palace situé sur la plus haute colline des alentours (1000m) et au milieu d’un sanctuaire de protection de la faune (un des rares en Inde). Le palais en soit n’a rien de fantastique mais en revanche il nous ouvre une fenêtre splendide de la ville, ses 2 lacs et les alentours, juste ça valait le détour!!!! Et les poignets magnétiques de Nath fonctionnent à merveille (car la montée en spirale à été un vrai test!!!) et plus de gravol depuis le début du tour!
image    image
imagePetit lunch dans un attrape touriste (même en ville notre chauffeur nous amène dans ces endroits…) bon on fait avec pour cette fois c’est quand même bon. Puis petite halte dans un jardin de l’amitié, endroit paisible où coule plusieurs fontaines dans de grands jardins d’eau… cocasse car dans un des bâtiments on voit une affiche du gouvernement faisant mention d’économiser l’eau et que chaque goutte compte!
imageEn route pour le City Museum Palace attraction principale de la ville. En fait le Museum n’est qu’un petite partie du palace que les touristes peuvent visiter, le reste étant pour le clients du très chic hôtel. Arriver sur place on dompe notre chauffeur (qui voulait nous attendre) en lui disant de retourner à l’hôtel et que nous rentrerons à pied (on a besoin d’air et puis ça va faire du bien de marcher!).  Le City Museum Palace: visite intéressante surtout de se promener dans les petits couloirs étroits sur de multiples paliers entre chacune des salles et cours intérieures! Mais on dirait qu’on en a trop vu là….et ce n’est pas le mieux conservé non plus….
image  image  image  image
imageEnsuite, direction les lavandières sur le bord du lac et marche dans les rues de la vieille ville, wow ça ça fait du bien de se retrouver à notre rythme! Stop, dans un petit café (wifi disponible!) Nath en profite pour faire un coucou (skipe) à sa maman et Denis pour enfiler le dernier morceau du brownie, miam, Nath fait grrrrrr!. Un petit couple de Français, ayant entendu Nath parler à sa mère de nos prochaines destinations,  nous donnent plusieurs info sur Varanasi (quand même sympa ces Français!!!)
image  image  image
imagePuis souper terrasse avec vue magnifique de la maison du Maharana et son hôtel (deux petits îlots au centre du lac) tous éclairés en plus des lumières sur l’autre rive, très romantique! On fait aussi causette avec un Anglais (Angleterre) qui voyage en éclaireur (entre deux stages d’études) pour sa mère qui possède une agence de voyage, très sympa, il nous donnes de bon conseils pour le sud. imagePuis c’est le retour à pied, pas évident de se retrouver le soir même avec une carte car presque aucun nom de rues et plusieurs rues ne sont même pas sur la carte!!! On a demandé plusieurs fois notre chemin et les gens nous ont toujours gentiment aidé (mais ils ne conçoivent pas que nous voulions marcher ~4km et nous recommandent de prendre un Rickshaw), intéressant et je dirais même reposant dans une certaine mesure de marcher le soir car les rues sont bien plus tranquilles et moins polluées. Ça y est on est arrivés et on a fait descendre notre souper, fin prêt pour un beau dodo! Śubha rātri!

Nath & Denis

image  image   image

PS:   Maintenant nous sommes dans un cafe Internet a Varanasi car nous sommes incapable d’utiliser le WiFi vec tout les gadgets qu’on a (Ipad et Ipod) et meme la carte 3 G ne marche plus …les liens sont horribles ici!  Meme notre hotel et les resto qu’on nous dit disposer du WIFI ne marche a peine…alors patience pour nos histoires et beaucoup pour nous! Car on mange nos bas actuellement car notre preoccupation est notre planification du futur (inde du Sud ou direction vers la Thailand) et nous avons peine et misere a la faire par nous  meme…. (pis comme on connait la gentillesse des hindoux pour nous aider…)

image

Catégories : 1-Inde, 2013-14 Asie, 3. Rajasthan

Rajasthan tour (Partie 1)

