2013-14 Asie

Conclusion de notre voyage en Asie

image

Ainsi se termine ce très beau voyage qui nous a permis de rencontrer des gens fabuleux, voir des paysages inoubliables, vivre des expériences très enrichissantes, de s’imprégner des différentes cultures et apprécier, voir apprivoiser les différences.

On espère que toutes ces rencontres nous auront permis de nous enrichir, changer notre façon de percevoir les autres et surtout de voir ce qui est vraiment important pour nous… C’est sûr qu’on a vu la pauvreté, le manque de ressource mais rarement nous avons vue des gens se laisser abattrent, nous y avons vue la plupart du temps un désir et une joie de vivre avec ce qu’ils ont de plus précieux: la vie!

Peu importe la différence de culture, chacun y va de son mieux selon ce qu’il sait et ce qu’il a le pouvoir de changer au moment opportun… Des questionnements nous viennent en tête tel que: pourquoi vouloir changer les gens pour qu’ils deviennent à notre image???, est-ce qu’on fait vraiment mieux?, a t’on réellement la science infuse? Tant d’interrogation et peu de réponse… Bon il y a des moments où il est plus difficile de comprendre ces différences entre hommes ou femmes par rapport à nous mais chaque individu, chaque pays ne peut changer en un court moment… cela se fait progressivement. Ce n’est sûrement pas un si petit voyage avec de très court moment en terre inconnu qui peut nous permettre de tout comprendre, de les comprendre! Beaucoup se battent pour les besoins essentiels de la vie : manger, boire, se vêtir, se loger et ils font face à la réalité tel quelle est et ne s’empêche pas pour autant de chanter, d’avoir du plaisir, de vivre le moment présent et de croire en la vie.

Et nous les Aventuriers dans tout ça???  Bien, c’est déjà débuté dans notre petite phrase de rien du tout: prendre le temps, de prendre le temps…

Dans la vie, on doit toujours fermer une porte si on veut être en mesure d’en ouvrir une autre, on est maintenant à se préparer à en ouvrir d’autres…

imageA nos lecteurs

A très bientôt à vous tous et toutes qui nous avez suivis, vous que nous avons rencontré l’espace d’un court moment et surtout écrivez nous car le blog lui reste actif! Puis un bonjour  en pensée à tous ceux qui ne se connecteront jamais car ils ne peuvent avoir accès à ce genre de technologie et qui ne se doute même pas de l’impact qu’ils ont eu sur notre vie… Et sait-on jamais peut-être à d’autres aventures à lire d’ici quelques temps car on ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve!  mais surtout nous avons appris une grande leçon : c’est de vivre le moment présent à fond et d’essayer de profiter d’une situation qui peut apparaître négative et de la transformer à notre avantage…bah on dit bien d’essayer!

_______________________________________________________________________________

 

Voici un résumé avec quelques photos de nos moments les plus forts de notre voyage pour chacun des 5 pays visités:

INDE DU NORD

Deimages religions de toutes sortes, un peuple très croyant, pauvre, croyant fortement aux origineimages du passé (les
castes) … pis hé qu’il y a du monde!!! Et ces femmes habillées de couleurs tellement merveilleuses, …des fois voilées!  …puis femmes et hommes travaillant extrêmement fort de façon manuel encore, bon ok ça crache mais ça c’est l’Asie….des vaches sacrées se promènent partout mangeant de tout, même des vidanges et que dire de ces chameaux encore si présent, si haut, si fort mais surtout si calmes dans toute cette cohésion et ces klaxons …mais malheureusement difficile pour le touriste d’apprivoiser ce pays à moins de tout faire pour passer inaperçu afin de ne pas réveiller les esprits malvenus qu’on appelle les arnaqueurs!

imagemais une fois le temps passé, les 1ers effets dissipés et quelques réflexionimages, c’est un pays où je retournerais (Nath…Denis n’a pas finit sa réflexion ha! ha!) Sachant maintenant à quoi m’attendre et le choc culturel passé… car la bouffe est bonne et ce pays possède plein de belles choses à voir et que de beaux paysages en plus d’être un défi de tous les instants! Puis les gens…il n’y a pas que des arnaqueurs, il y a des gens qui essait de s’en sortir et nous avons rencontrés de très bonne personnes…

Quel serait ma destination : le nord et ce qui entoure le Népal, pourquoi ? Je sais pas trop mais dans tous nos voyages, le nord a toujours de quoi de plus attirant!

 

THAÏLANDE

Une belle surprise puisque nous nous attendions à pire mais il faut dire que nous arrivions de l’Inde ce imagequi fait que ça change un peu pas mal les perspectives…Des fruits partout où on à peu près rien à craindre sur l’hygiène, des kiosques partout de jus et de bouffes où les saveurs ont du goût! Tout est là: services, imagesoins, magasins et que dire de toutes ces imitation partout sur tout (Same Same but Different). Les gens sont habitués aux touristes car pour ça il y en a! Un pays où on peu parler anglais presque partout mais où nous somme quand même assez dépaysé  exception de Bangkok qui est immense, moderne (je pensais que c’était campagnard) et qui des fois fait pensé quelque peu à Venise avec ses batimageeaux taxis (mais là s’arrête la comparaison) puisqu’il y a tellement de motos et d’autos mais tout est calme et ordonnée contrairement à l’Inde! Des îles pour tous les goûts, petites, grandes, touriste ou peu, etc … impossibles à toutes démystifier à moins d’y passer quelques mois….La Thaïlande, deux pays dans un, le sud avec les iles,les plages, l’abondance, la richesse et bien entendus les touristes….le Nord, avec son authenticité, ses campagnes, ses paysages, ses cultures et des gens heureux de vivre!!!!

LAOS

Le Laos est notre coup de coeur. Des gens simples, vrais, qui essayent de s’en sortir mimageais pauvres, manquaimagent de ressources à beaucoup de niveaux mais voyant la vie pour la plupart avec optimismes même si le gouvernement les laissent plutôt face à eux mêmes! Avec des enfants partout, jamais vu autant de petits bébés et pour qui la famille est très important car c’est un peu la famille qui assure leur sécurité pour leur permettre de veiller les uns sur les autres…pas fou! Pour nous, aventuriers, c’est le pays qui convergeait le plus tous ce que nous aimons car il y avait un peu de tout: imagepaysages sublimes, gens merveilleux, aventures en montagnes, au sol, sur l’eau. La nourriture était excellente et c’est là que nous sommes tombés amoureux avec le riz collant (le « stick rice »: mioum mioum )!  Eux non plus, tout comme le Vietnam, n’ont pas échappée au fléau de la guerre. Il est triste également de voir l’impact de l’amélioration, l’évolution qui aura pour conséquence que certains y perdront beaucoup aux changes…

 

CAMBODGEimage

Nous ne pouvons pas nous prononcer réellement car nous avons fait que 2 villes incluant le sublime site archéologique Angkor qui est à voir absolument! Mais nous savons presque rien par rapport à ce peuple, leur bataille de tous les jours…

C’est clair, il faudra y retourner et visiter le pays afin de se faire une opinion! (ha! ha!)

 

MYANMAR (Birmanie)

Celui qu’on a gardé pour dessert (même si très peu dessert là bas). Encore peu habitué aux touristes mais ouvert imageà ceux-ci! Un peuple où femmes et hommes sont fiers et toujours bienimage mis, portant presque tous la jupe, avec ses dessins jaunes uniques (thanakha) sur les visages des femmes et des enfants, pis de ce bétel (qu’il recrache) et qui colore les dents des hommes et de quelques femmes pensant améliorer leur dentition tout en leur procurant un bien être…et que dire de ses enfants qui nous accueillent avec un sourire à faire sourire la personne la plus morbide du monde! Possédant encore des endroits vivant presque à l’âge de pierre…travaillant, humains, essayant de s’en sortir mais limité puisque non libre! Religieux et pratiquant comme jamais (on a jamais vue autant de temples, stupas et bouddhas) avec tant de richesse à l’intérieur de ces monument mais que restent-ils à ces gens? Avec de très beaux monuments mais il arrive un temps où les pagodes ne suffisent plus à quelqu’un cimageomme nous ne pratiquant pas le bouddhisme. Et je pense que c’est ce qui a dégonflé un peu notre ballonne, tout ces monuments alors que ce qui nous fait « tripper » c’est de rencontrer les gens lors de trek tel que Mrauk-U et/ou Thipaw, Lac Inle…, de voir comment eux vivent au jour le jour…imageMais il y a aussi la température qui a tué Nath, pensant que se serait moins chaud puisque c’était plus au nord mais ce n’était pas le cas (eux n’y peuvent rien…).  Côté bouffe il y a le riz, c’est sûr mais dans l’ensemble c’est moins coloré, goûteux et diversifié que les autres pays à moins qu’après 3 mois on en peuvent tout simplement plus du riz! C’est vrai qu’il fallait aussi faire attention à l’hygiène donc la bouffe de rue…pas vraiment! Mais c’est quand même tout un pays à visiter peut-être juste commencer par le sud à la place et remonter vers le nord! J’espère une chose c’est qu’ils vont conserver leurs identitées qui les rends différent tel que le thanakha, la jupe, etc…seul l’avenir le dira!

 

image

A bientôt!

Denis et Nath

Les AventuriersDu450 …à la relève de nouveaux défis chez nous, pour nous!!! (ha! ha!)

 

Catégories : 2013-14 Asie, Conclusion

Bangkok (FIN)

image

Bangkok aux petites heures du matinimage

On arrive au terminal de bus de Bangkok à 4h00 du matin. Ville que certain n’apprécie guerre mais que nous nous en affection car nous nous sommes aperçut que les expériences pour certains ne sont pas les mêmes pour d’autres car tout dépends toujours d’où vous arrivez et ce que vous avez vécus juste avant! Bon assez philosophé, donc un tour de taxi, on dépose nos bagages à l’hôtel et partons à la recherche d’un resto pour prendre un bon café mais à cette heure c’est pas de chance, à part ceux qui finisse leur party de nuit difficile de trouver autre chose qu’un café noir. On trouve quand même un petit bistro où la proprio (un vrai personnage!) nous sert un café et nous offre un genre de red bull (hum plus pour elle que pour nous), par la suite des biscottes, du yogourt….on passe un beau petit moment mais on est toujours en manque d’un vrai café!  Retour à l’hôtel pour le déjeuner buffet de 6h00.

imageDernière journée de magasinage, direction Siam Paragon, le grand centre commercial de Bangkok. On prend le bus public pour s’y rendre (pas trop de problèmes), arrivé sur place, les magasins n’ouvrent qu’à 11:30hrs au lieu de 10:00 car on est lundi et c’est jour de prière, nimageon mais on n’est pas chanceux, on se rabattra au MKS un genre de grand centre commercial local qui lui ouvre à 10h30. Magasinage, on est un peu brulé et fatigué car rien ne semble tourner comme on voudrait depuis ce matin. Après quelques achats on décide de s’en retourner, on prendra le SkyTrain, cool ça nous permet d’admirer l’architecture de différent bâtiments de Bangkok et aussi de voir qu’il y a un terrain de golf en plein centre ville!!! Puis le bateau sur la rivière Priya qu’on aime tant. Pendant notre trajet on aura droit a notre première averse en 113 jrs!!! De retour à l’hôtel on profitera de la piscine sur le toit pour le reste de l’après-midi. Souper et dodo!

image  image  image  image  image  image  image  image  image  image

114e jour de voyage en Asie et seulement notre 2e jour avec une légère averse…de pluie
Dernière journée à Bangkok et retour au Québec, on fait nos bagages et check out. On décide de marimagecher aux alentours histoiimagere de voir si on ne pourrait pas faire de belles découvertes. Il fait très chaud et Denis aura même une faiblesse (ben oui yé pas invincible!!!) nous forçant à s’arrêter dans un petit café pour prendre une pause avant de revenir profiter de la piscine pour le reste de la journée. Nath elle semble ne pas trop souffrir, c’est ce que Denis pense, mais c’est quelle est déjà programmer au retour (ce n’est pas un 24h de plus de chaleur qui va la faire tombée… elle sait qu’elle retrouvera son climat nordique! (Ha ha))

image  image  image  image  image

 

On se reproche de plus en plus de nos racines 

Et puis enfin on a trouvéimage notre fameux restaurant Québécois le Snack & Bar tenu par Bruno Blanchet, journaliste et aventurier, pour manger de la POUTINE…on l’a tellement chercher en janvier lors de notre 1er passage à Bangkok et ironie du sort pendant qu’on est assit là nous aurons droit à toute une averse (notre 2e…) tout en conversant avec le gentil fils du proprio puisque le boss est parti faire un tournage spécial au Cambodge…très belle après-midi où tranquillement nous sommes en train de renouer avec nos racines: la pluie, la poutine, notre langue… Ha! Ha!

image  image  image  image

Moment nostalgique pour Denis mais Nath y entrevoit de l’espoir

Pis on ira souper au bord du fleuve, dans un joimagelie restaurant pour manger nos derniers rouleaux de printemps imagetout en regardant le coucher de soleil et se laisser charmer par tous ces bateaux qui défilent sous nos yeux. Voilà c’est maintenant l’heure de dire au revoir à Bangkok et rebonjour au Québec que nous retrouverons dans plus de 33hrs car il est maintenant tant d’aller négocier notre taxi ou encore une fois il sera tant difficile d’exiger un « taxi meter » pour se rendre à l’aéroport gigantesque de Bangkok pour notre vol de 1h00 du matin. Et aussi pour voir Nath se mettre la face dans la neige qui lui manque énormément car c’est un peu de sa faute si la neige perdure au Québec et retrouver dans quelques jours parents et amis que nous n’avons vue depuis le 29 novembre dernièr lors de notre Bye Bye à la maison et peut-être tenter de les convertir au bouddhisme (ha! ha!)!!!

 

image

 

image  image  image  image

 

Denis et Nath

Les AventuriersDu450
Catégories : 7. Bangkok (Fin)

Ko Lanta

image

 

Rencontre de notre dernier paradisimage
Au quai de Ko Lanta dans les îles de la Thaïlande, le chauffeur de l’hôtel nous attends avec son camion 4×4 (de loin le plus confortable imagede tout notre voyage). ~40min plus tard on arrive au « Bamboo Bay Resort » à la pointe sud de l’île et c’est là qu’on comprend la nécessité du 4×4 car c’est toute une côte que de se rendre tout en bas! Ce sont tous des petits bungalow à flanc de montagne en face de la baie et la plage est très peu fréquentée, un autre petit paradis! Une fois installés dans notre bungalow, Nath y aperçoit le coffre fort et décide d’y mettre son sac à main complet avec passeport et cartes pour avoir le doimages léger….oh oui, pour ça elle a eu très léger car elle a refermer le tout sans aucune combinaison!  Une chance que la responsable du resort possède une clé de secours!  Bon, on va diner au resto sur pilotis du Resort. Très charmant avec ses paliers, tout en bois et bamboo et surtout très rustique. Petite marche sur la plage et on finit au bar à ciel ouvert pour faire un peu de blog sous les étoiles avec le bruit des vagues et le petit vent d’air salin!

.
image  image  image  image  image


Vous nous connaissez on est pas très plage alors…on bouge
Aujourd’hui Nath est debout tôt encore et profite du balcon pour regarder le soleil se lever sur la Baie…on va déjeuner puis on loue un scooter et partons à la découverte de cette merveilleuse île, direction Old Nantimagea complètement de l’autre coté. Limagea route est belle, sinueuse et montagneuse, très plaisant! Une chose assez bizarre est qu’on est sur une île où les habitants et travailleurs hôtelliers sont presque tous musulmans et donc les femmes revêtent le hijab, en plus des manches longue et du pantalon à quarante quelques degré…C’est tout un contraste avec l’ensemble des touristes se promenant en bikini sur la plage et même torse nu pour les hommes en moto et quelques fois les femmes avec le haut du bikini! Nath se demande ce qu’il se passe dans leur tête lorsqu’elle discute avec les touristes légèrement vêtus ou tout simplement vêtu différemment… Est-ce de l’envie? Du mépris? …Dommage qu’elle n’a pas osé demander directement la question car plus qu’une fois elle se sentait mal à l’aise!   (Ils sont de retour…vous vous souvenez des petits singes? voir photos ci bas…ha! ha!)

image  image  image

Old  Lanta

Bon on arrête dans quelques boutiques sur la route histoire de se munir de vêtements mieux adaptés à la chaleur et quelques souvenirs. Old Lanta est une charmante et pittoresque petiteimage ville au bord de la mer avec une architecture coloniale, ses timageerrasses sur pilotis, les mangroves ici et là et la rue principale (la seule) bondée de boutiques et resto presque déserts. On s’installe dans un des ces petit resto, terrasse sur pilotis et vue imprenable sur l’océan avec la bonne petite brise qui nous caresse les joues! Lunch et puis Nath en profite pour faire les boutiques pendant que Denis reste sur la terrasse et discute avec d’autres touristes et un matelot de voilier de croisière (genre GEO club med mais sur un voilier!). Puis on reprends la route pour revenir sur notre plage y faire trempette avant de diner, on terminera au bar encore en y prenant une petite consommation et poursuivre nos histoires pour le blog.

image    image  image  OLYMPUS DIGITAL CAMERA  image  image  image  image

Encore en moto
Debout relax, petit déj. excellent comme hier et on enfourche la moto pour aller au Nord cette fois à Lanta la vimageille portuaire pour y faire les boutiques et en revenant découvrir les autres plages. La route est très belle, malheureusement certains passages nous rappellent la terrible catastrophe du Tsunamie et on peu s’imaimageginer par ce que l’on voit à quel point ces gens sont résiliants! Arriver à Lanta on fait quelques boutique, achète un carte supplémentaire pour notre caméra et un masque/tuba pour faire de l’apnée sur les plages de la rive (on sait que à Phi Phi nous aurions pu faire une excursions en pleine mer et y faire de l’apnée mais Nath n’est jamais très sûr quel n’aura pas les nausées et comme la mer n’est pas très calme ben on sait désistéimages). À peine 10h30 et c’est déjà très chaud, on va prendre un genre de smoothie dans un resto avant de repartir. On fera un premier arrêt dans un resort en bord de mer, Nath essaiera son nouveau masque mais la houle lui donnera de très faible nausée et la forcera a prendre une pause (pas drôle cette petite nature!). On prend le lunch sur place, excellent et terminerons par une petite marche sur la plage où mon sauveur Denis remettra un « jelly fish » échoué sur la plage à la mer! On a même vu une piscine flottante! (Drôle d’idée)!!

image  image  image  image  image  image  image  image  image  image

Deuxième arrêt au bar Chez Charlie, endroit assez pittoresque avec un bordimage de mer génial car eux fournissent des matelas de fimageortune avec petite table et parasol sur la plage. Donc plage, bière, « juice shake », soleil et baignade… que c’est dure la vie! Finalement on terminera notre périple au Diamond Cliff, un restaurant en haut d’une falaise duquel on observera un superbe coucher de soleil mais pour la bouffe ce n’était pas du tout à la hauteur de l’environnement!!! Retour en scooter à la noirceur vers notre hôtel où Nath un peu nerveuse dans les montagnes russes du retour, survivra…

.

Dernier jour complet à la plage….pas tout à fait
Avant dernière journée, on reprends la moto (pour une dernière fois) pour aller acheimageter un autre masque afin de images’amuser ensemble dans la mer. On part tôt car on veut revenir pour profiter de notre endroit ici. Arriver à Lanta, on est trop tôt donc on prend un petit smoothie histoire de se refroidir et on fait quelques autres boutiques qui sont ouvertes entretemps. Le masque acheté, on décide de revenir par l’autre coté de l’île et de passer par les mangroves. Arrivés là on prends un petit sentier voir une passerelle qui nous conduit quelque centaine de mètre dans les mangroves. On y voit quelques maisons sur pilotis, arbres dans l’eau (on imagine l’eau car c’est la marée basse) et tout les petits crabes qui se primageomènent au soleil dont même un bleu ciel. Il fait très chaud, on décide de reprendre la route pour profiter de faire de l’apnée! On arrête au « Same Same but diffrent » (phrase clichée des thaïlandais), un resto pour dîner et explorer la mer. Génial et on y pasimagesera plusieurs heures. On rentre à notre resort et on fait encore un peu de plongé, superbe, vraiment beaucoup plus de poisson et on a même l’impression de faire parti de la place avec eux….bon pas de photos la caméra à décider d’arrêter de marcher!!!  Nath a même vu un gros poisson (histoire de pêche ou pas???) qui lui a fait presque un peu peur!!!! Dernier souper au resto, moment où on veut emmagasiner toutes les images, les sons, les odeurs pour les conserver précieusement dans nos mémoires!!!!

image  image  image  image  image  image  image  image  image  image


Last call…on the beach et on reprends la routeimage
Dernier matin car on quitte à 11h30 pour rentrer sur Bangkok, ben oui les vacances s’achèvent (mais surtout ce long périple à travers l’Asie)! Petit déj, un peu d’apnée (moins beau que la veille car la mer est trop agitée ce qui fait que l’eau n’est pas clair et il y a même des dépôts qui semblent nous démangés la peau). On fait nos sacs puis dernières photos (ben oui notre caméra s’est remise en fonction… la coquine) et c’est un départ pour plusieurs heures de trajet.

image    image  image

Dernier transit à Bangkok
Après Minivan, 2 traversiers, on prend notre dernier bus de nuit à partir de Krabi (le plus luxueux de tous) vers Bangkok destination finale de notre voyage avant notre retour!

image

Nath & Denis

AventuriersDu450

Catégories : 6. Ko Lanta (les îles)

Ko Phi Phi

image

Ça y est, dernière étape de notre périple en Asie, les îles en Thaïlande, petit paradis tropicale!!!!

 

Les plans ne sont pas toujours là pour être suivi…c’est juste un modèle en fait!

Mais revenons à nos moutons car on y est pas encore. On est à Mae Sot à la frontière de la Thaïlande avec le Myanmar où nous pensions rencontrer un agence pour nos transports et nos destinations (au final on planifiera tout nous même!), il est environ 14h00, on vient tout juste de traverser, rien de ce coté de la frontière, seulement des activités concentrées autour du passage de la douane! On décide donc de prendre un tuk-tuk pour se rendre au centre ville. Surprise, le chauffeur ne sait pas du tout de quoi nous lui parlons quand nous lui demandons « downtown center » donc on change notre stratégie et on lui fait comprendre de nous amener à un resto… Quelques minutes et on se retrouve devant un petit resto, mais c’est fermé et le chauffeur lui est parti! On jette un coup d’oeil alentour, rien, tout est fermé, presque une ville fantôme, du moins où nous sommes. Ça fait ~20 minutes que l’on cherche un endroit ou un autre tuk-tuk pour nous amener au terminal de bus (plan B)… Puis surprise, le même chauffeur se pointe (il est chargé de poches) et il s’arrête et voyant notre désarrois nous offre de nous conduire au terminal de bus sans rien lui donner (« free, free »)!!!! En moins de deux, on est au terminal de bus pour acheter 2 billets pour Bangkok (BKK) mais les prochains bus sont seulement à 21h00 !!! Plan B: on va se rendre à la ville suivante Tak où il y a plus de départ pour Bangkok. Hé hop dans un mini bus qui fait la navette avec notre chauffeur très antipathique…. Ce qui devait être un trajet de 30 min (qu’on nous avait dis) s’est transformé en 2hrs!!! Bah on a tout notre temps …pas vrai? Donc on arrive à Tak près de 18h00 et on à toujours pas manger (seulement grignoté des en cas…de la  survit au dire de Nath!) et rien alentour pour vraiment satisfaire un palais affamé! Prochain bus pour Bangkok à 20h00, on saute sur les billets car pas question de passer la nuit ici, plus de temps a perdre! C’est vraiment notre journée, le bus en question arrivera avec 1h de retard (inspection routière ou qqc comme ça). On prends notre mal en patience, pas vraiment le choix, puis hop, bus pour Bangkok où au final on sera quand même bien confortable dans le bus de nuit.

Bangkok (BKK) …que de très court passage

Arrivés à BKK à 4:30 (oui,oui am), les bus se bousculent comme des fourmis, c’est fou toute l’activimageité à cette heure! Le prochain bus pour Phuket (porte d’entrée des îles du sud est seulement à 7h00 (avec 14hres de trajet). On est partis depuis la veille à 8h00 et le 14hrs de trajet ne nous tente pas du tout alors Denis suggère que l’on se rende directement à l’aéroport pour voler vers Phuket avec comme argument qu’ainsi on pourrait être sur la plage avant la fin de la journée (on a toujours pas manger!),  en plus on y trouverais du bon café, de l’air climatisé et sûrement internet…, pas trop difficile cette décision, on saute dans un taxi!

Notre destinée d’aventuriers prend forme
On se rend au comptoir de Air Asia et il y a 3 vols pour Phuket (6:30, 7:30, 8:30) on prends les billets pour le premier et on regarde l’heure après, zut pas la temps de manger ni prendre un café, l’embarquement est dans 45 minutes et on n’a même pas fait le check-in de nos bagages!(pas fort cette décision!). Nous voilà dans les air!!! Arrivés à Phuket, « les nerfs pompon » dit Nath, « on s’en va déjeuner en 1er lieu »! Une fois rassasiés ( 🙂 ), on prends un « taxi meter » (avec compteur) et on se dirige vers une agence référée dans le routard (et elle a un site Internet donc ça devrait toujours exister), le chauffeur nous a vraiment arnaqué mais bon passons!! La personne de l’agence CLS (clstour@loxinfo.co.th) nous a grandement aidé nous donnant plein d’information, imprimant des listes d’hébergement, faisant même certains appels pour nous et tout cela sans aucune pression et avec un gentillesse extrême, gros MERCI CLS!!! Mais c’est à cet instant même que nos prochaines destinations se dessineront et que bien qu’on ai toujours refuser d’aller sur l’île de Ko Phi Phi (car trop fêtarde et envahit par les touristes) ben c’est « drette » là qu’on s’en va car on passe également par là pour se rendre à notre île finale Ko Lanta! (Nath refuse de rester sur l’île de Phuket …elle l’a prise en grippe)

…mais on est pas au bout de nos peines, encore!image
Donc pour finir ce périple (déjà très long dans tous les sens du mot), on prendra un bateau à 14:30 imagepour Ko PhiPhi où on a déjà réservé notre hôtel par la magie de l’Internet enfin! (finit les surprises) C’est un départ! Première fois en mer pour Nath à bord d’un petit « ferry » passager, ça se passe tout juste bien mais il aurait pas fallut quelques vagues de plus…..Arrivés à KPP (Ko Phi Phi) 2:30hrs plus tard, on doit prendre un « long tail boat » pour se rendre à l’hôtel, mauvaise nouvellimagee pour Nath (ça finira jamais se dit’elle?)! En plus on est à la marée basse donc la petite « ride » de 5 min en prendra 15 et on se fera brasser un peu car l’embarcation se prendra sur un récif pendant quelques minutes! Puis on arrive sain et sauf sur la plage du « Viking Nature Resort »… au crépuscule, fin du périple! …On sent la tension qui commence à se dissiper…..enfin!

 

image  image  image  image  image  image  image  image

Petit résumé des 30 dernières heures où on aura pris 10 transports avec ma blonde qui a le mal des transports: 5 hrs d’autos (montagnes russes), quelques heures à pieds, 2 ride de tuk tuk, 1 mini bus, 1 bus de nuit, 1 taxi, 1 avion, 1 taxi, 1 mini bus, 1 bateau ferry, 1 bateau long tail !!!! On est ti content d’arriver vous pensez!!!

Ko Phi Phi les pieds dans le sableimage
imageOn s’installe dans notre petite hutte de bambou, une douche (y était temps!!!)  et devinez quoi, direction resto! Ce resort est vraiment magnifique tout ce qu’il y a de plus rustique, tout à fait nous quoi! Les tables sont fait à partir de tronc d’arbre et directement placés dans le sable. En plus nous sommes éloignés de tous et toutes les cabanes sont construite dans la forêt, on se sent comme des « Robinson Cruisoé » …rien de trop beau pour nos aventuriers! On ajoimageute donc une nuit pour nous permettre de décompresser car finalement ça l’air vraiment bien et pour tout dire une journée sans voyagement sera très bien accueillit. Petit détour par la plage afin de se mettre le pieds à l’eau, wow un vrai paradis avec ce sable farineux blanc….et enfin de l’air pour respirée (Nath se détend de plus en plus). Puis dodo enfin dans un vrai lit et dans la nature!

 

image

 

 

Journée à presque rien faireimage
imageOn se lève tôt car ne on ne veut rien manquer et faire un peu de découverte avant qu’il fasse trop chaud. Petit déj. face à la plage au bruit des vagues et quelques long tail!! 9:30hrs, direction le débarcadère là où tous les magasins, resto et bars sont concentrés et les centaines de touristes débarquent. Retrait ATM, un peu de magasinage mais ça devient trop chaud donc on laisse tomber et on va bouffer une bonne pizza (pas de riz!) que nous avons chercher durant plusieurs minutes car avant 13:00 les resto ne servent que des buffets!!

image  image  image  image

 

imageRetour au Viking, pour prendre possession de notre nouvelle hutte ( l’autre n’étant pas dispo. pour limagea nuit additionnelle) qui est plus près de la plage et en plus on capte l’internet! Un peu de blog, un peu de baignade, un peu de planif, un peu de baignade, réservation de l’hôtel pour Ko Lanta, un peu de baignade, on passera le reste de la journée dans l’eau à faire plein de découverte (coraux, huitres, etc) et s’amuser comme des enfants (non mais ça fait du bien de retomber en enfance des fois). Souper au Viking, BBQ de crevettes et Calamar accompagnés de rouleaux de printemps miam miam!! On à aussi la chance de voir des chinois s’improviser cuisiniers avec le « cook » et apprêter des oursins de mer, un spectacle en soi!!! Puis la panse bien remplie c’est dodo dans notre nouveau chez nous, collés sur les vagues!

image  image  image image   image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image

 

Bye bye Ko Phi Phi et cap sur l’île de Ko Lanta (KL)image
Limageever tôt pour Nath, elle va assister au lever du soleil sur la plage (marée basse). Puis son ti-loup vient la rejoindre et on va déjeuner les pieds dans le sable blanc!!!! Bon on doit encore bouger aujourd’hui, difficile de quitter ce petit paradis mais faut ce qui faut. On fait nos sacs et départ pour Ko Lanta en ferry avec comme navette notre petit long tail pour nous amener à l’ambarcadère. Bonne nouvelle arrivé à l’embarcadère: notre ferry est plus gros cette fois et donc plus stable… Nath est heureuse et pour compléter le tout, le trajet ne durera que 1:30hrs!!
image  image  image  image  image  image image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image    image

 

Nath & Denis

AventuriersDu450

image

Catégories : 2013-14 Asie, 5. Ko Phi Phi (Les îles)

Bago, Kyaiktiyo et Moulmain

image

 

Destination Bagoimage

Bago est aussi une ancienne capitale du Myanmar (avant Yangon, qui ne l’est plus non plus! Car ben oui, le gouvernement craignant l’augmentation des manifestations du peuple, à décider en 2005 de créer une nouvelle ville «Naypyidaw », ville fantôme et d’en faire la capitale en y transférant tous les ministères gouvernementaux afin de pouvoir gérer en catimini ce pays!).

imageimageCela dit on est dans le bus local (climatisation naturelle) qui fait la liaison Yangon/Moulmein, tout va bien et le « contrôleur » (ici il y a quelqu’un qui collecte et indique au chauffeur où arrêter) est juste à nos côtés. Tout au long, on observe les gens aller et venir. Puis c’est à notre tour, il nous débarque juste en avant de la rue de notre hôtel. Il fait plus de 35 et on ne sait pas vraiment si c’est à 50m ou 500m, alors nous prenons le tuk-tuk, c’était à 100m tout au plus mais ça fait rouler l’économie locale!!!!