Grand départ pour 14 jours
imageĀja hama śurū  notre périple de 14 jours à visiter le Rajasthan avec un chauffeur. On est un peu anxieux pendant que l’on attend à l’extérieur de l’hôtel car si ça ne click pas avec lui, les 14 jrs vont être très long… Un petit monsieur sort de sa voiture et vient vers nous, il nous aborde dans un Anglais assez rudimentaire mais il a l’air bien gentil, ouf!
imageJour 1 – Jujhunu
On est parti pour plusieurs heures de route en direction Jujhunu, ville de halte seulement car la distance pour se rendre a Bikaner est trop longue pour se faire en 1 journée considérant les routes ici. Pour diner on arrête dans un genre de halte routière, la nourriture est pas mal mais les prix sont exorbitants en comparaison à ce que nous avons vu à Delhi…
Arriver à l’hôtel, il semble qu’ils n’ont pas la réservation  mais tout s’arrange très vite. En entrant dans notre chambre une forte odeur nous monte au nez mais le porteur nous dis que c’est les murs en chaux qui ont cet odeur et que ça partira dans quelques minutes. Nous partons pour la visite du petit temple de ??????? C’est le plus grand du petit village! On y fait le tour en moins de quelques minutes, beaucoup de locaux y viennent pour faire des offrandes à Shiva… imageLes gens nous regardent d’un air curieux, ils ne voient pas souvent des étrangers… Tellement que pendant que nous sommes assis à discuter, un femme lance presque sont enfant dans les bras de Denis en demandant à son mari de prendre une photo, le pauvre petit est en larme croyant que sa mère veut l’abandonner et rien a faire malgré l’insistance des parents, il ne veut rien savoir (moi aussi à son âge  je n’aurai pas aimé ça me faire pitcher dans les bras d’un extra terrestre!!!!!)…tout est bien qui fini bien quand même, quand on invite la maman avec son fils pour la photo. Retour à l’hôtel, même odeur dans la chambre, on se rends à la salle à manger et demandons à être changé de chambre.  Après quelques minutes (et vérification de leurs part) ils acquiescent à notre demande. L’autre chambre sera moins pire et surtout sans odeurs, le responsable nous fait ses excuses (le personnel est sympathique et très attentionné).
image        image
imageJour 2&3 – Bikaner
Après déjeuner on prends la route pour Bikaner, on fait quelques ajustement avec le chauffeur afin de mieux se comprendre concernant; l’itinéraire, les arrêts et surtout les pauses pipi (ben oui car en tant que femme cela semble très compliqué, 1h30 avant de pouvoir arrêter… Nath commençait à être à côté de ses pompes!).
imageArrêt à Madawa pour visite d’un havelis (anciennes demeures des riches collecteurs de taxes pour le Maharaja et seuls propriétaires de Dromadaires indispensables aux commerçants pour traverser le désert vers Delhi). Ces demeures sont entièrement peintes de fresques et les détails sont simplement magnifiques.
image     imageimage  image
imagePuis c’est la visite du Mandawa Castle, ancienne demeure de Nawal Singh (1755 pour les historiens). Le palais (ça ressemble plus à une forteresse) à été en parti restauré (~30%) en hôtel de luxe dont nous faisons la visite; grand luxe, suites dignes des contes de fées, piscine, bar, etc. Ce qui contraste avec l’extérieur des murs et la pauvreté qui y règne.
imageOn poursuit notre route vers Bikaner que nous atteindrons en début de soirée, la même histoire pour la chambre (cette fois je vous sauve les détails): on change de chambre. On prépare un courriel pour se plaindre à l’office gouvernemental responsable de notre circuit (RTDC). Toujours pas d’internet nulle part!
imageDonc le lendemain matin, on demande à Sushil (notre chauffeur) de nous conduire à un organisme communautaire  (AFEV mentionné dans le Routard) qui offre aussi wi-fi aux touriste. Arrivés sur place au fond d’une petite ruelle, on sonne à la porte… Un jeune homme ouvre et nous invite à entrer sans poser de questions. Il nous offre thé, café et par la suite  nous demande comment il peut nous aider. Hé ben on est tombé sur « Ēka chōṭī sī parī » (voir traducteur avec Google), en peu de temps il nous procure une carte 3G pour le IPad qui nous permettra d’être autonome pour internet.

imageEnsuite route pour la visite de Fort Junagarth, cette fois nous avons un guide Francophone (Nath est très contente!), il est très intéressant et nous donnes plein d’information historique et architecturale du fort. Celui-ci appartient toujours à un famille royale et ils travaillent à la restauration depuis plusieurs années, environ 5% de complété à ce jour (partie ouverte au touriste). À l’entrée, des empreintes de mains à coté de la porte principale attirent notre attention: il s’agit des empreintes des premières femmes de Maharaja qui devaient s’immoler avec le corps de leur mari lorsque celui-ci décédait, la dernière immolation dates des années 1970…

Empreintes des femmes des Maharaja

Empreintes des femmes des Maharaja

Lunch time et devinez quoi, ben oui le guide a un restaurant et il nous propose d’y aller… On mange bien et le prix est correct.  On en profites pour envoyer la note de plainte au responsable du tour ( sans grande attentes). Après le lunch, Sushil passe son cellulaire à Denis, c’est le responsable de l’agence, il a lu la note et il appelle  pour  s’excuser et il va s’assurer de régler les problèmes pour le reste du voyage! (Wow on est content).