 

Notre hôtel est bieimagen, chambres dans des bungalows individuels avec seulement des lits jumeaux et pas de chance pour Denis car la seule fenêtre donne sur le passage extérieur mais on fait car tout le reste est imagebien. Petit repos et on pars à vélo pour aller « luncher » et visiter un peu, on loupe le premier resto! Il fait excessivement chaud presque pas de vent (ça fait près d’une heure que nous pédalons!) et la température de Nath monte de plus en plus (même ces gougounes sont en train de fondre) jusqu’à ce que ça pète, là faut arrêter quelque part pis ça presse!!! On trouve le resto tant convoité, vite on s’assit et les ventilateurs au max… on est sauvé, la pression redescend!!!!

Prendre le temps de regarder le temps…image

Très bon lunch, on va étirer jusqu’au milieu de l’après midi et bien qu’on soit presque juste en face imagede la pagode Shwedmawdaw, on décide de ne pas aller faire de visite pas plus que toutes les autres nombreuses pagodes car il fait trop chaud et de toute façon avec le nombre de pagode déjà visitées ces derniers mois, une de plus ou de moins ne changera pas grand chose et mettons qu’on n’en peut plus…voilà c’est dit! On voit un ATM et impossible d’y retirer de l’argent…bon on trouverimagea sûrement à notre autre destination. On rentre donc à l’hôtel et chemin faisant on s’arrête dans un café Birman pour se refroidir un peu et regarder les gens passer et surtout les camions car encore une fois on semble être sur la route assez convoité par les trucker, rien d’excitant mais ça fait du bien et nous on aime bien ça!

image  image  image

Pimageimageuis en arrivant à notre hôtel on décide d’aller quelques centaines de mètres plus loin pour faire le tour de la pagode au bout de la rue (c’est plus fort que nous on est accroc maintenant… J ). Pagode avec quatre grands Bouddhas orientés chacun vers un point cardinaux (et très bien entretenus!) mais on n’entrera pas à l’intérieur. Beaucoup de travaux en cours tout autour et de nouveaux bâtiments en construction!!! Allez chambre et dodo car on continu demain tôt pour le rocher d’or (où nous avons préalablement réservé notre hôtel au sommet…bien oui rien de trop beau pour nous pauvres paumés!).

Une autre « belle » aventure pour nos aventuriers d’expérience!

Petit déj et nous prendrons un tuk tuk même si l’arrêt n’est pas très loin selon la proprio de l’hôtel car on ne sait pas du tout à quoi ça peut ressembler et comment reconnaitre le bon bus… Donc environ ~7h00 et on décolle avec notre tuk-tuk, mais il nous amène au terminal de bus chez un revendeur plutôt qu’à l’arrêt de bus public, là on comprends que on est en train de se faire organiser lorsqu’il nous dit que le prix des billets est de 7,000 kiet/pers car on est certain qu’il nous arnaque puisque la veille notre petit voyage nous a coûté que 1000kiets/pers!!! Donc on lui dit de laisser tomber et que l’on va prendre le bus public, là il appelle un de ses comparses et lui dit de nous amener à l’arrêt de bus public. Une fois rendu on se rends compte que l’arnaque continue car ils sont 3 à l’arrêt, un qui nous distrait pendant que les deux autres font signe au bus de s’arrêter et négocient une commission avec le chauffeur, on se dit que c’est incroyable qu’ils nous prennent à ce point comme des idiots!!!! Là Nath en a ras le bol et pète les plombs avec le beau parleur et lui dit carrément qu’il est malhonnête et menteur (« asshole »). … À chaque fois qu’une arnaque se présente à nous on croit les avoir toutes vues …et bien non, il y a toujours une nouvelle façon de faire qui nous décontenance à chaque fois!!!!

 

Ça fait maintenant plus de 45 min que nous perdons depuis notre départ, on décide de s’éloigner de ces requins d’eau douce et de « flager » le bus nous même, le problème c’est qu’on ne comprends pas ce qui est écrit au devant du bus!!! Bon ils sont tous de mèches et finalement c’est un autre taxi à moto qui supposément pour nous aider fait arrêter un bus qui nous demandera 5,000kiets/pers, on a quand même sauvé 4,000!!!! Ceci dit ce arnaqueurs voir emmerdeurs pourrissent la vie des touristes et donnent un très mauvais goût des gens du pays, faut croire qu’où il y a de l’argent facile à faire les @#$$%&! fraudeurs sans scrupules et trop paresseux pour avoir un emploi digne de ce nom tournent toujours autour des touristes comme de vrais charognards!!! Bon on a aucun problème à ce que certain se fasse une commission sur nos trucs quand ces convenus entre les 2 parties …mais pas de cette façon! …Bon on va essayer d’oublier celle-ci et le fait que nous avons perdus près de 1h30 à ce jeu!!!

 

image

Autre destination: Ascension du Rocher d’Or (Kyaiktiyo)image

Arriver à Kyaiktiyo, on nous fait débarquer du bus pour monter dans un petit pick up (boite du camion) avec environ 20 autres personnes pour nous amener au camp de base, la bonne nouvelle c’est qu’il ne nous demande rien car ça fait partie du prix du billet!!! Donc là on est vraiment avec les locaux entassés dans la boite presque les uns par dessus les autres, le petit voyage durera ~30min jusqu’au camp de base d’où partent les seuls camions faisant la navette entre le camp et le site au sommet!!!!

.

Tour de manège garanti

Arriver au camp de base on se dirige vers le seul ATM pour se renflimageouer un peu mais il ne fonimagectionne pas et aucune banque dans la place, donc on va se débrouiller autrement mais pas de folie à faire car on en a juste assez pour payer notre chambre, nos repas et le bus en espérant très fort que la prochaine ville on puisse en trouver un! On se rends au terminal pour prendre le camion (les seuls autorisés à monter au sommet) et là c’est tout un spectacle dont nous ferons parti bientôt…Les camions sont en fait des 10 roues dont la boîte est aménagée avec plusieurs rangés de baimagencs. Les gens montent sur une plate-forme d’embarquement pour ensuite s’entassimageer sur ces bancs, c’est vraiment surprenant de constater le nombre de personnes qui peuvent y prendre place!!!! Puis c’est notre tour, on est sur le dernier banc, les genoux accotés sur le banc d’en avant et le dos sur….ce qui sert de porte bagages!!! C’est partis, on nous avais dis que la route serpentait entre les montagnes, les virages en épingles, les montées et descentes abruptes et pour finir que les chauffeurs étaient kamikaze, hé bien tout ça est vrai!!!! Après cette ascension d’environ 1h, les montagnes russes de la Ronde (parc d’amusement à Montréal) n’ont qu’à aller se coucher!

imageHotel Top Mountain

Arriver au sommet à plus de 1000m d’altitude, on descends des camions où des porteurs nous imageattendent pour transporter nos bagages jusqu’à l’hôtel, il y a même des porteurs de chaise pour les gens à mobilité réduite!!! Nous avions déjà décidé de porter nous même nos bagages en guise de pèlerinage par respect pour les Birmans croyants. Il reste environ 1km de marche pour atteindre le fameux rocimageher, on part donc à la découverte du site. Après quelques minutes de marche seulement, on croise notre hôtel où on en profite pour faire notre check-in et y déposer nos sacs à dos dans notre chambre. On a une vue à couper le imagesouffle sur les montagnes et vallées environnantes, en plus on est du coté Est, donc on va pouvoir observer le lever du soleil de notre lit (avouer qu’il y a des choses plus pénible que ça dans la vie!!!). Puis on se rend dans un petit resto local pour luncher, génial car non seulement la nourriture est excellente mais on nous cède une table sur le coté de la terrasse avec devinez quoi? Hé ben oui encore une vue superbe et cette fois de l’autre coté!

Tout un pèlerinageimage

On continu notre marche jusqu’à l’entrée du site de la Pagode de Kyaiktiyo (dont le Rocher d’Or fait imagepartie) et comme dans tous les endroits religieux on doit se mettre pieds nus, mais ici le petit bémol est que les dalles de marbre au sol sont tellement chaudes que c’est une vrai course à l’ombre ou sur les dalles pâles (captant moins la chaleur) afin de ne pas se brûler les pieds!!! Après tout ce périple, le voilà enfin ce rocher qui se profile devant nous. Notre primageemière impression : on l’imaginait plus gros!!! Mais c’est surtout l’ensemble du site qui est majestueux et surtout de voir tout ces gens. Pas surprenant que ce soit l’un des principaux lieux de culte du bouddhisme birman. Selon la tradition, le rocher aurait été placé à cet endroit par deux nats (esprits) il y a 2 500 ans ; il ne tiendrait que par un fil, un des cheveux de Bouddha. Les pèlerins le recouvrent de feuilles d’or évoquant la tête du célèbre ermite. Autre fait, les femmes n’ont le droit ni de le toucher, ni de s’en approcher. Tout en s’approchant on observe les fidèles (des familles coimagemplètes parfois) qui prient ou attendent simplement le coucher de soleil pour faire une demande ou encore y passer la nuit en pèlerinage. Difficile de décrire le sentiment de paix et de sérénité qui émaimagene de partout. On poursuit notre route de l’autre coté du site et on s’engage dans les ruelles remplies de kiosques de tout genres, même des kiosques de sorcellerie avec plein de trucs pour concocter des potions magiques; têtes de singes et autres trucs pas toujours beau à voir!!! On n’a pas essayer et si vous regarder bien la photo (pas très jolie car prise à la sauvette) vous comprendrez pourquoi, pas invitant du tout!!! On se promènera tout le reste de l’après-midi puis on observera le soleil se coucher lentement derrière le rocher.

image  image  image  image    image  image  image  image  image  image  image  image  image image

Puis ce sera le retour à l’hôtel, soimageuper excellent avec en toile de fond le Rocher tout illuminé!!! On rimageetourne faire un petit tour sur le site en soirée et on constate que l’atmosphère est bien différente car tous les pèlerins sont installés sur le sol (des familles complètes installées en cuillère! ) et se préparent pour passer la nuit, on dirait une grande cérémonie!! C’est ahurissant de voir tout ces gens effectuer leurs périples avec une telle croyance et de voir ces centaines de boîte partout avec autant d’argent soutirées alors qu’ils ne sont pas riches du tout…et cela sans compter les nombreux stop des camions où des gens tout autours les demandes encore à donner autant dans la montée que dans la descente! Ils sont constamment incités…Cela me fait penser quelques fois au temps de nos parents et grands parents dans notre pays où l’église catholique devait exercer le même pouvoir… bon assez philosophé, nous aussi on va faire dodo mais dans notre chambre!

image  image

Levé du soleil facileimage

Éveil très tôt pour Nath, pas question de manquer le lever de Galarneau et aussi prendre plusieurs photos (pour une fois qu’on la facile) !!! Petit déj et on fait nos sacs et chemin inverse vers le camp dimagee base, …hé oui les mêmes camions! Arrivés en bas les petits arnaqueurs sont là et nous attendent pour nous vendre des billets de bus, pas le choix ils contrôlent tout, on se fait vendre des billet pour un bus qui devait paimagertir à 10h alors que la réalité est qu’il partira seulement à 11h (c’est ça qui est dommage car on nous dit souvent n’importe quoi)!!! Là Denis s’est permit de se défouler un peu sur le vendeur…En route pour 3hrs de bus et destination Mawlamyine. Possiblement notre dernière destination à moins que l’on trouve de quoi d’intéressant pour filer vers le sud du Myanmar mais jusqu’à maintenant cela ne semble pas très ouvert au public et on pourrait avoir beaucoup de misère a passer la douane terrestre vers la Thaïlande…(c’est ce qu’ont nous dit en tout cas)!

image  image  image  image  image  image

 

« Dernière » destination: Mawlamyine (Moulmein)…ville fantôme!image

imageArrivé à notre hôtel, belle surprise, un ATM nous attend juste à la porte et il fonctionne en plus (quel cadeau du ciel qu’on se dit)! L’hôtel en soi (Le Cinderella) est excellent et le personnel très attentionné, l’intérieur est quasiment un petit musé !!!! Bon ici il fait très chaud, donc pas question pour Nath d’aller souffrir (c’est que sa tolérance diminue de plus en plus…ça fait 1 mois et demi qu’elle est au dessus de sa résistanimagece ma petite nordique) à la découverte de la petite ville, se sera lunch au resto de l’hôtel climatisé, qui imageen soit est aussi excellent en plus d’avoir un internet potable, le reste de l’après-midi sera consacré au blog et planification de la prochaine destination. A la tombée du jour on se dirige vers le fleuve qui ceinture la ville qui nous semble fantôme et marchons aux alentours à la recherche d’un endroit pour souper. Comme plusieurs autres fois certains restos indiqués dans le routard n’existent plus et ce qui devait être une petite promenade se transforme en marche de santé de quelques kilomètres, mais on finit par le premier endroit que nous avions vu (très moyen) !!! Puis hop dodo!!

Sortit 2 jours avant la fin de notre visa au Myanmarimage

Petit déj tôt et orgie de bouffe (wow incroyable, vraiment !), on doit même leur dire de rapporter des imageplats!!! Puis longue discussion avec un sympathique couple de Français, Anita et Pascal qui font aussi un blog (http://www.demainsurleglobe.com), avec qui ont se trouvent plusieurs similitudes, un très bon moment !!! Nath va rester se reposer (et se « taper » une mini-tourista), tout en publiant Bagan et avancer le blog pendant que Denis va aller faire un tour pour voir ce qu’il y aurait à ne pas manquer aux alentours et trouver notre moyen de transport pour quitter le Myanmar… ben oui car on a décidé de partir demain. Pourquoi si vite? Premièrement: demain car sinon faudrait attendre 2 jours car une partie de la route pour se rendre à la frontière est à sens unique) Deuxièmement: on a bien peser le pour et le contre: va t’on vers Hpa-An? plus au sud eimagencore? Mais Nath ne s’amuse plus car elle n’en peut plus de cette chaleur (et ses chaleurs) et nos déplacements et commoditésimage (resto et tout) commence à être de plus en plus difficile donc on a conclut qu’il était tant pour nous de sortir (2 jours avant la fin de notre visa de 28 jrs) et rentrer en Thaïlande pour prendre la direction des îles du sud au bord de la mer afin de souffrir un peu moins de la chaleur (sur le bord de l’océan il y a de l’air !!!). A la tombé du jour on va aller visiter la Pagode de Kyaikthanian, que je qualifierai de petit format de celle de Yangon mais toute aussi spectaculaire. C’est la fête de la pleine lune et il y a beaucoup de monde qui se rendent sur le site, ça bourdonne d’action (on se demande de où tous ces gens sortent !). Courte visite car on en a vue tellement que l’éblouissement y est moindre, mais en revanche le panorama de la ville est splendide le soir. On rentre diner à l’hôtel, nos amis Anita et Pascal se joindront à nous et on passera un autre bon moment à échanger ensemble.

image  image  image  image  image  image  image  image

 

image

 

 

Direction: Poste frontalier Myawadi et Mae Sot (Thaïlande)image

Debout tôt (encore!), on quitte à 8h avec un chauffeur (plutôt qu’en bus comme on pensait…bah uimagene belle surprise finalement) qui va nous conduire à Myawadi, ville frontière du Myanmar donnant sur Mae Sot en Thaïlande. Total de 5hrs (ha ha c’était supposé être 2h30) de route dans toutes les conditions, particulièrement la partie en montagne à sens unique, un autre vrai manège de montagne russes !!! Pis en chemin imageon fera un tune-up sur l’auto au « garage » et on passera également au « car wash » manuel! Le passage de la frontière se fera somme toute assez facilement et sans trop de délais (mais pas pour le Birmans qui eux doivent attendre dans une file qui semble interminable). Youpi (qu’on pense !!) on est en Thaïlande où tout devrait être beaucoup plus facile à organiser pour filer tout droit vers nos derniers jours !!!

image  image  image  image  image  image  image  image  image

Denis et Nath

Aventuriers du 450

image  image

Catégories : 7. Bago, 8. Kyaiktiyo & Moulmein

Yangon

…La suite de nos aventures passées entre 2 des vols du retour!

image

Enfin Yangon
imageVol sans problème, on arrives à Yangon en début d’après-midi, on a rien de réserver mais quand même deux références dans le routard, donc on est positifs et Nath est toujours sur le dos et pas très patiente! Direction le premier: plein. Le deuxième: plein (de toute façon plus dans nos moyens car le Routard les classait entre 45$ et 55$/nuit maintenant c’est 120$ la nuit!!!!!!). Mais ils ont quand même été très gentils et nous ont aidé a trouver quelque chose (appels dans d’autres hôtels en plus de nous donner accès au wifi!!!). Finalement on trouve quelque chose à partir de Booking.com avec le wifi!!!! On reprends un taxi qui nous conduit sur une rue où on a peine à distinguer qu’il y a un hôtel ici. L’entrée est simplement un petit couloir sombre dans un immeuble commerciale (genre bureau) donnant sur l’ascenseur, heureusement il y a queimagelqu’un de la réception qui nous attends!!! Au douzième étage se trouve une petite réception où on fait le check in et on se dirige vers la chambre (Denis se disant qu’au onzième étage la vue serait sûrement bien). Hola, petite fenêtre donnant sur l’immeuble voisin(vraisemblablement la cuisine du logement!!) qui est au plus a 2m de distance, on repassera pour la lumière du jour!!!! Nath est déjà couchée (journée difficile) donc pas question de bouger ailleurs!!!!! Reste que pour la chambre en elle même c’est très bien.

Pendant le dodo de Nath Denis va faire un tour dans les environs. Hé bien on est tombé dans un trou, rien de rien aux alentours pour le moment et odeurs nauséabondes autour de l’entrée car même dans une ville comme Yangon, dans certains endroits les égouts sont encore sous les trottoirs (presque à ciel ouvert) sans conduits fermés!!!! Bon on va faire avec, le personnel est très gentil et nous indique des endroits pour souper, va pour un petit resto à deux pas (autre direction que celle prise par Denis plus tôt!), ce sera assez expéditif car Nath doit retourner se coucher…

Le lendemain
Aujourd’huiimage se sera découverte de downtown, mais avant on va aller voir la pagode de Botataung (la imagesoeur ainée de Shwedagon) qui est tout près de l’hôtel (finalement pas si mal situé que cela). En arrivant beaucoup de personnes locales et bien sûr des touristes. La pagode est spéciale pas tant par son envergure mais bien pour le fait que l’on peut y entrer et en faire le tour. En soi c’est un vrai petit musé d’histoire qui se déroule devant nos yeux au fur et à mesure que nous avançons à l’intérieure, cc’est comme un labyrinthe en forme d’étoile recouvert de gravure d’or ou de plaqué??? Puis l’endroit où le cheveu de Bouddha est conservé (oui oui vous avez bien lu)!!! Derrière 2 vitrines dans un socle et entre les deux paroit, se tient l’endroit où les fidèles jettent des imageoffrandes($$$) par une petite ouverture. Tout le monde joue un peu du coude discrètement pour se rendre à l’avant plan afin de prendre une photo ou prier brièvement. On joue le jeu et ressortons avec notre photos nous aussi mais enimage sueur!!!! Puis on découvre un genre de carrousel où pour quelques dollars on lance des boules de papier dans un vase qui supposément si on réussis, nous portera chance (là ça s’est terminé 5 à 1 pour Denis!). À l’extérieur, une petite passerelle nous amène à 3 Bouddhas qui sont supposés exaucer les voeux!!! Nath elle s’émerveille de voir toutes les tortues dans le petit lac essayer de grimper les une sur les autres pour gagner leur place au soleil puis soudain une immense tortue émerge, elle doit faire près d’un mètre de diamètre!! Nath passera la prochaine 1/2 hr à observer ses petites amies (elle a peut être un fond d’ornithologue en elle!!!!). Finalement elle se décide a laisser ces petites bêtes (encouragée par Denis)!

image  image  image  image  image  image  image

Recherche désespérement un resto
Onimage reprends notre découverte de la ville tout en marchand vers la place (rond point) centrale où on imagecherche a « spotter » un resto pour le lunch mais peine perdue, mis à part les gargotes entassés sur les trottoirs rien qui ne nous parle pour ce midi vraiment. (C’est qu’il fait encore plus chaud ici avec l’asphLte et les voitures…on doit frôler le~50 degré! On fait le tour du jardin centrale (là ou devait se trouver un resto mais il n’existe plus!!) puis quelques avenues (bon on explore aussi la ville par le fait même) qui sont toutes très animées, on opte finalement pour un petit fast food qui semble bien fréquenté des locaux. Mais on a oublié qu’il mangent très épicés ici donc résultat des plats très appétissants mais beaucoup trop épicés pour nous, on va manger quelques bouchées seulement avec énormément de liquide!!!!!image

Puis en route pour la pagode centrale De Sule, là c’est juste trop pour nous, rien de spécial si ce n’est qu’elle est en plein centre d’un rond point!! Donc on repassera pour la visite intérieure. Direction le Monson, resto assez chic mais quand même abordable, air clim., wi fi etc, on y passera le reste de l’après midi (tard tard tard après midi!!!). Retour dans notre chambre, on écrira un peu puis skipe et dodo!!!

Jour suivant avec la pagode Shwedagon
Limagea pagode de Shwedagon sera notre première destination aujourd’hui on déjeune même dans le taxi pour arriver au levé du soleil. Taxi jusqu’à l’entrée, là on se cherche un peu puis une gentille dame de l’info imagetouristique à pitié de nous et nous offre sont aide, ouf c’est partis en ascenseur ~six étages plus haut ( la pagode est sur une colline!). On débarque, déjà à première vue le site est beaucoup plus qu’un simple pagode mais un ensemble d’endroit religieux beaucoup fréquentés des locaux!!! Ici encore les Bouddhas dans toutes les positions, de l’or partout, des cérémonies pour tout, même que Denis s’est fait aborder par un prof. supposé à la retraite qui nous a expliqué le cérémonial de l’eau versée sur les statues des jours de la semaine selon notre jour de naissance (beaucoup trop long pour décrire ici!!). Par la suite, il nous a amené, en fait il a amené Denis à la statueimage du Vendredi – cochon d’inde, limagea journée de naissance de Denis et ensemble, ils ont exécuté le cérémonial, jusque là tout semblait cool mais à la fin il demande un petit don pour acheter des fleurs et faire prière pour nous!!! On ne peut qu’acquiescer car il a mis tellement d’effort dans son arnaque que ça devient de bonne guerre!!! …mais il fera beaucoup réfléchir Nath car il doit être assez riche à la longue! Nath elle serait né un mardi donc son animal est le lion! En continuant notre visite on remarque qu’à chacune des 4 entrées il y a un ATM!!! Oui oui, faut croire que ceux qui oublient leur argent n’ont plus d’excuses pour ne pas faire un petit don!!!!! Plus on fait le tour, plus on s’aperçoit que le site est exceptionnel par la diversité des représentations religieuses dans tous les coins sans compter même un musé. Donc pas surprenant que depuis plus de 2500 ans le site est le coeur du Bouddhisme birman!!!!  …On a essayé de compter combien de bouddha il pourrait bien avoir sur se site mais également dans l’ensemble du Myanmar…on a abandonné!

image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image

imageLunch et recherche désespérée d’une agence
Prochaine destination, le lunch dans la même direction qu’une agence de voyage où nous voulons aller prendre des renseignements actualisés pour organiser nos derniers jours. Resto assez loin et jimageuste sur le coin de rues achalandés (voitures pas vraiment de passants) mais il est temps d’arrêter car la chaleur se fait sentir et la fatigue aussi. Bouffe assez ordinaire…où un petit minou mangera presque tout le poulet de Nath. On reprends notre marche après s’être assuré que nous allions dans la bonne direction, rien de simple, notre map n’est pas très claire rendu dans les petites rues et pas d’indications et il fait de plus en plus chaud. Finalement on trouve où ça devrait être, mais ce n’est plimageus là!!! Heureusement des gens viennent à notre secours et appellent l’agence en question, elle a déménagé à plusieurs KM d’ici. Utilisation du plan B: une autre agence à proximité, cette fois pas question de marcher mais pas évident de prendre un taxi car personne parle anglais, mais on parvient quand même à se débrouiller!!!! Arrivés à l’agence, c’est une maison privée et de l’extérieur ça a l’air abandonné…. (dans un quartier huppé tout de même) quelqu’un vient nous accueillir et heureusement c’est bien l’agence en question. Là on passera ~2h à discuter avec elle (et entre nous) des itinéraires possibles avant des se décider. Vraiment un service exceptionnel de Mme Thandar Oo de chez Kinnari Travel, gros Merci!!!!! Résultat finale, on quitte pour Bago demain et ne fera que le sud-est! Le souper sera au Monson (2e fois) et on se paye la traite ce soir!!! Et hop dodo!

Transit vers Bagoimage
Debimageout tôt car on doit tout paqueter, déjeuner et prendre un taxi pour le terminal de bus. Finalement on prend le taxi à 8:30, dans le trafic et il fait déjà chaud. C’est la journée des examens finaux des étudiants universitaire en plus!!!! Arrivés à l’arrêt de bus (pas de terminal comme on connait) je n’ai jamais vécu un transfer aussi rapide, à peine le taxi arrêté, le chauffeur nous indique le bus à prendre et en moins de deux on se retrouve dans le bus avec nos bagages et entouré de locaux. Partis pour Bago en bus local avec aération naturel et nous revoilà parti à l’aventure comme on aime en voyageant dans la campagne!!!!

Nath & Denis
Aventuriers du 450

image

Catégories : 6. Yangon

Sittwe & Mrauk-U (Partie 2)