Ils viennent de se marier et ne se connaîssent pas!

Ils viennent de se marier et ne se connaîssent pas!

En Sari...bon ok j'ai de l'air d'une poche de patate ou d'une poupée russe...mais au moins on s'est bien amusé

En Sari…bon ok j’ai de l’air d’une poche de patate ou d’une poupée russe…mais au moins on s’est bien amusé

Petit détour voir une fondation coopérative ( crée par Richard Gere…on n’essaye encore de nous entourlouper je crois…) qui vend de l’artisanat local! Là on a droit à tout une démonstration de vente et présentation de couvertures, nappes, foulards, etc…Nath succombe et achète son premier fou (bien je ne sais pas si vous avez remarquez depuis le début j’ai toujours le même foulard pour avoir l’air pas trop …comment dire : ajusté car voyez vous je n’ai pas grand linge de ample et ce n’est pas très bien vu là-bas… Un petit peu d’ajustement pour les femmes occidentales quoi)!

image
En route pour le très spécial temple Shri Karni Mata: Nath a vraiment eu un « coup de coeur », très haut… juste avant de sortir. Je ne vous en dis pas plus, allez Googlez! Retour à l’hôtel et dodo!
Jour 4&5 – Jaiselmer (la cité jaune)
image« Jaisalmer kē li’ē prasthāna« , ~350 km, ça va prendre la journée car les routes sont en très mauvaises état ou en réparation sur près de la moitié du parcours (ici pas de cônes orange mais des sacs de sable) et Sushil qui limite sa vitesse à 70 km/h, même quand la route est belle et qu’il pourrait rouler 90 km/h (c’est la limite ici)… après quelques heures Denis a du avoir mangé et digéré ses bas plusieurs fois!!! Finalement on arrive à Jaisalmer en fin de journée. Cette fois ci, l’hôtel est très bien, chambre très propre et confortable (virement à 360). Petite pause et en route pour aller marcher dans les rues de la forteresse.
imageLes rues sont étroites, il y a des marchands de toutes sorte, ça fait du bien de marcher et se laisser porter par le temps! Comme vous vous en doutez ça ne dure pas longtemps, on se fait aborder encore une fois par un Hindou, il parle Français et dit travailler dans une coopérative qui vend l’artisanat fait dans les villages (bla, bla , bla…) bon on est à coté donc après que Nath sort d’une boutique ou elle à peut-être enfin trouver un haut (tunique pour changer de look un peu), on va voir. Même stratagème que partout pour nous vendre quelque chose: on nous offre du thé ou café, propose une démonstration d’articles, etc… Cette fois, on leurs dit que nous cherchons simplement une tunique. Nath en essaie plusieurs (ils on du sortir la moitié du magasin) mais rien ne fait, on quitte=petit vendeur très déçu même si dès le départ on nous avise qu’on est absolument pas obligé d’acheter (ouinh!). Retour à la première boutique, Nath achète son haut et on sauve 40%!
Souper resto terrasse… on pensait être tranquille mais à peine sommes nous assis qu’une bande d’enfants viennent nous chanter « frère Jacques » à tue tête et quémander… Bon repas, ambiance chaleureuse et la facture vient avec (bon relatif car ~$45 souper pour deux avec vin (ouach: bon Nath ne l’a pas aimé du tout!)). Dodo.
—————–
imageAujourd’hui c’est un autre guide pour la visite de Garisar Lake, de la Forteresse et ensuite on va faire un tour de Dromadaire!!!
Garisar Lake est un petit lac artificiel(oubliez pas on est dans le désert!) au centre de la ville (hors des murs de la forteresse). On y entre par un grand portail qui fut bâtis par Tilon (allez voir Google!). Endroit paisible, petits temples (ou plutôt tombes) sembles flotter sur ces eaux. Sur le rivage, des escaliers vraiment similaires au Gatth (que l’on retrouvera plus tard à Varanasi), ici aussi on procédait à l’inhumation des corps.
image   image
Route vers la forteresse de Jaiselmer, immense, on visitera une petite partie seulement car l’autre est habité par la population locale.
Nous visitons 2 temples Jaïns, petits temples très étroits à l’intérieur mais somptueusement ornés de statuettes de leurs dieux, contraste avec la démesure des autres temples visités à ce jour. Tout est en marbre.
image     image
Ah visite de la grande famille ….de notre guide!
image     image
On déambule dans dans les petites rues et notre guide nous fait rencontrer plusieurs amis, cousins, frère (enfin vous voyez le genre, ça commence à sentir l’arnaque!) Finalement comme on dit chez nous: le chat sort du sac! Il nous dit que son chum français possède une boutique et nous invite à prendre le thé, nous sommes juste en face! Ha! Ha!…C’est le même endroit que la veille où Nath avait essayée plusieurs tuniques!!! Hier on nous avait dit que c’était une coopérative!!!  Le même vendeur est présent et semble vraiment mal à l’aise!!! On tourne les talons en moins de deux.
image  image
imageVisite de Havelis toujours habités par les propriétaires ( qu’on nous dit) un d’entre eux vraiment spécial car bâtis par 2 frères mais chacun a sa moitié ce qui fait que les cotés gauche et droit on l’air tout a fait symétrique dans leurs architecture, mais les détails sont complètement différents quand on regarde attentivement (comme un jeu à trouver les erreurs).
Etempe pour motif de tapis