image
Visite du site archéologique – Cité d’Orimage
Debout 6:00 am on va aller voir un autre lever de soleil avec notre guide qui nous fera visiter les temples et nous expliquera la nature de ce qu’ils appellent les Cités D’Or (petite pensée pour toi Marjo et ton émission préférée quand tu étais jeune!). L’architecture est supposément complètement différente à cette endroit de tout ce qu’on a pu voir jusqu’à maintenant! On a décider de faire qu’une matinée car après cela devient trop exténuant et de se concentrer sur les sites majeurs avec l’aide d’un guide question d’optimiser la visite!
imagePremier vestige d’une pagodeimage « ? » au sommet d’une colline, un bouddha sur le dessus et 4 autres en dessous qui à l’époque étaient recouvert et correspondant à chacun des points cardinaux. Notre guide nous explique que le coeur de chaque Bouddhas était en Or (mais tous ont été pillés) et que les stupas étaient aussi remplies d’Or en offrandes et que plusieurs centaines sont toujours enfouis aux sommets de certaines collines et ils sont tout probablement remplies d’Or! On se croyaient vraiment revenir dans le temps.
Puis on ira au Koe Thaung, wow quel architecture et design avec ces centaines de petit stupas échelonnés tout autour. imageOn peut voir tous les changements dont ce temple à été « victime » imageau travers les temps car plusieurs section on été conservées à l’état naturel sans aucun travail de restauration alors que d’autres l’ont été avec beaucoup de soins. On se promène à l’intérieur des passages étroits qui ceinture l’intérieur du temple et on peut là aussi constater l’ouvrage du temps et des restaurations sur les centaines de figurines de Bouddhas nichées dans les murs!!! Impressionnant de voir aussi la grandeur de cet ouvrage réalisé au 16e siècle!!!!
image  image  image  image
Faut continuer, on verra plusieurs autres pagodes entrecoupées de la visite d’un monastère, du lac de conservation de l’eau, de la maison des jeunes, lieu où les jeunes socialisent tous en jouant à des jeux (ici pas d’ordinateurs donc ils s’amusent avec des riens!!) et maintiennent une bibliothèque de vieux livres empilés!!! Encore 2-3 pagodes/temples avec chacun leurs particularités pour arriver aux deux derniers que nous avions sur notre liste de visite, les 2 majeurs.
image  image  image  image  image  image  image  image
Le premier le Shitthaung, gigantesque, impossible de tout décrire mais les couloirs sont de vrai petits musées en soit: des ouvertures précises et alignées permettent une circulation d’air et à la lumière de s’infiltrer. Encore une fois une architecture superbement planifiée!!!
image  image  image  image  image
Pour finir la pagode Htut Kanthein, d’aspect de fort à la Vauban,  surmontée d’un dôme en cloche et structure en colimaçon. Gigantesque, un temple magnifique qui ressemble plus à un fort avec ces  couloirs étroits bordé de niches à Bouddhas ornés de femmes de pars et d’autres. Ici aussi des ouvertures précises et alignés permettent une circulation d’air et à la lumière de s’infiltrer. Puis en son centre une grande salle de prière pour des offrandes à Bouddha !!
image  image  image  image  image  image  image
Achat de billet d’avion non conventionnel!
Visites terminés on demande à notre guide de nous laisser au pont en construction, notre repère pour s’orienter. De là on se rend réserver nos billets d’avion pour notre retour vers Yagon (ben oui tout porte à croire qu’on ne peut pas aller à Ngapali en prenant l’a ion la fin de semaine…(en tout cas personne ne le sait à Mrauk-U)…mais de toute façon d’autres voyageurs nous dit que c’est très dispendieux les chambres alors on change nos plans. Bon un peu pas mal bizarre la façon de fonctionner: on lui donne l’argent et il nous dit de revenir dans 30 min et qu’il aura nos billets… hummm ça sent pas bon mais pas d’autres choix… Mais au moins on est est dans un guest house et c’est le même gars que la veille! Pendant ce temps on essait un cyber café qui n’a de cyber que le nom car ni la quincaillerie, ni le wifi, ni l’internet fonctionne, …je crois qu’ils n’ont même pas de café non plus!!!  ( 🙂  )
image
Y imagefait + de 37degrés sans le facteur humidex (car on ne le sait pas)… on est fatigués mais l’âme des imageaventuriers nous tiens toujours et on part à l’assaut d’une colline pour aller voir une pagode et trois Bouddhas côte à côte (non mais tant qu’à y être pourquoi pas d’autres bouddhas!). Mais sérieusement, on espère aussi trouver un peu de vent au sommet!!!! Hé oui petite pause avec un peu de vent et d’ombre au sommet, on prends quelques photos, on rit un peu de la situation tout en écoutant de la musique a tue tête distorsionner venant d’en bas puis on redescend pour prendre possession de nos billets. Là, surprise, les « billets » sont de bouts de papiers avec les nom de la compagnie aérienne, nos #de passeport et notre prénom pas de date et ni de vol (ouhen…mais qu’est ce qu’on peut y faire…on décide de faire confiance… Mais c’est quand même de l’argent ça ($280 us!!!))!!!!
Chemin du retour
Retour vers notre guest house, en chemin on arrètera voir des karatéka pratiquer à l’eximagetérieur et devinez quoi on revoit le guideimage rencontré à Sittwe le matin qui nous a indiquer le bateau plus rapide!!! Ce serait son école et il nous raconte son parcours(il a même passé quelques années au Japon après avoir été sélectionné parmis les espoirs du Myanmar!). On en prends et on en laisse mais surtout on reprends notre chemin. Arrivés on se refroidit un peu, écrit le blog, les textes et fait un peu de lavage(mais oui ça fait partis des voyages!!). Souper ici et charmante discussion avec le couple de Hollandais.
Cette fois c’est le ferry 🙂image
Debout encore très tôt car on prend le ferry pour Sittwe à 7:30 (Nath est contente). Le ferry imagesera tout une expérience… Donc jeep jusqu’au port, achat des billets dans la cohue, car c’est le moyen de transport de tout (marchandises et personnes)!!!! Chaises réservées au deuxième pont pour ceux qui paient un peu plus sinon c’est par terre ou sur le premier pont entre les marchandises, les poules, le « resto » et les toilettes, j’oubliais aussi le gros diésel qui propulse le bateau. Ce sera 7 hrs de croimageisières (rien à voir avec les paquebots!!) entassés et à vivre le quotidien de ces gens merveilleux, juste se déplacer sur le bateau entre les gens assis par terre les vendeurs et les marchandises est un expérience en soi. Nous ferons un arrêt dans trois villages sur notre route afin de débarquer et charger des marchandises, de même pour des vendeuses de toute sorte de truc et les passagers qui échangent leurs positions. Tout une tranche de vie qui se déroule devant nous et c’est avec beaucoup d’humilité et de respect que l’on y assiste.
image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image
Sittwe pour une nuitimage
Arrivés à Sittwe (passage obligé car risqué de prendre un autre transport sitôt après) on se rends directement, enfin presque car notre chauffeur se fait arrêter par la police et revient la mine basse, au guest house (préalablement réservé cette fois!!). Débordant d’optimisme on part à la recherche d’un endroit avec internet mais on déchante vite… on ira se promener vers la mer sur le board walk (quand même superbe pour un endroit comme ici!!!) et on soupera au même resto que lors de notre arrivés il y a quelques jours.Hop dodo!
image  image  image
Avion pour Yagon
Debout relaxe, on quitte seulement à 11:00 et c’est pas la grande forme pour l’aventurière…petit déj rapide et retour à la chambre, elle fera un petit dodo de plus. Denis lui essayera de trouver un Internet en attendant mais rien à faire….en plus lors de son retour une des rues est barrée et on lui demande ses papiers (passeport) pour passer, mais ils sont à l’hôtel. Ceci l’obligera à faire un bon détour pour revenir. Départ pour l’aéroport on y est en moins de deux, puis les suspenses durent environ 1h avant que nous ayons nos vrais billets en main, youppi lai lai!!!! Départ sans problème vers Yagon!!!
nath & Denis
image
Catégories : 5. Sittwe & Mrauk-U

Sittwe & Mrauk-U (Partie 1)

image
Bus de nuit
Arrivé à Yangoon 2h plus tard que prévu mais cette fois cela nous dérange pas trop puisque il est 6:00am! On débarque du bus et nous sautons dans un taxi pour l’aéroport (pensant y trouver restauration et internet). L’aéroport semble plus petit qu’à Mandalay: pas de resto, pas d’internet et trop tôt pour check in de nos bagages donc on se rabat sur un hôtel pas très loin car on a enviro n ~5h à tuer. On va y déjeuner, faire un peu de courriel, blog et planification.
Aéroport de Yangon
11h30, check in et attente de notre vol… Ils ont un drôle de système là bas, aucune gestion du panneau indicateur des vols, on attendimages tout simplement qu’un garçon se promène avec le panneau de notre numéro de vol comme à la boxe pour annoncer les round! Bon finalement c’est notre tour, départ avec ~1hr de retard, vol sans problèmes avec un stop assez spectaculaire a « Tandwe » près des plages de Ngapali sur le bord de la mer (mais nous on arrêtera en revenant)!!!  Notre arrivés à Sittwe est un peu brutal: atterrissage « méthode pilote de brousse » un peu. 
Sittwe
On prend un tuk tuk et on le dirige vers un des guest house de notre guidede voyage. Pas de chance, c’est plein! Puis un deuxième, pas de chance encore, lui n’a plus de licence pour les touristesimage.  Donc un troisième, houra!  Il lui reste des chambres mais aucun internet… bah c’est OK, c’est juimageste pour une nuit et bien situé. À la douche enfin et on redescend demander la carte de la ville pour s’orienter un peu et on copie le couple Hollandais juste devant nous pour demander d’appeler le même guest house à Mrauk-U et nous réserver une chambre (on se fera pas poigner 2 fois) et nous partagerons le même tuk tuk demain matin pour l’embarcadère…pourquoi pas!) !!!! Puis recherche d’Internet, d’un ATM et d’un resto. En chemin on a fait la découverte d’arbres hébergeant des centaines de grosses chauve-souris en plein jour!! Bon faut continuer (que Denis dit à Nath)…le premier reste impossible à trouver, le deuxième facile et pas loin (même si à notre guest house il nous avait dit qu’il n’y en avait pas), le troisième prendra quelques temps mais finalement sera bien, pas loin de la rive du Golfe du Bengale (sans vue toutefois) et avec une bonne brise (yes se dit Nath). Dodo on part pour MRauk-U à 7:00hrs demain.
 
Départ vers Mrauk-Uimage
Lever à 5:30 après un méchant concert de chien cette nuit! Petit déj. et en route en tuk-tuk vers l’embarcadère. Un peu plus loin, le tuk tuk embarque un guide touristique de Mrauk-U, il va nous amener au bateau rapide au lieu de ferry (Nath un peu déçue car on s’était image« minder » à voir la vie à bord du ferry tout au long du trajet). Après quelques minutes de doute et confusion (achat des billets? sur lequel des bateaux on embarque? ou on met nos sacs à dos? etc) onimage est finalement installés dans la cabine avant (avec sûrement encore un film roman savon) mais on ne voit absolument rien dehors et on se sent enfermé un peu! On laisse donc nos sièges de luxe et on va s’installer à l’avant du bateau presque directement sur la proue!!!! On profite ainsi de la brise (même Nath la froide un peu!!) et de la vue du Golfe du Bengale. Plus le trajet avance plus les rives se rapprochent et nous permettent d’observer la vie qui se déroule de chaque coté du bateau.
image  image  image  image  image  image  image  image
Puis ~3hrs plus tard on arrive au débarcadère de Mrauk-U, hola!!!! Je me rappelle des imageimages semblables dans des films de Tarzan des années 60 (Johnny Weissmulleimager), approche du quai en bois et attache des amarres aux arbres sur la rive par les villageois, on peu presque palper la frénésie entourant l’arrivé du bateau (un peu genre Fantasy Island quand Tattoo criait au maitre « the plane!!!! the plane!!!!).Puis c’est le débarquement des passagers et des marchandises, tout un spectacle, tout est à bras!!!! Cool on vient nous chercher car nos noms sont inscrit et hop dans la jeep avec notre couple Hollandais pour notre guesthouse, le chemin est assez accidenté car le seul pont est en construction et un détour au travers d’un village est obligatoire, donc environnement très pitoresque!!!Arrivés à destination au Prince Guest House, on nous reçoit avec soin (fruit et jus). Notreimage chambre est très bien (pour le bout du monde presque!!!) et en bonus leur cuisine est recommandée dans le Routard! On se cédule une journée d’exploration en bateau (ben oui encore!) vers les villages Chin pour le lendemain avec toujours le couple d’Hollandais (ça baisse les coûts plus on est) ! Petite douche et on part à la découverte de notre nouvel environnement à pied. On devrait être ici pour 3 jours incluant celui-ci car le 4e on reprendrait le bateau très tôt de retour pour Sittwe et ensuite les plages de Ngapali selon ce qu’on est fixé mais rien de booker encore!
1ère constatation
imagePremier constat, les gens ne semblent pas voir des touristes très souvent par ici, ils sont très curieuximage dans leurs regards et en même temps très réceptifs aux sourires et « Mingalaba » que nous leurs faisons (même souvent on a l’impression (confirmée) dans leurs regards qu’ils espèrent un sourire, un tata, un hello ou encore un Mingalaba de notre part pour avoir la joie de nous répondre!!). Après quelques minutes de marche, on est plus trop certain d’où on est ni et où on doit se diriger (on sait quand même d’où on vient!)!!! Après avoir demandé (gestuel et noms d’endroits) nimageotre direction on finit par retrouver le fameux pont en construction (traverse piétonnière seulement) qui nous amène directement sur la route du débarcadère et à un resto (probablement le seul de la ville digne de ce nom!) ou on s’arrête pour enfin presque finir de suer et manger un brin.Pas d’internet ici non plus, pas plus qu’à notre guest house et pourtant des affichent indiquent « free wifi »! On prends des renseignements auprès de l’hôtel du resto pour les options de retour et les prix.
imageL’architecture Arakin
On se dirige vers un autre gros resort (cher) recommandé par le routard car il doit forcément imagey avoir l’internet ou avoir des information sur les vols etc…. L’architecture du complexe est magnifique et typique de cet état, tout en tek avec des fenêtres ovales cela semble très bien mais pour nous cela ressemble plus à une belle prison dorée car pas du tout avec les locaux. Bon on y prendra un café et un dessert (Nath est en manque de sucre….à part les fruits pas grand chose au Myanmar)….et puis rien pas d’internet et aucune information! …Cela change un peu la portion du voyage car on ne peut ni chercher nous mêmes nos infos sur les forums mais encore plus: aucune publication de blog pendant au moins une semaine et pas de nouvelles de nous non plus… (Nath est 😦  )
Retour au bercailimage
Puis tranquillement on se dirige vers notre guest house par la même route que lors de notre arrivés. Traverse de villages et bref rencontre avec les villageois ici et là, tous sans exception sont imaged’une gentillesse exemplaire!!! De retour au guest house on jase un peu avec nos nouvelles connaissance (les Hollandais) et on échange nos impressions et l’info qu’on a récolté. On soupe à notre guest house pour voir si le Routard dit vrai et toujours en compagnie de nos nouveau amis, wow nourriture et service excellent, on discute de plein de chose avec le couple pour s’apercevoir qu’ils voyagent un peu partout dans le monde depuis les années hippies, et ils en ont long à raconter!!!! Belle soirée, puis dodo!!!
Visite des villages Chin
Debout 6:30 pour petit déj et départ à 8:00hrs, la imagejeep (en fait on est assis comme dans une boite de pick up avec des bancs des chaque cotés mais on est dans une jeep) nous attends et on prends la route. Moins de 5 minutes plus tard on prend un embranchement et là le fun commence, pratiquement plus de route proprement dite, seulement un chemin de poussière imageextrêmement cahoteux nous amènera au bord du fleuve. Le long de la route on pourra observer quelques un des temples et pagodes à visiter le lendemain. Arrivés au bord de l’eau (la route se termine ici) une pirogue à moteur nous attends pour traverser et se rendre au marché d’un premier village (le marché principale ou toutes les tribus/villages en amont viennent pour vendre/troquer leurs produits) mais aujourd’hui c’est tranquille et se sont plutôt les produits locaux que l’on y retrouve. On achète quelques babioles pour donner aux enfants dans les villages que nous allons visiter plus tard. Les habitants sont très sympathiques, on arrête dans une fabrique d’huile de peanut, puis au tour de celle d’alcool de riz (un peu dur à 11hrs le matin!!!) qui ressemble plutôt à un alambic!!!!
image  image  image  image  image  image  image  image  image
Hop en imagebateau pour ~1hrs de navigation vers le premier village, très bien organisé et dirigé par un moine!!! On va même prendre le thé avec celui-ci et échanger un peu, quand Denis lui dit qu’il ressemble étrangement au Dalaï-lamas version jeune il éclate de rire et est flatté de la comparaison, c’est quand même impressionnant de prendre le thé avec un moine d’une certaine notoriété!!!! On retourne à notre barque et on lunchera dessus en mangeant notre Padthai!
image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image
Qui aura le ballon?image
Prochaine étape, 3 villages Chin essentiellement des pêcheurs et cultivateurs de peanut (on ne imagesavait pas que ça pousse comme des pommes de terre!!). Au premier, lors de notre arrivé un des villageois se dirigeant vers la rive pour aller pêcher voit le ballon que nous avions acheter pour donner et dit a notre guide qu’il veut l’avoir pour son village, en même temps il oublie la pêche et retourne nous accueillir!!!!! On est reçus avec un comité d’accueil de toutes les générations!!!! Finalement on lance le ballon et tous se mettent a jouer au soccer, à notre grande surprise ils sont très habilesimage!!! On peut voir le joie sur leurs visages transparent d’honnêteté!!! Un peu le même scénario dans les autre villages où on distribuera des biscuits aux enfants. C’est très émouvant de voir a quel point de petite chose si banale et simple pour nous revête une grande importance pour eux, en revanche on envie un peu la simplicité de leurs vies (tu fais rien tu n’as rien mais ils ne s’exploitent pas entre eux, ils s’entraide, dommage que l’humanité n’aient jamais compris ce principe si simple car il y aurait beaucoup plus d’entraide que de criminalité dans le monde!!!).
image  image    image  image  image  image
imageAki et femmes tatouées
Ici les ados jouent au Aki mais version volley ball, les règles du Aki(pas de mains) mais en imageéquipe et avec un filet!!!!! Dernier village celui le plus touristique mais on doit y aller car c’est aussi le village des femmes au visage tatoué (les origines se perdent un peu dans leur histoire, on vous racontera celle qui nous a été dite à notre retour mais ce serait relié à l’invasion des Japonais!!!). Direction retour à la Jeep + de 1.5hrs pour le retour, c’est trrrès long mais on y arrive puis ce sera la Jeep pour un bout encore!!!!
image  image  image  image
Discussions avec nos 2 jeunes serveurs
Arrivé au guest house un peu brulé on prend une pose puis on va encore souper ici car la bouffe y est excellente et comme on est loin de tout et qu’ici il ni y a aucun moyen de transport touristique (tuk-tuk ou autres) bien c’est aussi la façon la plus facile en plus!! Pendant le souper on discutera avec les 2 jeunes serveurs qui sont en fait partie de la famille qui tient le guest house! Notre serveur nous explique qu’il espère rencontré une étrangère pour se marier nous donnant même le look qu’elle devrait avoir, il sait ce qu’il veut, en fait on s’est bien bidonner avec les deux!!!! Puis un autre couple d’Italiens (vraisemblablement exaspéré par les difficultés de leur passage ici à Mrauk-U) se joint à nous au moment ou nous allions quitter, on va être polis et leur jaser un peu…et hop dodo!
Nath et Denis
image
Catégories : 5. Sittwe & Mrauk-U

Lac Inle

image
Encore en pleine nuit
Arrivé à 3:00am, le bus (assez confortable quand même) nous débarque sur une rue déserte où 3 tuk tuk attendent les passagers. Ici à Nyaungshwe, pas de gare et tous les visiteurs doivent débourser 10$ pour entrer sur le « site » du lac!!!! On a choisit de demeurer dans cette ville plutôtimage que d’aller directement dans un resort sur le lac car un trop cher et deux, on se serait sentis prisonnier sur le resort car il nous faudrait un bateau pour faire tout! Alors petit tour de tuk-tuk pour se rendre en ville (bonne nouvelle au lieu de ~30 min ça n’a pris que 10 min à peine) et après avoir débarquer tous les autres on arrive finalement à notre Guest House. Quelques coups de sonnette et la proprio se pointe. On remplit rapidement les formalités, heureusement pour nous la chambre est disponible, on ira faire un beau dodo jusqu’à 8:00.
Journée relaxe
imagePetit déj. relax (ça fait du bien!) puis tout en discutant avec imagela proprio on réserve un tour du Lac pour demain et on loue des bicyclettes pour aujourd’hui. Tous frais, la panse bien remplie, on part pour le marché car c’est la plus grosse journée aujourd’hui. Balade a pied entre tous ces commerçants qui vendent de tout dans des kiosques des plus colorés les uns des autres: fruits, poissons, viandes fraîches et séchées, vêtements, couteaux et Nath remarque même une dame qui fait de la couture avec une vieille machine à coudre! À l’extérieur on voit aussi des forgerons à l’oeuvre!
image  image  image  image  image  image  image  image  image  image
imageOn reprend nos vélos et direction vers le monastère de Shwe Yan Pyay, petit et tout en bois avec des fenêtres ovales. À l’intérieur quelques petits moinillonsimage étudiant et récitant devant un moine, on leurs donne quelques crayons qui nous restent. Juste à coté un tout petit temple l’air de rien à l’extérieur mais surprise quand nous y entrons. Couvert d’appliqués en verre sur ses murs intérieurs et percé de centaines de petit Bouddhas! Puis longue route dans les rues en terre poussiéreuses de petits villages au imagetravers de plusieurs camions qui lèvent la poussière à chacun de leurs passages car plusieurs sections de routes sont en construction. Nath commence aussi a avoir son voyage car elle imagedoit replacer son nouveau longyi qui cherche à ouvrir toutes les 30sec.(et ce même si on a essayer de le barrer avec des clips!). Nous arrivons finalement au Red Mountain Estate(oui, oui ce n’est pas une autre ethnie mais bien un vignoble!!!). Ahhhhhhh enfin du vin et bon par dessus tout. Le vignoble ici a été créé par un Allemand qui s’est associé avec un Français et qui produisent des vins rouge, blanc et de dessert pas piquer des vers. En plus il semblerait (car nous n’avons pas pu faire la visite des installations) que les installations feraient mourir d’envie plusieurs Français! Après avoir manger au resto du vignoble, déguster 2 verres de Shiraz de leur cru et acheté 2 bouteilles, on reprend nos vélos pour le retour!!!
image  image  image  image  image
On arrête dans une agence (référence routard le Thu Thu travel) pour acheter nos billets de bus et d’avion pour notre prochaine destination…..Souper resto près du guest house et publication d’un article du blog (Nath est bien contente!!!) et hop dodo!!!
Découverte du Lac Inle
imagePetit déj. à 7:00 car on part pour notre visiteimage du lac en pirogue à 8h00. Petite marche jusqu’au quai. La pirogue est propulsée par ces moteurs long tail donc très bruyant, on repassera pour l’appréciation de la quiétude! Assis confortablement dans nos chaises de jardin en bois (y sont tous comme ça pour les touristes) on se faufile entre toutes ces pirogues provenant des villages éloignés de la ville, qui transporteimage de tout du riz, des fruits et légumes, du bois, de la pierre et bien sur des de personnes!!! Ce qui est le plus renversant c’est de voir à quel point certaines de ces pirogues sont chargées, leurs rebords sont tellement à fleur d’eau que l’on pourrait croire que si la pirogue s’arrête elle va couler!!! Le long du chenal on peut observer la vie suivre son cours les pirogues partent et arrivent (beaucoup de touristes), puis on rejoins le lac immense (20km long sur ~10 de large) mais peu profond jamais plus de 6m.
image  image  image  image
Premières observationsimage
On se dirige vers le marché de Tang To complètement à l’autre bout du lac. Première observations: ces pêcheurs debout sur leurs frêle embarcation, une rame enroulée à une jambe et appuyée sur l’épaule pour stabiliser (ils rament aussi de cette façon) l’embarcation pendant qu’ils lancent leurs filet à l’eau!!! Un spectacle de toute beauté à voir.
Puis on aperçoit des gens sur des petits bateaux qui semble désherber la rive en plein milieu du lac??? Ce sont en fait des cultures flottantes de toutes imagesortes: tomates, concombres, ail etc (certaines sont récoltées plusieurs fois par année) qui ont été plantés sur de minces bandes de terre supportés par des amas de jonquesimage qui flottent, 1m d’épaisseur! Les petits bateaux circulent dans l’eau entre les rangées  pour désherber et ramasser les légumes!!! Tout au long de la balade on observe les pêcheurs, les maisons sur pilotis, les grands hôtels (en superficie, pas en hauteur) et on réalise en regardant tout autour que le lac est vraiment dans une vallée et complètement entouré de montagnes (de plus en plus déforestré).
image  image  image  image image
Arrivés au marché du matin (2hrs plus tard), on y fait une courte visite car rien de très différent de ce que nous avons déjà vu et comme il se fait tard donc les marchands s’affairent à imagepaqueter et retourner dans leurimages villages respectifs. Puis on monte jusqu’à la pagode de Shwe Inn Tain (???, on n’est pas sûr). En montant Nath se fait photographier par son chum avec une Birmane d’une tribue qui s’en retourne a son village. Visite de la pagode mystère et les quelques dizaines de stupas qui l’entoure, vraiment spécial! On se croirait dans un autre monde avec pleins de gros stalactites dorés pointant vers le ciel!! Après quelques photos, on redescend à travers les kiosques et Nath va magasiner quelques Longyï et Denis lui va faire baisser le prix de moitié (non mais on fait une bonne équipe!).
image  image  image  image  image
Puis se seimagera les visites des différentes manufactures autour du lac dans les maisons sur pilotis.  Premièrementimage celle des textiles où ils tissent la fibre de lotus pour en faire des vêtement ($$$$$$$$$), aussi de la soie et  du coton. Deuxième arrêt: la forge où les forgerons utilisent tous le métal recyclé des voitures et autre pour faire des machettes, couteaux de tous genres etc…tous un spectacle de les voir travailler le métal rouge et lui donner la forme désirée. Puis se sera la pause lunch au troisième étage d’un resto sur pilotis (quand il vente on sent tout bouger!) bonne bouffe et belles photos de la vie sur le chenal tout en face de nous!
image  image  image  image  image  image
imageOn repart le ventre plein pour une fabrique de pirogue où Denis prend plaisirs a essayer la sciotte (avec un autre Birmand tout en haut) pour scier les troncs et en faire des planches de même épaisseur (tout est manuel: scier du Tek avec une sciotte!!!)! La fabrication de ces pirogues est vraiment exceptionnel à voir: 4 jours pour une petite et 1 mois à 4 hommes pour les très grandes! On assiste aussi à la fabrication de cigare (ça roule en titi ici les Birmands).
image  image  image  image  image  image
Le 5e élémentimage
Prochaine étape la pagode de Phaung-Daw U (là ou nous avons aidés a maintenir les abris enimage place lors d’un coup de vent violent et inattendus). Ici la rumeur veut que lors d’une cérémonie annuelle d’octobre, le bateau transportant les cinq Bouddhas en or de cette pagode a chaviré! Malgré toutes les recherches, seulement 4 ont été retrouvés sur les lieux du naufrage car le cinquième a été retrouvé au temple avec des algues et personne ne comprend comment il est revenu (à la nage???)! Depuis ce temps, seul 4 Bouddhas font parti de la cérémonie et le 5e demeure sur place (en passant on a chercher quelques peu ces bouddhas qui ont plus de l’air des champignons (voir la photo) Car en plus 1 fois par année ils subissent  une diète drastique car ils sont coupés en deux pour une partie être fondu et vendu pour restauration du site et aussi payer les frai de la grande fête!
Puis avant dernière étape, la fabrique de bijoux en argent (orfèvrerie) plus une salle de montre qu’un fabrique…Dernière visite le monastère de Nga Phe Chang, (anciennement surnommé le monastère des chats sauteurs…) tout en tek lui aussi et plusieurs statues de Bouddhas à l’intérieur.
Retour vers le port (90 min de bateau) tout en passant par les canaux entre plusieurs jardins d’eau. Arriver au port on se rend au guest house pour petit rafraichissement avant de se rendre à l’agence pour récupérer nos billets d’avion car notre prochaine destination MRauk U n’est pas facile d’accès puisqu’elle demande plusieurs moyen de transport: avion et bateau en plus d’être obligé de se rendre à Yangon! La surprise, une bonne et une mauvaise, le seul vol pour Sittwe qui reste des places et à 12h50 et c’est avec escale, la bonne c’est que ce sera 35$ de moins le billet ce qui paiera la nuit à Sittwe que nous devrons ajouter étant donné l’heure d’arrivée (impossible de se rendre à MRauk U la même journée). Les transports étant réglés on passe à la table dans un resto bien ordinaire et puis au dodo.
Constatation écologique sur le lac
Le seul bémol de cette journée est de constater à quel point ce lac est en danger car aucun système de filtration n’existeimage et tous les déchets de la ville (des milliers des touriste et de la population grandissante) s’y retrouvent, en plus de la prolifération des jacinthes d’eau et l’élargissement des jardins d’eau qui empiète sur l’éco système. Il est bien malade le lac des quatre villages (Inlé), les Intha (fils du lac) ne se rendent pas compte de ce qui s’en vient et on ne sait pas si le gouvernement a des plans en ce sens avant qu’il ne soit trop tard! Le Lac aurait perdu plus du tier de sa surface entre 1952 et 2012!
Dernière journée
Aujourd’hui ce sera relaxe car notre tuk tuk vient nous prendre seulement à 17h30 pour nous amener au terminal de bus. Petit déj, on fait nos sacs (on les laisseras en consigne jusqu’à notre départ car il faut libérer la chambre) et on part marcher dans la ville et dans un village aux alentours. Là tous sont très curieux de nous voir et nous sourient gentillement, seulement les chiens ne semble pas nous apprécier ici mais ils ne sont pasimage dangereux!!!! On verra des gens en train de construire une maison et installer les murs en bambou, imaged’autres travailler dans leurs petits jardins, la vie quotidienne mais sans aucun moyen moderne pourtant ils sont tous très souriant et aimables entre eux c’est à se demander si ce n’est pas nous qui somme pris dans nos prisons dorés de modernisme!!! Puis on passera par la rue qui donne sur le chenal, là où toutes les pirogues viennent charger et décharger leur marchandises, c’est le port! Ici pas de treuils, grues, containers etc… tout est manipulé à la main!!! En plus le chenal ne fait que ~5m de largeur et de voir tous ces bateaux s’y engouffrés est tout un spectacle!!!!! Retour vers la rivière à la recherche d’un endroit pour prendre un verre et se cacher à l’ombre, après quelques minutes on opte pour un enimagedroit local sur pilotis au bord de l’eau. On pourra ainsi observer le va et vient des bateaux et aussi d’un pêcheur avec son filet de l’autre coté de la rive qui semble faire parti d’une autre époque! Puis Brandon (Australien) fait son entré quelques minutes plus tard et nous salut, en moin de deux il est assis avec nous et on discute de toutes nos expériences de voyage (il a rencontré le Dalailama mais ne savait pas que c’était lui et ils ont rit ensemble, puis Eric Clapton et Carlos Santana dans des circonstances plus drôles les une des autres) enfin tout un personnage et très coloré, un très beau moment tout ça dans le bruit infernal des long tail, assez typique! Et puis il faut qu’on rentre au guest house, blog, note, courriel, lecture pour les prochaines destinations etc…
C’est un départ pour une autre destination celle de Mrauk-U, chemin faisant vers le terminal on rencontre un groupe de jeunes étudiants, ils sont 500 en tout qui font un tour du monde (croisière) en 4 mois tout en étudiant pendant les déplacements de leur bateau!!!! Et pour finir on aura droit à un vrai bus VIP de nuit avec fauteuils confortables, doudounes et des films/soap en Burman!
…Suivez nous car c’est pas finit même si nous annonçons déjà notre retour…c’est que nous avons au moins 3 semaines de retard sur les intrigues publiés…
image
Nath & Denis
Aventuriersdu450
Catégories : 4. Lac Inle, 5-Myanmar

AD450 come home …soon soon

Salut à vois tous, ben on sera de retour à la maison bientôt et on à bien hâte de vous revoir tous, donc on fait un petit « get together » le samedi 29 mars à la maison (si vous n’avez pas les directions juste répondre et on vous envoi le tout!).
Formule habituelle, vous apportez une entrée de votre choix (rien de compliquer) et tout le monde partage tous les plats!!!! On vous attends fin d’après midi, début de soirée pis ça finit quand ça finit!!!!!   …on essaiera de rester éveillé (ha! Ha!)
À très bientôt!!!!!
Et à nos amis de d’autres continents se sera pour une autre fois autour du monde…on espère!
Nath & Denis
AventuriersDu450
Catégories : 2013-14 Asie