Etempe pour motif de tapis

Puis notre guide revient à la charge, cette fois nous faisant subtilement entrer dans l’entrepôt de son frère (hum pas de ressemblance), et voilà c’est repartis… On trouve quand même une jolie petite nappe que l’on négocie…finalement presque à chaque fois on se fait prendre quand même… Ça marche leur vente sous pression!!!

Les dessins avec le dieu Gamish, indique La célébaration d'un mariage, la date y est même inscrite...

Les dessins avec le dieu Gamish, indique La célébaration d’un mariage, la date y est même inscrite…

————–
imageRetour à la voiture, là on rencontre le propriétaire ( ouais, ouais on connait la chanson!!!) pour organiser notre tour de dromadaire avec le souper et spectacle de danse locale.
Cama tour:
On part pour le désert (lire ici zone désertique mais rien a voir avec le Sahara) 40km de route et nous voila prêt a enfourcher nos montures a une bosse. Wow vraiment spécial quand ça se lève debout, d’abord les pattes d’en arrière qui nous propulse vers l’avant puis celles de devant qui nous ramène subitement vers l’arrière « ho lala »! La promenade est agréable et en douceur, ça marche de façon gracieuse et ça semble être des petites bêtes très curieuses,  je dirait même contemplatives.
image   image
imageArrivés sur les dunes, on nous fait descendre des Dromadaires (mouvement inverse !!!) on va s’assoir sur la dune pour admirer le coucher de soleil, on a aussi un vendeur qui nous attendais avec bière et liqueur, sur le coup on
a cru que c’étais inclus (esprit qu’on peut être nono des fois!) et bien sûr il a attendus que nous ayons pris un bonne gorgé avant de collecter et quel fortune cela nous a coûté…imaginé livraison a pied dans le désert!,,,,, disons que c’est de bonne guerre!!! Il est quand même revenus ramasser les bouteilles (ce qui est rare ici).

Ensuite, se sont les femmes qui arrivent et qui veulent chantées, dansées ou encore que les prennent en photos avec leurs bébés….bon on a beau essayé de comprendre mais un moment donné si on un tour dans le désert c’est pour avoir la paix, non? Ha! Ha!

imageDès que le soleil est tombé on prends la route du retour, cette fois ci au trot, holla ça brasse les foufounes en titi! Sur la  route on aperçoit des Antilopes et le dromadaire de Denis s’amuse a mordiller les fesses de celui de Nath, notre guide trouve ça bien drôle et nous aussi. On a du faire un 10-12 km et c’est bien en masse surtout que c’est la 1ere fois!
Arrivés au campement, une hôtesse nous reçoit tout en nous marquant le front du trait rouge de leurs coutumes. On prends place alentour d’une arène, assis sur de grands coussins, des chanteurs avec percussionnistes jouent de la musique locale et divertissent les gens.
imagePuis c’est les danseuses en costume traditionnel qui font une longue prestation. Par la suite, cracheur de feu et jongleur puis retour des danseuses dans des numéros plus acrobatique et je dirais assez particulier pour une d’entre elle. Le tout fini par une danse ou on est tous invités (presque entrainé par les danseuses) a danser avec elles autour du feu. Le buffet est servis, c’est bien. Route vers l’hôtel et dodo.

Nath & Denis

———————

 

 

Photos de l’énigme

image   image

Aviez-vous trouvez?    Ha! Ha!

Catégories : 1-Inde, 2013-14 Asie, 3. Rajasthan | Mots-clés : , , ,

Propulsé par WordPress.com.