Bagan

image

Arrivés avant l’aurore

Wow, quelleimage nuit dans un bus de jour!!! Sièges très étroits, peu d’espace pour les jambes et pour ce qui est de l’AC bien c’est des fenêtres ouvertes (de toute façon elles ne ferment pas) donc plus y fait « fret dewor »s + « y fait fret » en dedans !!!!! Mais on survit à tout et on arrive à Bagan aux petites heures du matin (voir très petites). La surprise: pas de taxi, seulement des calèches (je vous vois bien penser ah que c’est romantique mais lisez bien la suite)! Donc on s’installe de peine et de misère dans l’une d’elle et nous voilà partis. À cette heure on ne voit rien, il fait froid et encore une fois, on a droit à l’air climatisé naturelle avec en prime le vent, et bien sur une ride qui aurait prise ~10min en taxi se transforme en ~30min de plus à se les geler car bien sûr le terminus est complètement à l’opposé de l’hôtel! Quand même une belle surprise en arrivant à l’hôtel: une chambre est libre et il nous la donne immédiatement sans supplément (on avait regarder la veille et il y avait encore des chambres mais on ne pouvait pas réserver)!!!!
Nyaung Oo, Old Bagan et New Bagan
Avant de continuer petite leçon de géographie…la ville de Bagan est divisée en 3 secteurs : 
-Nyaung Oo: celle où nous sommes arrivés en bus, où la majeure partie des villageois demeurent donc celle où il y a le plus de vie et aussi quelques pagodes
-Old bagan au centre: où en 1990 le gouvernement à donner ordre à tous les villageois de sortir de cette zone de la ville pour préserver le site archéologique! Mais maintenant plusieurs hôtels de haut prestiges s’y trouvent……et bien sûr d’autres pagodes
-New Bagan: nouvelle ville établit suite à l’ordre de 1990 où d’autres hôtel plus abordable s’y trouvent dont la nôtre car je voulais une piscine…mon petit doigt me disait que l’après. Idi serait difficile a supporter!
Petit lexique
Pagode = temple ou stupâ, lieu sacré
Temple= monument dans lequel on peut entrer
Stupâ= monument plein généralement on ne peut y entrer
On y passera 2 nuits-3jours et on a décider de visiter par nous-même avec l’aide de notre guide : le routard. Ce site fait 42km2 recensent ~2000 lieus sacrés (originalement + de 4000 pagodes: stupas et temples) et où 55 rois se sont succéder le règne!
Premières visites
Donc une douche chaude et petit déj. car on veut quand même faire quelques visites aujourd’hui avant la chaleur intense de l’après-midi. Plein de bonne volonté on enfourche nos vélos de l’hôtel (probablement les pires de notre voyage!) et nous voilà partis à la découverte de méga site archéologique. Comme on est un peu magané aujourd’hui on a choisit que de faire un premier préambule avec les pagodes le plus près de nous….
Premier arrêt: les Temple et stûpa Seinuyet où un jeune homme nous aborde et nous imagefait gentiment faire le tour du temple et nous donne plein d’information. À la fin, il nous montre ses peintures, qu’il dit mais on ne saura jamais si c’est vrai… et c’est justement le point faible de Nath les artistes, faut avouer qu’il avait une belle histoire de parcours de vie qui ne faisait qu’ajouter à son charisme! Bien joué on quitte avec une de ses toile!!! Il fait déjà très chaud même s’il n’est que 10:30, on reprends nos pécanes (pédales et bécanes!).Mingalar ZediThatbyinnyi et un autre dont on a oublié le nom se succéderont avant notre retour à l’hôtel.
image  image  image  image  image
imageimageMoment de grâce pour le reste de la journée où on va faire la vie de pacha au bord de la piscine, manger, plouf & plouf, petite bière, power nap, seul bémo: l’internet est pitoyable…. Souper petit resto  local tout près de l’hôtel (une chance car le vélo de Denis avait un flat à notre sortie du resto) très simple mais aussi très bon. Hop dodo car on veut aller voir le lever de soleil sur un des temples.
Lever du soleil
Dring, dring le IPad sonne, 5h45 debout on veut être au rendez-vous avec le soleil levant. On prends nos E-Bike (ce sont de petits scooter mais électriques, on dirait presque des jouets) et en route! Environ 500m plus loin celui de Denis meurt, plus rien…Denis va retourner à l’hôtel pour le changer. Pas nécesimagesaire que nous manquions tous les deux notre RV avec Galarneau donc Nath poursuit sa route. Finalement le E-Bike de Denis avait seulement une mauvaise connexion et en moins de deux Denis est repartis. Quelques km plus loin Nath apparait sur la route en sens inverse, son E-bike se meurt… .l’hôtel  avait oublié de nous dire que nous devions laisser le e-bike se recharger quand on descends les côtes et com e Nath était pressée, elle a tenu le courant (oubliez pas c’est électrique donc pas de gaz!) au fond tout le long! Reste plus qu’à pédaler et rentrer à l’hôtel, on fait chacun un bout de chemin tout en se disant à demain au soleil! Contre fortune bon coeur, petit déjeuner très tôt (car on n’avait pas encore bouffés) et on fait remplacer les 2 E-bike (car la connexion sur celui de Denis a lâchée encore une fois sur le retour).
Old Bagan
On enfourche nos nouveaux E Bikes pour repartir de plus belle en direction dans le Old Bagan.image
imageDonc 1er arrêt au Stupâ BuPaya qui nous offre un très belle vue sur le fleuve Irrawaddy et la vie qui s’y déroule et ce qu’elle pouvait être il y a plusieurs centaines d’années grâce a certains vestiges ici et là alentours du Stupâ!!!!! Ce sera ensuite au tour du Temple Sawegugyi (temple de la caverne dorée), construit par un roi qui aspirait à devenir un Bouddha mais qui fut assassiné par son fils….
image  image  image  image  image  image
Primageimageochain arrêt le temple d’Ananda, l’un de plus imposant du site d’autant plus que des travaux majeurs de restauration sont en cours (complétés à près de 50%) afin de lui redonner son allure originale, ce sera un chef d’oeuvre!!  A noter ses 5 paliers (56m de haut) et 4 Buddhas géants debout,(un pour chacune des entrées du temple et orientées selon les quatre points cardinaux). L’un fait 9m de haut tandis qu’un autre sourit lorsque on le regarde de loin et prends un air sévère lorsque l’on regarde de près!!
image  image  image    image  image  image  image
Et au suivant le temple Htilomilo, aussi imposant avec ses 50m de haut et ses terrasses. imageConstruit en 1218, il survit aux tremblements de terre car il est protégé pas les horoscopes gravés sur les murs!!!!  Tout ça creuse l’appétit, en route ver le Beach Bagan Resto au bord du fleuve vers Nyaung Oo. Paysage magnifique où on peut observer la vie courante des habitants pour qui le fleuve est une ligne de vie indispensable. Bonne bouffe et on repart, cette fois pour des informations concernant les transports pour le Lac Inlé (notre prochaine destination puisqu’on a éliminé Kalaw car le trek sous un soleil de plomb ne nous disait plus rien!). Court arrêt dans un cyber café pour essayer d’utiliser internet mais peine perdue, rien à faire c’est trop lent!
image  image  image  image
imagePuis chemin faisant vers l’hôtel, on visitera le temple Shwezigon, là on s’est fait ramasser nos souliers par une vendeuse….(on vous racontera au retour). Temple tout en Or (peinture) dont l’ingénieur utilisait un petit contenant d’eau (déposé au même endroit durant toute la construction et encore là aujourd’hui) pour définir le centre du temple avec le reflet de son faîte!!! Cet arbre est supposé fleurir à l’année mais cette journée là il ne voulait pas!
image  image  image  image  image
Coucher du soleilimage
Le dimageernier sera le Shwesandaw afin de voir le coucher de soleil du sommet! Wow simplement un régal pour les yeux, les photos ne rendent malheureusement pas justice au spectacle car on n’est pas équipé pour cela!!! À la base du temple, une vendeuse nous a séduit et Nath a fait quelques achats finissant avec une lampe de poche!
Puis resto dans le New Bagan et pour finir la journée: Nath a eu une crevaison au retour mais chance juste devant le locateur de E-bike!!! Puis son prince charmant ne la voyant plus revint accourir à son secours et la fit monter son E-Bike pour le retour!!!! Mais encore une fois… quelques centaines de mètre avant d’arriver: crevaison sur celui de Denis, on finis la route à pied! 🙂 Ça nous fera digérer un peu avant de faire dodo!!!!! Ouf tout est bien qui finit bien!
image  image  image  image  image  image
Lever du soleil : prise 2image
Debout encore avant Galarneau afin de le voir se lever, donc nos EBike chargés à bloc comme nous, on retourne au Shwesandaw pour le spectacle inverse de la veille!!! Cette fois-ci un peu plus pénible car nos estomacs et intestins travaillent!!!!! Bon quand même quelque chose à voir et un beau spectacle de couleurs!!!! (Nous et les levés du soleil…c’est finit!) pis on en profites pour retourner voir le Bouddha couché que Denis avait découvert la veille à la presque noirceur.
image  image
Sur le retour on imagedécide de s’arrêter à l’immense templeimage Dhammayangyi  qui a très bien vieillit et n’a pas été vraiment restaurer. Impressionnant tous ces couloirs, terrasses et petits passages (on se demande à quoi certains d’entre eux devaient servir car ils ne mènent nulle part!!! Un peu perdus  dans la brousse, on finit par retrouver la route pour aller prendre le petit déj. On prépare les bagages car on prends le bus pour le Lac Inlé à 19:00, check out, mais on laisse nos sacs à l’hôtel pour aller continuer nos visites toujours en EBike
Vimageimageisite de notre dernière pagode Lawkananda très peu courue des touristes et beaucoup de locaux. Petit endroit magique au bord du fleuve où la Pagode surplombant un petite colline offre (elle aussi) une très belle vue des environs. Ici Nath fait fureur avec son nouveau Longyi (jupe), tous veulent se faire poser avec elle (avec notre caméra!!). En redescendant, on aperçoit un petit lac intérieur, au centre un Bouddha sous une tonnelle accessible par une passerelle, histoire de compléter la visite on va y faire un saut. Là une petite fille nous vend un bol de Pop Corn (pour nourrir les poissons) tout au long de notre marche Nath est plus concentrée à nourrir les tortues et poissons qu’à regarder autour!

image image image image image

imageOn rentre à l’hôtel par la suite et l’après midi se fera (encore, dur, dur!!) au bord de la piscine à écrire et discuter de planification. Le tuk tuk arrive presque 30 min en avance donc on rush un peu pour le prendre et se rendre au terminal et direction vers une autre aventure au Lac Inlé!!!
Nath & Denis Aventuriersdu450
Catégories : 2013-14 Asie, 3. Bagan

Thipaw

image
Transit de Mandalay à Thipaw
Debout 5:00 on fait les dernier préparatifs avant de partir, on dit au revoir à nos hôtes qui se sont levés plus tôt pour nous préparer un déjeuner à aimagepporter et s’assurer que nous ne passerions pas tout droit!!! Non mais plus gentils que ça c’est dur à trouver! Petite marche dans le noir jusqu’au terminal de bus…c’esimaget toujours intimidant de marcher dans les rues presque désertes et presque sans lumières en plus de ne pas être certains de la direction!!!! Non mais quand même, on se rend sans problèmes et la belle surprise: un bus presque neuf et très confortable!!!! Ça s’arrêtera là pour les bonnes nouvelles car la route nous prendra 2h de plus que prévue dû à un incident dans les montagnes sur une route très étroite et en construction car  un camion a renversé son chargement dans un des virages en épingle. Il y avait un file incroyable de camions tout aussi chargé les uns que les autres…cela nous a pris du temps à comprendre que nous étion sur les route des caravanes de l’orient menant vers la Chine.
Thipaw (se prononce sipo…facile quand même!)
Finalement on y est et surprise un tuk-tuk nous attends pour nous amener au guest house, cool pas besoin de chercher!!! On remplit les formalités, douches puis discussion du programme des prochains jours avec le proprio et on réserve un trek 2jrs partant le lendemain matin et ensuite direction resto au bord de la rivière pour terminer une journée bien remplie!
Trek de 2 joursimage
Jour 1: Petit déjeuner à 7:00 car on part à 8:00. Nous serons 6: un couple Ukrénien, un Suisse et notre guide « Somain ». Marche au travers de petits village Chan et Pao, échange de sourires et bonjours avec les gens, arrêt dans une maison pour thé et déguster de petites galettes de blé (on a une bonne recette!). On reprends la marche; ruisseaux, cultures (ici ils peuvent changer jusqu’à 3 fois de culture par an dans le même champ!) et enfin forêt (assez désertique quand même car ces tribus défriche tout pour la culture…dommage) au grand plaisir de tous.
image  image  image  image  image
image  image  image  image  image
image  image  image  image  image
image  image  image  image
Arrêt pour dîner avec cuisine familiale et cinq différents plat que nous nous partageons, un régal puis petite pause de relaxation et ensuite visite de l’école du village (sans Nath car elle prolonge sa pause à l’ombre!).
image  image  image  image  image
image  image  image  image  image
image  image  image  image
image  image
On reprends la marche vers le prochain village où nous dormirons. Durant le trajet on a droit à un cours complet des guerres et conflits politique entourant la Birmanie depuis des centaines d’années imagecar en fait notre guide est aussi « historien »!!!! Direction le sommet d’une montagne, tout en traversant des plantations de thé, dont nous allons observer coucher du soleil avec une vue de 360 degré sur toutes ces montagnes nous entourant! Quel spectacle bien mérité après une ascension de plus de image1000m. Quelques photos et salut au Bouddhas de la pagode oblige mais on doit aussi redescendre avant la noirceur qui tombe vite!!! Arrivés dans le village, on sent les gens curieux (pourquoi vous pensez???) et sympathique à la fois de nous observer!!! Après avoir déposé nos sacs dans nos chambres (très rudimentaires!!!) on passe à table où plusieurs plats typiques cuisinés par la famille nous sont servis, on a même droit à du riz collant!! Après le repas on discutera planification avec notre guide et les différents invités passant à la maison où on aura quand même quelques anecdotes à vous raconter à notre retour! Puis dodo dans notre chambre « high class » pour où nous sommes (tout est toujours relatif!!!).
image  image  image  image  image
Jour 2: Bonne nuit malgré tout et debout pour petit déj. birman copieux avec un bon café. Là on reprends la route sous un soleil de plomb et dans des champs sans aucun intérêt (cela ressemble au désert mais imageavec des champs calcinés) et ce sera comme cela pour le reste du trek, tout le groupe (incluant le guide) imageest brulé (dans tous les sens du mot) et on a juste hâte d’arriver et de manger un peu. Anecdote: notre guide mettra à fond sa petite radio avec du Céline Dion…assez extrême quand même non? Mettez vous un image en tête:…on sut comme des cochons au milieu de nulle part…faut le faire quand même!  🙂 Puis après avoir passé un village rapidement (où les buffles prennent leur bain …les chanceux) on se retrouve devant un grand temple où se sera notre destination finale! Mais  on y attendra le tuk-tuk qui doit nous ramener pendant près d’une heure!!!! De retour au guest house on fait nos commentaires de la 2e journée au responsable.
image  image  image  image  image  image  image  image  image  image  image
Déjà la fin pour Thipaw
Puis se  sera: douche, mise à jour du blog, planif avant de se rendre au resto local pour souper. Surprise, le repas ressemble au Thali Indien dans sa formule (on nous apporte plusieurs petits plats) mais la nourriture est tout à fait locale!!! Miam!!!! Et  direction arrêt de bus (pas de gros terminal ici) pour notre 1er voyage de nuit au Myanmar vers Bagan.
Denis et Nath
Catégories : 2. Thipaw, 5-Myanmar

Mandalay

image
Transit Siem-Reap_Bangkok vers le Myanmar
Retour sur Bangkok de Siem Reap, un peu d’arnaque encore ici car on nous vend des billets de mini-van supposés être direct vers Bangkok et sans devoir changer de bus à la douane et devinez quoi? Rendu à la douane on descend et nous marchons avec un « guide » pour nous rendre du coté Thaïlandais et là un autre « guide » nous attend pour passer les douanes et nous amener dans une agence (en fait ces guides ne sont que des passeurs pour s’assurer que nous prenons le service entendu entre les agences!) où la on nous fait accroire que l’on doit attendre que le bus arrive mais en réalité on change de mini van et ils nous font attendre que d’autre passagers arrivent afin de remplir leur voyage!!! Et en plus ils croient que nous ne comprenons pas ce qu’ils font!!! Là c’est le comble et Denis en a un peu ras le bol et il va passer un peu de sa frustration sur la commis qui nous a reçue puis sur un des passeurs, finalement ils sont un peu dérangés par le ton de Denis et ils nous font finalement monter avec un autre groupe pour Bangkok!  Morale, pour passer les frontières, prendre un transport jusqu’au poste frontalier, traverser par vous même et reprendre un transport de l’autre coté, ceci vous permettra de négocier votre horaire ainsi que le coût (et négocier car même dans les petites bourgades aucun tuk tuk ne veut revenir bredouille du poste frontalier!). Cela dit le passage de frontière serait bien correcte si on ne nous faisais pas d’accroire mais il semble que cela ne fait parti de leurs moeurs. Bon après 2 hrs de retard sur l’heure prévue, on arrive a Bangkok et dieu merci, il nous débarque à deux pas de Kao San rd. Petite bouffe (quand même près de 15h30 et on a pas dîner!) puis on se rend à l’hôtel (qui était juste à côté de nous mais à cause du GPS nous aura fait tourner en rond une bonne demie-heure…y a des journée comme ça 🙂 )! Pause, power nap, puis souper (petit) où on avait déjà été lors de notre 1er séjour à Bangkok. Dodo.
Premier contact avec le Myanmarimage
7:30 direction aéroport pour notre vol Air Aisia vers Mandalay, Myanmar. Embarquement sans problèmeimage et vol excellent (1:30 env.). Descente sur la piste et un bus nous amènent au terminal, passage des douanes sans problèmes (vous vous rappelez on avait nos visas!). Denis cherche le comptoir Air Aisia car un shuttle gratuit nous amènera directement au centre ville de Mandalay et Nath en attendant se fera abordée par un groupe de jeune (une vraie star!) qui s’amuse bien avec elle, il s’agira de notre 1er contact avec les Birmans et déjà on sent qu’ils sont moqueurs et bien accueillant!!  Puis hop dans le bus et direction centre ville. 
Premiers constats: c’est plutôt désertique, pas beaucoup d’arbre et chaud! Ici il semble avoirimage eu la brillante idée de construire les infrastructures routière avant le développement (peut-imageêtre qu’on devrait prendre exemple!) car déjà une route à 4 voies à été construite pour se rendre en ville! Puis on remarque que les hommes ici portent la jupe (longyi) à carreaux et les filles également, mais noué de façon différente. Et presque toutes les femmes et des fois quelques hommes, ont les joues couverte d’une crème jaune pâle avecimage des fois des motifs différents (réalisés avec une brosse à dent): il s’agit d’une poudre provenant de l’écorce d’un arbre, le Thanakha. Celle-ci à des propriétés rafraîchissante, imageprotège du soleil, évite la transpiration (attention mesdames c’est peut-être le truc pour les chaleurs) en plus d’être un anti-septique! Et les hommes ont les dents rouges foncés et pour beaucoup les dents abîmés. Ceci est causé par le bétel qu’ils chiquent et recrachent. Cela provient de la noix de bétel ou d’arak qui est enroulé dans une feuille de bétel avec de la chaux et parfois du tabac. Partout quand on marche on voit des tâches rouge par terre. Cela leurs procurent un certain bien-être en plus de leur couper la faim!
Destination Mandalay
Arrivé à Mandalay, comme de coutume, les taxis sont au rendez-vous mais encore là on sent  qu’il s’amuse aussi!!! On prends nos sacs et la carte d’un des taxis (ben oui, ici aussi ils ont des Business Card!) puis on marche vers un resto. On va manger de l’Indien comme premier repas au Myanmar…pas mal hein!!!!  Puis Nath fait appeler le taxi pour nous amener au guesthouse. Notre chauffeur est bien content qu’on l’ait appeler et nous on est un peu surpris de son tacos mais on se dit que c’est peut-être ça le Myanmar et on est content de l’aider!
Arrivés au guesthouse « Yoe Yoe Lay »
Là on est reçu au petit soins avec le comité d’accueil: pas question de porter nos simageacs et on imagenous sert jus et plateau de fruits (dommage on viens de dîner!), on se croirait dans la réception d’un hôtel 4 étoiles!!! Bon la chambre est ordinaire mais très confortable (yoe yoe lay veut dire simple)! Après s’être rafraîchit on va faire un tour dans les environs, wow, le guest house étant excentré on se retrouve dans un village authentique presque directement en sortant. Là les gens nous examinent et nous font tous de gentils sourires et on leurs réponds « mingala ba » et ils ont l’air très surpris que des étrangers leurs disent bonjours dans leur langue et ils en imageremettent!! Vraiment sympathique, et que dire des enfants qui eux se font une joie de nous dire « Hello », avec un sourire des plus sincères et on les surprends aussi de notre réponse! Puis souper imagedans un « resto » locale où presque personne ne parle Anglais (merci ils ont des images dans le menu!) mais on parvient quand même a avoir un bon échange avec nos serveurs qui trouvent Nath « very beautiful! », puis retour à l’hôtel où il y a une cérémonie (genre karaoke et comédien) et un gros set up installé l’autre coté de la rue principale et beaucoup de monde. On apprendra par nos hôtes qu’il s’agit d’une cérémonie Bouddhiste pour les nouveaux/futurs moines et la graduation de certains autres (la cérémonie dure trois jours entiers ainsi que la musique, mais dieux merci c’est la dernière nuit!) Presque pas dormit car la musique et le son sont très fort!!!!!
1ère journée de découverteDebout et petit déj. très copieux puis on appelle notre chauffeur de taxi de imagela veille (on a pas pris celui de l’hôteimagel car on voulait faire partager les revenus à tous), départ, on s’arrête un peu plus loin pour planifier la journée et son tarif. Puis au moment de repartir, l’auto ne démarre plus! Heureusement c’est une Toyota de 24 ans, donc avec carburateur « manuel ». Denis enlève le filtre à air et ouvre la trappe du carburateur et fait signe au chauffeur de démarrer, c’est repartis… mais il a vraiment besoin de faire ajuster son carburateur! 2e arrêt: achat d’un masque pour Nath (ben oui elle n’aurait jamais crue faire cela un jour) car l’air est vraiment médiocre (qu’elle pense) et aussi achat d’un filtre et nettoyant pour le tacos!image
Aprimageès un rinçage excessif de la voiture, on effectue notre première visite: une fabrique de feuille d’or! Des gars en minijupes qui piochent selon une séquence assez rythmée sur un minuscule morceau d’or pour en faire une feuille très mince qui sera ensuite vendu pour être appliqué sur les nombreux monuments!
Puis 2e visite: une ébénisterie. Ici aucun bruit seuimagelement les coups de maillet sur les ciseaux à bois et des sculptures toutes aussi magnifiques les unes que les autres, ainsi que de la broderie et des marionnettes ( on succombera au charme de l’une d’elle!).
Notre bonne action se revire contre Nath
À notre sortie encore un petit problème avec la voiture, mais là Nath ne file pas car en plus les odeurs de gaz/huile restentimage dans l’auto… Ben oui l’air pollué est dans le tacos seulement! Bon on se rends de peine et de misère à la prochaine étape le temple imagede Mahamuri mais là c’est juste trop, Nath est malade. Malgré la bienveillance d’une commerçante qui voit bien que Nath ne se sent pas bien, rien à faire on doit on retourner à l’hôtel avec un autre taxi (air conditionné celui-là) et Nath au repos/dodo sur le carreau pour la journée!!! Pendant ce temps Denis, planifiera les prochaines étapes du Myanmar et échangera avec d’autres touristes….Il réserve aussi un tour pour demain avec notre guest house. Petit souper léger et puis dodo.
Prise 2
Debout, Nath va mieux (pas 100%) on déjeune et on part avec notre nouveau taxi (chauffeur), c’est très bien, chique type et bonne voiture de 24 ans aussi mais bien tenuimage, ça commence bien!!!! Premier arrêt: le temple Mahamuri (le même où nous avions terminé la veille!), on passe voir la imagedame qui avait été si gentille hier et lui dire merci (rapidement car elle est très occupée), puis visite no.1: le Bouddha qui engraisse!!! Oui,oui, il parait que son volume à significativement augmenté et il est un peu difforme car ici les hommes (les femmes ne sont pas autorisées) viennent en grand nombre et de façon continue coller des feuilles d’or sur le Bouddha pour le remercier ou s’attirer des faveurs. À notre sortie, notre chauffeur n’est pas revenu encore alors Nath fait la lecture du temple pour se rendre compte que nous avons manqué plusieurs choses, on y retourne pour voir les statues khmer de bronze provenant du temple Angkor, le gong géant etc… Visite terminée, wow beaucoup plus que ce qu’on avait pensé!!!
image  image  image
Alentours de Mandalay
imageAmaräpuraimage
Puis visite du monastère de Mahagandahyon où ~1,300 moines y vivent où on n’assiste à la marche des moines vers le réfectoire où ils prennent leur déjeuner. Il est10:15 et les moines sortent de partout pour se mettre en file afin d’obtenir leur nourriture, le tout dans un calme et un ordre déconcertant, on dirait presque une procession! Impressionnant de voir tous ces moines défiler comme dans une parade mais ici c’est un rituel journalier! On passe un moment dans leur « village » à regarder la belle architecture de leurs maisons et les cuisines communautaires où les quantités et les chaudrons utilisés pour la préparation des repas est gigantesque!
On reprends la route et on aperçoit le fameux Pont d’U Bein tout en teck…Où on reviendra plus tard pour voir le coucher de soleil!
Sagaing hillimage
Direction Sagaing Hills capitale royale du 14e siècle construit durant la dynastie Shan pour la visite de deux temples sur les collines (il y en aurait plusieurs centaines!!) …il commence à faire très chaud en haut des collines même marcher sur le tuiles brulantes est presque un défi!!!!image
Le premier le U Min Thonze on monte un escalier (~50M) dans un couloir remplis de kiosques et de vendeurs de babioles. Arrivés en haut du temple, pagodes et Buddhas se succèdent sur différents niveaux. Fait saillant tous les buddhas alignées et éclairées par de nombreuses ouvertures (genre petite porte d’arche) sur le mur extérieur.
image
Puis sur l’autre imagecolline le Soon U Ponnya Shin Pagoda, celui-ci fait presque figure de décor un peu vieillot avec tous ses petits morceaux de miroirs intercalés de joints verdâtres (résultat fait un peu boule disco des années 70!) et un Bouddha immense doré au centre. Tout autour d’autres petites pagodes et une vue splendide des alentours dont la rivière Irrawaddy!
image  image  image
Bon tout ça donne faim, imagehop pour de la restauration vraiment typique du pays, ce sera lePanwar, genre de table d’hôte Birmane mais que l’on peut personnaliser, le proprio très attentionné (et coloré) nous fait la description des plats (ici pas de menus!) et c’est partis. Plusieurs plats sont disposés devant nous et là on se régale tout simplement, plusieurs locaux viennent diner ici et ne se gène pas pour en profiter et regarder les étranges se nourrir tout en nous rendant bien des sourire et Hello très sympathique. Très belle expérience culinaire et humaine!!!
image Inwa (…le piège touristique)
Direction Inwa (petite île artificielle) où on nous dépose à un embarcadère pour prendre un traversier polluant l’air (Nath est encore fragile aujourd’hui) et où une fois sur la terre ferme on nous attend pour faire un tour de imagecalèche (pas donner non plus une chance sans le savoir on optera pour la meilleure option 1h au lieu de 2h)…l’enfer pas du tout reposant… J’imagine que ça nous fait vivre l’époque de nos ancêtres!!  Bon on verra des rizières, un temple en ruine mais un super beau monastère en teck! Puis se sera le retour…bon je ne suis pas certaine mais je crois qu’il y a une autre façon d’accéder cette île et peut être même la faire à pied ou en vélo (ce qui doit être beaucoup plus intéressant)! Fait cocasse: les petites marchandeuses se promènent d’un endroit à l’autre pour vous vendre les mêmes trucs!!!
image  image  image  image  image
.
imageRetour à Amaräpura et son Pont d’U Bein de 1.2 km de long construit en image1849 où presque tout (presque car certaines portions sont en béton et on suppose que c’est dû au courant lors de la période des moussons) en Tek. Le pont décrit une demie lune et se termine sur l’autre rive du lac Taungthaman pour accéder à la pagode de Kyauktawgy, après une courte marche dans le village qui nous transporte vraiment hors du temps! Puis retour en observant le coucher de soleil lors de notre traversé de ce fabuleux pont!!!  (…Notre coup de coeur)
  image image  image,
Retour au bercail
Petit arrêt au marché de Mandalay et notre chauffeur nous aide a trouver de quoi se nourrir pour le souper, spring rools de différente saveurs, miam, on va déguster le tout à notre guest house!
Dernière journée à Mandalay mollo

image

Ne trouvant pas prendre de bus de nuit, on a dû ajouter une journée à Mandalay et celle-ci sera très mollo car on se contentera de partir à vélo et de se balader dans la ville ne faisant que le tour de gigantesque palais royal, pas plus qu’aucune autre visite de pagode ou autre, il arrive un moment où seul de voir l’énergie de la ville et ses habitants nous anime plus que de jouer au touriste ne voulant rien manquer. Puis Nath achètera son 1er Longyi et on reviendra à notre guesthouse pour discuter, voir s’amuser avec tout le personnel (lire plutôt formidable famille), très belle soirée!!!!! Puis faut continuer, dommage car la gêne étant disparu nous commencions à avoir de très beaux liens… donc on refait nos bagages car on prends le bus de 6:00 demain matin direction Thipaw!!!

image  image  image  image  image

Nath & Denis

Aventuriersdu450
Catégories : 1. Mandalay, 5-Myanmar

Siem Reap (Angkor) – Partie 2

image
Journée administrative et soins personnelsimage
Aujourd’hui journée administrative et soins personnels, on se fait dépoiler tous les deux, Nath les jambes